Valeurs Actuelles relais de brèves

Une plateforme pour signaler les maltraitances en Ehpad va voir le jour

L’annonce vient d’être faite. Le ministre des Solidarités Jean-Christophe Combe a fait savoir qu’une plate-forme numérique pour recueillir les signalements de maltraitances en Ehpad allait être lancée prochainement. Comme le fait savoir 20 Minutes ce mercredi 25 janvier, celle-ci aura pour objectif de « libérer la parole » et faciliter les signalements pour qu’ils soient « pris en considération ». Actuellement en phase de test, le portail pourrait bientôt être actif. Celui-ci fait son apparition un an après la publication du livre-enquête « Les Fossoyeurs » qui a créé un raz-de-marée médiatique en dévoilant les maltraitances desquelles étaient victimes de nombreux résidents de maisons de retraite Orpea en France.

« Plan d’urgence »

Depuis le scandale, les services de l’Etat ont accéléré et renforcé les contrôles dans les Ehpad. Depuis juillet 2022, ce sont 1 400 établissements qui ont été visités par des inspecteurs, parmi lesquels les « Ehpad les plus à risque » appartenant au groupe incriminé ou ayant « déjà fait l’objet de signalements ». Des inspections qui ont débouché sur près de 2 000 recommandations et prescriptions et 11 saisines du procureur de la République pour des faits de violences, de maltraitances ou encore de mise en danger des personnes par non-respect de la réglementation. Actuellement, les signalements sont gérés par une ligne administrée par des associations locales. Le ministre Jean-Christophe Combe a annoncé qu’un « plan d’urgence » allait être dévoilé au début du mois de février face à la pénurie de personnel dans les maisons de retraite, mais également que des « états généraux » seraient lancés pour établir une stratégie de lutte contre la maltraitance des personnes âgées dépendantes et autres personnes vulnérables.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles