Valeurs Actuelles relais de brèves

La France va retirer ses troupes du Burkina Faso « d’ici un mois »

Après le Mali, le Burkina Faso. Mercredi 25 janvier, des sources diplomatiques françaises ont annoncé avoir reçu la notification officielle émanant du gouvernement burkinabé demandant à la France de retirer ses troupes du pays, rapporte Le Parisien. Cette notification a été reçue mardi 24 janvier. « Mardi nous avons reçu formellement la dénonciation, par le gouvernement burkinabé, de l’accord de 2018 relatif au statut des forces françaises présentes dans ce pays », a précisé le ministère français des Affaires étrangères. « Conformément aux termes de l’accord, la dénonciation prend effet un mois après la réception de la notification écrite. Nous respecterons les termes de cet accord en donnant suite à cette demande » a ajouté le porte-parole du ministère.

Ainsi, d’ici un mois, les 400 soldats français des forces spéciales présents au Burkina Faso dans le cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) auront quitté le pays.

Wagner en embuscade ?

Du côté burkinabé, le gouvernement de transition a confirmé cette demande faite à la France. Pour autant, reste une inconnue : qui remplacera la France pour lutter contre la progression fulgurante des djihadistes dans le pays ?

Le gouvernement de transition, issue d’une junte militaire ayant commis un coup d’Etat, assure qu’il ne fera pas appel à la société russe de mercenaires Wagner, déjà présente au Mali voisin, avec de très mauvais résultats face aux GAT. Néanmoins, Le Parisien rappelle que le groupe russe, tristement célèbre pour ses exactions au Mali et en Ukraine, a déjà envoyé une unité de repérage au Burkina Faso. De quoi interroger sur les motivations réelles du gouvernement burkinabé, en très mauvaise posture face à la dégradation sécuritaire dans le pays, et qui n’hésite pas à agiter des sentiments antifrançais, sur fond d’accusations de néocolonialisme, au sein de sa propre population, explique le quotidien.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles