Call Ways ® presse magazine tabloïd news » sciences

Posts Tagged sciences

lundi 6 juillet 2015 - 1:00

Une nouvelle réponse aux rigueurs climatiques : la torpeur en période de disette

Une récente étude publiée dans la revueapporte un nouvel éclairage sur la manière dont les animaux peuvent répondre aux changements climatiques. Une équipe de chercheurs de l’unité Mécanismes adaptatifs et évolution (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS) et du laboratoire Écologie comportementale et sociobiologie du Centre allemand de primatologie (Université de Göttingen) vient d’explorer cette question à travers l’étude de la physiologie d’un petit primate des forêts sèches de Madagascar, le microcèbe murin.

Cette étude démontre qu’en début de saison sèche, l’usage de la torpeur (réduction contrôlée du métabolisme et de la température corporelle) est ajusté en fonction de la disponibilité en nourriture, et non pas en fonction du climat ou de la durée du jour. Cela suggère que les animaux à températures fluctuantes peuvent compenser l’effet d’aléas environnementaux par de rapides ajustements d’économies d’énergie, ce qui pourrait les protéger en partie des changements climatiques.

+ Commentaires fermés sur Une nouvelle réponse aux rigueurs climatiques : la torpeur en période de disette

vendredi 3 juillet 2015 - 1:00

Oceans 2015 Initiative : des chercheurs analysent le futur des océans et alertent les décideurs qui se retrouveront en décembre prochain pour la COP21.

L’océan tempère le réchauffement global du climat au prix d’une altération profonde de son fonctionnement physique et chimique, de ses écosystèmes et des services qu’ils fournissent à l’humanité. Regroupés sous le nom « Oceans 2015 Initiative», une vingtaine de chercheurs du monde entier, notamment du CNRS, de l’Iddri et de l’UPMC, publient dansune étude qui évalue et compare, pour deux scénarios contrastés d’émissions de CO, les risques d’impacts sur les écosystèmes marins et côtiers et les services éco-systémiques rendus par les Océans d’ici à 2100. Avec cette analyse du futur des océans, les chercheurs souhaitent alerter les décideurs qui se retrouveront en fin d’année à Paris pour la COP21. Jean-Pierre Gattuso, premier auteur de l’article, rappelle que

+ Commentaires fermés sur Oceans 2015 Initiative : des chercheurs analysent le futur des océans et alertent les décideurs qui se retrouveront en décembre prochain pour la COP21.

Le CNRS accueillera 110 apprentis en 2015/2016

80 nouveaux apprentis seront accueillis au CNRS dès l’automne 2015, soit presque le triple des années précédentes. Ils rejoindront la trentaine d’apprentis déjà dans l’organisme. Depuis 2003, ce sont déjà 366 jeunes qui ont pu bénéficier d’un contrat d’apprentissage au CNRS.

+ Commentaires fermés sur Le CNRS accueillera 110 apprentis en 2015/2016

L’origine inattendue du parfum de la rose

Les composés majeurs du parfum des roses sont produits par une voie de synthèse originale qui n’avait jusqu’à présent jamais été décrite chez les plantes. C’est ce qu’a découvert une équipe de l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne, en collaboration avec des chercheurs de l’Inra, de l’ENS de Lyon, des Universités de Strasbourg et de Lyon et du CNRS. Publiés dans Science le 3 juillet 2015, ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives notamment pour la sélection des rosiers.

+ Commentaires fermés sur L’origine inattendue du parfum de la rose

jeudi 2 juillet 2015 - 1:00

Prévoir les hivers européens en décryptant 1000 ans d’histoire climatique

Mille ans d’évolution de la circulation atmosphérique autour de l’Océan Atlantique Nord ont été décryptés avec une finesse jamais atteinte, grâce aux chercheurs du LSCE (CEA/CNRS/UVSQ) et de l’université de Bordeaux, associés à une collaboration internationale. Aussi connues comme l’Oscillation Nord Atlantique (NAO), les variations de cette circulation définissent les changements de pression entre l’anticyclone des Açores et la dépression d’Islande, impactant le climat de l’hémisphère nord, en particulier le climat hivernal de l’Europe. Ces résultats sont publiés dans la revuele 2 juillet.

