« Double » risque de cancer de la peau pour les utilisateurs des cabines solaires

A l'occasion de la 1ère semaine de la protection solaire du 16 au 23 juin 2012, Evelyne Sage, spécialiste de la biologie des radiations (laboratoire Stress génotoxiques et Cancer, Institut Curie/CNRS), revient sur les dangers des ultraviolets qu'ils soient artificiels ou émis par le soleil. Son équipe a montré que les UVA avaient aussi des effets délétères, alors que pendant longtemps seuls les UVB étaient incriminés. Un excès d'exposition aux UVA peut en effet engendrer des cancers de la peau, tout comme les UVB. Parallèlement, plusieurs équipes de l'Institut Curie travaillent sur la biologie des cancers de la peau : l'une d'entre elles vient d'ailleurs de découvrir une nouvelle cible thérapeutique pour les mélanomes de la peau, le plus dangereux des cancers de la peau.
Author: Redaction