Call Ways ® presse magazine tabloïd news » CNRS

Posts Tagged CNRS

jeudi 6 juin 2013 - 9:14

Première structure d’une protéine d’enveloppe du virus de la rubéole – PROXIMA1

Dans le cadre des recherches sur les protéines de fusion virales, les chercheurs de l’Unité de Virologie Structurale de l’Institut Pasteur, dirigée par Félix Rey, ont déterminé la première structure d’une protéine du virus de la rubéole. Il s’agit de la glycoprotéine d’enveloppe E1, responsable à la fois de la liaison du virus à un récepteur cellulaire et de la fusion membranaire du virus avec la cellule cible. La structure, résolue à 1.8 Å à partir de données collectées notamment sur la ligne PROXIMA 1, révèle l’ectodomaine de la protéine E1 dans sa forme post-fusion trimérique.
Ces résultats sont publiés dans la revue Nature.

+ Commentaires fermés sur Première structure d’une protéine d’enveloppe du virus de la rubéole – PROXIMA1

La Zone atelier Armorique fête ses 20 ans

La Zone atelier Armorique est depuis 20 ans une zone d’étude privilégiée pour l’analyse des changements d’usages des terres et de leurs conséquences à l’échelle des paysages sur la biodiversité notamment. Labellisée Zone atelier en 2002, c’est un lieu d’étude particulièrement intéressant pour analyser les processus écologiques sur le long terme.

+ Commentaires fermés sur La Zone atelier Armorique fête ses 20 ans

mercredi 5 juin 2013 - 9:12

Maladie de Huntington – La structure des inclusions présentes dans le cerveau de patients atteints révélée par microspectroscopie – SMIS

La maladie de Huntington est une maladie neurodégénérative caractérisée par la formation d’agrégats protéiques (inclusions) dans certaines régions cérébrales. La structure secondaire des protéines agrégées dans ces inclusions est encore inconnue, alors qu’elle est suspectée de jouer un rôle majeur dans la maladie. Des chercheurs de l’Université Paris Descartes/CNRS, en collaboration avec les scientifiques de la ligne SMIS, ont utilisé la microspectroscopie infrarouge par rayonnement synchrotron pour caractériser ces agrégats dans le cerveau de patients post-mortem. Cette étude a révélé que leur structure varie en fonction de la localisation subcellulaire ou tissulaire des agrégats, et selon que le patient est atteint de la forme adulte ou juvénile de la maladie.

+ Commentaires fermés sur Maladie de Huntington – La structure des inclusions présentes dans le cerveau de patients atteints révélée par microspectroscopie – SMIS

Maladie de Huntington – La structure des inclusions présentes dans le cerveau de patients atteints révélée par microspectroscopie – SMIS

La maladie de Huntington est une maladie neurodégénérative caractérisée par la formation d’agrégats protéiques (inclusions) dans certaines régions cérébrales. La structure secondaire des protéines agrégées dans ces inclusions est encore inconnue, alors qu’elle est suspectée de jouer un rôle majeur dans la maladie. Des chercheurs de l’Université Paris Descartes/CNRS, en collaboration avec les scientifiques de la ligne SMIS, ont utilisé la microspectroscopie infrarouge par rayonnement synchrotron pour caractériser ces agrégats dans le cerveau de patients post-mortem. Cette étude a révélé que leur structure varie en fonction de la localisation subcellulaire ou tissulaire des agrégats, et selon que le patient est atteint de la forme adulte ou juvénile de la maladie.

+ Commentaires fermés sur Maladie de Huntington – La structure des inclusions présentes dans le cerveau de patients atteints révélée par microspectroscopie – SMIS

Redécouverte du discoglosse d’Israël : le survivant d’un genre de batracien fossile

Une équipe composée de chercheurs israéliens, allemands et français (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/Université de Poitiers) vient de publier dans la revue scientifiqueles premiers résultats d’une étude pluridisciplinaire englobant des fossiles de discoglosses israéliens et des individus actuels, redécouverts récemment, de cette même espèce d’amphibien. Les scientifiques montrent que l’espèce de batracien connue sous le nom de discoglosse d’Israël est la seule survivante à ce jour d’un genre,, que l’on croyait disparu.

+ Commentaires fermés sur Redécouverte du discoglosse d’Israël : le survivant d’un genre de batracien fossile

mardi 4 juin 2013 - 17:30

GALAXIES – Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs

La station HAXPES1, installée sur la ligne de lumière GALAXIES, permet de réaliser des expériences de photoémission à haute énergie cinétique sur des échantillons solides ou gazeux, et dans un futur proche sur des liquides. Petit récapitulatif des atouts de cette technique, jusqu’à présent jamais utilisée sur la matière diluée.

+ Commentaires fermés sur GALAXIES – Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs

Transmission du message nerveux – De nouvelles données structurales pour mieux comprendre l’action des benzodiazépines sur certains neurones – PROXIMA1

Les benzodiazépines comptent parmi les médicaments psychotropes les plus prescrits dans le monde pour traiter l’anxiété, l’insomnie, les convulsions, les spasmes… Ces molécules agissent en se fixant sur des sites spécifiques à l’extrémité de certains neurones et en modulant la transmission de l’influx nerveux. Afin de compléter les informations sur les mécanismes de régulation de cette transmission, un groupe de chercheurs européens a déterminé la structure 3D d’un récepteur neuronal lorsqu’il est lié à différentes molécules psychotropes. Ces résultats, publiés dans PNAS, sont en grande partie basés sur des données de diffraction obtenues sur la ligne PROXIMA 1.

+ Commentaires fermés sur Transmission du message nerveux – De nouvelles données structurales pour mieux comprendre l’action des benzodiazépines sur certains neurones – PROXIMA1

Transmission du message nerveux – De nouvelles données structurales pour mieux comprendre l’action des benzodiazépines sur certains neurones – PROXIMA1

Les benzodiazépines comptent parmi les médicaments psychotropes les plus prescrits dans le monde pour traiter l’anxiété, l’insomnie, les convulsions, les spasmes… Ces molécules agissent en se fixant sur des sites spécifiques à l’extrémité de certains neurones et en modulant la transmission de l’influx nerveux. Afin de compléter les informations sur les mécanismes de régulation de cette transmission, un groupe de chercheurs européens a déterminé la structure 3D d’un récepteur neuronal lorsqu’il est lié à différentes molécules psychotropes. Ces résultats, publiés dans PNAS, sont en grande partie basés sur des données de diffraction obtenues sur la ligne PROXIMA 1.

+ Commentaires fermés sur Transmission du message nerveux – De nouvelles données structurales pour mieux comprendre l’action des benzodiazépines sur certains neurones – PROXIMA1

Des paquets d’électrons plus courts, un rayonnement infrarouge plus intense – AILES

Sous l’impulsion de l’équipe AILES, le groupe des physiciens Machine a étendu depuis 2012 le domaine d’émission de la source SOLEIL dans le domaine des ondes sub-millimétriques (longueurs d’onde 0,2 à 1mm), par l’effet d’émission cohérente produite dans des paquets d’électrons très courts, de la taille de la longueur d’onde émise. Ce rayonnement peut être mis à profit très utilement sur la ligne AILES pour la spectroscopie moléculaire, car cette gamme d’énergie correspond aux niveaux d’énergie de rotation moléculaire dans les gaz, ou à certaines transitions (phonons, magnons, électromagnons) dans les solides.

+ Commentaires fermés sur Des paquets d’électrons plus courts, un rayonnement infrarouge plus intense – AILES

Des paquets d’électrons plus courts, un rayonnement infrarouge plus intense – AILES

Sous l’impulsion de l’équipe AILES, le groupe des physiciens Machine a étendu depuis 2012 le domaine d’émission de la source SOLEIL dans le domaine des ondes sub-millimétriques (longueurs d’onde 0,2 à 1mm), par l’effet d’émission cohérente produite dans des paquets d’électrons très courts, de la taille de la longueur d’onde émise. Ce rayonnement peut être mis à profit très utilement sur la ligne AILES pour la spectroscopie moléculaire, car cette gamme d’énergie correspond aux niveaux d’énergie de rotation moléculaire dans les gaz, ou à certaines transitions (phonons, magnons, électromagnons) dans les solides.

+ Commentaires fermés sur Des paquets d’électrons plus courts, un rayonnement infrarouge plus intense – AILES

Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs – GALAXIES

La station HAXPES, installée sur la ligne de lumière GALAXIES, permet de réaliser des expériences de photoémission à haute énergie cinétique sur des échantillons solides ou gazeux, et dans un futur proche sur des liquides. Petit récapitulatif des atouts de cette technique, jusqu’à présent jamais utilisée sur la matière diluée.

+ Commentaires fermés sur Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs – GALAXIES

Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs – GALAXIES

La station HAXPES, installée sur la ligne de lumière GALAXIES, permet de réaliser des expériences de photoémission à haute énergie cinétique sur des échantillons solides ou gazeux, et dans un futur proche sur des liquides. Petit récapitulatif des atouts de cette technique, jusqu’à présent jamais utilisée sur la matière diluée.

+ Commentaires fermés sur Spectroscopie de photoémission – les (bonnes) raisons d’utiliser les X durs – GALAXIES

De nouvelles molécules pour stabiliser des émulsions multiples

Des chercheurs du CEA-Iramis et du SIMM (UPMC, ESPCI ParisTech, CNRS) ont mis au point un émulsifiant suffisamment flexible pour stabiliser à lui seul une émulsion multiple, dans laquelle deux liquides, eau et huile, alternent en tant que contenus et contenants. En jouant sur l’environnement de l’émulsion – pH, température – il est possible de déstabiliser l’émulsion de manière à libérer une molécule encapsulée et bénéficier de ses propriétés.
La simplicité du concept, en termes de fabrication et de manipulation, a fait l’objet d’une publication dans la revuedu 28 mai.

+ Commentaires fermés sur De nouvelles molécules pour stabiliser des émulsions multiples

vendredi 31 mai 2013 - 17:50

PROXIMA 1 – Eclairage nouveau sur une enzyme cruciale pour les processus biologiques

Des chercheurs de l’Université de Liverpool ont révélé la structure cristalline d’une enzyme bactérienne, ce qui permettra de mieux comprendre la manière dont les électrons passent d’une protéine à une autre dans les organismes. Leurs résultats, obtenus notamment par des expériences de diffraction de rayons X sur la ligne de lumière PROXIMA 1, sont publiés dans la revue Nature.

+ Commentaires fermés sur PROXIMA 1 – Eclairage nouveau sur une enzyme cruciale pour les processus biologiques

PROXIMA 1 – Eclairage nouveau sur une enzyme cruciale pour les processus biologiques

Des chercheurs de l’Université de Liverpool ont révélé la structure cristalline d’une enzyme bactérienne, ce qui permettra de mieux comprendre la manière dont les électrons passent d’une protéine à une autre dans les organismes. Leurs résultats, obtenus notamment par des expériences de diffraction de rayons X sur la ligne de lumière PROXIMA 1, sont publiés dans la revue Nature.

+ Commentaires fermés sur PROXIMA 1 – Eclairage nouveau sur une enzyme cruciale pour les processus biologiques

TEMPO – Des rubans de silicène montés sur or…

Peu après la découverte des propriétés remarquables du graphène, des chercheurs de laboratoires français, suisse, américain, et marocain ont entrepris des études pour voir si le silicium, atome voisin du carbone, pouvait adopter une structure similaire au graphène. Leurs derniers résultats, récemment publiés dans APL [1], montrent pour la première fois qu’il est possible de faire croître le silicène sur un substrat d’or. La caractérisation des nanorubans de silicène obtenus a été réalisée par spectroscopie de photoémission à haute résolution, sur la ligne TEMPO.

+ Commentaires fermés sur TEMPO – Des rubans de silicène montés sur or…

PLEIADES – Au-delà de l’approximation de Born-Oppenheimer : pourquoi le paramètre d’asymétrie des électrons Auger résonants dépend-il de la vibration ?

Lorsqu’un photon X dont l’énergie coïncide avec celle d’une transition électronique résonante interagit avec une molécule, le même état ionique peut être peuplé par deux voies avec l’émission d’un électron.

+ Commentaires fermés sur PLEIADES – Au-delà de l’approximation de Born-Oppenheimer : pourquoi le paramètre d’asymétrie des électrons Auger résonants dépend-il de la vibration ?

PLEIADES – Au-delà de l’approximation de Born-Oppenheimer : pourquoi le paramètre d’asymétrie des électrons Auger résonants dépend-il de la vibration ?

Lorsqu’un photon X dont l’énergie coïncide avec celle d’une transition électronique résonante interagit avec une molécule, le même état ionique peut être peuplé par deux voies avec l’émission d’un électron.

+ Commentaires fermés sur PLEIADES – Au-delà de l’approximation de Born-Oppenheimer : pourquoi le paramètre d’asymétrie des électrons Auger résonants dépend-il de la vibration ?

jeudi 30 mai 2013 - 1:00

Projections du climat de la France pour le 21ème siècle

À partir d’un ensemble de simulations climatiques réalisées par un grand nombre de modèles, les chercheurs du laboratoire Sciences de l’Univers au CERFACS (SUC, CNRS/CERFACS) ont estimé les projections du climat de la France pour le 21ème siècle. Les modèles climatiques utilisés ont été contraints sur le 21ème siècle par trois scénarios d’évolution différente des émissions de gaz à effet de serre et d’aérosols. Selon le scénario le plus sévère, le réchauffement du climat de la France pourrait atteindre 3,8°C en moyenne annuelle d’ici la fin du 21ème siècle, et serait plus élevé en été qu’en hiver. De plus, les précipitations diminueraient fortement en été et augmenteraient légèrement en hiver. Ces travaux sont publiés dans la revue, le 30 mai 2013.

+ Commentaires fermés sur Projections du climat de la France pour le 21ème siècle

mardi 28 mai 2013 - 17:50

Etudier l’atmosphère de Titan, une « Terre primitive congelée », pour mieux comprendre les débuts de la Vie

Titan, le plus gros satellite de Saturne, est le siège d’une intense activité chimique, particulièrement dans sa haute atmosphère où les espèces gazeuses sont irradiées par les rayons UV du Soleil. Titan pourrait, de par ses similitudes avec la Terre, aider à comprendre par quels processus (photo)chimiques sont apparues les premières molécules du Vivant. C’est le travail d’une des équipes du LATMOS, utilisatrice des lignes SMIS et DISCO. Leurs travaux viennent de faire l’objet d’une publication dans Journal of Geophysical Research.

+ Commentaires fermés sur Etudier l’atmosphère de Titan, une « Terre primitive congelée », pour mieux comprendre les débuts de la Vie

Etudier l’atmosphère de Titan, une « Terre primitive congelée », pour mieux comprendre les débuts de la Vie

Titan, le plus gros satellite de Saturne, est le siège d’une intense activité chimique, particulièrement dans sa haute atmosphère où les espèces gazeuses sont irradiées par les rayons UV du Soleil. Titan pourrait, de par ses similitudes avec la Terre, aider à comprendre par quels processus (photo)chimiques sont apparues les premières molécules du Vivant. C’est le travail d’une des équipes du LATMOS, utilisatrice des lignes SMIS et DISCO. Leurs travaux viennent de faire l’objet d’une publication dans Journal of Geophysical Research.

+ Commentaires fermés sur Etudier l’atmosphère de Titan, une « Terre primitive congelée », pour mieux comprendre les débuts de la Vie

Le rôle écologique des espèces rares est unique

De nombreuses espèces rares jouent un rôle écologique unique, et sont, de ce fait, irremplaçables, même dans les écosystèmes les plus diversifiés de la planète. C’est ce que vient de montrer une équipe internationale menée par des chercheurs du CNRS, de l’Université Montpellier 2, de l’INRA, de l’EPHE et de l’IRD. À partir de données issues de trois écosystèmes très différents (récifs coralliens, prairies alpines et forêts tropicales), les scientifiques ont découvert que les fonctions écologiques uniques (comme une résilience exceptionnelle au feu et à la sécheresse) sont majoritairement portées par les espèces rares et sont donc particulièrement vulnérables à l’érosion de la biodiversité. Ces fonctions pourraient s’avérer cruciales pour le fonctionnement des écosystèmes en cas de changements environnementaux majeurs. Publiés le 28 mai 2013 dans la revue, ces travaux montrent que la sauvegarde de la biodiversité dans son ensemble est capitale pour la résilience et la survie des écosystèmes.

+ Commentaires fermés sur Le rôle écologique des espèces rares est unique

lundi 27 mai 2013 - 17:50

SOLEIL, accélérateur de recherche et d’innovation industrielle

SOLEIL a participé pour la première fois les 27 & 28 mars aux Rencontres Universités Entreprises (RUE) organisées par le groupe AEF* au Palais des Congrès de Paris, avec le soutien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

+ Commentaires fermés sur SOLEIL, accélérateur de recherche et d’innovation industrielle

SOLEIL, accélérateur de recherche et d’innovation industrielle

SOLEIL a participé pour la première fois les 27 & 28 mars aux Rencontres Universités Entreprises (RUE) organisées par le groupe AEF* au Palais des Congrès de Paris, avec le soutien du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

+ Commentaires fermés sur SOLEIL, accélérateur de recherche et d’innovation industrielle

Le sillage des bateaux similaire à celui des avions supersoniques ?

Canard ou bateau, les objets se déplaçant à la surface d’un liquide créent un sillage de vagues formant un V. Deux enseignants-chercheurs du laboratoire Fluide, Automatique et Système Thermiques (FAST – Université Paris-Sud/UPMC/CNRS) viennent de montrer que l’angle du V décroit en fonction de la vitesse de déplacement, d’une façon étonnamment similaire au cône de Mach d’un avion supersonique, bien que les régimes de propagation des ondes sonores et des ondes de gravité restent très différents.

+ Commentaires fermés sur Le sillage des bateaux similaire à celui des avions supersoniques ?

vendredi 24 mai 2013 - 17:50

Journée Découverte des Métiers des Sciences à Grigny

Le mardi 23 avril 2013, SOLEIL s’est associé à la « Journée Découverte des Métiers Scientifiques », organisée par la MIPOP (Maison de l’Innovation Pédagogique et de l’Orientation Professionnelle) au centre culturel Sydney Bechet de Grigny (91)….

+ Commentaires fermés sur Journée Découverte des Métiers des Sciences à Grigny

Journée Découverte des Métiers des Sciences à Grigny

Le mardi 23 avril 2013, SOLEIL s’est associé à la « Journée Découverte des Métiers Scientifiques », organisée par la MIPOP (Maison de l’Innovation Pédagogique et de l’Orientation Professionnelle) au centre culturel Sydney Bechet de Grigny (91)….

+ Commentaires fermés sur Journée Découverte des Métiers des Sciences à Grigny

mercredi 22 mai 2013 - 1:00

Découverte d’une nouvelle méthode pour détecter la virulence des cancers

Une nouvelle façon d’appréhender le cancer et de prédire la dangerosité des tumeurs vient d’être présentée par une équipe de scientifiques de l’Institut Albert Bonniot de Grenoble regroupant des chercheurs du CNRS, de l’Inserm et de l’Université Joseph Fourier, en collaboration avec des médecins cliniciens et anatomopathologistes du CHU de Grenoble, et avec le soutien de l’Institut National du Cancer, la Ligue Nationale contre le Cancer et la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer. Les scientifiques ont montré que dans tous les cancers, il se produit une activation anormale de nombreux gènes propres à d’autres tissus. Ainsi, par exemple, dans les cancers du poumon, les cellules tumorales expriment des gènes spécifiques à la production de spermatozoïdes qui devraient être silencieux. D’après ces travaux, publiés le 22 mai 2013 dans, en identifiant les gènes qui s’activent anormalement dans un cancer, on peut déterminer avec une grande précision l’agressivité de celui-ci. Ces travaux représentent un concept inédit qui permettra d’offrir aux malades un diagnostic précis et une prise en charge personnalisée.

+ Commentaires fermés sur Découverte d’une nouvelle méthode pour détecter la virulence des cancers

jeudi 16 mai 2013 - 17:50

SWING – Deux bonnes nouvelles pour les utilisateurs

SWING a fini l’hiver 2013 en beauté. Au mois de mars, pour la reprise de faisceau, deux améliorations d’importance ont été apportées à la ligne.

+ Commentaires fermés sur SWING – Deux bonnes nouvelles pour les utilisateurs

SWING – Deux bonnes nouvelles pour les utilisateurs

SWING a fini l’hiver 2013 en beauté. Au mois de mars, pour la reprise de faisceau, deux améliorations d’importance ont été apportées à la ligne.

+ Commentaires fermés sur SWING – Deux bonnes nouvelles pour les utilisateurs

Leishmaniose viscérale : de nouveaux mécanismes impliqués dans la résistance à l’infection

Des chercheurs du CNRS, de l’Université Toulouse III Paul Sabatier et de l’IRD viennent d’élucider de nouveaux mécanismes moléculaires impliqués dans la résistance à la leishmaniose viscérale, une grave infection parasitaire. Ils ont montré que les récepteurs Dectine-1 et Mannose participent à la protection contre le parasite incriminé dans cette infection, en déclenchant une réponse inflammatoire, tandis que le récepteur DC-SIGN favorise la pénétration du pathogène et sa prolifération dans les macrophages. Ces travaux, réalisés chez la souris et l’homme, ouvrent de nouvelles perspectives pour la prévention et le traitement de cette maladie. Ils sont publiés le 16 mai 2013 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Leishmaniose viscérale : de nouveaux mécanismes impliqués dans la résistance à l’infection

mercredi 15 mai 2013 - 1:00

Découverte d’une molécule issue du cholestérol aux propriétés anti-cancéreuses

Si le cholestérol, en trop grande quantité dans l’organisme, est bien connu pour ses effets néfastes sur la santé, des chercheurs pourraient réhabiliter sa réputation via l’un de ses dérivés. En effet, l’équipe de chercheurs de l’Inserm et du CNRS dirigée par Marc Poirot et Sandrine Silvente-Poirot au Centre de recherche en cancérologie de Toulouse (Inserm / CNRS / Université Toulouse III – Paul Sabatier), vient non seulement de découvrir une nouvelle molécule issue du cholestérol, la dendrogénine A, mais, elle apporte en plus la preuve, chez la souris, que celle-ci possède des propriétés anti-cancéreuses.
Ces travaux sont publiés dans la revue

+ Commentaires fermés sur Découverte d’une molécule issue du cholestérol aux propriétés anti-cancéreuses

mardi 14 mai 2013 - 1:00

Les enfants de l’hôpital Robert-Debré à la rencontre des chercheurs du CNRS en Bretagne

Une vingtaine de patients, âgés de 8 à 17 ans, se rendra en Bretagne du 28 au 31 mai 2013 à la Station biologique de Roscoff, dans le cadre du partenariat entre le CNRS et l’hôpital universitaire parisien Robert-Debré (AP-HP). Moment d’évasion privilégié loin de l’hôpital, cette escapade scientifique offrira aux enfants l’occasion de découvrir l’océan et son écosystème guidés par des chercheurs, à travers de nombreuses visites et animations.

+ Commentaires fermés sur Les enfants de l’hôpital Robert-Debré à la rencontre des chercheurs du CNRS en Bretagne

lundi 13 mai 2013 - 20:30

Le Prix Scientifique 2013 de la Fondation Simone et Cino del Duca sur le thème Chimie et physique de la dynamique terrestre est attribué au Professeur Michel Campillo

Michel CampilloLe Prix scientifique 2013 de la Fondation Simone et Cino del Duca, sur le thème « Chimie et physique de la dynamique terrestre » attribué au Professeur Michel CAMPILLO, professeur à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, chercheur à l’Institut des sciences de la Terre (ISTerre) de Grenoble.Cette année, le jury du Prix scientifique de la Fondation Simone et Cino del Duca / Institut de France(225 000 €), composé de membres de l’Académie des sciences, récompense le Professeur Michel Campillo pour soutenir ses recherches sur les techniques d’imagerie terrestre permettant d’expliquer l’origine des séismes et leurs effets. […]Physicien de formation, le professeur Michel Campillo a trouvé dans la géophysique un terrain de choix pour approfondir de passionnantes questions dans les sciences de la Terre. Il a travaillé sur la propagation des phases sismiques régionales, la coda des sismogrammes et sur l’atténuation des ondes dans la croûte terrestre. Il a aussi développé des méthodes d’imagerie de la rupture pendant les grands séismes et étudié la phase d’initiation qui précède l’instabilité de glissement. Ces dernières années, il s’est particulièrement concentré sur l’utilisation des masses de données fournies par les grands réseaux sismologiques modernes, en exploitant les propriétés de l’agitation permanente de la surface de la Terre solide, connue comme le bruit sismique ambiant. […]

+ Commentaires fermés sur Le Prix Scientifique 2013 de la Fondation Simone et Cino del Duca sur le thème Chimie et physique de la dynamique terrestre est attribué au Professeur Michel Campillo

lundi 6 mai 2013 - 1:00

Chikungunya : découverte d’un facteur cellulaire humain impliqué dans la réplication du virus

Des scientifiques de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS, ont identifié un facteur cellulaire humain impliqué dans la réplication du virus Chikungunya, qui rend compte de la spécificité d’espèce de ce virus. Ce virus, en émergence et présent dans les régions tempérées d’Europe, a provoqué en 2005 une épidémie sans précédent sur l’île de la Réunion en touchant plus de 30% de la population totale.
Les résultats obtenus par les chercheurs ont permis de préciser les bases moléculaires de l’infection par le virus Chikungunya, très peu étudiées jusqu’à présent.
Ces travaux ouvrent également de nouvelles perspectives pour la mise au point d’un meilleur modèle animal, humanisé, outil nécessaire pour approfondir la connaissance de la physiopathologie de l’infection.
Ces travaux font l’objet d’une publication sur le site du European Molecular Biology Organization reports (EMBO reports), le vendredi 26 avril.

+ Commentaires fermés sur Chikungunya : découverte d’un facteur cellulaire humain impliqué dans la réplication du virus

vendredi 3 mai 2013 - 1:00

Nomination de trois nouveaux directeurs d’instituts du CNRS

Alain Fuchs, président du CNRS, vient de nommer trois nouveaux directeurs d’instituts, à l’issue à chaque fois d’un appel à candidatures international et d’un processus de sélection. Catherine Jessus est devenue le 2 mai 2013 directrice de l’institut des sciences biologiques (INSB) et succède ainsi à Patrick Netter. Michel Bidoit dirige désormais l’institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I), son prédécesseur Philippe Baptiste rejoignant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Enfin, Dominique Massiot remplace Régis Réau à la direction de l’institut de chimie (INC). Tous trois sont âgés de 55 ans.

+ Commentaires fermés sur Nomination de trois nouveaux directeurs d’instituts du CNRS

jeudi 2 mai 2013 - 1:00

Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage

Une équipe internationale de chercheurs de l’IRD, du CNRS, de l’université et du CHU de Toulouse, du CIRMF, de l’IRET et de l’Université de Californie vient d’apporter un éclairage nouveau dans la compréhension de l’origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme, deuxième agent du paludisme dans le monde. Ils ont démontré que les parasites des gorilles et des chimpanzés formaient un groupe génétique distinct, bien plus diversifié que celui formé par les parasites de l’Homme. Cette découverte surprenante suggère ainsi une origine plus ancienne des parasites chez les grands singes. Par ailleurs, les chercheurs montrent que les transferts des singes vers les hommes (ou des hommes vers les singes) sont possibles. Ces résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences le 1er mai 2013.

+ Commentaires fermés sur Origine du paludisme à Plasmodium vivax chez l’Homme : l’étude des parasites de grands singes apporte un nouvel éclairage

mardi 30 avril 2013 - 1:00

Contrat rempli pour l’observatoire spatial Herschel

Lancé le 14 mai 2009, l’observatoire spatial Herschel de l’ESA est arrivé à court d’hélium liquide ce lundi 29 avril, entraînant un réchauffement général et la fin des opérations. Il a permis un bond en avant dans la compréhension de la naissance des étoiles, l’évolution des galaxies et de la matière interstellaire, et même de notre système solaire. Initialement prévu pour fonctionner trois ans et demi, Herschel aura ainsi ouvert une nouvelle fenêtre sur l’Univers et fourni plus de 25 000 heures de données pour 600 programmes d’observation.

+ Commentaires fermés sur Contrat rempli pour l’observatoire spatial Herschel

lundi 29 avril 2013 - 1:00

La découverte de reptiles et amphibiens fossiles en Afrique apporte de nouvelles informations sur la grande crise de la vie avant les dinosaures

La plus importante crise de la biodiversité a eu lieu il y a 252 millions d’années (Ma) environ, à la fin du Paléozoïque. Une équipe internationale, dont Jean-Sébastien Steyer, chercheur CNRS au Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/UPMC), vient d’effectuer de nouvelles découvertes en Afrique : elle montre notamment que l’apparition des dinosaures (il y a environ 230 Ma) serait plus étroitement liée à cette grande crise de la vie que précédemment envisagé. Les résultats sont publiés aujourd’hui dans la revue.

+ Commentaires fermés sur La découverte de reptiles et amphibiens fossiles en Afrique apporte de nouvelles informations sur la grande crise de la vie avant les dinosaures

vendredi 26 avril 2013 - 1:00

Quand la cellulose déraille, les tiges partent en vrille !

+ Commentaires fermés sur Quand la cellulose déraille, les tiges partent en vrille !

jeudi 25 avril 2013 - 11:00

Mémoire musicale : certains déficits commencent dans le cortex auditif

L’amusie congénitale est un trouble caractérisé par des compétences musicales diminuées, pouvant aller jusqu’à l’incapacité à reconnaître des mélodies très familières. Les bases neuronales de ce déficit commencent enfin à être connues. En effet, selon une étude menée par les chercheurs du CNRS et de l’Inserm au Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CNRS / Inserm / Université Claude Bernard Lyon 1), les personnes amusiques présentent un traitement altéré de l’information musicale dans deux régions cérébrales : le cortex auditif et le cortex frontal, surtout dans l’hémisphère cérébral droit. Ces altérations semblent liées à des anomalies anatomiques dans ces mêmes cortex. Ces travaux apportent des informations précieuses sur la compréhension de l’amusie et, plus généralement, sur le cerveau musical, c’est-à-dire sur les réseaux cérébraux impliqués dans le traitement de la musique. Ils sont publiés dans l’édition papier du mois de mai 2013 de la revue.

