Valeurs Actuelles relais de brèves

Enquête ouverte en Centrafrique après une attaque au colis piégé contre des Russes, la France pointée du doigt

Qui est derrière cette attaque ? Dimanche 18 décembre, deux jours après une attaque au colis piégé contre un diplomate russe en Centrafrique, les autorités centrafricaines ont ouvert une enquête. Elles mettent en cause la responsabilité de la France, rapporte Le Point. Vendredi 16 décembre, un colis piégé a gravement blessé un représentant russe dans la capitale, Bangui. La victime présumée, Dmitri Syty, est le « chef de la Maison russe », un centre culturel situé à Bangui. Il a été hospitalisé avec des « blessures sérieuses », a expliqué le service de presse de l’ambassade russe.

Paris dément être derrière cette attaque

Immédiatement, le fondateur et chef du groupe de mercenaires russes Wagner, groupe très présent en Centrafrique, Evgeni Prigozhin, a accusé ouvertement la France d’être responsable de cette attaque. Paris a aussitôt fermement démenti. Cela n’a pas empêché les autorités centrafricaines d’annoncer l’ouverture d’une enquête judiciaire pour « une attaque terroriste dirigée contre un haut responsable de la Mission russe, et donc contre la présence russe en Centrafrique », selon un communiqué. Ce même communiqué fustige « une vaste campagne de déstabilisation du pays », par ceux qu’il désigne comme des « ennemis du peuple centrafricain », sans les nommer, et dont « la dernière manœuvre est celle d’une explosion par colis piégé, survenue le 16 décembre 2022 à Bangui », précise le communiqué.

Les relations entre Paris et Bangui sont glaciales depuis le départ de Centrafrique des soldats français de l’opération Sangaris, engagée en 2013, soldats français remplacés par des mercenaires russes de Wagner, lesquels téléguident sur place de violentes campagnes de désinformation antifrançaises.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles