kit de presse Pierre Muzas editeur digital

Mieux connaître le génome de la bactérie responsable de la fièvre Q

Le laboratoire de Sophia Antipolis de l’Anses a participé à une vaste analyse génétique des souches de Coxiella burnetii, la bactérie responsable de la fièvre Q, transmissible à l’être humain. Cette collaboration entre spécialistes de la maladie chez l’animal et l’humain, qui a donné lieu à une publication fin 2022, constitue la première étape d’un projet One Health sur cette zoonose.

Lire la suite sur le site ANSES ...

Author: ANSES