Valeurs Actuelles relais de brèves

Retraites : pour Emmanuel Macron, la « foule » n’a « pas de légitimité » face « au peuple qui s’exprime à travers ses élus »

Les mots sont forts. Mardi 21 mars, au lendemain du rejet des motions de censure contre le gouvernement par l’Assemblée nationale, le président de la République a reçu les parlementaires de la majorité à l’Elysée, rapporte Le Figaro. Emmanuel Macron a eu, d’après les participants à cette réception, des mots très durs envers les opposants à sa réforme. D’après le chef de l’Etat, « la foule » n’a « pas de légitimité face au peuple qui s’exprime souverain à travers ses élus (…) L’émeute ne l’emporte pas sur les représentants du peuple ».

« Il n’y a pas de majorité alternative à la vôtre »

Le Président a tenu à remercier les parlementaires de sa majorité en ces termes : « En démocratie, ça n’est pas parce qu’un texte passe à très peu de voix qu’il est illégitime. (…) Il a été démontré hier qu’il n’y avait pas de majorité alternative à la vôtre ». « Notre cap est clair. Nous devons garantir l’ordre démocratique et républicain », a martelé Emmanuel Macron, qui refuse qu’« une forme d’inversion des valeurs s’installe ».

Cité par Le Figaro, le chef de l’État a également tenu à remercier ses ministres et a notamment souhaité « avoir un mot particulier pour Olivier Dussopt qui a porté le texte avec beaucoup de courage malgré les attaques odieuses ». Tout en saluant le travail du ministre délégué chargé des Comptes publics Gabriel Attal et du ministre délégué chargé des relations avec le Parlement Franck Riester.

Alors que la colère ne retombe pas après l’adoption de la réforme des retraites, le président de la République doit s’exprimer mercredi 22 mars au journal télévisé de 13 heures TF1 et France 2.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles