Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Attentat de Nice : Marisol TOURAINE annonce la création de 24 nouveaux postes dans les hôpitaux psychiatriques des Alpes-Maritimes

Attentat de Nice : Marisol TOURAINE annonce la création de 24 nouveaux postes dans les hôpitaux psychiatriques des Alpes-Maritimes

mercredi 12 octobre 2016 - 9:41

Min2014-092
Trois mois après l’attentat de Nice, Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, annonce le recrutement de 24 nouveaux professionnels dans les hôpitaux des Alpes-Maritimes pour assurer, sur le long terme, l’accompagnement psychologique des personnes traumatisées. Il s’agit d’une augmentation d’effectifs pérenne, financée à hauteur de 1,4 millions d’euros par le ministère et définie sur la base des besoins de chaque établissement. La ministre prolonge ainsi l’engagement total du gouvernement aux côtés des victimes de l’attentat.

4 établissements bénéficieront de cette augmentation d’effectifs :

  • l’hôpital pédiatrique Lenval et le Centre hospitalier d’Antibes pour la prise en charge médico-psychologique des enfants et des adolescents ;
  • le CHU Pasteur et le Centre hospitalier Sainte-Marie pour la prise en charge médico-psychologique des adultes.

24 professionnels supplémentaires rejoindront ces établissements :

  • 3 psychiatres ;
  • 6 psychologues ;
  • 1 médecin évaluateur et coordinateur ;
  • 4 infirmiers ayant une expérience en psycho-traumatologie ;
  • 1 éducateur ;
  • 1 agent administratif ;
  • 6 secrétaires médicaux ;
  • 2 vacations hebdomadaires pour la supervision.

Ce nouvel engagement permet de pérenniser l’accompagnement médico-psychologique des personnes traumatisées. Le renfort de 6 professionnels annoncé le mois dernier pour les hôpitaux Pasteur et Lenval sera prolongé jusqu’à ce que ces recrutements soient effectifs. En outre, les personnes traumatisées, blessées et/ou témoins de l’attentat, continuent de bénéficier, sur la base d’une prescription délivrée par leur structure d’accueil, de forfaits de 10 séances auprès d’un psychologue, remboursées chacune à 50 euros.

Marisol TOURAINE déclare : « L’Etat est aux côtés des victimes et des Niçois traumatisés. Il l’a été dans les minutes qui ont suivi l’attentat. Il le reste aujourd’hui plus que jamais. Nous avons garanti la prise en charge financière des soins des blessés. Nous créons, depuis plusieurs semaines, les conditions d’un accompagnement médico-psychologique pérenne des personnes traumatisées. 24 professionnels de plus s’y attèleront, dans les prochaines semaines, dans les hôpitaux psychiatriques de Nice et de sa région. »

©