L’usine Renault de Batilly veut rassurer ses intérimaires à l’aube de deux semaines d’arrêt

L’usine Renault de Batilly (Meurthe-et-Moselle) mettra à l’arrêt ses lignes d’assemblage à compter du 21 mars, pour deux semaines, en raison de pénuries en composants électroniques. Dans ce contexte, la direction entend rassurer ses 700 intérimaires et annonce le recrutement de 50 salariés en CDI. Les […] Lire l'article
Author: Redaction