Valeurs Actuelles relais de brèves

Congrès EELV : Sandrine Rousseau défend sa candidate et dénonce l’“échec incroyable” du nombre de votants

Au lendemain du premier tour du congrès d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), Sandrine Rousseau a été inévitablement interrogée sur la défaite de la candidate qu’elle soutenait : l’élue lilloise Mélissa Camara. Cette dernière a obtenu près de 14% des voix, arrivant ainsi à la troisième place derrière Marine Tondelier (47%), soutenu par le secrétaire national démissionnaire Julien Bayou, et Sophie Bussière (18%), portée par Yannick Jadot. Sur le plateau de Public Sénat ce lundi 28 novembre, Sandrine Rousseau a confié qu’elle avait espéré « un score qui soit un peu supérieur » pour Mélissa Camara. Mais la députée EELV de Paris a surtout tenu à attirer l’attention sur un autre point : la baisse du nombre de personnes ayant voté au congrès d’EELV.

Des « discussions en cours » pour le second tour

Celle qui se décrit comme éco-féministe a dénoncé ce qu’elle estime être l’« échec incroyable » de cette primaire : « On est passé de 100 000 votants à la primaire à 5 300. » Avant de s’interroger sur Public Sénat : « Comment voulez-vous que l’écologie devienne la force motrice du camp progressiste avec 5 300 votants ? » Et ce, alors que l’écologie est, selon Sandrine Rousseau, « l’enjeu majeur du XXIe siècle ».

Quant à la favorite Marine Tondelier, Sandrine Rousseau espère qu’elle aura l’« intelligence » de mener à une « ouverture large » du parti écologiste. « J’espère que Marine Tondelier aura cette intelligence de se faire déborder par la société civile, de faire entrer très massivement des personnes dans notre parti et de ne pas fermer au motif qu’on contrôle mieux quand c’est fermé », a-t-elle encore fait savoir dans Public Sénat. Concernant le second tour prévu le 10 décembre prochain, Sandrine Rousseau a indiqué que des « discussions sont en cours » pour décider de la consigne électorale à donner aux votants.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles