Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Un pays malade

Un pays malade

mercredi 1 juin 2016 - 7:43

images72ONUDS4Jamais personne n’a vu la France dans un tel état et nul n’aurait jamais pu imaginer un tel désastre: 5,5 millions de chômeurs, l’assistanat, la violence, des services publics en grève larvée, indéfinie, les pénuries d’essence, le sélectionneur de l’équipe nationale traité publiquement de raciste par les joueurs insatisfaits de leur non sélection, un événement sportif planétaire pris en otage par les syndicats, les cérémonies solennelle de recueillement dû aux morts et au calvaire qu’ils ont enduré dévoyées en festivités joyeuses, une extrême droite à 30%, hypocritement mise en valeur avec un acharnement sidérant par la presse et les médias,  une extrême gauche florissante, une opposition en miettes, une économie qui s’effondre (emploi, industrie, exportation, dettes déficits), le triomphe du repli communautariste et  de la violence terroriste, l’explosion des zones de non droit, une obsession maladive des dirigeants de conserver leur place à n’importe quel prix, prêts à tout casser, tout détruire plutôt que de devoir laisser la place, un peuple amorphe, désespéré, manipulé du matin au soir… La faute à qui? A mes yeux, le fond du problème tient au système politique qui encourage l’irresponsabilité. Quand le pouvoir peut dérailler indéfiniment, sans être sanctionné, pendant cinq ans au moins,  on en arrive forcément au pire, à des situations épouvantables telles que celle que nous connaissons aujourd’hui. 2017, je n’attends pas de miracle ni de révolution, mais un espoir profond, un seul: qu’ils dégagent et qu’on passe à autre chose.

Maxime TANDONNET


©