Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Plus de 1600 personnes présentes aux portes ouvertes de la PJJ

Plus de 1600 personnes présentes aux portes ouvertes de la PJJ

vendredi 26 octobre 2018 - 11:29

Jeudi 18 octobre 2018, la protection judiciaire de la jeunesse a ouvert les portes de ses établissements au public. Élus, partenaires, journalistes et riverains ont pu visiter une centaine d'établissements, échanger avec les agents de la PJJ et certains jeunes sous main de justice.

Crédits photo : MJ/DPJJ

 

Plus de 1600 personnes – élus, partenaires, journalistes et riverains – ont répondu à l’invitation lancée par la protection judiciaire de la jeunesse. Jeudi 18 octobre 2018, une centaine d’établissements de la PJJ ont ouvert leurs portes au public, qui a pu rencontrer les agents et des jeunes sous main de justice. C’était également l’occasion d’expliquer les activités mises en place dans les établissements, pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des mineurs confiés.

 


200 représentants d’entreprises

Cette année, la PJJ a souhaité convier les entreprises locales, pour notamment favoriser les partenariats au bénéfice de l’insertion des jeunes sous main de justice. Ainsi, environ 200 entreprises ont envoyé quelqu’un pour les représenter à ces portes ouvertes.

 

Crédits photo : MJ/DPJJCrédits photo : MJ/DPJJ

C’était donc l’occasion, pour les jeunes, de faire montre de leurs compétences, soutenus par leurs éducateurs et éducatrices. Au centre éducatif et professionnel La Douce de Bavilliers (Territoire de Belfort), par exemple, le public a pu assister à l’atelier menuiserie, où les mineures et mineurs apprennent des techniques, en vue d’une insertion professionnelle.

Au sein des unités éducatives d’activités de jour (UEAJ), les jeunes en conflit avec la loi exercent toutes sortes d’activités scolaires, pédagogiques et professionnelles. Ainsi, à Besançon (Doubs), la quinzaine de visiteurs ont pu assister à des ateliers de création de meubles en bois, de graff et de cuisine, Ils ont aussi goûté un jus de pommes, préparé sur place par les jeunes suivis par l’UEAJ.

> Retrouvez, ici, plus d’informations sur le jus de fruits, produit par la PJJ <

 

Des restaurants d’application, comme Les Palmiers, à Antibes (Alpes-Maritimes), ont également ouvert leurs portes au public. Les visiteurs ont pu goûter un buffet, préparé par les jeunes en insertion professionnelle dans les métiers de la restauration.

Actuellement, la protection judiciaire de la jeunesse compte 24 restaurants d’application, pour la plupart ouverts au public. Ils forment les jeunes aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration permettant, à certains, de poursuivre une formation professionnelle (bac pro, CAP, etc.).

Vous pouvez d’ailleurs retrouver la liste des restaurants d’application, juste là.

Inaugurations et partenariats

Cette journée « la PJJ vous ouvre ses portes » a également été l’occasion d’inaugurations. À Toulouse et à Lille, un service et une unité éducative de milieu ouvert ont respectivement été ouverts, en présence d’agents de la PJJ et de partenaires.

À Hérouville-Saint-Clair (Calvados), la PJJ et l’École de la seconde chance ont officialisé leur partenariat. Depuis quelques mois, l’école accueille cinq jeunes sous main de justice, pour un atelier pédagogique cuisine à l'École de la deuxième chance. À la suite de cette initiation, certains pourront travailler dans le secteur de la restauration.

« C’est vraiment une initiation propre à la cuisine, pour notamment apprendre à se faire à manger pour eux-mêmes. Après, si ça leur plaît, on les pousse un peu, on leur apprend des techniques culinaires et on les envoie, si possible, sur des formations », précise Hervé Duroy, professeur de cuisine, au micro de France 3.

Crédits photo : MJ/DPJJCrédits photo : MJ/DPJJ

 

©