Valeurs Actuelles relais de brèves

Affaire Quatennens : sa femme l’accuse de “violences physiques et morales” depuis “plusieurs années”

« Cela fait plusieurs années que je subis ses colères, ses crises, des violences physiques et morales. » Voici les révélations de la femme d’Adrien Quatennens dans un communiqué relayé ce mercredi 23 novembre par Le Figaro. Après que l’affaire a été révélée en septembre dernier, le député La France insoumise (LFI) du Nord avait reconnu avoir donné une gifle à sa compagne Céline Quatennens. Mais cette dernière a partagé de nouvelles informations sur sa vie conjugale au côté d’Adrien Quatennens.

« J’ai voulu le divorce à trois reprises »

Céline Quatennens a révélé subir des violences depuis « plusieurs années », dans un communiqué dont l’authenticité a été confirmée par son avocat. « Au cours de ces dernières années, j’ai voulu le divorce à trois reprises, à chaque fois sous la pression je suis revenue en arrière », a-t-elle également confié.

Le 18 septembre dernier, l’élu du Nord avait admis avoir donné « une gifle » à sa compagne « dans un contexte d’extrême tension et d’agressivité mutuelle », sans pour autant faire état de violences à répétition. Face à ces déclarations, son épouse estime ne pas pouvoir « rester dans le silence face à des propos qu’(elle) estime mensongers ».

Un retour d’Adrien Quatennens dans l’hémicycle ?

Même si elle préférerait ne pas entrer dans les détails, Céline Quatennens a tenu à « rééquilibrer les choses » dans le même communiqué relayé par Le Figaro. Elle explique ainsi : « Il m’est désagréable que mon mari minimise les faits publiquement en jetant le discrédit sur ma personne. »

Le député de La France insoumise (LFI) est en retrait de sa fonction de coordinateur politique au sein du parti et n’a plus siégé à l’Assemblée nationale depuis que l’affaire a éclaté en septembre dernier. Adrien Quatennens avait indiqué à ses proches mi-novembre qu’il comptait reprendre son siège à l’Assemblée nationale puisque son congé maladie était terminé. Le 13 décembre prochain, Adrien Quatennens doit être entendu à huis clos par un procureur dans le cadre d’une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité.

Lire la suite sur Valeurs Actuelles ...

Author: Valeurs Actuelles