Call Ways ® presse magazine tabloïd news » CNRS

Posts Tagged CNRS

lundi 20 mars 2017 - 17:00

Les nanomachines s’équipent d’une boîte de vitesse contrôlée par la lumière

Mises à l’honneur par le prix Nobel de chimie 2016, les nanomachines fournissent un travail mécanique aux plus petites échelles. À ces dimensions, les moteurs moléculaires ne peuvent cependant produire ce travail que dans un seul sens. Des chercheurs de l’Institut Charles Sadron du CNRS, menés par Nicolas Giuseppone, professeur à l’Université de Strasbourg, en collaboration avec le Laboratoire de mathématiques d’Orsay (CNRS/Université Paris-Sud), sont parvenus à développer des machines moléculaires plus complexes capables de fournir un travail dans un sens, puis dans l’autre. L’ensemble peut même être précisément contrôlé à la manière d’une boîte de vitesses. Cette étude est publiée dans le 20 mars 2017.

+ Commentaires fermés sur Les nanomachines s’équipent d’une boîte de vitesse contrôlée par la lumière

Génome artificiel : 5 nouveaux chromosomes synthétiques de levure

Trois ans après la publication de la structure du premier chromosome synthétique de levure, le consortium international Sc2.0, constitué de plus de 200 chercheurs dans le monde, annonce avoir synthétisé cinq nouveaux chromosomes, totalisant 30 % du génome du microorganisme. Ces découvertes ont fait l’objet de sept publications conjointes dans la revue du 10 mars 2017. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’université Pierre-et-Marie-Curie étudient dans l’une d’elle l’organisation fonctionnelle de ces chromosomes synthétiques. Leurs travaux permettent de valider l’ensemble du design des séquences synthétiques et serviront de référence dans des expériences futures.

+ Commentaires fermés sur Génome artificiel : 5 nouveaux chromosomes synthétiques de levure

jeudi 16 mars 2017 - 19:00

Tuberculose et antibiorésistance : des chercheurs lillois inventent un nouveau prototype de médicament

Des chercheurs lillois (Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille, CNRS)* ont inventé un prototype de médicament (SMARt-420**) capable de supprimer la résistance à l’éthionamide, un antibiotique utilisé pour traiter la tuberculose. Ces travaux sont publiés dans la revue datée du 17 mars 2017 et ouvrent une nouvelle voie dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

+ Commentaires fermés sur Tuberculose et antibiorésistance : des chercheurs lillois inventent un nouveau prototype de médicament

Numérique : des chercheurs nantais développent avec Netflix une nouvelle technologie d’encodage vidéo pour smartphone

Des chercheurs du Laboratoire des sciences du numérique de Nantes (Université de Nantes/CNRS/Centrale Nantes/IMT Atlantique) ont collaboré avec la société Netflix pour le développement d’un nouveau système d’encodage permettant de préserver la qualité d’une vidéo transmise et visionnée sur smartphone, même à très bas débit. Cette nouvelle technologie, présentée par le vice-président innovation de Netflix en personne, a été l’une des annonces phares du dernier Mobile World Congress 2017 (MWC) de Barcelone, le plus grand rendez-vous du monde dédié à la téléphonie mobile.

+ Commentaires fermés sur Numérique : des chercheurs nantais développent avec Netflix une nouvelle technologie d’encodage vidéo pour smartphone

« Les Big Data à découvert »

Ouvrage collectif sous la direction de Mokrane Bouzeghoub et Rémy Mosseri
Préface d’Alain Fuchs, président du CNRS
Parution le 16 mars chez CNRS Editions
350 pages – 39 €

+ Commentaires fermés sur « Les Big Data à découvert »

Une nouvelle compréhension des échanges gazeux pulmonaires

Comment se déroulent les échanges gazeux dans les poumons ? Les recherches menées par Bernard Sapoval, directeur de recherche émérite du CNRS, et Min-Yeong Kang, post-doctorant, au Laboratoire de physique de la matière condensée (LPMC – École polytechnique/CNRS) démontrent que l’interprétation traditionnelle de la quantification des échanges dans le poumon humain est erronée. Ces travaux ont déjà fait l’objet de deux publications scientifiques.

