En Nouvelle-Calédonie, des salariés du nickel en grève sur fond de risque de bombe sociale

En Nouvelle-Calédonie, le SGTI-NC, qui se revendique principal syndicat du nickel, appelle à la «grève générale» jeudi 25 janvier et dénonce le manque d’investissement des actionnaires. Toute la filière s’inquiète de la crise sociale majeure que pourrait causer la fermeture d’une des usines métallurgiques […] Lire l'article

Lire la suite sur le site Usine Nouvelle ...

Author: Redaction

Laisser un commentaire