kit de presse Pierre Muzas editeur digital

L’ENPJJ célèbre ses 70 ans

Du 20 au 22 septembre 2022, l'école de formation professionnelle des personnels de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a réuni de nombreux acteurs de la justice des mineurs dans ses locaux à Roubaix pour présenter les évolutions des missions et métiers dédiés aux enfants vulnérables ou en conflit avec la loi.

Eric Dupond-Moretti aux 70 ans de l'ENPJJ ©DICOM/MJ

 

Du 20 au 22 septembre 2022, au carrefour des missions de justice, de protection de l’enfance et d’éducation, l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) a accueilli pendant trois jours nouveaux et anciens professionnels de la PJJ, acteurs de la justice des mineurs, chercheurs et enfants confiés. Il s'agissait de réfléchir et de dialoguer ensemble sur les enjeux d’une institution qui se modernise pour adapter l'offre de formation aux demandes sociales contemporaines.

« Ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin ».

Lors de son inauguration de l’amphithéâtre Nicolas-de-Concordet, Éric Dupond-Moretti  le ministre de la Justice, garde des Sceaux, a tenu a salué le travail des professionnels de la PJJ, « des ambassadeurs acharnés » dont la « mission sacrée » est de « ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin ».

La secrétaire d’État chargée de l’Enfance, Charlotte Caubel, a rappelé que « L’ENPJJ est en première ligne pour susciter des vocations » et « a depuis 70 ans une place centrale dans les politiques de l’enfance ». Lors de son allocution d’ouverture, la directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, Caroline Nisand, a quant à elle félicité « l’engagement et la clarté » avec laquelle cette institution répond « à la demande sociale contemporaine ».

Ces trois jours de partage ont alterné les modalités d’échanges (conférences, tables rondes, joutes oratoires, ateliers participatifs, émissions radios, etc.) pour porter un regard commun sur l’histoire et l’avenir de l'institution.

 

Qu'est-ce que l'ENPJJ ?

Créée en 1952, l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse est l’une des quatre écoles du ministère de la Justice et fait partie du réseau des écoles de service public (RESP). Disposant de neuf pôles territoriaux de formation, elle assure la formation professionnelle initiale et continue des personnels de la PJJ (éducateurs, directeurs de service éducatifs, etc.) et des acteurs de la justice des mineurs.

 

>> En savoir plus sur les métiers de la protection judiciaire de la jeunesse

Author: Redaction