+ Commentaires fermés sur Une nouvelle compréhension des échanges gazeux pulmonaires

mercredi 15 mars 2017 - 19:00

Découverte d’un marqueur du réservoir du VIH : une nouvelle piste pour éliminer le virus

Des chercheurs français ont identifié un marqueur qui permet de différencier les cellules « dormantes » infectées par le VIH des cellules saines. Cette découverte permettra d’isoler et d’analyser ces cellules réservoirs qui, en hébergeant silencieusement le virus, sont responsables de la persistance du virus même chez les patients sous traitements antirétroviraux, dont la charge virale est indétectable. Elle ouvre la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques par le ciblage des cellules infectées. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du programme stratégique de l’ANRS « Réservoirs du VIH ». Ils sont issus d’une collaboration entre le CNRS, l’Université de Montpellier, l’Inserm, l’Institut Pasteur, l’hôpital Henri-Mondor AP-HP de Créteil, l’hôpital Gui de Chauliac (CHU de Montpellier) et le VRI (Institut de recherche vaccinale), et font l’objet d’une publication dans la revue Nature le 15 mars 2017. Un brevet, en propriété CNRS, a été déposé sur l’utilisation diagnostique et thérapeutique du marqueur identifié.

+ Commentaires fermés sur Découverte d’un marqueur du réservoir du VIH : une nouvelle piste pour éliminer le virus

lundi 13 mars 2017 - 0:00

Le CNRS, pionnier de l’innovation ouverte : les structures communes de recherche CNRS/Entreprises

L’enquête présentée dans ce dossier offre un panorama complet sur une des formes de collaboration les plus abouties entre le CNRS et ses partenaires économiques : les structures communes de recherche. Celles-ci s’inscrivent dans un contexte de relations denses du CNRS avec le monde industriel comme le montre le nombre de brevets, d’accords cadres avec de grands groupes et de créations d’entreprises issues des laboratoires du CNRS.

+ Commentaires fermés sur Le CNRS, pionnier de l’innovation ouverte : les structures communes de recherche CNRS/Entreprises

Top départ pour Nanocar Race, la 1ère course internationale de molécules-voitures

Pour la première fois, des nanocars s’affronteront lors d’une course internationale de molécules-voitures les 28 et 29 avril 2017 à Toulouse. Ces véhicules de quelques centaines d’atomes seront propulsés grâce à des impulsions électriques. Durant les 36 h de la course, ils devront parcourir une piste en atomes d’or de 100 nanomètres de long au maximum. Ils s’opposeront sous les quatre pointes d’un microscope unique au monde situé au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (CEMES) du CNRS à Toulouse. Cette course organisée par le CNRS est avant tout un défi scientifique et technologique qui sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube Nanocar Race. Au-delà de la compétition, tout l’enjeu est de faire progresser la recherche dans l’observation et le contrôle des molécules-machines.

+ Commentaires fermés sur Top départ pour Nanocar Race, la 1ère course internationale de molécules-voitures

Les axes de rotation des étoiles nous parlent de leur naissance

Une équipe de recherche internationale incluant le CEA, le CNRS et l’Université Grenoble-Alpes a révélé, par astérosismologie, un surprenant alignement des axes de rotation des étoiles dans des amas ouverts, révélant les conditions dans lesquelles les étoiles se sont formées dans notre galaxie. Ce résultat a été obtenu en étudiant, grâce à la mission de la Nasa, un ensemble de géantes rouges dans deux anciens amas ouverts de la Voie lactée. Il est paru le 13 mars 2017 en une de .

+ Commentaires fermés sur Les axes de rotation des étoiles nous parlent de leur naissance

vendredi 10 mars 2017 - 0:00

ICE MEMORY : un programme scientifique international pour conserver la mémoire du climat

Collecter des carottes de glace des glaciers de montagne les plus exposés au changement climatique et les stocker en Antarctique pour les scientifiques des générations futures : tel est l’objectif d’ICE MEMORY, programme international de sauvegarde de la mémoire des glaciers de montagne.

+ Commentaires fermés sur ICE MEMORY : un programme scientifique international pour conserver la mémoire du climat

jeudi 9 mars 2017 - 0:00

Les mouvements volontaires des yeux, nouvel indicateur du contrôle postural dans la maladie de Parkinson ?

L’instabilité de la posture est le premier facteur associé aux chutes chez les patients parkinsoniens mais il existe d’autres symptômes tels que les troubles oculaires. Des équipes de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP et de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC) se sont penchés sur le lien entre ces troubles oculaires observés chez certains patients et l’instabilité de la posture. Leurs résultats mettent en évidence un nouveau marqueur potentiel du contrôle postural dans la maladie de Parkinson. Ces résultats sont publiés dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Les mouvements volontaires des yeux, nouvel indicateur du contrôle postural dans la maladie de Parkinson ?

mardi 7 mars 2017 - 0:00

Avec Ikonikat, le CNRS et le musée du Louvre-Lens s’associent pour étudier la perception des œuvres

A l’occasion de l’exposition « Le Mystère Le Nain » au musée du Louvre-Lens, dont le CNRS est partenaire, les deux établissements s’associent pour mener un projet de recherche inédit. Pendant toute la durée de l’exposition (du 22 mars au 26 juin 2017), 600 visiteurs munis d’une tablette indiqueront ce qu’ils pensent pertinent de voir dans sept des œuvres exposées. Les tracés, enregistrés et traités grâce à l’application Ikonikat, permettront aux chercheurs de savoir si l’attention d’un visiteur se porte réellement sur les éléments jugés les plus dignes d’intérêt par les professionnels. Les résultats contribueront notamment à nourrir la politique des publics du musée.

+ Commentaires fermés sur Avec Ikonikat, le CNRS et le musée du Louvre-Lens s’associent pour étudier la perception des œuvres

vendredi 3 mars 2017 - 0:00

Journée de l’innovation du CNRS – Découvrez les structures communes entre le CNRS et les entreprises

  L’Unité mixte de physique CNRS/Thales est un des fleurons des quelque 130 structures communes de recherche CNRS avec des entreprises, recensées dans une enquête inédite. Les principales conclusions de cette étude seront présentées le vendredi 10 mars à l’issue de la visite du laboratoire, en présence notamment d’Albert Fert, prix Nobel de Physique 2007. […]

+ Commentaires fermés sur Journée de l’innovation du CNRS – Découvrez les structures communes entre le CNRS et les entreprises

jeudi 2 mars 2017 - 0:00

Le CNRS fête les 10 ans de l’ERC

Créé en 2007, l’European Research Council (Conseil européen de la recherche) attribue chaque année des bourses de recherche individuelles à des scientifiques talentueux. L’ERC célébrera ses 10 ans du 13 au 19 mars 2017 lors de « l’ERC Week » clôturée par un évènement scientifique le 21 mars à Bruxelles. Le CNRS s’associe à cet anniversaire, à travers plusieurs rencontres organisées en France et l’ouverture d’un site internet présentant les 360 lauréats des différentes bourses ERC issus du CNRS.

+ Commentaires fermés sur Le CNRS fête les 10 ans de l’ERC

CNRS – Toutes les thématiques 2017-03-02 00:00:00

+ Commentaires fermés sur CNRS – Toutes les thématiques 2017-03-02 00:00:00

Cancer du sein: identification d’un interrupteur moléculaire qui contrôle les cellules souches cancéreuses

Certaines cellules cancéreuses sont résistantes au traitement et persistent. Si elles ont la capacité de proliférer à nouveau, même un très petit nombre de ces cellules peut suffire à reconstituer une tumeur après ou malgré le traitement. Pour éliminer ces « cellules souches cancéreuses » (CSC), différentes approches ont été tentées au cours des dernières années : thérapies ciblées, vaccination, privation d’alimentation des tumeurs. Dans un article paru dans la revue , Christophe Ginestier, chargé de recherche Inserm au Centre de recherche en cancérologie de Marseille (Aix-Marseille Université/CNRS/Institut Paoli-Calmettes), et ses collaborateurs, identifient qu’une molécule d’ARN particulier joue le rôle d’interrupteur moléculaire capable « d’éteindre » ou « d’allumer » la prolifération des CSC dans les cancers du sein.

+ Commentaires fermés sur Cancer du sein: identification d’un interrupteur moléculaire qui contrôle les cellules souches cancéreuses

mercredi 1 mars 2017 - 0:01

Invitation pour le 10 mars – Conférence de presse ICE MEMORY

Les partenaires du programme international de sauvegarde de la mémoire des glaciers de montagne ICE MEMORY ont le plaisir de vous inviter à une conférence de presse :

Vendredi 10 mars à 15h
Au siège de l’UNESCO,
7 place de Fontenoy, 75007 Paris

À cette occasion, venez rencontrer l’équipe désormais internationale de glaciologues impliqués dans ICE MEMORY. Après avoir réussi un premier carottage sur le massif du Mont-Blanc en août 2016, une deuxième expédition de forage est prévue sur le mont Illimani, en Bolivie, en juin 2017. Un colloque organisé à l’UNESCO du 8 au 10 mars marque la première étape de l’internationalisation du programme, avec la participation de spécialistes du carottage américains, russes, chinois, brésiliens, suisses, italiens et français.

+ Commentaires fermés sur Invitation pour le 10 mars – Conférence de presse ICE MEMORY

Semaine du cerveau 2017 : les chercheurs du CNRS à la rencontre du grand public

La mémoire laisse-t-elle une trace biologique dans le cerveau ? Pourquoi manger change nos émotions ? Les danseurs et les musiciens ont-ils un cerveau différent des autres ?

+ Commentaires fermés sur Semaine du cerveau 2017 : les chercheurs du CNRS à la rencontre du grand public

Recréer des surfaces superhydrophobes et antibuée en s’inspirant de la nature

Dans un article publié le 27 février 2017 dans , Timothée Mouterde, doctorant au Laboratoire d’hydrodynamique (École polytechnique/CNRS), s’intéresse aux propriétés superhydrophobes et anti-buée engendrées par des nano-structures spéciales.

+ Commentaires fermés sur Recréer des surfaces superhydrophobes et antibuée en s’inspirant de la nature

Recréer des surfaces superhydrophobes et antibuée en s’inspirant de la nature

Dans un article publié le 27 février 2017 dans , Timothée Mouterde, doctorant au Laboratoire d’hydrodynamique (École polytechnique/CNRS), s’intéresse aux propriétés superhydrophobes et anti-buée engendrées par des nano-structures spéciales.

+ Commentaires fermés sur Recréer des surfaces superhydrophobes et antibuée en s’inspirant de la nature

Des mutations génétiques perturbent la communication entre les hémisphères cérébraux

Des équipes de l’AP-HP viennent d’identifier le premier gène à l’origine d’un défaut de développement du corps calleux : la principale structure cérébrale responsable de la communication entre les deux hémisphères du cerveau. Ces travaux menés par le Dr Christel Depienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC), en collaboration avec des équipes de l’hôpital Trousseau AP-HP, de l’Université de Strasbourg et des chercheurs australiens, font l’objet d’une publication dans la revue , le 27 février 2017.

+ Commentaires fermés sur Des mutations génétiques perturbent la communication entre les hémisphères cérébraux

Des mutations génétiques perturbent la communication entre les hémisphères cérébraux

Des équipes de l’AP-HP viennent d’identifier le premier gène à l’origine d’un défaut de développement du corps calleux : la principale structure cérébrale responsable de la communication entre les deux hémisphères du cerveau. Ces travaux menés par le Dr Christel Depienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP et à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC), en collaboration avec des équipes de l’hôpital Trousseau AP-HP, de l’Université de Strasbourg et des chercheurs australiens, font l’objet d’une publication dans la revue , le 27 février 2017.

+ Commentaires fermés sur Des mutations génétiques perturbent la communication entre les hémisphères cérébraux

vendredi 24 février 2017 - 0:00

Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre

En identifiant formellement le principal acteur de la fusion entre les deux cellules sexuelles mâle et femelle, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université Paris Descartes, associés à des équipes américaines et allemandes, dévoilent l’origine virale probable de ce processus de fusion, commun à une grande partie des organismes vivants sur Terre. L’étude fournit en outre de nouvelles pistes de recherche à perspective thérapeutique, visant à bloquer cette fusion chez les pathogènes qui y ont recours, comme l’agent du paludisme. Ces résultats sont publiés le 23 février 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Un lien entre virus et vie sexuelle sur Terre

D’où viennent les fleurs ? L’« abominable mystère de Darwin » s’éclaircit

Le mystère de l’origine des plantes à fleurs est en partie levé grâce à une équipe du Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale (CNRS/Inra/CEA/Université Grenoble Alpes), en collaboration avec le laboratoire Reproduction et développement des plantes (CNRS/ENS de Lyon/Inra/Université Claude Bernard Lyon 1) et les Jardins de Kew (Royaume-Uni). Leur découverte, publiée dans la revue , le 24 février 2017, nous éclaire sur une question ayant beaucoup intrigué Darwin : l’apparition d’une structure aussi complexe que la fleur au cours de l’évolution.

