Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Quand la pollution au plomb raconte l’histoire antique de Naples

Quand la pollution au plomb raconte l’histoire antique de Naples

lundi 16 mai 2016 - 22:00

Près de deux mille ans après l’éruption du Vésuve qui détruisit Pompéi et Herculanum, certains pans de l’histoire de Naples viennent d’être reconstitués.

Jusqu’à présent, historiens et archéologues s’interrogeaient sur l’impact de cette éruption volcanique sur l’aqueduc Aqua Augusta, qui alimentait en eau Naples et les cités voisines.

De récentes analyses géochimiques ont permis d’établir un lien direct entre le plomb qui composait les canalisations d’eau de l’époque et celui piégé par les sédiments de l’ancien port napolitain. Elles prouvent, sans équivoque, que le réseau hydraulique a effectivement été détruit lors de l’éruption du Vésuve, en 79 après J.-C., et qu’il a fallu une quinzaine d’années pour le remplacer.

Ces découvertes font l’objet d’une publication dans la revue le 16 mai 2016 par le laboratoire Archéorient – environnements et sociétés de l’Orient ancien (CNRS/Université Lumière Lyon 2) et le Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1), en collaboration avec des experts internationaux.

©