Call Ways ® presse magazine tabloïd news » sciences

Posts Tagged sciences

jeudi 10 novembre 2016 - 10:00

Face aux attentats : un an de mobilisation au CNRS

Après les attentats de Paris puis de Nice, le CNRS s’est mobilisé pour engager les ressources de la recherche dans la lutte contre le terrorisme. Un appel à projets massivement suivi, dont une première restitution se tiendra le 28 novembre 2016, une série d’ateliers thématiques, un vaste programme sur les mémoires… Bilan d’une année d’actions.

+ Commentaires fermés sur Face aux attentats : un an de mobilisation au CNRS

mercredi 9 novembre 2016 - 0:00

Des macaques retrouvent le contrôle d’un membre paralysé

Des primates non-humains ont retrouvé le contrôle d’un membre inférieur paralysé suite à une lésion de la moelle épinière. Cette avancée a été rendue possible grâce à une interface cerveau-moelle épinière (dite « neuroprothèse »). Ce système agit comme un pont sans fil entre le cerveau et les centres de la marche situés dans la moelle épinière, court-circuitant ainsi la lésion. Cette neuroprothèse a été développée par un consortium international mené par l’École Polytechnique de Lausanne (EPFL) au sein duquel l’Institut des maladies neurodégénératives (CNRS/Université de Bordeaux) sous la direction d’Erwan Bezard, directeur de recherche Inserm a mené la validation expérimentale chez l’animal. Les résultats sont publiés le 9 novembre 2016 dans la revue . Un essai clinique a d’ores et déjà été initié à l’hôpital universitaire de Lausanne afin de tester les effets thérapeutiques de cette neuroprothèse chez des patients souffrant de lésions de la moelle épinière.

+ Commentaires fermés sur Des macaques retrouvent le contrôle d’un membre paralysé

mardi 8 novembre 2016 - 15:00

Platonium : le CNRS pour la première fois à la Fête des lumières à Lyon

Le temps de la Fête des lumières, venez découvrir , une œuvre artistique inédite à l’initiative du CNRS qui sera dressée du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2016, dans la cour de l’Hôtel de ville de Lyon. Au-delà de l’esthétique, cette installation éphémère a été entièrement pensée à partir de recherches scientifiques actuelles ré-interprétées par des artistes. Conçu en complément de la visite, le site www.cnrs.fr/platonium vous permettra de décrypter la science qui s’y cache. Cette œuvre a été produite par le CNRS, avec le soutien de l’Université de Lyon et de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

+ Commentaires fermés sur Platonium : le CNRS pour la première fois à la Fête des lumières à Lyon

jeudi 3 novembre 2016 - 14:30

La France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Avec son nouvel accélérateur de particules Spiral2, inauguré le jeudi 3 novembre en présence de M. le Président de la République, François Hollande, le Ganil (CNRS/CEA) produira des faisceaux de particules d’une intensité inégalée, indispensables pour repousser les limites de la

+ Commentaires fermés sur La France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Inauguration de Spiral2 – La France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Avec son nouvel accélérateur de particules Spiral2, inauguré le jeudi 3 novembre en présence de M. le Président de la République, François Hollande, le Ganil (CNRS/CEA) produira des faisceaux de particules d’une intensité inégalée, indispensables pour repousser les limites de la connaissance. Il double ainsi son potentiel d’expérimentation en physique nucléaire, en particulier pour la recherche sur le noyau atomique et sur les mécanismes des réactions nucléaires, comme celles se déroulant au sein des étoiles. Les premières expériences devraient s’y dérouler mi 2017.​

+ Commentaires fermés sur Inauguration de Spiral2 – La France double ses capacités expérimentales en physique nucléaire

Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : des anticorps de lama détectent les lésions cérébrales

Face à la maladie d’Alzheimer, le défi majeur auquel sont confrontés les médecins est de pouvoir détecter au plus tôt les marqueurs de la maladie. Or, situés au sein même du cerveau, ils sont difficilement accessibles pour le diagnostic.

+ Commentaires fermés sur Diagnostic de la maladie d’Alzheimer : des anticorps de lama détectent les lésions cérébrales

Prédire les fissures et leur propagation dans les matériaux multi-cristallins

Une équipe de chercheurs du Laboratoire de Mécanique des Contacts et des Structures (LaMCoS) de l’INSA Lyon et du CNRS vient de permettre pour la première fois la prédiction de fissures à l’échelle de la microstructure dans des matériaux poly-cristallins, dont font partie de nombreux métaux, des céramiques ou encore le silicium. Mieux, les chercheurs sont parvenus à prédire le chemin de fissuration. Leur découverte fait l’objet d’une publication dans la revue le jeudi 3 novembre 2016.

+ Commentaires fermés sur Prédire les fissures et leur propagation dans les matériaux multi-cristallins

lundi 24 octobre 2016 - 1:00

Le CNRS lance la revue Carnets de science

Le CNRS lance Carnets de science, sa première revue d’informations scientifiques destinée au grand public, le 3 novembre 2016. Éditée par CNRS Éditions et mise en vente dans les Relay et les librairies, cette revue semestrielle de 200 pages richement illustrée a pour but de faire découvrir les coulisses de la recherche et de donner du sens à la science.

+ Commentaires fermés sur Le CNRS lance la revue Carnets de science

jeudi 20 octobre 2016 - 19:30

Le tour de force perceptif des plantes pour se maintenir à la verticale

Contrairement à ce qui se passe chez l’Homme, les plantes réussissent à percevoir leur inclinaison par rapport à la gravité sans se laisser perturber par l’intensité des forces liées aux poids et accélérations. Dans une étude qui vient de paraître dans , des chercheurs de l’Inra, du CNRS et de l’Université Blaise Pascal démontrent que si les plantes oscillent fortement dans le vent, elles ne confondent pas ce balancement avec une perte de verticalité. Ces travaux laissent entrevoir des applications prometteuses tant dans les domaines de l’agronomie que du biomimétisme avec la conception par exemple de capteurs de position miniaturisés.

+ Commentaires fermés sur Le tour de force perceptif des plantes pour se maintenir à la verticale

Africains et Européens ont des systèmes immunitaires génétiquement différents… et l’Homme de Néandertal y est pour quelque chose

Très actif chez certains, le système immunitaire peut chez d’autres manquer d’efficacité, ce qui a des conséquences importantes sur le niveau de protection de notre organisme contre les pathogènes. A quoi cela est-il dû ? Savoir ce qui détermine la façon dont nous répondons aux infections virales et bactériennes est aujourd’hui un enjeu majeur pour mieux comprendre la prédisposition à certaines maladies et pour préparer la médecine personnalisée de demain. Dans une vaste étude publiée cette semaine dans la prestigieuse revue , des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS décodent la réponse immunitaire de 200 individus Africains et Européens. Leurs travaux démontrent qu’il existe bel et bien une différence dans la manière dont ces populations répondent aux infections, que cela est, en grande partie, sous contrôle génétique, et que la sélection naturelle a également participé à modeler nos profils immunitaires. Ils apportent en outre la preuve que l’héritage que les Européens tiennent de l’Homme de Néandertal a en particulier influencé leur aptitude à se protéger des virus.

+ Commentaires fermés sur Africains et Européens ont des systèmes immunitaires génétiquement différents… et l’Homme de Néandertal y est pour quelque chose

mardi 18 octobre 2016 - 1:00

« Que reste-t-il à découvrir ? », le Forum du CNRS, à la Métropole européenne de Lille le 19 novembre 2016

C’est la Métropole européenne de Lille qui accueille cette année le Forum du CNRS, « Que reste-t-il à découvrir ? », le 19 novembre prochain. A la Cité des échanges de Marcq-en-Barœul (Nord), une cinquantaine de chercheurs de renom viendront raconter les découvertes de l’année, présenter les applications de demain, débattre et échanger avec le public. « Que reste-t-il à découvrir » est un événement du CNRS, gratuit et sur inscription.

+ Commentaires fermés sur « Que reste-t-il à découvrir ? », le Forum du CNRS, à la Métropole européenne de Lille le 19 novembre 2016

lundi 17 octobre 2016 - 1:00

Quand on en fait tout un fromage

Le fromage, on aime ou on déteste. Jusqu’à présent, ce phénomène de dégoût restait encore très mystérieux. Des chercheurs du Centre de recherche en neuroscience de Lyon (CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet) et du laboratoire Neuroscience Paris Seine (CNRS/Inserm/UPMC) viennent de le décrypter pour la première fois. Ces résultats sont publiés en ligne sur le site de .

+ Commentaires fermés sur Quand on en fait tout un fromage

vendredi 14 octobre 2016 - 1:00

Le projet CYTER : un procédé de recyclage et récupération des terres rares

Le projet CYTER a pour but le développement d’un nouveau procédé simple, efficace, sélectif et de très faible consommation énergétique, pour la récupération et le recyclage des métaux appelés « terres rares ». Ce procédé utilise de nouveaux matériaux facilement régénérables. La SATT Paris-Saclay investit dans le projet CYTER, piloté par l’Université Paris-Sud, le CEA et le CNRS.

+ Commentaires fermés sur Le projet CYTER : un procédé de recyclage et récupération des terres rares

mardi 11 octobre 2016 - 1:00

Batteries miniatures nomades : nouveau design 3D

Dans la course à la miniaturisation, une équipe franco-américaine, impliquant principalement des chercheurs du CNRS, de l’université de Lille et de l’université de Nantes, au sein du réseau RS2E (Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie), a réussi à améliorer la densité d’énergie d’une batterie sans en augmenter la taille (limitée à quelques millimètres carrés dans les capteurs nomades). Cette prouesse a été réalisée en concevant une structure 3D à base de microtubes. Il s’agit d’une première étape avant l’obtention d’une microbatterie complète. Les premières expériences montrent l’excellente conductivité de l’électrolyte solide de la batterie, dont les performances, très encourageantes, sont publiées dans la revue du 11 octobre 2016.

+ Commentaires fermés sur Batteries miniatures nomades : nouveau design 3D

vendredi 7 octobre 2016 - 11:00

L’origine du parfum de la reine de Saba

C’est l’un des plus anciens parfums au monde. L’équipe de Nicolas Baldovini de l’Institut de chimie de Nice (CNRS/UNS) vient de découvrir quels sont les composants qui confèrent à l’encens son odeur caractéristique. Il s’agit de deux molécules trouvées pour la première fois dans la nature, baptisées « acides olibaniques » par les scientifiques. Les résultats de ses travaux viennent d’être publiés en ligne sur le site de la revue .

+ Commentaires fermés sur L’origine du parfum de la reine de Saba

mercredi 5 octobre 2016 - 1:00

Le français Jean-Pierre Sauvage, pionnier des machines moléculaires au CNRS, reçoit le prix Nobel de chimie 2016

Jean-Pierre Sauvage, chercheur au CNRS de 1971 à 2014 et aujourd’hui professeur émérite à l’Université de Strasbourg, a reçu le Prix Nobel 2016 de chimie aux côtés du britannique J. Fraser Stoddart et du néerlandais Bernard L. Feringa. Tous trois sont récompensés pour la conception et la synthèse de « machines moléculaires ». Les travaux de Jean-Pierre Sauvage font entrer les nanosciences dans une nouvelle dimension en concevant des nano-machines capables de reproduire les mouvements du vivant.

+ Commentaires fermés sur Le français Jean-Pierre Sauvage, pionnier des machines moléculaires au CNRS, reçoit le prix Nobel de chimie 2016

Staphylocoque doré : décryptage d’une stratégie de résistance à certains antimicrobiens

La présence naturelle d’acides gras dans le corps humain favorise l’émergence de la résistance du staphylocoque doré à une classe d’antimicrobiens ciblant la voie de biosynthèse des acides gras bactériens. C’est ce que révèlent des chercheurs de l’Inra en collaboration avec l’Inserm, l’AP-HP (hôpital Cochin), l’Université Paris Descartes, l’Institut Pasteur et le CNRS dans un article publié le 5 octobre 2016 dans . A l’heure où le développement de nouveaux antibiotiques est un objectif de recherche prioritaire, ces travaux montrent qu’il est essentiel d’étudier également l’adaptation évolutive des bactéries à ces molécules.

+ Commentaires fermés sur Staphylocoque doré : décryptage d’une stratégie de résistance à certains antimicrobiens

Le microbiote intestinal à la rescousse des chimiothérapies

+ Commentaires fermés sur Le microbiote intestinal à la rescousse des chimiothérapies

mardi 4 octobre 2016 - 12:00

Invasion des insectes : l’économie mondiale affectée

69 milliards d’euros, c’est le coût minimal annuel des dégâts provoqués par les insectes envahissants dans le monde, estime une équipe internationale de chercheurs menée par Franck Courchamp, directeur de recherche CNRS au laboratoire Ecologie, systématique et évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) et impliquant notamment les entomologistes de l’IRD à Montpellier et un économiste CNRS. Depuis les dégâts sur les biens et services jusqu’aux coûts en santé, en passant par les pertes en agriculture, cette étude, réalisée avec le soutien de l’ANR et de la Fondation BNP Paribas, rassemble la plus importante base de données jamais élaborée des dégâts économiques imputables aux insectes envahissants dans le monde : 737 articles, livres et rapports ont été considérés. Ces travaux sont publiés dans le 4 octobre 2016.

+ Commentaires fermés sur Invasion des insectes : l’économie mondiale affectée

Un nouveau laboratoire franco-japonais sur le comportement des matériaux en conditions extrêmes

Pour renforcer leur collaboration en science et ingénierie des matériaux, le CNRS, l’Université de Lyon et l’Université du Tohoku inaugurent le 4 octobre 2016 une unité mixte internationale (UMI), basée à Sendai au Japon. Nommée Engineering Science Lyon – Tohoku for Materials and Systems under Extreme Conditions (ELyTMaX), ce nouveau laboratoire étudie le comportement des matériaux soumis à des sollicitations extrêmes et complexes. L’un de ses objectifs principaux est de comprendre leurs mécanismes de dégradation au fil du temps pour mieux évaluer leur durée de vie.

+ Commentaires fermés sur Un nouveau laboratoire franco-japonais sur le comportement des matériaux en conditions extrêmes

lundi 3 octobre 2016 - 1:00

Les séismes lents peuvent déclencher des secousses

Dans les zones de subduction, où une plaque tectonique plonge sous une autre, des glissements lents et imperceptibles appelés « séismes lents » peuvent déclencher un peu plus loin des secousses puissantes. C’est ce que viennent de montrer des chercheurs du CNRS, de l’Université Grenoble Alpes et de l’IRD, en collaboration avec des collègues de l’université de Mexico (Mexique). Leur étude est publiée le 3 octobre 2016 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Les séismes lents peuvent déclencher des secousses

jeudi 29 septembre 2016 - 1:00

Le virus Zika retrouvé à l’intérieur des spermatozoïdes

De récents travaux montrent que le virus Zika persiste dans le sperme jusqu’à 6 mois après l’infection. Dans une lettre publiée dans la revue , les chercheurs, en plus de confirmer sa longue persistance dans le sperme (ici au-delà de 130 jours, soit plus de 4 mois), révèlent la présence du virus à l’intérieur même des spermatozoïdes. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre des chercheurs de l’Inserm, du CNRS, des hospitalo-universitaires de l’université Toulouse III – Paul Sabatier et du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse.

+ Commentaires fermés sur Le virus Zika retrouvé à l’intérieur des spermatozoïdes

mercredi 28 septembre 2016 - 1:00

La structure de la toxine BinAB révélée : un petit pas pour l’Homme, un gros tracas pour les moustiques !

Se débarrasser des moustiques sans polluer l’environnement ? C’est possible ! La toxine BinAB, produite sous la forme de cristaux par une bactérie, tue spécifiquement les larves des moustiques Culex et Anophèles. Elle est cependant inactive sur les moustiques tigres (ou Aedes), vecteurs de la dengue et du chikungunya. Pour élargir le spectre d’action de BinAB, une connaissance de sa structure moléculaire est nécessaire. Longtemps restée inaccessible, elle est publiée le 28 septembre 2016 dans la revue par un consortium international de chercheurs dont des membres de l’Institut de biologie structurale (CNRS/CEA/Université Grenoble Alpes).

+ Commentaires fermés sur La structure de la toxine BinAB révélée : un petit pas pour l’Homme, un gros tracas pour les moustiques !

lundi 26 septembre 2016 - 13:00

La naissance du politique chez l’enfant : le cas de la hiérarchie

L’enfant deviendrait-il, en grandissant, un véritable petit Robin des Bois ? Selon son âge, il ne partage pas les ressources de la même façon entre un individu dominant et un individu subordonné. Ainsi, une tendance égalitariste se développe puis s’accentue entre 5 et 8 ans. Ce résultat, obtenu par une équipe de chercheurs du CNRS, […]

+ Commentaires fermés sur La naissance du politique chez l’enfant : le cas de la hiérarchie

Neuropathie optique héréditaire de Leber : découverte d’un mécanisme de développement de la cécité et d’une nouvelle piste de recherche thérapeutique

Une équipe du laboratoire Biologie neurovasculaire et mitochondriale intégrée (Université d’Angers/ Inserm/ CNRS) du pôle de recherche et enseignement en médecine mitochondriale (PREMMi), regroupant des chercheurs et des médecins de l’université et du CHU d’Angers, vient de découvrir un nouveau mécanisme pathologique responsable du développement de la cécité chez des patients atteints de la neuropathie […]

+ Commentaires fermés sur Neuropathie optique héréditaire de Leber : découverte d’un mécanisme de développement de la cécité et d’une nouvelle piste de recherche thérapeutique

Une nouvelle voie pour contrer les virus

L’équipe « Physiopathologie et thérapeutiques des hépatites virales chroniques et des cancers liés » de l’Institut Mondor de recherche biomédicale (Inserm/UPEC) situé dans les locaux de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP, en collaboration avec des chercheurs du Centre de biochimie structurale (CNRS/Inserm/Université de Montpellier), avec le soutien de l’ANRS, a créé une toute nouvelle famille d’inhibiteurs de […]

+ Commentaires fermés sur Une nouvelle voie pour contrer les virus

vendredi 23 septembre 2016 - 1:00

Ma thèse en 180 secondes : la finale internationale à Rabat

Pour sa troisième édition, la finale internationale du concours Ma thèse en 180 secondes se déroulera le 29 septembre 2016 dans le prestigieux Théâtre national Mohammed V de Rabat au Maroc. Organisée par l’Université Mohammed V de Rabat et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), elle verra s’affronter vingt candidats francophones issus de dix pays : Belgique, Bénin, Cameroun, France, Maroc, Québec, Indonésie, Sénégal, Suisse et Tunisie. La France sera représentée par les trois lauréats de MT180-France 2016 : Mathieu Buonafine, Bertrand Cochard et Nicolas Urruty.

