Obésité : une piste épigénétique pour lutter contre la prise de poids et l’hypercholestérolémie

Le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980 : en 2014, plus de 600 millions d'adultes étaient touchés à l'échelle de la planète. Les causes de cette épidémie sont notamment environnementales et génétiques. Des chercheurs de l'Inra, en association avec des collègues de l'Institut Pasteur, de l'Inserm, du CNRS et de l'Université de Cambridge (Royaume-Uni), révèlent qu'une protéine (BAHD1) participe aux mécanismes de régulation du taux de cholestérol et de la prise de poids, en contrôlant l'expression de certains gènes par des phénomènes épigénétiques. Ces résultats publiés le 3 mars 2016 dans la revue pourraient ouvrir la voie à la recherche de nouvelles thérapies contre l'obésité, le diabète, et les maladies cardiovasculaires.
Author: Redaction