La thèse de l’éclisse confirmée par la SNCF dans le déraillement de l’Intercités Paris-Limoges

Dans l'enquête de l'accident ferroviaire survenu le 12 juillet à Brétigny-sur-Orge, en Essonne, la SNCF a exclu toute "anomalie mécanique" et confirmé la thèse selon laquelle une éclisse, une pièce d'acier, se serait coincée dans l'aiguillage du train.

Lire la suite sur le site Usine Nouvelle ...

Author: Redaction