+ Commentaires fermés sur Ma thèse en 180 secondes : la finale internationale à Rabat

jeudi 22 septembre 2016 - 16:00

Tracer les origines de la contamination au mercure dans les cheveux

Présent dans notre vie quotidienne, le mercure est un puissant neurotoxique, que notre corps accumule partiellement au fil des années. La consommation d’aliments comme le poisson, ou le riz dans certaines régions polluées, est l’une des formes les plus communes d’exposition au mercure. Mais il est également présent dans les amalgames dentaires, dans certains vaccins […]

+ Commentaires fermés sur Tracer les origines de la contamination au mercure dans les cheveux

Les sciences du vivant au XXIe siècle

La biologie vit en ce moment une véritable révolution. Que peut-on attendre des sciences de la vie dans ce siècle qui démarre ? Comment un pays comme le nôtre, riche de ses acquis, doit-il prendre en compte les formidables bouleversements à l’œuvre dans les sciences du vivant ? Après plusieurs mois de réflexion et de consultation, des centaines de chercheur.e.s révèlent les tournants scientifiques majeurs qui, en ce début du XXI siècle, bouleversent les connaissances en sciences de la vie. Ils annoncent les révolutions attendues et les champs à explorer au cours des vingt prochaines années dans un livre blanc qui sera édité début 2017.

+ Commentaires fermés sur Les sciences du vivant au XXIe siècle

mercredi 21 septembre 2016 - 13:00

La médaille d’or 2016 du CNRS est attribuée à Claire Voisin, mathématicienne

Claire Voisin CNRSLa mathématicienne Claire Voisin est la lauréate de la médaille d’or 2016 du CNRS, la plus haute distinction scientifique française. Cette récompense, qui lui sera remise le 14 décembre 2016 lors d’une cérémonie à la Sorbonne (Paris), couronne ses contributions majeures en géométrie algébrique complexe. […]

+ Commentaires fermés sur La médaille d’or 2016 du CNRS est attribuée à Claire Voisin, mathématicienne

lundi 19 septembre 2016 - 11:00

Médaille d’or 2016 du CNRS : annonce le 21 septembre à 12h

Le nom du lauréat 2016 de la médaille d’or du CNRS sera révélé le mercredi 21 septembre à 12h en direct sur www.cnrs.fr et sur Twitter.

+ Commentaires fermés sur Médaille d’or 2016 du CNRS : annonce le 21 septembre à 12h

Les glaciers de Pluton décryptés

Quelle est l’origine du colossal glacier d’azote en forme de cœur découvert en 2015 par la sonde New Horizons sur Pluton ? Deux chercheurs du Laboratoire de météorologie dynamique (CNRS/École polytechnique/UPMC/ENS Paris) ont montré que l’insolation sur Pluton et la nature de son atmosphère favorisent la condensation d’azote près de l’équateur, dans les régions de basse altitude, entrainant une accumulation de glace au fond de Sputnik Planum, un vaste bassin topographique. Grâce à leurs simulations numériques, ils ont également percé le mystère de la distribution particulière des autres types de glaces observées sur Pluton, et de l’abondance de leurs constituants dans l’atmosphère. Leurs résultats sont publiés dans le 19 septembre 2016.

+ Commentaires fermés sur Les glaciers de Pluton décryptés

vendredi 16 septembre 2016 - 1:00

Microtubules : ce qui ne les tue pas les rend plus forts

Des chercheurs du CEA, du CNRS et de l’Université Grenoble-Alpes révèlent que lorsque la structure des microtubules est endommagée, suite à des contraintes mécaniques ou à des défauts d’assemblage, les zones défectueuses « protègent » les microtubules et accroissent ainsi leur durée de vie. Ce processus biaise la dynamique habituellement aléatoire du renouvellement du réseau de microtubules. Ces processus de renforcement mécanique et de stabilisation sélective confèrent au réseau de microtubules des propriétés jusqu’alors inconnues d’adaptation aux contraintes physiques Ces résultats sont publiés en ligne dans la revue , le 12 septembre 2016.

+ Commentaires fermés sur Microtubules : ce qui ne les tue pas les rend plus forts

jeudi 15 septembre 2016 - 21:00

Comment les racines des plantes perçoivent les inondations et y répondent

On savait déjà les racines des plantes capables de percevoir séparément de nombreuses propriétés du sol (disponibilité en eau, en nutriments et en oxygène), sans comprendre comment elles intègrent les variations simultanées de ces différents signaux pour y réagir de manière adaptée. Des chercheurs du CNRS et de l’Inra viennent de découvrir un mécanisme permettant à la plante d’ajuster son statut hydrique et sa croissance en fonction des conditions d’inondation des sols. Publiés le 15 septembre 2016 dans la revue , leurs travaux décrivent comment les racines perçoivent de manière conjointe la teneur en potassium et en oxygène du sol afin de moduler leur capacité à absorber l’eau. Outre leur importance fondamentale, ces résultats permettent d’envisager une optimisation de la tolérance des plantes cultivées aux inondations.