+ Commentaires fermés sur Prévoir les hivers européens en décryptant 1000 ans d’histoire climatique

mercredi 1 juillet 2015 - 1:00

Les recours d’Igor et Grichka Bogdanoff contre le CNRS rejetés par le tribunal administratif de Paris

+ Commentaires fermés sur Les recours d’Igor et Grichka Bogdanoff contre le CNRS rejetés par le tribunal administratif de Paris

mardi 30 juin 2015 - 1:00

Inauguration de l’Institut des sciences de la mécanique et applications industrielles

L’Institut des sciences de la mécanique et applications industrielles (IMSIA), créé par EDF, le CNRS, le CEA et l’ENSTA ParisTech, a été inauguré le 29 juin 2015 à Paris-Saclay. Ce nouvel institut est issu du rapprochement de l’Unité de mécanique de l’ENSTA ParisTech (UME) et du Laboratoire de mécanique des structures industrielles durables (LaMSID) créé en 2004 par EDF et le CNRS, puis étendu au CEA en 2010, dans l’objectif de répondre aux enjeux industriels et sociétaux autour de la mécanique et de la durabilité des structures et systèmes complexes.

+ Commentaires fermés sur Inauguration de l’Institut des sciences de la mécanique et applications industrielles

vendredi 26 juin 2015 - 1:00

Photoprotection chez les cyanobactéries : le mécanisme qui les fait changer de couleur

Si elles utilisent la lumière comme source d’énergie au cours de la photosynthèse, les cyanobactéries doivent aussi s’en protéger lorsque celle-ci devient trop intense. Dans le cadre d’une collaboration internationale, des chercheurs de l’Inra, du CEA et du CNRS révèlent un mécanisme unique de photoprotection basé sur le déplacement et le changement de couleur d’un pigment. Publiés dans la revuele 26 juin 2015, ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives pour la biologie de synthèse et pour la production de biomolécules d’intérêt industriel grâce à l’utilisation optimisée des cyanobactéries.

+ Commentaires fermés sur Photoprotection chez les cyanobactéries : le mécanisme qui les fait changer de couleur

jeudi 25 juin 2015 - 1:00

AlgoSolis : une plateforme de recherche dédiée à l’exploitation industrielle des micro-algues

La plateforme AlgoSolis (Université de Nantes/CNRS), inaugurée le 25 juin 2015 à Saint-Nazaire, propose pour la première fois aux acteurs de la nouvelle industrie des micro-algues une infrastructure de recherche nécessaire à l’exploitation contrôlée, intensifiée, durable et à grande échelle des micro-algues. Véritable trait d’union entre recherche fondamentale et exploitation industrielle, AlgoSolis se positionne en plateforme de référence internationale pour la valorisation des micro-algues, qui constituent un enjeu économique considérable tant leurs applications en nutrition, cosmétique, énergie et chimie verte sont nombreuses.

+ Commentaires fermés sur AlgoSolis : une plateforme de recherche dédiée à l’exploitation industrielle des micro-algues

Comment les pucerons manipulent les plantes

Pour se nourrir, les pucerons ont développé un mécanisme inhibant les défenses immunitaires de la plante. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS révèlent pour la première fois que le puceron détourne l’un de ses propres mécanismes de défense pour attaquer et réprimer les réponses immunitaires de la plante hôte. Ces travaux sont publiés dans la revuele 25 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur Comment les pucerons manipulent les plantes

mercredi 24 juin 2015 - 1:00

Ebola : 3 variants du virus identifiés en Guinée

Le séquençage du génome de souches du virus Ebola circulant en Guinée par des chercheurs de l’Institut Pasteur de Dakar et de Paris, du CNRS et de l’université de Sydney a permis de retracer la diffusion du virus et de suivre son évolution dans le pays où l’épidémie a débuté. Ces travaux révèlent la co-circulation, notamment dans les régions urbaines de la capitale du pays et des villes voisines, de trois différents variants du virus dont les mutations sont décrites dans un article paru dans. La caractérisation des variations génétiques du virus est cruciale pour s’assurer de l’efficacité continue des outils de diagnostic, et pour le développement de traitements et de vaccins efficaces.

+ Commentaires fermés sur Ebola : 3 variants du virus identifiés en Guinée

lundi 22 juin 2015 - 1:00

Comprendre les oscillations des naines blanches magnétiques

Des chercheurs du laboratoire « Astrophysique, Instrumentation, Modélisation » Paris-Saclay (AIM – CNRS/CEA/Université Paris Diderot), de la Direction des applications militaires (DAM) du CEA, et du Laboratoire Univers et Théories (LUTH – Observatoire de Paris/CNRS/Université Paris Diderot) de l’Observatoire de Paris ont réussi à modéliser un phénomène énigmatique d’oscillations quasi-périodiques présent à la surface d’étoiles « naines blanches » fortement magnétiques appelées « polars ». Grâce à des simulations numériques, ils ont pu étudier l’importance des instabilités de plasma qui conduisent à des variations rapides de la luminosité de ces étoiles. Ces résultats vont pouvoir être confirmés grâce à l’utilisation de lasers de haute énergie qui permettront dans un avenir proche de reproduire en laboratoire des conditions physiques analogues à celles rencontrées à la surface des naines blanches. Ces travaux font l’objet de deux publications dans la revuedu 22 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur Comprendre les oscillations des naines blanches magnétiques

Sixième Extinction : 7% des espèces probablement déjà disparues

Ce ne serait pas 1,3% mais 7% de la biodiversité terrestre qui aurait disparu, soit environ 130 000 des espèces déjà connues. C’est le constat que fait une équipe pluridisciplinaire de chercheurs français, notamment de l’Institut de Systématique, Évolution et Biodiversité (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/UPMC/EPHE), du Centre des sciences de la conservation (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/UPMC) et de l’université d’Hawaï, dans un article qui vient de paraitre dans les(PNAS).