+ Commentaires fermés sur D’où viennent les fleurs ? L’« abominable mystère de Darwin » s’éclaircit

jeudi 23 février 2017 - 0:00

Bronchiolite : pourquoi elle ne touche que les nourrissons

Dans une étude parue le 21 février 2017 dans la prestigieuse revue , des chercheurs de l’Institut Pasteur de Paris et de Shanghai, de l’hôpital Bicêtre AP-HP, de l’Université Paris-Sud et du CNRS rapportent la découverte d’un nouveau groupe de cellules immunitaires de type lymphocytes B, présents uniquement chez les nourrissons, et constituant la cible privilégiée du virus de la bronchiolite. Leurs travaux expliquent ainsi pourquoi cette infection des voies respiratoires basses affecte majoritairement les nouveau-nés, d’autant plus sévèrement qu’ils sont jeunes. Cette publication ouvre ainsi des perspectives diagnostiques et thérapeutiques nouvelles dans la prise en charge de la bronchiolite aigüe du nourrisson.

+ Commentaires fermés sur Bronchiolite : pourquoi elle ne touche que les nourrissons

mercredi 22 février 2017 - 0:00

Un cortège exceptionnel d’exoplanètes

Sept planètes de taille terrestre et de température modérée gravitent autour de l’étoile Trappist-1. Mieux : au moins trois d’entre elles sont dans des conditions compatibles avec la présence d’eau liquide en surface. C’est ce qu’a découvert une équipe internationale impliquant des chercheurs du CNRS, du CEA et de l’UPMC au Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (CNRS/Université de Bordeaux), au Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/UPMC/École polytechnique/ENS) et au laboratoire Astrophysique, instrumentation et modélisation (CNRS/CEA/Université Paris Diderot). Le système planétaire orbitant autour de l’étoile Trappist-1 constitue à ce jour l’un des plus étonnants et des plus riches, notamment en termes de perspectives scientifiques : au-delà de la détermination de l’orbite et de la masse de ces planètes, il sera possible, dans un avenir proche, de mettre en évidence la présence éventuelle d’atmosphères. Cette étude est publiée dans le 23 février 2017.

+ Commentaires fermés sur Un cortège exceptionnel d’exoplanètes

De surprenantes dunes sur la comète Tchouri

Contre toute attente, les clichés de la sonde Rosetta montrent la présence de structures en forme de dunes à la surface de la comète Tchouri. Des chercheurs du laboratoire Physique et mécanique des milieux hétérogènes (CNRS/ESPCI Paris/UPMC/Université Paris Diderot) ont étudié les photos disponibles et modélisé le dégazage de vapeur afin d’expliquer ce phénomène. Ils ont montré que la forte différence de pression entre la face au soleil de la comète et celle à l’ombre provoque des vents capables de transporter des grains et de façonner des dunes. Ces travaux ont été publiés le 21 février 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur De surprenantes dunes sur la comète Tchouri

« La Nuit des ondes gravitationnelles », le 20 mars 2017 dans toute la France

Le CNRS et la Société Française de Physique organisent le 20 mars 2017 « La Nuit des ondes gravitationnelles » dans une quinzaine de villes de France et d’Italie. Avec des conférences scientifiques, des visites virtuelles de laboratoires, un quizz et une projection d’extraits de films commentés, cet événement ouvert à tous célébrera la découverte des ondes gravitationnelles annoncée en février 2016.