+ Commentaires fermés sur Comment les racines des plantes perçoivent les inondations et y répondent

mercredi 14 septembre 2016 - 1:00

Le satellite Gaia livre la position d’un milliard d’étoiles

Avec un milliard d’étoiles cartographiées en mille jours, la recherche européenne n’a décidément pas peur des tâches herculéennes. Ce travail a été réalisé par 450 chercheurs, issus de 25 pays européens, dont une centaine de français, principalement du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de l’Observatoire de la Côte d’Azur avec une participation majeure du […]

+ Commentaires fermés sur Le satellite Gaia livre la position d’un milliard d’étoiles

jeudi 8 septembre 2016 - 1:00

Méconduite scientifique : le CNRS et l’ETH Zurich ouvrent une commission d’enquête

Au cours des dernières semaines, des doutes sérieux sont apparus concernant des figures et graphiques contenus dans plusieurs publications du domaine de la biologie moléculaire.

+ Commentaires fermés sur Méconduite scientifique : le CNRS et l’ETH Zurich ouvrent une commission d’enquête

mercredi 7 septembre 2016 - 20:00

Des macromolécules organiques détectées par Rosetta dans la comète Tchoury

Une équipe scientifique internationale impliquant des chercheurs de l’UPEC, des universités d’Orléans, Paris-Sud et Grenoble-Alpes, et du CNRS a détecté de la matière organique de haut poids moléculaire dans les poussières éjectées par le noyau de la comète.
Ces résultats, issus de l’instrument COSIMA (Mission Rosetta), sont publiés dans la revue et en ligne le 7 septembre 2016.

+ Commentaires fermés sur Des macromolécules organiques détectées par Rosetta dans la comète Tchoury

Un champignon symbiotique facilite l’adaptation des arbres à la sécheresse

Un consortium international, coordonné par l’Inra et l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) en Suisse, et impliquant notamment le CNRS, l’Université de Lorraine et Aix-Marseille Université, a décrypté le génome et le transcriptome de l’un des champignons symbiotiques le plus fréquemment associé aux arbres forestiers. Cette avancée permet de mieux comprendre l’évolution de la symbiose entre plantes et champignons mycorhiziens, et en particulier le rôle de ce champignon dans l’adaptation à la sécheresse des arbres. Les connaissances acquises sur ce génome devraient faciliter l’utilisation de la symbiose dans la gestion des forêts soumises à des épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents. Le détail de ces résultats est publié dans l’édition avancée en ligne de du 7 septembre 2016.

+ Commentaires fermés sur Un champignon symbiotique facilite l’adaptation des arbres à la sécheresse

lundi 5 septembre 2016 - 1:00

Des neutrons pour comprendre le secret des bactéries extrêmophiles comme celles qui décomposent le Titanic

Les micro-organismes sont capables de survivre à des environnements salés très hostiles. Pour cela ils accumulent la molécule ectoïne afin de compenser les fluctuations des concentrations externes de sel. Des expériences de diffusion de neutrons ont permis d’expliquer comment l’ectoïne permet à ces bactéries de survivre : elle agit, à l’intérieur des bactéries, en maintenant les propriétés dynamiques de l’eau, essentielles à la vie.
Publié dans , ce résultat a été obtenu par une collaboration de chercheurs principalement de l’Institut Laue-Langevin, du CNRS, du CEA, de l’UGA, de l’Institut Max Planck de biochimie et de la société de biotechnologies Bitop. Il permet une meilleure compréhension de l’adaptation des microbes à des environnements extrêmes. La bactérie présente un fort potentiel d’applications biotechnologiques dans des domaines tels que la santé, la biorestauration et la gestion des déchets.

+ Commentaires fermés sur Des neutrons pour comprendre le secret des bactéries extrêmophiles comme celles qui décomposent le Titanic

vendredi 2 septembre 2016 - 21:00

Placenta chez les femelles, masse musculaire chez les mâles : le double héritage d’un virus

On savait déjà que des gènes hérités d’anciens rétrovirus sont essentiels au placenta des mammifères, comme ont contribué à le montrer des chercheurs du laboratoire Physiologie et pathologie moléculaires des rétrovirus endogènes et infectieux (CNRS/Université Paris-Sud). Les mêmes chercheurs dévoilent aujourd’hui un nouveau chapitre de cette histoire étonnante : ces gènes d’origine virale seraient aussi responsables de la masse musculaire plus développée des mâles ! Leurs résultats sont publiés le 2 septembre 2016 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Placenta chez les femelles, masse musculaire chez les mâles : le double héritage d’un virus

mercredi 31 août 2016 - 1:00

Découverte d’un nouveau gène responsable d’épilepsie sévère de l’enfant

Une équipe du laboratoire Biologie neurovasculaire et mitochondriale intégrée (Université d’Angers/Inserm/CNRS) du pôle de Recherche et d’Enseignement en Médecine Mitochondriale (PREMMi), regroupant des chercheurs et des médecins de l’université et du CHU d’Angers, vient de découvrir un nouveau gène () responsable d’une forme d’épilepsie sévère avec déficience intellectuelle de l’enfant. Cette étude vient d’être publiée dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Découverte d’un nouveau gène responsable d’épilepsie sévère de l’enfant

Mieux maîtriser la turbulence : première observation d’événements singuliers de dissipation de l’énergie

Des chercheurs du CEA et du CNRS ont développé une nouvelle approche expérimentale qui permet d’étudier la dissipation d’énergie au sein des mouvements turbulents dans un liquide visqueux. Dans leur expérience, décrite dans le 31 août, l’équipe scientifique montre la présence, à petite échelle, de plusieurs types d’événements rares, mais intenses, de dissipation d’énergie par un processus indépendant de la viscosité.