En utilisant deux approches, l’une fondée sur les avis d’experts naturalistes et l’autre issue des mathématiques probabilistes, ces chercheurs ont travaillé sur un échantillon d’espèces d’invertébrés et ont extrapolé leurs résultats à l’ensemble de la biodiversité terrestre. Leur étude offre un nouveau regard sur la mesure de la crise de la biodiversité, jusqu’ici focalisée sur les vertébrés, et en particulier les mammifères et les oiseaux.

+ Commentaires fermés sur Sixième Extinction : 7% des espèces probablement déjà disparues

vendredi 19 juin 2015 - 1:00

La Police nationale s’appuie sur la recherche informatique pour lutter contre la criminalité et contre le terrorisme

L’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT), laboratoire de recherche public en informatique, et l’École nationale supérieure de la police (ENSP), entité chargée de la sécurité nationale, vont travailler ensemble pour faciliter la mise en oeuvre de recherches en matière de sécurité, notamment l’analyse des données et des signaux numériques, au profit de toutes les directions de la Police nationale.

Ce rapprochement entre la Police nationale, le CNRS et les universités a été concrétisé par la signature d’une convention le vendredi 19 juin par Hélène Martini, inspectrice générale et directrice de l’ENSP, et par Alain Fuchs, président du CNRS, co-tutelle de l’IRIT avec l’INP Toulouse, l’Université Toulouse 1 Capitole, l’Université Toulouse Jean Jaurès et l’Université Paul Sabatier. Cet accord témoigne de l’enrichissement croisé des connaissances indispensables à l’amélioration de la sécurité de la France et de l’importance de l’informatique dans les nouveaux moyens de lutte contre la criminalité.

+ Commentaires fermés sur La Police nationale s’appuie sur la recherche informatique pour lutter contre la criminalité et contre le terrorisme

jeudi 18 juin 2015 - 1:00

La grotte magdalénienne des Trois-Frères livre le premier génome mitochondrial d’une espèce éteinte de bison

Une équipe du CEA, intégrée au laboratoire Eco-anthropologie et ethnobiologie (CNRS/MNHN) localisée au Musée de l’Homme vient de déterminer l’intégralité du génome mitochondrial d’un spécimen de bison des steppes, à partir d’un fragment osseux datant de 19 000 ans et provenant de la grotte des Trois-Frères (Ariège). Cette étude est publiée dans la revuele 17 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur La grotte magdalénienne des Trois-Frères livre le premier génome mitochondrial d’une espèce éteinte de bison

L’intestin grêle participe à l’inflammation chronique chez les personnes obèses

L’obésité est provoquée par des facteurs multiples et complexes dont certains sont encore insoupçonnés. Des chercheurs du CNRS, de l’Inserm, de l’UPMC et de l’université Paris Descartes, associés à des cliniciens chercheurs de l’AP-HP, viennent de montrer qu’une obésité sévère s’accompagne d’une inflammation de l’intestin grêle et d’un renforcement des défenses immunitaires dans cette zone. Ce phénomène diminue la sensibilité à l’insuline des entérocytes et augmente l’absorption de nutriments, ce qui aggrave la maladie. Ces travaux, réalisés au Centre de recherche des Cordeliers (Inserm/UPMC/Université Paris Descartes) et au sein de l’Institut de cardiométabolisme et nutrition (ICAN Inserm/UPMC/AP-HP), sont publiés le 18 juin dans la revue.

+ Commentaires fermés sur L’intestin grêle participe à l’inflammation chronique chez les personnes obèses

mardi 16 juin 2015 - 1:00

NOEMA, le radiotélescope millimétrique le plus puissant de l’hémisphère Nord, entre en service

Avec l’inauguration de la première des six nouvelles antennes, l’observatoire du Plateau de Bure, dans les Hautes-Alpes, est devenu NOEMA (NOrthern Extended Millimeter Array), le radiotélescope millimétrique le plus puissant de l’hémisphère Nord. Ce nouveau télescope, à la pointe de la technologie moderne, dévoile aujourd’hui sa première image astronomique : une vue inédite et spectaculaire d’une région de formation stellaire inconnue à ce jour. NOEMA montre ainsi qu’il sera l’un des télescopes phares dans les années à venir dans la recherche des régions les plus reculées de notre Univers où les interactions entre galaxies influencent l’évolution de notre Univers. Conçu et exploité par l’IRAM, NOEMA est financé par le CNRS, ainsi que la MPG (Max-Planck-Gesellschaft) en Allemagne et l’IGN (Instituto Geografico Nacional) en Espagne.

