Valeurs Actuelles relais de brèves

[Vidéos] Mondial 2022 : après la qualification du Maroc, des débordements dans plusieurs villes de France

La qualification historique du Maroc pour les quarts de finale de la Coupe du Monde 2022 a poussé à des débordements. Après que les Lions de l’Atlas ont remporté leur match face à l’Espagne (0-0) mardi 6 décembre, les supporters marocains ont célébré la victoire de leur équipe dans les rues de plusieurs villes de France. C’est le cas à Paris et sa banlieue, à Nice, et à Lille où des échauffourées se sont produites. Des tensions ont notamment eu lieu mardi soir sur les Champs-Elysées.

D’après les images du journaliste Clément Lanot relayées sur Twitter, des feux d’artifice ont été tirés et des fumigènes ont été déclenchés sur la plus belle avenue du monde. La circulation était également fortement perturbée et les klaxons des voitures retentissaient à tout-va. Des magasins ont été vandalisés. Puis la situation a davantage dégénéré au point que les forces de l’ordre ont dû disperser la foule à l’aide de tirs de gaz lacrymogène. Non loin de Paris, dans le Val-de-Marne, un incident a également été déploré. D’après une source policière à Valeurs actuelles, une épicerie a été saccagée à Vitry-sur-Seine.

Tramway caillassé, voitures brûlées à Nice

À Nice, le centre-ville était agité dans la soirée. Des fumigènes et des feux d’artifice ont été tirés et la circulation a été coupée dans le secteur de la place Massena. Le village de Noel situé sur la place centrale de la capitale azuréenne était « bloqué » selon l’élu niçois Gaël Nofri. Il a également indiqué sur Twitter qu’une rame de tramway a été « caillassée » : « Quelque chose me dit qu’il y a moins de débordements au Maroc qu’en France ce soir. Il est peut-être temps de se poser les bonnes questions », a-t-il commenté. Le député Les Républicains (LR) Éric Ciotti a de son côté partagé des images plus inquiétantes. Dans une vidéo a priori enregistrée dans le quartier des Moulins à Nice, il est possible de voir un homme sur le toit d’un véhicule, le drapeau marocain sur la tête, en train de brandir ce qui semble être une arme de poing. « Tramway bloqué et caillassé, policiers attaqués et voitures brûlées, voilà le résultat de la victoire du Maroc dans les rues de Nice », a dénoncé Éric Ciotti qui plaide pour une « tolérance zéro face à ces délinquants qui défient nos lois ».

Des tensions à Lille

Dans le Nord de la France, des débordements ont été constatés à Lille, notamment sur le boulevard de Metz. Des tirs de mortiers ont visé des policiers, qui n’ont alors pas hésité à charger les fauteurs de troubles. France Bleu fait également savoir que la circulation a été fortement perturbée et que la police a dû recourir à des tirs de gaz lacrymogène pour disperser la foule. Les tensions seraient rapidement retombées pour laisser place à la célébration de la victoire de l’équipe de football marocaine.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles