Royal Navy : une base de données répertorie les 5100 navires perdus en 500 ans

Fruit d’un travail initié en 2011 par le Maritime Archaeology Sea Trust, une grande base de données répertoriant chacun des 5100 bâtiments de combat et unités auxiliaires perdus par la Royal Navy depuis 1512, est désormais ouverte au public.

On y trouve donc une multitude de bateaux depuis l’époque d'Henri VIII d’Angleterre, souvent considéré comme le fondateur de la Royal Navy, jusqu’à l’époque moderne, incluant par exemple les pertes britanniques lors de la guerre des Malouines, en 1982.

Author: Skipper