+ Commentaires fermés sur NOEMA, le radiotélescope millimétrique le plus puissant de l’hémisphère Nord, entre en service

lundi 15 juin 2015 - 1:00

Salon Innovatives SHS 2015

Reconstituer les paysages sonores actuels ou passés, concevoir avec les patients des objets connectés pour soulager les TOC, rendre les compétences universitaires intelligibles pour les entreprises (et inversement)… Ces créations issues de laboratoires de sciences humaines et sociales (SHS) sont quelques-uns des 65 projets exposés au salon , à la Cité des sciences et de l’industrie (Paris 19), les 16 et 17 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur Salon Innovatives SHS 2015

La piste du cuivre révèle la présence de soufre dans le noyau terrestre

Des chercheurs de l’Institut de physique du globe de Paris (CNRS/IPGP/Université Paris Diderot) ont apporté, pour la première fois, la preuve chimique de la présence de soufre dans le noyau de la Terre. Ils ont déterminé la composition du noyau terrestre, inaccessible aux scientifiques, en analysant les isotopes du cuivre de différentes roches de la croûte et du manteau terrestre et en les comparants avec la composition chimique de météorites, témoins de la formation de la Terre. Leur méthodologie, présentée dansle 17 juin 2015 sera, de plus, adaptable à tous types d’environnements et même à d’autres planètes.

+ Commentaires fermés sur La piste du cuivre révèle la présence de soufre dans le noyau terrestre

vendredi 12 juin 2015 - 1:00

La labellisation Global GAW de l’Observatoire du puy de Dôme

L’Observatoire du puy de Dôme est le premier site en France à recevoir le label Global GAW (Global Atmosphere Watch), décerné par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) aux stations scientifiques de référence. Il intègre ainsi la famille très restreinte des stations de référence mondiale pour l’étude de l’atmosphère. Cet observatoire permet d’étudier l’évolution de paramètres atmosphériques d’intérêt climatique. Elle est gérée par une équipe du Laboratoire de météorologie physique (CNRS/Université Blaise Pascal) : l’un des deux laboratoires de l’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand (CNRS/Université Blaise Pascal). C’est pour la fiabilité, la pérennité et surtout l’unicité de ses mesures, de ses analyses et de ses recherches que cette station a obtenu le label Global GAW.

+ Commentaires fermés sur La labellisation Global GAW de l’Observatoire du puy de Dôme

jeudi 11 juin 2015 - 1:00

Ludwik Leibler, chercheur CNRS, prix de l’Inventeur européen de l’année 2015

Ludwik Leibler, directeur de recherche au CNRS, a reçu le prix de l’Inventeur européen de l’année 2015, catégorie Recherche, pour ses travaux sur les vitrimères, une nouvelle catégorie de matériaux qui ouvrent la voie à de très nombreuses applications industrielles. Ce physico-chimiste a également inventé récemment une colle capable de remplacer des points de suture et réparer des organes mous comme le foie. Membre de l’Académie des sciences, professeur associé à l’ESPCI ParisTech, Ludwik Leibler est directeur du laboratoire Matière molle et chimie (CNRS/ESPCI ParisTech). Il avait reçu en 2013 la médaille de l’innovation du CNRS.

+ Commentaires fermés sur Ludwik Leibler, chercheur CNRS, prix de l’Inventeur européen de l’année 2015

mercredi 10 juin 2015 - 20:00

La forme fibrillaire à l’origine de la maladie de Parkinson a été identifiée

Plusieurs affections neurodégénératives sont causées par des agrégats d’une même protéine, l’alpha-synucléine, dans le cerveau. Une équipe franco-belge incluant des chercheurs de l’Institut des neurosciences Paris Saclay (CNRS/Université Paris-Sud) a identifié deux formes spécifiques des fibres de cette molécule, en forme de « linguines » et de « spaghettis » et prouvé qu’elles provoquent respectivement la maladie de Parkinson et l’atrophie multi-systématisée (AMS). Ces travaux sont publiés dans la revuele 10 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur La forme fibrillaire à l’origine de la maladie de Parkinson a été identifiée

Concentrer des bactéries pathogènes pour les détecter plus rapidement

Détecter rapidement la présence de bactéries pathogènes est primordial dans de nombreux secteurs tels que l’agroalimentaire ou la cosmétique. Garantir l’absence de ces bactéries nécessite de bloquer les lots entre 24 et 48 heures avant leur commercialisation, ce qui peut constituer un vrai handicap. Après avoir développé une méthode permettant de dénombrer des bactéries d’intérêt, des chercheurs du Laboratoire de chimie bactérienne (CNRS/Aix-Marseille Université), de l’Institut de chimie des substances naturelles (CNRS) et de l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (CNRS/Université Paris-Sud) proposent une nouvelle approche permettant de détecter et concentrer rapidement les bactéries à Gram négatif cultivables. Ce procédé innovant, qui permettra de libérer des lots à commercialiser dans la journée et sera exploité par la startup Click4Tag, est décrit dans la revuele 10 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur Concentrer des bactéries pathogènes pour les détecter plus rapidement

Pourquoi l’atmosphère du Soleil est beaucoup plus chaude que sa surface

Comment la température de l’atmosphère du Soleil peut-elle atteindre jusqu’à un million de degrés, alors que celle de la surface de l’étoile est d’environ 6000°C ? En simulant l’évolution d’une partie de l’intérieur et de l’extérieur du Soleil, des chercheurs du Centre de physique théorique (CNRS/École polytechnique) et du laboratoire Astrophysique, instrumentation-modélisation (CNRS/CEA/Université Paris Diderot) ont identifié les mécanismes apportant l’énergie capable de chauffer l’atmosphère solaire. Une couche située sous la surface du Soleil, qui se comporte comme une casserole en ébullition, créerait un champ magnétique à petite échelle comme réserve d’énergie qui, une fois sorti de l’étoile, chaufferait les couches successives de l’atmosphère solaire viades réseaux de racines et de branches magnétiques, telle une mangrove. Ce chauffage de l’atmosphère, impliqué dans la créationdu vent solaire qui remplit l’héliosphère, concernerait de nombreuses autres étoiles. Ce résultat parait dans larevuedu 11 juin 2015.

+ Commentaires fermés sur Pourquoi l’atmosphère du Soleil est beaucoup plus chaude que sa surface

mardi 9 juin 2015 - 1:00

La persistance de la prévalence du paludisme entretient la drépanocytose au Gabon

Une étude internationale, conduite au Gabon par des chercheurs de l’IRD, du CNRS, du CIRMF et de l’université de Californie, montre que la répartition géographique de la drépanocytose et celle du paludisme sont liées dans ce pays. Ces résultats, qui ouvrent la voie à des actions de prévention et de surveillance couplées de ces maladies associées, sont publiés dans les comptes-rendus de l’Académie des sciences américaine () le 11 mai 2015.

+ Commentaires fermés sur La persistance de la prévalence du paludisme entretient la drépanocytose au Gabon

lundi 8 juin 2015 - 1:00

Le Big Data stocke l’espace : le CNRS projette d’héberger le plus grand catalogue d’objets célestes

Depuis 2012, un partenariat lie le CNRS et la société Dell dans le but de développer des solutions novatrices autour du traitement massif de données pour les besoins de la recherche. Cette année, le partenariat s’est focalisé sur le projet LSST () qui promet des avancées majeures dans les domaines de l’astrophysique et de la cosmologie.

+ Commentaires fermés sur Le Big Data stocke l’espace : le CNRS projette d’héberger le plus grand catalogue d’objets célestes

Réparations à (très grande) distance des instruments ChemCam et SAM embarqués à bord du rover Curiosity de la NASA

Depuis août 2012, soit près de 1000 jours martiens, le rover Curiosity de la NASA mène une aventure technologique et scientifique inédite à la surface de la planète rouge. Soumis aux aléas du climat martien, les matériels s’usent. Les instruments ChemCam et SAM viennent d’être réparés à 350 millions de kilomètres de la Terre et redeviennent pleinement opérationnels, grâce à l’intervention d’équipes françaises.

+ Commentaires fermés sur Réparations à (très grande) distance des instruments ChemCam et SAM embarqués à bord du rover Curiosity de la NASA

vendredi 5 juin 2015 - 1:00

Deux fossiles trouvés au Laos attestent d’une diversité humaine ancienne

Un crâne et une mandibule découverts à quelques mètres de distance, dans une grotte au nord-est du Laos, par une équipe de recherche internationale comprenant notamment des chercheurs du Museum national d’Histoire naturelle, du CNRS et de l’université Saint-Louis Michigan, suggèrent que les premiers Hommes modernes étaient morphologiquement très diversifiés. L’étude de ces fossiles vient d’être publiée dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Deux fossiles trouvés au Laos attestent d’une diversité humaine ancienne

jeudi 4 juin 2015 - 1:00

Alexandre Artaud, Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2015

La finale nationale 2015 de « Ma thèse en 180 secondes », organisée par la CPU et le CNRS, s’est déroulée le 3 juin au soir à Nancy devant plus de 800 spectateurs. 27 doctorants, issus de tous les regroupements universitaires français, ont présenté leur travail de recherche en 180 secondes chrono. Une soirée à redécouvrir sur le site MT180 (http://mt180).

+ Commentaires fermés sur Alexandre Artaud, Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2015

Les motifs colorés des coquillages au temps des dinosaures enfin révélés

Une équipe internationale comprenant deux paléontologues du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/UPMC) vient de mettre en évidence, pour la première fois, une grande variété de motifs colorés chez des coquillages fossiles âgés d’environ 160 millions d’années (ère secondaire, époque du Jurassique : -200 à -145 Ma). Ils proviennent du gisement à conservation exceptionnelle de Cordebugle, en Normandie, dont la conservation est exceptionnelle. Ces travaux, publiés le 3 juin 2015 dans la revue , révèlent une diversification très ancienne des motifs colorés des coquillages.

+ Commentaires fermés sur Les motifs colorés des coquillages au temps des dinosaures enfin révélés

mercredi 3 juin 2015 - 1:00

Varroa destructor : le parasite capable de mimer chimiquement deux espèces d’abeilles

Des chercheurs de l’Institut de recherche sur la biologie de l’insecte (CNRS/Université François Rabelais de Tours) et du laboratoire Abeilles et environnement de l’Inra, en collaboration avec des collègues américains et chinois, ont démontré que , un acarien parasite des abeilles qui a la capacité d’imiter la composition chimique de la cuticule de son hôte, est aussi capable de changer cette composition en fonction de l’espèce qu’il parasite. Cette faculté d’adaptation remarquable pourrait expliquer comment ce parasite de l’abeille asiatique a pu coloniser l’abeille européenne au cours du 20 siècle, contribuant ainsi au déclin de l’espèce. Ces travaux sont publiés le 3 juin 2015 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Varroa destructor : le parasite capable de mimer chimiquement deux espèces d’abeilles

mardi 2 juin 2015 - 1:00

L’exceptionnelle sépulture de Louise de Quengo, dame du XVIIe siècle

De 2011 à 2013, une équipe de l’Inrap a mené, sur prescription de l’État (Drac Bretagne), une fouille préventive au couvent des Jacobins, futur centre des congrès de Rennes Métropole. Deux ans après, les études se poursuivent et livrent de nouvelles découvertes.
Le couvent des Jacobins, construit en 1369, après la guerre de Succession, marque la victoire de Jean IV de Montfort, duc de Bretagne, sur Charles de Blois. Entre le XVe et le XVIIIe siècle, cet établissement dominicain devient un important lieu de pèlerinage et d’inhumation. Ainsi, environ 800 sépultures y ont été mises au jour par les archéologues, dont cinq cercueils de plomb. L’un d’eux contenait une dépouille dans un état de conservation exceptionnel. Son étude est un témoignage rare des pratiques funéraires des élites du XVIIe siècle.

+ Commentaires fermés sur L’exceptionnelle sépulture de Louise de Quengo, dame du XVIIe siècle

jeudi 28 mai 2015 - 1:00

Des robots qui s’adaptent aux dommages en quelques minutes

Les robots pourraient aider notre société dans de nombreuses situations, par exemple pour chercher des survivants après des catastrophes naturelles ou pour alerter les pompiers en cas de feu de forêt. Néanmoins, ils resteront cantonnés aux laboratoires de recherche tant qu’ils ne seront pas capables de continuer à fonctionner lorsqu’ils sont endommagés. Des chercheurs de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (CNRS/UPMC) et du Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (CNRS/Inria/Université de Lorraine) montrent comment des robots peuvent automatiquement s’adapter aux dommages en moins de deux minutes. Leurs résultats sont publiés dansle 28 mai 2015.

+ Commentaires fermés sur Des robots qui s’adaptent aux dommages en quelques minutes

mercredi 27 mai 2015 - 1:00

Des bactéries intelligentes pour détecter les maladies

Un pas de plus vient d’être franchi dans le domaine de la biologie synthétique. Des équipes de chercheurs de l’Inserm et du CNRS de Montpellier, associées au CHRU de Montpellier et à l’université de Stanford ont transformé des bactéries en “espions détecteurs » capables de signaler une pathologie sur la simple présence dans l’urine ou le sang de molécules caractéristiques. Pour réaliser cette prouesse, les chercheurs ont introduit l’équivalent d’un programme informatique dans l’ADN des cellules. Les bactéries ainsi programmées détectent notamment la présence anormale de glucose dans les urines de patients diabétiques. Ces travaux publiés dans la revuemarquent les premiers pas de l’utilisation de cellules programmables pour le diagnostic médical.

+ Commentaires fermés sur Des bactéries intelligentes pour détecter les maladies

mardi 26 mai 2015 - 1:00

Une première mondiale pour le stockage de données sur polymères

Des chercheurs sont pour la première fois parvenus à inscrire un code binaire sur un polymère synthétique. Inspirée par la manière dont l’ADN conserve une énorme quantité de données génétiques, une équipe de l’Institut Charles Sadron de Strasbourg (CNRS) et de l’Institut de chimie radicalaire (CNRS/Aix Marseille Université) a synthétisé et lu un message de plusieurs bits sur un polymère artificiel. Ces travaux ont été publiés dansle 26 mai 2015.

+ Commentaires fermés sur Une première mondiale pour le stockage de données sur polymères

lundi 25 mai 2015 - 1:00

Allergies : les concentrations en pollen d’ambroisie pourraient quadrupler en Europe d’ici 2050

Les concentrations dans l’air du pollen d’ambroisie à feuilles d’armoise, très allergisant, pourraient avoir quadruplé en Europe à l’horizon 2050. Le changement climatique serait responsable des deux tiers de cette augmentation, le tiers restant serait dû quant à lui à la colonisation de la plante, favorisée par les activités humaines. Ces estimations, réalisées par des chercheursdu CNRS, du CEA, de l’INERIS et du RNSAen collaboration avec plusieurs instituts européens, montrent qu’il est aujourd’hui nécessaire de mettre en place une gestion coordonnée de cette plante invasive au niveau européen par un suivi sur le long terme des pollens et une cartographie de la présence des plantes. Ces estimations sont publiées dans la revuele 25 mai 2015.

+ Commentaires fermés sur Allergies : les concentrations en pollen d’ambroisie pourraient quadrupler en Europe d’ici 2050

vendredi 22 mai 2015 - 11:00

Tara Oceans : premiers résultats scientifiques

Après trois ans de collecte dans les océans de la planète et plusieurs années d’analyse, les chercheurs ayant participé à l’expéditionOceans présentent les travaux menés sur les milliers d’échantillons prélevés. Les premiers résultats de ces équipes, internationales et interdisciplinaires, offrent une cartographie détaillée de la biodiversité planctonique, explorent les interactions entre les microorganismes observés et s’intéressent à l’impact des conditions environnementales sur cet écosystème microscopique. Ils confirment également que les données récoltées constituent une ressource sans précédent pour l’étude et la compréhension des océans. Ces travaux font l’objet de cinq articles publiés dans un numéro spécial de la revuele 22 mai 2015.

+ Commentaires fermés sur Tara Oceans : premiers résultats scientifiques

Un nouveau parasite du frelon asiatique a été découvert en France mais il n’arrêtera pas l’invasion

L’invasion de la France et de l’Europe par le frelon asiatique est un problème préoccupant. Un ennemi naturel pourrait-il arrêter cette invasion ? Une équipe de chercheurs de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS/EPHE/UPMC) a découvert un ver parasite du frelon asiatique : un nématode du genre , probablement de l’espèce. Cependant, l’extrême rareté de ce nématode et la forte résistance des colonies de frelons suggèrent que ce parasite ne freinera pas leur invasion. Ces résultats sont publiés aujourd’hui dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Un nouveau parasite du frelon asiatique a été découvert en France mais il n’arrêtera pas l’invasion

Premiers résultats scientifiques de l’expédition Tara Oceans

Dans un numéro spécial de la revuepublié le 22 mai, une équipe de chercheurs, internationale et multidisciplinaire, cartographie la biodiversité d’un large éventail d’organismes planctoniques marins, explore leurs interactions, notamment le parasitisme, ainsi que la façon dont ils agissent sur leur environnement et sont affectés par différentes variables, en particulier la température. Issues d’une partie des 35 000 échantillons collectés dans les océans de la planète durant l’expéditionOceans (2009-2013), ces données constituent des ressources sans précédent pour la communauté scientifique, dont un catalogue de plusieurs millions de nouveaux gènes, qui vont transformer la façon dont on étudie les océans et dont on évalue le changement climatique.