+ Commentaires fermés sur Mieux maîtriser la turbulence : première observation d’événements singuliers de dissipation de l’énergie

Le projet NOVECAL : de nouveaux catalyseurs à base de macromolécules cycliques

Le projet NOVECAL permet de répondre de façon innovante à une problématique de la chimie industrielle, plus précisément de la chimie fine, notamment l’élimination des catalyseurs utilisés lors des synthèses de produits chimiques. Une nouvelle technologie permet de rendre ces catalyseurs filtrables tout en conservant une très bonne efficacité. La SATT Paris-Saclay investit dans le projet NOVECAL, piloté par l’Université Paris-Sud et le CNRS.

+ Commentaires fermés sur Le projet NOVECAL : de nouveaux catalyseurs à base de macromolécules cycliques

mardi 30 août 2016 - 18:30

Le plus lointain amas de galaxies de l’Univers

Grâce à une combinaison unique d’observations réalisées par les plus grands télescopes du monde, une collaboration internationale dirigée par des chercheurs du CEA a détecté le plus lointain amas de galaxies jamais découvert dans l’Univers. Remontant 11,5 milliards d’années dans le passé de l’Univers, l’instantané de cet amas révèle 17 galaxies en pleines « flambées d’étoiles » (grosse activité de formation stellaire). C’est la première fois qu’une telle structure, captée au moment de sa formation, est détectée aussi loin, alors que l’Univers n’avait « que » 2,5 milliards d’années. Ces résultats, obtenus grâce aux compétences du CEA associé notamment à l’Institut de Radioastronomie Millimétrique (IRAM), au CNRS, et à l’Université Paris Diderot, sont publiés dans , et ouvrent un pan de compréhension sur la façon dont l’Univers s’est structuré dans sa jeunesse.

+ Commentaires fermés sur Le plus lointain amas de galaxies de l’Univers

DACCIWA : mieux comprendre les impacts de la pollution en Afrique de l’Ouest

Démographie explosive, urbanisation massive, déforestation anarchique : l’Afrique de l’Ouest fait face à des changements majeurs, qui augurent un triplement de la pollution d’origine anthropique entre 2000 et 2030. Quel en sera l’impact sur la santé des populations et des écosystèmes, mais aussi sur la météorologie et le climat ? C’est à cette question que s’attache le programme européen DACCIWA, réunissant 16 partenaires dont le CNRS, l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, l’Université Pierre et Marie Curie, l’Université Paris Diderot et l’Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand II. Il permettra à terme d’améliorer les prévisions météorologiques et climatiques dans cette région peu étudiée. Alors qu’une campagne majeure de mesures, aéroportées et au sol, s’est déroulée au début de l’été, le programme livre ses premiers résultats : il montre notamment qu’une large part de la pollution provient des décharges à ciel ouvert.

+ Commentaires fermés sur DACCIWA : mieux comprendre les impacts de la pollution en Afrique de l’Ouest

lundi 29 août 2016 - 1:00

Maladie d’Alzheimer : le récepteur nicotinique comme nouvelle cible thérapeutique

Plusieurs études scientifiques soupçonnent la nicotine d’avoir des effets bénéfiques sur la mémoire. Afin d’élucider les propriétés prêtées à cette substance, par ailleurs néfaste pour la santé, des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS sont parvenus à déterminer la structure précise des récepteurs nicotiniques situés dans le cerveau, au niveau de l’hippocampe. Grâce à des modèles murins de la maladie d’Alzheimer, ils ont identifié la sous-unité β2 du récepteur nicotinique comme étant la cible à bloquer afin d’empêcher le déficit de mémoire caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Ces résultats sont parus dans , le 12 août 2016.

+ Commentaires fermés sur Maladie d’Alzheimer : le récepteur nicotinique comme nouvelle cible thérapeutique

jeudi 25 août 2016 - 1:00

Communication parents-jeunes chez les oiseaux : les parents intensifient leurs soins parentaux lorsque les poussins sont stressés

+ Commentaires fermés sur Communication parents-jeunes chez les oiseaux : les parents intensifient leurs soins parentaux lorsque les poussins sont stressés

mercredi 24 août 2016 - 1:00

Comprendre, observer et prévoir les épisodes méditerranéens : HyMeX livre ses premiers résultats

Lancé en 2010 pour mieux prévoir les évènements extrêmes du pourtour méditerranéen, le programme HyMeX, coordonné par Météo-France et le CNRS, livre une série de résultats issus de l’analyse des observations récoltées lors de la campagne de mesures intensives de 2012. Ces travaux sont publiés aujourd’hui dans un numéro spécial de la revue scientifique .

