L’Anses demande d’inscrire le caractère cancérogène des fumées de soudure au Code du travail

L'Anses recommande d'inscrire les fumées de soudure aux substances, mélanges et procédés cancérogènes du Code du travail. Plus d'un demi-million de travailleurs serait potentiellement exposé à ces fumées en France. Il n’est pas évident pour les salariés de la métallurgie de respirer de l’air […] Lire l'article
Author: Redaction