informatique quantique big-data

Harvard et le MIT concurrencent Pasqal dans les atomes froids

De 51 qubits en 2017 à 256 en 2021, l’ordinateur quantique Harvard-MIT a bien grandi. Le calculateur du centre de recherche commun aux deux institutions américaines, spécialisé sur les atomes ultra-froids, s’appuie sur la même technologie que la pépite française Pasqal, dite des atomes froids : la capture et la manipulation […] Lire l'article
Author: Redaction