+ Commentaires fermés sur Mémoire musicale : certains déficits commencent dans le cortex auditif

La température du noyau de la Terre réévaluée à l’ESRF

Des scientifiques du CEA, de l’ESRF et du CNRS ont déterminé la température près du centre de la Terre, à la frontière de son noyau de fer solide. Ils ont soumis un échantillon de micro-grains de fer aux conditions extrêmes que l’on trouve dans le noyau terrestre, la zone la plus profonde de notre planète. En utilisant le faisceau de rayons X de l’ESRF, le plus brillant du monde, ils ont ainsi mesuré le point de fusion et, en confrontant cette propriété aux mesures réalisées par les sismologues, en ont déduit avec une bonne précision la température dans le noyau : entre 3 800°C et 5 500°C suivant la profondeur. Ces résultats seront publiés le 26 avril 2013 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur La température du noyau de la Terre réévaluée à l’ESRF

Pourquoi les DELs perdent leur efficacité lumineuse lorsque l’intensité du courant augmente

Le mystère de la diminution du rendement des diodes électro-luminescentes (DELs) vient d’être résolu par une équipe du Laboratoire de physique de la matière condensée (CNRS/ École polytechnique), en collaboration avec l’Université de Californie à Santa Barbara. Ce phénomène constitue un verrou limitant l’expansion de ces sources de lumière efficaces et économes en énergie. L’équipe franco-américaine vient de montrer que dans une DEL, l’énergie électrique ne sert pas uniquement à émettre de la lumière, mais qu’elle contribue également à exciter des électrons dans la matière. Ces travaux, publiés le 25 avril 2013 dans la revue, pourraient permettre de contrer cet effet pour obtenir des DELs plus performantes, fournissant une intensité lumineuse beaucoup plus importante.

+ Commentaires fermés sur Pourquoi les DELs perdent leur efficacité lumineuse lorsque l’intensité du courant augmente

mardi 23 avril 2013 - 13:00

Arctique : une expédition scientifique pour en faire le tour

Lancement de

Le voilier polairepartira de Lorient le 19 mai 2013 pour une nouvelle expédition :. Une aventure scientifique de sept mois autour de l’océan Arctique de 25 000 kms qui empruntera les passages du Nord-Est et du Nord-Ouest. Soutenue par le CNRS, le CEA, l’EMBL et d’autres partenaires privés et publiques, cette mission réunira biologistes et océanographes. Elle s’intéressera à la biodiversité planctonique en Arctique ainsi qu’à d’autres problématiques propres à cette région sensible aux changements climatiques, à un moment où l’on assiste à une fonte accélérée de la banquise arctique en été.

+ Commentaires fermés sur Arctique : une expédition scientifique pour en faire le tour

Un excès d’optimisme incriminé dans le jeu pathologique

+ Commentaires fermés sur Un excès d’optimisme incriminé dans le jeu pathologique

L’eau de la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9

La quasi-totalité de l’eau présente aujourd’hui dans la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9, qui avait percuté la planète en juillet 1994. Cette découverte a été réalisée grâce au télescope Herschel de l’ESA par une équipe internationale d’astronomes menée par un chercheur du Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (CNRS/Université Bordeaux 1). Elle est publiée dans la revue Astronomy and Astrophysics du 23 avril 2013.

+ Commentaires fermés sur L’eau de la haute atmosphère de Jupiter provient de la comète Shoemaker-Levy 9

vendredi 19 avril 2013 - 1:00

Invitation au petit-déjeuner de presse Sciences humaines et sociales, ça innove !

le 25 avril 2013 à 9h30

CNRS, 3 rue Michel-Ange 75016 Paris

Métro Michel-Ange Auteuil

+ Commentaires fermés sur Invitation au petit-déjeuner de presse Sciences humaines et sociales, ça innove !

jeudi 18 avril 2013 - 15:00

Des panaches de pollution plus riches en composés gazeux aromatiques à Paris qu’à Los Angeles

D’où proviennent les hydrocarbures volatils, autres que le méthane, présents dans l’atmosphère des villes ? Essentiellement des véhicules à essence, selon les travaux d’une équipe franco-américaine impliquant en France des chercheurs du Laboratoire inter-universitaire des systèmes atmosphériques (LISA/IPSL, CNRS / UPEC / Université Paris Diderot) et du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE/IPSL, CNRS / CEA / Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines). Cette étude met également en évidence que la part en composés gazeux aromatiques dans les émissions d’hydrocarbures est deux à trois fois plus riche dans les panaches de pollution parisiens que dans ceux de Los Angeles, même si la quantité totale d’hydrocarbures émis à Los Angeles reste beaucoup plus élevée qu’à Paris. Ces travaux viennent d’être publiés dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Des panaches de pollution plus riches en composés gazeux aromatiques à Paris qu’à Los Angeles

Quinze souris astronautes pour soigner les hommes

C’est un équipage inhabituel qui s’apprête à décoller du cosmodrome de Baïkonour le vendredi 19 avril 2013. Dans le cadre d’une expérience de biologie médicale menée par le CNES, l’agence spatiale française (Guillemette Gauquelin–Koch, responsable des programmes sciences de la vie) en coopération avec la Russie, 15 souris astronautes vont passer un mois en orbite autour de la Terre à bord d’un biosatellite automatique BION. L’objectif de cette mission est d’étudier les conséquences fonctionnelles d’un voyage spatial, d’une part sur le système cardio-vasculaire et, d’autre part, sur les systèmes musculaires et osseux, afin de faire avancer la recherche médicale.

