Retour sur les assises de la protection de l’enfance

La 14e édition des assises nationales de la protection de l'enfance s'est tenue les 24 et 25 juin à la Cité des congrès de Nantes. Dans le respect des gestes barrières, les professionnels de la protection de l'enfance se sont rassemblés, en présentiel et en distanciel, pour partager leurs expériences et repartir avec de nouveaux outils et méthodes de travail. À la clé : une meilleure prise en charge des mineurs.

Assises de la protection de l'enfance 2021  ©DPJJ

Le 24 juin 2021, la cérémonie d'ouverture des assises nationales de la protection de l'enfance a débuté par le discours d’Éric Dupond-Moretti. Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, a remercié l'ensemble des acteurs de la protection de l'enfance et salué leur mobilisation, leur capacité d’adaptation et leur inventivité pendant la crise sanitaire.

Le garde des Sceaux a également rappelé les trois principes fondateurs auxquels la justice croit pour protéger les enfants : la coordination de tous les acteurs de la protection de l'enfance, la mise en place de formations communes à tous et la qualité de ces formations.

 

Assises de la protection de l'enfance 2021 ©DPJJ

Les jeunes confrontés à la justice exposent leurs œuvres

Cette 14e édition a également permis à la protection judiciaire de la jeunesse de montrer un échantillon du travail accompli par les jeunes confrontés à la justice sous le regard bienveillant des professionnels qui les accompagnent au quotidien dans leur réinsertion.

Par exemple, d es adolescents de l'atelier polyvalent du service territorial éducatif et d’insertion (STEI) de Rezé ont été mis à l'honneur avec l'exposition de leurs gigantesques œuvres mêlant bois et métal. Les œuvres photographiques des jeunes de l'unité éducative de milieu ouvert (UEMO) de Coutances, de la mission d’insertion socio-professionnelle (MISP) de Granville et de l'UEMO de Saint-Nazaire ont, quant à elles, laissé bouche bée les participants.

 

Assises de la protection de l'enfance 2021 ©DPJJ

De nouveaux outils pour la prise en charge des mineurs

Les assises nationales de la protection de l'enfance ont su s'adapter, sur fond de crise sanitaire, pour proposer des séances plénières et des ateliers aux visiteurs en présentiel comme en distanciel : les séances étaient toutes retransmises en direct.

Ainsi, de nombreux ateliers sur les liens d'attachement, les coopérations éducatives et l'accompagnement à l'autonomiedes jeunes, entre autres, ont été proposés pour permettre aux professionnels de repartir avec de nouvelles clés et de nouveaux outils dans leur prise en charge des mineurs.

Author: Redaction