Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Sincérité/loyauté

Sincérité/loyauté

jeudi 7 juillet 2016 - 13:35

téléchargement (2)De tout cœur, je souhaite pour la France une alternance en 2017 et l’arrivée au pouvoir du camp républicain modéré ou libéral (le mot « Droite » me révulse toujours autant, comme celui de « Gauche » d’ailleurs pour son hypocrisie), faute de mieux et faute de pouvoir espérer dans l’immédiat la transformation profonde de la vie politique dont je rêve. A mes yeux, au point où nous en sommes, l’alternance et sa réussite constituent des enjeux de salut public et de survie pour le pays. Dans l’article ci-joint, pour le Figarovox, je dis exactement, précisément ce que je pense du projet Républicain. Il comporte de bonnes idées, mais d’autres franchement mauvaises (la suppression de l’interdiction des cumuls de mandats) et d’autres qui sont inapplicables en l’état. Je lui reproche surtout de minimiser la question fondamentale de notre époque: comment gouverner la France? Proposer des réformes est inutile si on ne se donne pas les moyens de les appliquer, face à la multitude des obstacles (juridiques, financiers, sociaux, administratifs, psychologiques). J’ai vécu de l’intérieur les années 2002-2012. J’ai vu à quel point, malgré toute l’énergie, le charisme la volonté individuelle, il était difficile, voire impossible de mettre en œuvre les réformes nécessaires à la France. La première règle de toute réflexion politique devrait être: comment faire, comment allons-nous agir?  Or, ce point est quasi absent du projet. Les 180 commentaires qui suivent mon article sont intéressants. Beaucoup me reprochent, compte tenu de mon passé, mes critiques envers le projet des Républicains. Personnellement, pour avoir longtemps côtoyé ce milieu, j’ai tendance à penser qu’un point de vue libre – tout en restant poli – est plus utile aux politiques que des attitudes de flagornerie auxquelles ils sont habitués de la part de ceux qui attendent les places. De fait, ma conception de la loyauté passe par la sincérité.

Maxime TANDONNET


©