+ Commentaires fermés sur « La Nuit des ondes gravitationnelles », le 20 mars 2017 dans toute la France

« Not Like Dad » : découverte d’un gène majeur pour la sélection végétale

Depuis des décennies, les sélectionneurs de maïs exploitent un phénomène unique dans le monde végétal. Le pollen d’une plante dite « inductrice » déclenche, une fois déposé sur l’épi d’une autre plante le développement d’une descendance qui ne porte que les caractères de la mère. Les chercheurs de l’Inra, en collaboration avec le CNRS, l’ENS de Lyon, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et Limagrain, ont découvert le gène responsable de ce phénomène et l’ont baptisé « Not Like Dad » (en français « pas comme papa »), puisque l’information génétique du père ne se retrouve pas dans la descendance. Ces résultats, fruits de 8 années de recherche et publiés dans la revue le 22 février 2017, ouvrent notamment des perspectives importantes dans la compréhension de la fécondation des plantes et dans le transfert de cet outil de sélection vers d’autres espèces cultivées.

+ Commentaires fermés sur « Not Like Dad » : découverte d’un gène majeur pour la sélection végétale

Lasers ultra-brefs et optiques de pointe : la plateforme Attolab inaugurée sur le plateau de Saclay

Inaugurée le mercredi 22 février, la plateforme Attolab rassemble trois installations laser uniques au monde dédiées à l’étude de la dynamique ultra-rapide de la matière sous toutes ses formes : gaz, condensée (liquide ou solide), plasmas. Au service d’une recherche interdisciplinaire – physique du solide, chimie, biologie et technologie – Attolab s’appuie sur des installations de pointe, tant pour le développement et l’exploitation de lasers à impulsions ultracourtes que pour la fabrication d’optiques. La plateforme Attolab rassemble les compétences et outils du CEA, du CNRS, de l’ENSTA ParisTech, de l’Institut d’optique Graduate School, de l’École polytechnique, des Universités Paris-Sud et Cergy-Pontoise, et du Synchrotron Soleil. Ces acteurs constituent les forces vives de la recherche sur les lasers de l’Université Paris-Saclay. Attolab est un Équipex soutenu par le programme Investissements d’avenir (PIA), ainsi que par la région Île-de-France et l’Université Paris-Saclay (projet LIDEX OPT2X).

+ Commentaires fermés sur Lasers ultra-brefs et optiques de pointe : la plateforme Attolab inaugurée sur le plateau de Saclay

mardi 21 février 2017 - 0:00

Le code secret des luthiers

Un conservateur du Musée de la musique et un cryptologue du CNRS percent le code secret d’un atelier de lutherie parisien du XIX siècle – La clé du code est un mot « musical » – Cette découverte donne accès à d’importantes données sur le marché des violons anciens, notamment la cote des prestigieux instruments de Stradivari.

+ Commentaires fermés sur Le code secret des luthiers

Hydrogène et piles à combustible : quels progrès récents dans le domaine du transport automobile ?

Conférence de presse
Jeudi 2 mars 2017 – 12 h
Centre international universitaire pour la recherche – Hôtel Dupanloup
1 rue Dupanloup – 45000 ORLEANS

+ Commentaires fermés sur Hydrogène et piles à combustible : quels progrès récents dans le domaine du transport automobile ?

L’origine du fer terrestre plus que jamais mystérieuse

Le fer contenu dans le manteau terrestre possède dans le système solaire une signature unique, dont l’origine est encore inconnue. Une équipe internationale de chercheurs, impliquant Mathieu Roskosz de l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (UPMC/CNRS/IRD/Muséum national d’Histoire naturelle), a montré qu’aucune distribution préférentielle des isotopes du fer n’est observée quelles que soient la pression et la nature de l’alliage de fer, alors qu’il était généralement admis que cette singularité serait liée à la taille de la Terre et à la formation de son noyau métallique. Ces résultats, publiés dans la revue le 20 février 2017, renforcent le mystère autour de l’origine du fer terrestre.

+ Commentaires fermés sur L’origine du fer terrestre plus que jamais mystérieuse

lundi 20 février 2017 - 0:00

Soutien à la marche citoyenne pour les sciences

+ Commentaires fermés sur Soutien à la marche citoyenne pour les sciences

mercredi 15 février 2017 - 0:00

Alzheimer, où en est la recherche ?

Avec plus de 200 000 nouveaux cas par an en France, la maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Grâce aux tests biologiques, son diagnostic est aujourd’hui obtenu avec une bonne fiabilité. La recherche progresse à grands pas, même si, pour l’instant, la maladie résiste à toutes les tentatives thérapeutiques…
Dans son prochain numéro publié le 16 février, CNRS Le Journal consacre un dossier à ce sujet révélant les travaux les plus récents conduits notamment par le CNRS en la matière. Retrouvez les éléments présentés mercredi 15 février lors d’une conférence de presse sur le sujet.

