Réforme du chômage partiel

Dans le cadre de la loi de sécurisation de l'emploi, publiée le 16 juin 2013, la réduction d'activité des entreprises confrontées à des difficultés économiques fait l'objet de modifications à partir du 1er juillet 2013.
Les salariés continuent à toucher leur salaire payé par l'employeur, à hauteur de 70 % de leur rémunération brute.
Le nouveau régime d'activité partielle consacre la fusion des anciennes allocations d'aide publique et de l'APLD (allocation partielle de longue durée), qui disparaissent. (...)

Relais de brève

Lire la suite sur le site relayé...

Author: Redaction