Valeurs Actuelles relais de brèves

Corruption au Parlement européen : Eva Kaili avoue à demi-mot avoir caché de l’argent

De nouvelles révélations sont tombées concernant l’enquête belge ouverte pour corruption en lien avec le Qatar, visant des membres (ou des anciens) du Parlement européen. L’ancienne vice-présidente de cette institution européenne, Eva Kaili, a été auditionnée par les enquêteurs. Elle aurait admis avoir demandé à son père de cacher de l’argent, relate Le Figaro ce mardi 20 décembre, confirmant des informations de La Repubblica et du Soir. Pour rappel, elle est visée par une enquête ouverte pour « appartenance à une organisation criminelle », « corruption » et « blanchiment d’argent en bande organisée ».

Son père se cachait dans un hôtel à Bruxelles

Le père de l’eurodéputée grecque a été arrêté le jour du vaste coup de filet mené par les services belges. Il se trouvait à l’hôtel Sofitel de Bruxelles, en possession d’une valise remplie d’argent liquide. Eva Kaili a ainsi reconnu avoir « donné pour instruction à son père de dissimuler l’argent », explique le juge d’instruction dans le mandat d’arrêt décerné contre l’ex-parlementaire européenne le 9 décembre dernier.

Un eurodéputé belge pointé du doigt

Eva Kaili a confié aux enquêteurs que « des valises de billets (auraient) transité par son appartement », indiquant qu’elle « connaissait l’activité de son époux », Francesco Giorgi et de l’ex-eurodéputé Pier Antonio Panzeri. L’ancienne vice-présidente « a tenté de prévenir Pier Antonio Panzeri mais aussi deux eurodéputés cités dans la présente enquête », a fait savoir le mandat. Pier Antonio Panzeri avait été arrêté en possession de 600 000 euros en liquide à son domicile, relaie Le Figaro. S’il avait avoué à demi-mot son implication dans l’affaire, il avait aussi dénoncé un autre eurodéputé belge nommé Marc Tarabella, qui serait le « bénéficiaire des cadeaux venant du Qatar », selon lui. Ce qu’a enfin démenti Marc Tarabella.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles