Call Ways ® presse magazine » Un nouveau directeur pour la DACG

Un nouveau directeur pour la DACG

jeudi 10 août 2017 - 16:59

Lors du conseil des ministres du 9 août 2017, Rémy Heitz a été nommé directeur des affaires criminelles et des grâces, une direction pour laquelle il nourrit un attachement fort et ancien.

Rémy Heitz, nouveau Directeur de la DACGAu cours de sa carrière de magistrat, Rémy Heitz a effectué plusieurs allers-retours entre juridictions et administration centrale ; après un premier poste de substitut du procureur à Pontoise, il rejoint la DACG en 1992, avant de devenir chef de cabinet de Pascal Clément, alors ministre délégué aux relations avec l’Assemblée nationale. De 1995 à 1999, il revient à la DACG comme chef du bureau de l’action publique.

A l’issue de cette expérience riche en administration centrale, Rémy Heitz est nommé procureur de la République près le TGI de Saint-Malo, puis vice-procureur de la République à Paris, en 2001.

En 2002, il intègre le cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin en qualité de conseil technique, avant de devenir délégué interministériel à la sécurité routière, poste qu’il occupera jusqu’en 2006, et de rejoindre le ministère de la justice comme directeur l’administration de l’administration générale et de l’équipement (2006-2008).

Après avoir occupé le poste de procureur de la République à Metz, il est nommé président du TGI de Bobigny en janvier 2011.

Depuis septembre 2015, Rémy Heitz était Premier président de la cour d’appel de Colmar, où a notamment été expérimenté un programme de prévention de la radicalisation violente. Le 9 août 2017, il est nommé directeur des affaires criminelles et des grâces, en remplacement de Robert Gelli, actuel procureur général près la cour d’appel d’Aix en Provence.

Né le 26 octobre 1963 à Nancy, Rémy Heitz est chevalier de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du Mérite.

En savoir plus :

Compte-rendu du conseil des ministres du mercredi 9 Août 2017

 

©