+ Commentaires fermés sur Comprendre, observer et prévoir les épisodes méditerranéens : HyMeX livre ses premiers résultats

mardi 23 août 2016 - 1:00

Au plus près de nous, une exoplanète rocheuse potentiellement habitable

Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, possède une planète. Celle-ci est même rocheuse, d’une taille comparable à celle de la Terre, et située dans la zone habitable de son étoile, là où l’eau liquide peut exister en surface. C’est la découverte majeure réalisée par une équipe internationale de chercheurs dont Julien Morin, du Laboratoire Univers et Particule de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier), et publiée le 25 août 2016 dans .
Parallèlement, deux autres équipes d’astrophysiciens et planétologues, en majorité françaises, ont approfondi l’étude de l’environnement sur cette exoplanète : si les radiations de son étoile risquent d’avoir érodé les gaz présents initialement, il est possible qu’une atmosphère et de l’eau aient perduré. Sous certaines conditions, encore hypothétiques, la planète pourrait même héberger de l’eau liquide à sa surface et être potentiellement propice à la vie. Leurs résultats sont accessibles en ligne

+ Commentaires fermés sur Au plus près de nous, une exoplanète rocheuse potentiellement habitable

Au plus près de nous, une exoplanète rocheuse potentiellement habitable

Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Soleil, possède une planète. Celle-ci est même rocheuse, d’une taille comparable à celle de la Terre, et située dans la zone habitable de son étoile, là où l’eau liquide peut exister en surface. C’est la découverte majeure réalisée par une équipe internationale de chercheurs dont Julien Morin, du Laboratoire Univers et Particule de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier), et publiée le 25 août 2016 dans .
Parallèlement, deux autres équipes d’astrophysiciens et planétologues, en majorité françaises, ont approfondi l’étude de l’environnement sur cette exoplanète : si les radiations de son étoile risquent d’avoir érodé les gaz présents initialement, il est possible qu’une atmosphère et de l’eau aient perduré. Sous certaines conditions, encore hypothétiques, la planète pourrait même héberger de l’eau liquide à sa surface et être potentiellement propice à la vie. Leurs résultats sont accessibles en ligne

+ Commentaires fermés sur Au plus près de nous, une exoplanète rocheuse potentiellement habitable

Rétines artificielles : de sérieuses pistes pour une vision plus nette

Formidable défi thérapeutique, les prothèses rétiniennes, développées depuis une dizaine d’années, permettent à certaines personnes aveugles de percevoir des signaux lumineux, mais l’image restituée est encore loin d’être précise. En comparant, chez le rongeur, l’activité du cortex visuel générée artificiellement par les implants à celle produite par la « vision naturelle », des chercheurs du CNRS, du CEA, de l’Inserm, de l’AP-HM et d’Aix-Marseille Université ont identifié deux facteurs limitant la résolution des prothèses. À partir de ces résultats, ils ont pu améliorer la précision de l’activation prothétique. Ces travaux pluridisciplinaires, publiés le 23 août 2016 dans la revue , ouvrent la voie à de nouveaux progrès pour les prothèses rétiniennes chez l’Homme, dans le but d’améliorer la qualité de vie des patients implantés.

+ Commentaires fermés sur Rétines artificielles : de sérieuses pistes pour une vision plus nette

mercredi 17 août 2016 - 1:00

Un inconscient sous influence consciente

Dans une étude publiée dans la nouvelle revue scientifique internationale , Benjamin Rohaut, chercheur Inserm et Lionel Naccache, responsable de l’équipe (tous deux cliniciens rattachés au département de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP) apportent la preuve que le traitement sémantique inconscient d’un mot existe, mais qu’il est soumis à des influences conscientes très fortes.
Un travail réalisé en collaboration avec leurs collègues de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (AP-HP/CNRS/Inserm/UPMC) et du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU).

+ Commentaires fermés sur Un inconscient sous influence consciente

vendredi 5 août 2016 - 1:00

Paludisme : la consommation de sucres végétaux par les moustiques influence la transmission

+ Commentaires fermés sur Paludisme : la consommation de sucres végétaux par les moustiques influence la transmission

Paludisme, toxoplasmose : un talon d’Achille végétal

Pour leur survie, les parasites responsables du paludisme et de la toxoplasmose dépendent de mécanismes hérités du monde végétal. C’est ce que vient de montrer une équipe de chercheurs du CNRS (Institute for Advanced Biosciences, CNRS/Inserm/ Université Grenoble Alpes) et de l’université de Melbourne, qui publient deux études dans les revues et . Cette découverte représente une avancée majeure pour le développement de nouvelles cibles thérapeutiques contre ces parasites aux conséquences majeures en santé publique.

+ Commentaires fermés sur Paludisme, toxoplasmose : un talon d’Achille végétal