Framatome comble son point faible en soudure du nouveau nucléaire en croquant à moitié Efinor

Avec l’acquisition des activités énergies et défense du groupe Efinor, Framatome se renforce dans la soudure, un des plus gros points faibles du nucléaire français. Framatome continue ses emplettes pour être prêt à construire les nouveaux réacteurs nucléaires français EPR2. Cette fois, c’est dans le domaine de […] Lire l'article
Author: Redaction