Mieux identifier un champignon pathogène des agrumes pour empêcher son arrivée en Europe

L’unité de mycologie du Laboratoire de la santé des végétaux de l’Anses a développé un test PCR permettant de distinguer le champignon responsable de la maladie des taches noires des agrumes d’un champignon d’une autre espèce proche, découverte récemment. Ce test améliorera la capacité à détecter ce champignon pathogène et donc d’empêcher son introduction en Europe.

Relais de brève

Lire la suite sur le site relayé...

Author: ANSES

Laisser un commentaire