Risque confirmé mais modéré de myocardite et péricardite avec les vaccins ARNm anti-Covid

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a confirmé l’existence de risques d’inflammations cardiaques temporaires suite à la vaccination avec le vaccin de Pfizer/BioNTech et surtout celui de Moderna. Le nombre de cas reste toutefois faible, concerne avant tout les jeunes hommes, et n’a conduit à aucun décès. […] Lire l'article
Author: Redaction