La morphologie interne du crâne de l’Homme de Florès nous renseigne sur ses origines

Les caractéristiques physiques de l'Homme de Florès, découvert en 2003, sur l'île indonésienne du même nom, restent une source d'interrogations pour la communauté scientifique. Antoine Balzeau du laboratoire Histoire naturelle de l'Homme préhistorique (CNRS/MNHN/Université de Perpignan Via Domitia) et Philippe Charlier ont réalisé l'étude microtomographique du crâne du spécimen type de l'espèce (baptisé LB1). Leurs résultats, publiés le 15 février 2016 dans le Journal of Human Evolution, montrent que ce crâne ne présente aucun signe de pathologie connue chez . Ses caractéristiques permettent d'exclure ce fossile de notre espèce et montrent plus de ressemblances avec .
Author: Redaction