+ Commentaires fermés sur Premiers résultats scientifiques de l’expédition Tara Oceans

jeudi 21 mai 2015 - 1:00

Un leurre pour tromper l’adversaire : les ruses moléculaires de l’Arabette

Camouflage, vitesse, illusions d’optique… le règne animal regorge de stratégies permettant aux prédateurs de capturer leurs proies ou, inversement, à ces dernières de leur échapper. De telles ruses sont également déployées à l’échelle moléculaire. C’est ce que viennent de découvrir des chercheurs du CNRS, de l’Inra, du CEA et de l’Inserm chez l’une des bactéries phytopathogènes les plus dévastatrices de la planète qui court-circuite les défenses des cellules végétales en empêchant le déclenchement d’un « signal d’alarme » immunitaire. Plus étonnant encore, des cellules végétales ont développé un récepteur intégrant un leurre destiné à prendre l’envahisseur à son propre piège. Ces travaux, aux potentialités multiples, sont publiés le 21 mai 2015 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Un leurre pour tromper l’adversaire : les ruses moléculaires de l’Arabette

Un leurre pour tromper l’adversaire : les ruses moléculaires de l’Arabette

Camouflage, vitesse, illusions d’optique… le règne animal regorge de stratégies permettant aux prédateurs de capturer leurs proies ou, inversement, à ces dernières de leur échapper. De telles ruses sont également déployées à l’échelle moléculaire. C’est ce que viennent de découvrir des chercheurs du CNRS, de l’Inra, du CEA et de l’Inserm chez l’une des bactéries phytopathogènes les plus dévastatrices de la planète qui court-circuite les défenses des cellules végétales en empêchant le déclenchement d’un « signal d’alarme » immunitaire. Plus étonnant encore, des cellules végétales ont développé un récepteur intégrant un leurre destiné à prendre l’envahisseur à son propre piège. Ces travaux, aux potentialités multiples, sont publiés le 21 mai 2015 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Un leurre pour tromper l’adversaire : les ruses moléculaires de l’Arabette

Les plus vieux outils du monde ont 3,3 millions d’années

Après l’annonce rapportant la découverte des plus vieux outils de pierre taillée au monde, lors du colloque annuel de la Société de paléoanthropologie de San Francisco le 14 avril dernier, des chercheurs du CNRS, de l’Inrap et de l’université de Poitierspublient leurs résultats dans , le 21 mai 2015. Ces derniers rapportent la découverte, au Kenya, de ces outils de pierre taillée, vieux de 3,3 millions d’années. Alors que la communauté scientifique a longtemps supposé que les premiers outils de pierre avaient été fabriqués par le genre , cette découverte montre qu’un autre genre d’hominidé, peut-être une forme d’australopithèque beaucoup plus ancienne, avait déjà toutes les capacités nécessaires à la fabrication d’outils.

+ Commentaires fermés sur Les plus vieux outils du monde ont 3,3 millions d’années

Le « raid des sept bornes » : une expédition inédite sur la frontière guyanaise

Du 2 juin au 20 juillet 2015, une expédition inédite arpentera à pied les 320 kilomètres de la ligne de frontière terrestre qui sépare la Guyane française et le Brésil. Menée conjointement par des chercheurs du CNRS et par le 3e régiment étranger d’infanterie, elle permettra pour la première fois de parcourir d’une seule traite les sept bornes qui, au sein de la région isolée des monts Tumuc Humac, marquent la limite sud de la Guyane française. Un défi humain, scientifique et logistique.

+ Commentaires fermés sur Le « raid des sept bornes » : une expédition inédite sur la frontière guyanaise

mardi 19 mai 2015 - 1:00

Vieillissement précoce : des chercheurs découvrent et réparent les défauts des cellules malades

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec des scientifiques du CEA et de l’Institut Gustave Roussy, sont parvenus à rétablir une activité normale dans des cellules issues de patients atteints d’un syndrome de vieillissement précoce, le syndrome de Cockayne. Ils ont découvert l’implication dans cette pathologie d’une enzyme, la protéase HTRA3. Surexprimée chez les patients, elle engendre un dysfonctionnement des mitochondries, qui jouent un rôle clé dans l’apparition des symptômes de vieillissement chez les enfants. Ces travaux publiés dans la revuedécrivent un des mécanismes responsables du vieillissement précoce jusque-là inconnu et pourront éclairer le mécanisme du vieillissement en général.

+ Commentaires fermés sur Vieillissement précoce : des chercheurs découvrent et réparent les défauts des cellules malades

lundi 18 mai 2015 - 1:00

Le « raid des sept bornes » : une expédition inédite sur la frontière guyanaise

Conférence de presse
Jeudi 21 mai 2015 à 11h30
Au siège du CNRS – 3 rue Michel-Ange – 75016 Paris
Métro : Michel-Ange Auteuil (lignes 9 et 10)

Du 2 juin au 20 juillet 2015, une expédition inédite arpentera à pied les 320 kilomètres de la ligne de frontière qui sépare la Guyane française et le Brésil. Menée conjointement par des chercheurs du CNRS et par le 3e régiment étranger d’infanterie, elle permettra pour la première fois de parcourir d’une seule traite les sept bornes qui, au sein de la région isolée des monts Tumuc Humac, marquent la limite sud de la Guyane française. Un défi humain, scientifique et logistique.

+ Commentaires fermés sur Le « raid des sept bornes » : une expédition inédite sur la frontière guyanaise