Valeurs Actuelles relais de brèves

Lapidations, amputations : en Afghanistan, le chef suprême des talibans ordonne l’application stricte de la charia

Une application stricte de la charia. C’est ce que le chef suprême des talibans en Afghanistan, Hibatullah Akhundzada, a ordonné aux juges de réaliser dans son pays, rapporte CNews, lundi 14 novembre. Selon le porte-parole du gouvernement taliban, qui a annoncé la nouvelle sur Twitter, cela inclut notamment les exécutions publiques, les lapidations ou encore l’amputation des membres des voleurs. Lors de leur retour en aout 2021, les talibans avaient pourtant promis de se monter plus souples sur l’application de la loi islamique, avant de revenir à l’interprétation ultra-rigoriste de l’Islam qui avait marqué leur premier passage au pouvoir (1996-2001).

Les femmes particulièrement visées

La charia consiste notamment à réprimander les délits considérés comme les plus graves, tels que l’adultère, le fait d’accuser faussement quelqu’un de cette dernière infraction, mais aussi la consommation d’alcool, le vol, le banditisme, l’apostasie ou encore la rébellion. Depuis quinze mois, les femmes ont été visées en particulier, leurs droits ayant considérablement été restreints. Nombre d’entre elles ont perdu leur emploi ou reçoivent un salaire de misère pour rester à la maison. Elles ne sont pas autorisées à voyager sans être accompagnées d’un parent masculin et ont l’obligation de se couvrir d’une burqa ou d’un hijab. Depuis peu, elles ont également l’interdiction d’entrer dans des parcs, jardins, bains publics et salles de sport.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles