Valeurs Actuelles relais de brèves

“Tu vas la fermer” : le député Olivier Serva ne regrette pas ses propos dans le débat sur la réintégration des soignants non-vaccinés

Il ne décolère pas. Après s’être offusqué de l’obstruction parlementaire de l’exécutif au sujet de la réintégration des soignants non vaccinés, Olivier Serva « ne regrette pas » ses propos. « Ces mots sont le cri de souffrance des peuples de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane », a même assuré le député guadeloupéen du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (LIOT), au micro de RMC, samedi 26 novembre. Pour rappel, jeudi soir dans l’hémicycle, il avait fustigé la « petite mesquinerie obstructive » du parti présidentiel, lançant un « tu vas la fermer » à un autre député.  

« Ce sont des pompiers pyromanes » 

En attendant que le texte repasse devant l’Assemblée nationale en mai prochain, le député LIOT ne cache pas sa rancœur. « Nous sommes des Français, vaccinés à 40%. L’Hexagone a du mal à l’entendre. Il y a des Français qui ne sont pas vaccinés. Qu’est-ce qu’on en fait ?  On les brûle ? On les jette aux orties ? On considère qu’ils ne sont plus Français ? On les dénaturalise ? Non ! » a-t-il martelé auprès de RMC.  

Selon lui, avec le soutien des députés LFI, LIOT, RN et LR, la réintégration des soignants non vaccinés aurait été adoptée. « La majorité n’accepte pas ça. Ce sont des pompiers pyromanes », a-t-il dénoncé. 

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles
Valeurs Actuelles relais de brèves

“Tu vas la fermer” : le député Olivier Serva ne regrette pas ses propos dans le débat sur la réintégration des soignants non-vaccinés

Il ne décolère pas. Après s’être offusqué de l’obstruction parlementaire de l’exécutif au sujet de la réintégration des soignants non vaccinés, Olivier Serva « ne regrette pas » ses propos. « Ces mots sont le cri de souffrance des peuples de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane », a même assuré le député guadeloupéen du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (LIOT), au micro de RMC, samedi 26 novembre. Pour rappel, jeudi soir dans l’hémicycle, il avait fustigé la « petite mesquinerie obstructive » du parti présidentiel, lançant un « tu vas la fermer » à un autre député.  

« Ce sont des pompiers pyromanes » 

En attendant que le texte repasse devant l’Assemblée nationale en mai prochain, le député LIOT ne cache pas sa rancœur. « Nous sommes des Français, vaccinés à 40%. L’Hexagone a du mal à l’entendre. Il y a des Français qui ne sont pas vaccinés. Qu’est-ce qu’on en fait ?  On les brûle ? On les jette aux orties ? On considère qu’ils ne sont plus Français ? On les dénaturalise ? Non ! » a-t-il martelé auprès de RMC.  

Selon lui, avec le soutien des députés LFI, LIOT, RN et LR, la réintégration des soignants non vaccinés aurait été adoptée. « La majorité n’accepte pas ça. Ce sont des pompiers pyromanes », a-t-il dénoncé. 

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles