Le CNRS se met aux qubits nanomécaniques

Après les qubits supraconducteurs de chat ou à base d’atomes froids, un nouveau type de bit quantique fait son apparition : le qubit nanomécanique. Développé par le laboratoire CNRS Ondes et matière d’Aquitaine, il se base sur la fréquence des oscillations d’un nanotube de carbone – que l’on peut se […] Lire l'article
Author: Redaction