+ Commentaires fermés sur Quinze souris astronautes pour soigner les hommes

Les bébés doués de conscience ?

Les bébés ont longtemps été considérés comme des êtres aux compétences limitées et ayant des comportements principalement automatiques, de type réflexe, qui ne s’accompagnent pas d’une expérience subjective consciente. Et pourtant : des chercheurs du CNRS au Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistiques (CNRS/ Ecole normale supérieure, Paris/EHESS) en collaboration avec des chercheurs de NeuroSpin (Inserm/CEA) montrent que les nourrissons possèdent dès 5 mois une forme de conscience similaire à celle des adultes. Ces résultats sont publiés dans Science le 19 avril 2013.

+ Commentaires fermés sur Les bébés doués de conscience ?

mercredi 17 avril 2013 - 1:00

Les effets de l’alcool sur le système nerveux central observés à l’échelle atomique

Pour la première fois, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Université du Texas ont pu observer les effets de l’éthanol (alcool présent dans les boissons alcoolisées) à l’échelle atomique sur des récepteurs du système nerveux central. Les scientifiques ont ainsi identifié cinq sites de liaison de l’éthanol dans un analogue bactérien des récepteurs nicotiniques, et déterminé comment la liaison de l’éthanol stimule l’activité du récepteur. Ces résultats sont directement extrapolables aux récepteurs humains du GABA (le plus important neurotransmetteur inhibiteur du cerveau humain), qui constituent la principale cible de l’éthanol dans le système nerveux central. Ces travaux sont publiés en ligne le 16 avril sur le site de la revue. Ils ouvrent la voie à la synthèse de composés antagonistes à l’éthanol qui permettraient de limiter l’effet de l’alcool sur le cerveau.

+ Commentaires fermés sur Les effets de l’alcool sur le système nerveux central observés à l’échelle atomique

Le séquençage du génome du coelacanthe africain éclaire l’évolution des tétrapodes et des vertébrés

Le génome du cœlacanthe africain, un poisson à nageoires charnues phylogénétiquement proche des mammifères terrestres et considéré comme un véritable fossile vivant vient d’être séquencé par une équipe internationale. Côté français c’est l’équipe Génomique évolutive des Poissons de l’Institut de génomique fonctionnelle de Lyon (ENS de Lyon/CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1) qui a participé à ces résultats publiés le 18/04/2013 dans la revue Nature. Le cœlacanthe africain qui a peu évolué au niveau morphologique lors des 300 derniers millions d’années pourrait ressembler à un des derniers ancêtres aquatiques du groupe des tétrapodes (les vertébrés avec deux paires de membres et à respiration pulmonaire, incluant les amphibiens, les oiseaux, les reptiles et les mammifères dont l’homme). La séquence de son génome va apporter des informations nouvelles sur l’évolution des tétrapodes et la transition évolutive entre milieu aquatique et colonisation du milieu terrestre par les vertébrés. L’équipe française a aussi découvert que le génome du cœlacanthe contenait environ 25% d’éléments transposables (des séquences d’ADN mobiles et répétées pouvant induire des mutations et considérées comme des moteurs puissants de l’évolution et de la biodiversité).

+ Commentaires fermés sur Le séquençage du génome du coelacanthe africain éclaire l’évolution des tétrapodes et des vertébrés

Légionellose : reprogrammation inédite des cellules hôtes à l’avantage de la bactérie Legionella pneumophila

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Institut Curie et de l’Inserm, ont mis en évidence un mécanisme qui permet à la bactérie Legionella pneumophila (agent principal de la légionellose) de reprogrammer l’expression des gènes des cellules qu’elle infecte. Ce mécanisme, jamais observé auparavant, facilite la survie et la prolifération de Legionella pneumophila pendant l’infection. Ces travaux apportent de précieuses informations sur la régulation de l’expression des gènes, ainsi qu’un éclairage important sur les tactiques employées par les bactéries pour manipuler les cellules hôtes. Ces recherches sont publiées en ligne le 17 avril sur le site de Cell Host & Microbe.

+ Commentaires fermés sur Légionellose : reprogrammation inédite des cellules hôtes à l’avantage de la bactérie Legionella pneumophila

vendredi 12 avril 2013 - 18:00

Batteries au lithium

Toute amélioration des performances des batteries passe par une meilleure compréhension du fonctionnement général de ces différents éléments: électrodes, électrolytes et interfaces. Sont présentées ici deux études portant sur un matériau d’électrode positive et sur un matériau d’électrode négative à partir de mesures effectuées en operando sur plusieurs lignes de lumière de SOLEIL.

+ Commentaires fermés sur Batteries au lithium