Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Orlando, l’aveuglement volontaire

Orlando, l’aveuglement volontaire

mardi 14 juin 2016 - 8:18

images31FVCGADLes déclarations du président Obama, à la suite du massacre d’Orlando, sidèrent par leur naïveté et leur angélisme: « aucune preuve d’un complot », « radicalisé par Internet », « pas de trace d’un ordre venu de l’extérieur ». Ces paroles font mal. Elles donnent l’image d’une classe dirigeante plongée dans l’aveuglement volontaire. Il ne faut surtout pas voir l’ennemi ni le nommer: l’islamisme radical, ou le djihadisme, en guerre contre le monde occidental. On sait comment fonctionne le terrorisme, en s’appuyant sur des individus isolés ou des groupes dispersés géographiquement, implantés dans la population, endoctrinés et autonomes dans le passage à l’acte. La  guerre moderne combine Internet et le fanatisme. Rien ne sert de minimiser la portée politique de la nouvelle tragédie qui vient de provoquer des dizaines de morts. Ce qui vient de se passer est l’archétype de la guerre moderne.  L’atrocité des tueries qui ensanglantent le monde occidental, après le Paris, Bruxelles, Orlando, ne semble pas de nature à provoquer un électrochoc salutaire des sociétés qui sont sous la menace. L’horreur du terrorisme tend même à se banaliser. Daesh, paraît-il, serait en train de perdre sur le terrain, mais il gagne la guerre des esprits, dans l’apathie générale, l’aveuglement, l’angélisme et le refus de voir la réalité telle qu’elle est. L’histoire se répète et le monde occidental se couche par refus de regarder la réalité en face.

Maxime TANDONNET


©