+ Commentaires fermés sur Alzheimer, où en est la recherche ?

Alzheimer, où en est la recherche ?

Avec plus de 200 000 nouveaux cas par an en France, la maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Grâce aux tests biologiques, son diagnostic est aujourd’hui obtenu avec une bonne fiabilité. La recherche progresse à grands pas, même si, pour l’instant, la maladie résiste à toutes les tentatives thérapeutiques…
Dans son prochain numéro publié le 16 février, CNRS Le Journal consacre un dossier à ce sujet révélant les travaux les plus récents conduits notamment par le CNRS en la matière. Retrouvez les éléments présentés mercredi 15 février lors d’une conférence de presse sur le sujet.

+ Commentaires fermés sur Alzheimer, où en est la recherche ?

La numérisation du plus grand herbier du monde ouvre de nouveaux horizons de recherche

La rénovation de l’Herbier national du Muséum, chantier titanesque ayant permis de rénover les collections et les installations du plus grand herbier du monde, a surtout vu la concrétisation d’un exploit inégalé à ce jour : la numérisation et la mise à disposition en ligne des images de plus de 6 millions de planches d’herbiers. Une équipe de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (Muséum national d’Histoire naturelle / CNRS / EPHE / UPMC) et de la Direction des Collections du Muséum décrit la base de données obtenue dans un article qui vient de paraître dans , permettant aux scientifiques de se les approprier dans leurs futurs travaux de recherche.

+ Commentaires fermés sur La numérisation du plus grand herbier du monde ouvre de nouveaux horizons de recherche

Atlantique Nord : le risque d’un refroidissement rapide au XXIe siècle revu à la hausse

La possibilité d’un changement important du climat autour de l’Atlantique est connue depuis longtemps, comme symbolisée par la fiction hollywoodienne « Le jour d’après ». Pour en évaluer le risque, des chercheurs du laboratoire Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux (CNRS/Université de Bordeaux) et de l’Université de Southampton ont développé un nouvel algorithme pour analyser les 40 projections climatiques prises en compte dans le dernier rapport du GIEC. Cette nouvelle étude fait grimper la probabilité d’un refroidissement rapide de l’Atlantique Nord au cours du XXI siècle à près de 50 %. La revue publie ces résultats, le 15 février 2017.

+ Commentaires fermés sur Atlantique Nord : le risque d’un refroidissement rapide au XXIe siècle revu à la hausse

mercredi 1 février 2017 - 0:00

Invitation pour le 15 février – Alzheimer, où en est la recherche ?

Conférence de presse
Mercredi 15 février 2017 à 10h
au CNRS – 3, rue Michel-Ange – Paris 16e
Métro Michel-Ange Auteuil (Lignes 9, 10)

+ Commentaires fermés sur Invitation pour le 15 février – Alzheimer, où en est la recherche ?

lundi 30 janvier 2017 - 0:00

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

+ Commentaires fermés sur Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

+ Commentaires fermés sur Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

+ Commentaires fermés sur Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot, professeur en biologie cellulaire et oncologie à l’Université Paris Descartes et chercheuse au sein du département « Immunologie, infectiologie et hématologie » de l’Institut Necker Enfants Malades – Centre de médecine moléculaire (Université Paris Descartes/ Inserm / CNRS) a publié un article dans la revue le 6 janvier dernier. Cette publication marque une avancée très nette dans les techniques d’isolement et de caractérisation moléculaire des cellules tumorales circulantes permettant la détection précoce de l’invasion tumorale.

+ Commentaires fermés sur Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot, professeur en biologie cellulaire et oncologie à l’Université Paris Descartes et chercheuse au sein du département « Immunologie, infectiologie et hématologie » de l’Institut Necker Enfants Malades – Centre de médecine moléculaire (Université Paris Descartes/ Inserm / CNRS) a publié un article dans la revue le 6 janvier dernier. Cette publication marque une avancée très nette dans les techniques d’isolement et de caractérisation moléculaire des cellules tumorales circulantes permettant la détection précoce de l’invasion tumorale.

+ Commentaires fermés sur Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer