Call Ways ® presse magazine tabloïd news » France

Posts Tagged France

mercredi 15 juin 2016 - 1:00

« Siphonner » une étoile : reconstitution par laser

Une collaboration internationale est parvenue à reproduire, en laboratoire, les phénomènes physiques extrêmes observés dans des systèmes de deux étoiles qualifiées de « variables cataclysmiques magnétiques ». Dans ces systèmes, une « naine blanche », étoile extrêmement dense, aspire par gravitation la matière d’une seconde étoile voisine qui émet alors un rayonnement très énergétique lorsqu’elle atteint la surface de l’étoile dense. Pour reproduire ces phénomènes en laboratoire, les chercheurs ont utilisé le laser de puissance Orion basé au Royaume-U ni qui leur a permis de vaporiser une cible millimétrique sur un temps très court (un milliardième de seconde) pour créer des phénomènes équivalents à ceux qui se produisent aux pôles d’une naine blanche. La collaboration, qui a mobilisé les compétences du CEA, de l’École polytechnique, du CNRS, de l’Observatoire de Paris, de l’Université Paris Diderot et de l’Université Pierre et Marie Curie, publie ces résultats dans lundi 13 juin.

+ Commentaires fermés sur « Siphonner » une étoile : reconstitution par laser

mardi 14 juin 2016 - 17:00

Un seuil record de CO2 franchi dans l’hémisphère Sud

La concentration atmosphérique en dioxyde de carbone (CO2) mesurée au niveau de l’île d’Amsterdam (océan Indien Sud) vient pour la première fois de dépasser la valeur symbolique des 400 ppm, soit 0,04 %, le mois dernier. Or, cet observatoire est celui où l’on relève les concentrations en CO2 les plus basses au monde (hors cycles […]

+ Commentaires fermés sur Un seuil record de CO2 franchi dans l’hémisphère Sud

L’existence d’un ordre dans les verres enfin démontrée

Les verres sont-ils de « vrais » solides ou des liquides hyper-visqueux ? Une collaboration scientifique du Service de physique de l’état condensé (CEA-CNRS), de l’Institut de physique théorique (CEA-CNRS), du laboratoire de physique statistique de l’ENS (CNRS, ENS-PSL, Paris-Descartes-SPC, UPMC-SU), de la société CFM et de
l’Université d’Augsbourg (Allemagne) vient de trancher cette très ancienne controverse. Les chercheurs ont expérimentalement mis en évidence, pour la première fois, une forme subtile d’ordre correspondant à une optimisation collective de l’énergie, alors que la structure du matériau reste spatialement désordonnée (amorphe). Ces résultats sont publiés dans la revue le 10 juin 2016.

+ Commentaires fermés sur L’existence d’un ordre dans les verres enfin démontrée

lundi 13 juin 2016 - 1:00

Attentats : « 13-Novembre », un programme de recherche inédit sur les mémoires traumatiques

Comment le souvenir traumatique des attentats du 13 novembre 2015 évolue-t-il dans les mémoires individuelles et la mémoire collective ? Comment ces mémoires individuelles se nourrissent-elles de la mémoire collective, et inversement ? Peut-on prédire, par l’étude des marqueurs cérébraux, quelles victimes développeront un état de stress post-traumatique, et lesquelles se remettront plus facilement ? […]

+ Commentaires fermés sur Attentats : « 13-Novembre », un programme de recherche inédit sur les mémoires traumatiques

vendredi 10 juin 2016 - 1:00

Thérapie génique : réguler l’expression d’un gène grâce à un régime alimentaire particulier

Des recherches fondamentales dans le domaine de la nutrition ont permis de mettre au point, chez l’animal, un système de régulation de l’expression d’un gène grâce à un régime alimentaire particulier qui ouvre des applications thérapeutiques originales. Développé par une équipe de l’Unité de nutrition humaine (Inra, Université d’Auvergne), en collaboration avec des chercheurs de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (CNRS, Inserm, AP-HP, UPMC), cet outil permet de contrôler l’expression d’une protéine thérapeutique et de la diffuser localement de manière intermittente en fonction des besoins. Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Thérapie génique : réguler l’expression d’un gène grâce à un régime alimentaire particulier

mardi 7 juin 2016 - 13:00

LISA Pathfinder surpasse les attentes

Mission accomplie pour le satellite , après seulement deux mois d’opérations scientifiques. Non seulement les technologies nécessaires pour le futur observatoire spatial d’ondes gravitationnelles sont validées, mais les performances du démonstrateur de l’ESA sont cinq fois supérieures au cahier des charges, et très proches de ce qui est requis pour. Ces premiers résultats, auxquels a contribué le laboratoire Astroparticule et cosmologie (CNRS/Université Paris Diderot/CEA/Observatoire de Paris) avec le soutien du CNES, sont publiés le 7 juin 2016 dans la revue. Ils constituent un grand pas vers l’astronomie gravitationnelle depuis l’espace, qui permettra par exemple d’étudier les fusions de trous noirs supermassifs.

+ Commentaires fermés sur LISA Pathfinder surpasse les attentes

Le virus de la rougeole livre un de ses secrets

Pour la première fois, l’assemblage d’un complexe-clé du virus de la rougeole, appelé nucléocapside, vient d’être décrit in vitro. Les mécanismes de cet assemblage pourraient être exploités comme outil pour développer des thérapies antivirales. Ces travaux sont détaillés par des chercheurs de l’Institut de biologie structurale (CEA/CNRS/Université Grenoble Alpes) dans un article paru le 6 juin 2016 dans.

+ Commentaires fermés sur Le virus de la rougeole livre un de ses secrets

jeudi 2 juin 2016 - 1:00

Obésité et Cancer : comment les cellules graisseuses éduquent les cellules tumorales grâce à de petites vésicules

L’obésité est, entre autres, associée à l’apparition de cancers agressifs ; cependant les mécanismes à l’origine de ces effets restent largement méconnus. Des chercheurs de l’Institut de pharmacologie et de biologie structurale (CNRS/Université Toulouse III Paul Sabatier) viennent de décrypter un de ces mécanismes, dans lequel les exosomes, sont impliqués. Les cellules graisseuses entourant la tumeur sécrètent de petites vésicules qui sont captées par les cellules tumorales, leur permettant de fabriquer de l’énergie afin d’être plus agressives. Ces résultats, qui ouvrent de nouvelles pistes dans le traitement des cancers chez les sujets obèses, ont été publiés en ligne dans la revue le 23 mai 2016.

+ Commentaires fermés sur Obésité et Cancer : comment les cellules graisseuses éduquent les cellules tumorales grâce à de petites vésicules

mardi 31 mai 2016 - 1:00

Lancement officiel de FRIPON, un réseau de surveillance du ciel français pour pister les météorites

Mardi 31 mai 2016 marque le lancement officiel de FRIPON, un réseau connecté, unique au monde, de recherche de météorites. À terme constitué de 100 caméras implantées sur tout le territoire français, FRIPON inaugure une surveillance du ciel, de jour et de nuit, à 360°. Né de l’expertise scientifique conjuguée de l’Observatoire de Paris, du Muséum national d’Histoire naturelle, de l’Université Paris-Sud, d’Aix-Marseille Université et du CNRS, ce maillage vise à détecter les chutes de météorites, à mesurer leur trajectoire et enfin à déterminer leur zone de chute pour organiser des campagnes de recherche sur le terrain.

+ Commentaires fermés sur Lancement officiel de FRIPON, un réseau de surveillance du ciel français pour pister les météorites

jeudi 26 mai 2016 - 21:00

Cibler les métaux pour lutter contre le staphylocoque doré

Des chercheurs du CEA, du CNRS, d’Aix-Marseille Université et de l’INRA ont découvert un système original d’acquisition des métaux essentiels chez une bactérie pathogène, le staphylocoque doré. Il représente une nouvelle cible potentielle pour la conception d’un antibiotique. Ces résultats font l’objet d’une publication le 27 mai 2016 dans la revue Science.

+ Commentaires fermés sur Cibler les métaux pour lutter contre le staphylocoque doré

Finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » le 31 mai à Bordeaux

En 10 jours seulement, les quelque 500 places du Palais de la Bourse de Bordeaux ont toutes été réservées pour la finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » qui s’y déroulera le 31 mai 2016, à partir de 18h30. Organisée par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, avec l’Université de Bordeaux, cette finale rassemblera seize doctorants venus de toute la France pour présenter leur thèse en trois minutes. Découvrez d’ores et déjà leurs prestations en vidéo sur

+ Commentaires fermés sur Finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » le 31 mai à Bordeaux

mercredi 25 mai 2016 - 1:00

Bruniquel : une grotte qui change notre vision de Néandertal

Dans la grotte de Bruniquel (Tarn-et-Garonne), à 336 mètres de l’entrée, des structures aménagées viennent d’être datées d’environ 176 500 ans. Cette découverte recule considérablement la date de fréquentation des grottes par l’Homme, la plus ancienne preuve formelle datant jusqu’ici de 38 000 ans (Chauvet). Elle place ainsi les constructions de Bruniquel parmi les premières de l’histoire de l’humanité. Par ailleurs, des traces de feu à proximité révèlent aussi que, bien avant , les premiers Néandertaliens savaient utiliser le feu de manière à circuler dans un espace contraint, loin de la lumière du jour. Ces travaux, publiés le 25 mai 2016 dans , ont été menés par une équipe internationale impliquant notamment Jacques Jaubert de l’université de Bordeaux, Sophie Verheyden de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB) et Dominique Genty du CNRS, avec le soutien logistique de la Société spéléo-archéologique de Caussade, présidée par Michel Soulier. Ils ont été soutenus par le ministère de la Culture et de la Communication.

+ Commentaires fermés sur Bruniquel : une grotte qui change notre vision de Néandertal

lundi 23 mai 2016 - 18:00

Sécheresse et canicule extrêmes : les prairies récupèrent mieux lorsque leur atmosphère est riche en CO2

Les évènements extrêmes climatiques, tels que les canicules et sécheresses, risquent de modifier la capacité de séquestration du carbone des écosystèmes terrestres. Grâce à une vaste expérimentation menée à l’Ecotron (CNRS) de Montpellier sur une prairie permanente de moyenne montagne, des chercheurs de l’Inra et du CNRS montrent pour la première fois que l’enrichissement en CO2 de l’atmosphère améliore la récupération de la prairie après ces évènements extrêmes, en plus de ralentir les effets négatifs du stress hydrique. Publiés en ligne dans PNAS, ces travaux révèlent l’importance de considérer l’ensemble des interactions dans l’étude des impacts du changement climatique.

+ Commentaires fermés sur Sécheresse et canicule extrêmes : les prairies récupèrent mieux lorsque leur atmosphère est riche en CO2

Pollution des océans : zoom sur la fragmentation des déchets plastiques

D’abord découverts par les navigateurs, les amas de débris plastiques flottant au centre d’immenses tourbillons océaniques appelés gyres sont aujourd’hui sous la loupe des scientifiques. Pour mieux connaître la fragmentation des microplastiques sous l’effet de la lumière et de l’abrasion des vagues, des chercheurs ont combiné des analyses physico-chimiques à une modélisation statistique. Ils ont […]

+ Commentaires fermés sur Pollution des océans : zoom sur la fragmentation des déchets plastiques

Lancement du réseau international WIN : surveiller la résistance des vecteurs aux insecticides

Du 23 au 25 mai 2016, Montpellier accueille l’atelier de lancement du réseau international de surveillance de la résistance aux insecticides chez les vecteurs d’arboviroses, dont les moustiques vecteurs de la dengue, du chikungunya ou du zika (WIN). Soutenu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans le cadre du programme de recherche et de formation sur les maladies tropicales (TDR), ce réseau réunit des chercheurs de 15 institutions internationales, dont l’IRD, le CNRS et l’Institut Pasteur de Guyane. L’objectif : identifier les zones à risque du fait de la résistance des moustiques aux insecticides, et améliorer la surveillance et le confinement de ces résistances à l’échelle mondiale.

+ Commentaires fermés sur Lancement du réseau international WIN : surveiller la résistance des vecteurs aux insecticides

vendredi 20 mai 2016 - 1:00

Cartographier la dégradation des parchemins à l’échelle microscopique sans contact ni prélèvement

Une cartographie de l’état de dégradation de parchemins historiques vient d’être réalisée pour la première fois grâce à une technique de microscopie optique, précédemment optimisée pour l’imagerie du collagène dans les tissus biologiques. Ce travail a été effectué par des physiciens et chimistes de l’Université Paris-Sud, du CNRS, du Ministère de la culture et de la communication, de l’École polytechnique et de l’Université Pierre et Marie Curie. L’invasivité minimale et la rapidité de cette méthode permettent d’envisager le diagnostic sans contact ni prélèvement de grandes collections ainsi que le suivi régulier d’œuvres fragiles. Ces résultats obtenus sur des parchemins historiques dans le cadre d’une collaboration pluridisciplinaire sont publiés dans la revue du 19 mai 2016.

+ Commentaires fermés sur Cartographier la dégradation des parchemins à l’échelle microscopique sans contact ni prélèvement

mardi 17 mai 2016 - 1:00

Les implications de l’Accord de Paris pour l’océan

Dans un article de paru hier, une équipe internationale d’experts, incluant des chercheurs de l’Iddri, du CNRS et de l’UPMC, analyse les implications de l’Accord de Paris, adopté lors la COP21, pour le futur des océans et pour les nécessaires interactions entre la communauté scientifique et les négociations climatiques.

+ Commentaires fermés sur Les implications de l’Accord de Paris pour l’océan

lundi 16 mai 2016 - 22:00

Quand la pollution au plomb raconte l’histoire antique de Naples

Près de deux mille ans après l’éruption du Vésuve qui détruisit Pompéi et Herculanum, certains pans de l’histoire de Naples viennent d’être reconstitués. Jusqu’à présent, historiens et archéologues s’interrogeaient sur l’impact de cette éruption volcanique sur l’aqueduc Aqua Augusta, qui alimentait en eau Naples et les cités voisines. De récentes analyses géochimiques ont permis d’établir […]

+ Commentaires fermés sur Quand la pollution au plomb raconte l’histoire antique de Naples

Augmenter les échanges hippocampe-cortex améliore la mémoire

Pour la première fois, des chercheurs du Centre interdisciplinaire de recherche en biologie (CNRS/Inserm/Collège de France) ont établi la preuve directe que la mémorisation à long terme des souvenirs implique un échange pendant le sommeil entre deux structures du cerveau, l’hippocampe et le cortex : en augmentant cet échange, ils ont réussi à provoquer la mémorisation de souvenirs qui sinon auraient été oubliés. Ces travaux sont publiés dans la revue le 16 mai 2016.

+ Commentaires fermés sur Augmenter les échanges hippocampe-cortex améliore la mémoire

vendredi 13 mai 2016 - 1:00

Chimie verte : lancement d’Increase, un réseau inédit associant recherche et industrie

Comment développer une chimie « verte » ? Utiliser la biomasse, une source de carbone renouvelable, comme matière première, tel est le moyen choisi par un réseau unique en son genre inauguré ce vendredi 13 mai à l’université de Poitiers. Créé par le CNRS avec le soutien de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (1,165 M€), […]

+ Commentaires fermés sur Chimie verte : lancement d’Increase, un réseau inédit associant recherche et industrie

jeudi 12 mai 2016 - 13:00

Tous les ans, 24 millions de tonnes de CO2 sont absorbées dans les mers du nord de l’Europe

Les échanges gazeux sont constants entre l’atmosphère et l’océan. L’océan absorbe ainsi une partie du CO atmosphérique et contribue à réguler le climat à l’échelle mondiale. En mettant au point le « Flux Engine », un outil unique compilant de multiples données physiques et biologiques au service de la communauté scientifique internationale, des scientifiques ont […]

+ Commentaires fermés sur Tous les ans, 24 millions de tonnes de CO2 sont absorbées dans les mers du nord de l’Europe

Une étude confirme la pertinence de l’entraînement des astronautes en piscine

Une étude réalisée par Aix-Marseille Université et le CNRS, en collaboration avec la société COMEX et soutenue par le CNES, démontre que l’organisation cinématique des mouvements de pointage (les caractéristiques spatio-temporelles du déplacement du bras) et la stratégie posturale (l’inclinaison plus ou moins grande du tronc) adoptées sous l’eau en scaphandre d’entraînement pour astronautes sont assez proches de celles rencontrées en environnement microgravitaire (comme dans l’espace).
Cette découverte confirme la pertinence d’un entraînement en piscine pour les astronautes. Elle est publiée aujourd’hui, jeudi 12 mai, dans la revue scientifique.

+ Commentaires fermés sur Une étude confirme la pertinence de l’entraînement des astronautes en piscine

mercredi 11 mai 2016 - 1:00

Voyage scientifique à Strasbourg pour les enfants de l’hôpital universitaire Robert-Debré, AP-HP

Pour l’édition 2016 de l’opération , le CNRS et l’hôpital universitaire Robert-Debré de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, accompagnent les enfants à Strasbourg. Du 23 au 27 mai prochain, une vingtaine de jeunes patients, de 8 à 17 ans, partiront à la rencontre des scientifiques : étude du comportement animal, exploration du monde végétal, découverte de la sismologie et visite de la réserve naturelle du Rohrschollen… Autant d’activités pédagogiques et ludiques au programme de ce rendez-vous unique.

+ Commentaires fermés sur Voyage scientifique à Strasbourg pour les enfants de l’hôpital universitaire Robert-Debré, AP-HP

La médaille de l’innovation 2016 du CNRS est décernée à Marin Dacos, Thierry Heidmann, Cathie Vix-Guterl et Ali Zolghadri

Marin Dacos, Thierry Heidmann, Cathie Vix-Guterl et Ali Zolghadri sont lauréats de la médaille de l’innovation 2016 du CNRS. Tous les quatre recevront cette récompense lors d’une cérémonie le 14 juin prochain à Paris. La médaille de l’innovation du CNRS récompense depuis 2011 des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et sociétal.

+ Commentaires fermés sur La médaille de l’innovation 2016 du CNRS est décernée à Marin Dacos, Thierry Heidmann, Cathie Vix-Guterl et Ali Zolghadri

mardi 10 mai 2016 - 1:00

Il y a 320 millions d’années, les acariens colonisaient déjà de plus gros animaux

Les travaux d’une équipe internationale impliquant des chercheurs du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (CR2P : Muséum national d’Histoire naturelle, CNRS, UPMC ; Sorbonne Universités) ont mis en évidence la plus ancienne association symbiotique entre un acarien et un autre organisme. Cette association date de 320 millions d’années (Ma), la faisant reculer de plus de 230 Ma par rapport aux connaissances actuelles. Cette étude vient d’être publiée dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Il y a 320 millions d’années, les acariens colonisaient déjà de plus gros animaux

lundi 9 mai 2016 - 1:00

Les secrets de la transition d’un champignon pathogène vers un mode de vie bénéfique

Ennemi de nombreuses plantes d’intérêt agronomique, les champignons du genre savent aussi entretenir des relations bénéfiques avec d’autres plantes. Dans le cadre d’un projet international, des chercheurs de l’Inra, en collaboration avec le CNRS et l’Université Paris-Sud ont élucidé les bases génétiques de cette transition, révélant notamment la capacité de la plante modèle à différencier l’expression des gènes liés à chacun des modes relationnels. Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Les secrets de la transition d’un champignon pathogène vers un mode de vie bénéfique

lundi 2 mai 2016 - 1:00

Même en ébullition, l’eau façonne bien le relief martien

L’eau liquide n’existe sur Mars actuellement qu’en faible quantité, en ébullition et seulement durant les heures les plus chaudes de l’été : son rôle a donc été généralement considéré jusqu’ici comme négligeable. Une équipe internationale, impliquant des scientifiques du CNRS, de l’université de Nantes et de l’université Paris-Sud, et dirigée par Marion Massé, du Laboratoire […]

+ Commentaires fermés sur Même en ébullition, l’eau façonne bien le relief martien

vendredi 29 avril 2016 - 1:00

AIRE, facteur clé dans l’inégalité homme-femme face aux maladies auto-immunes

Nadine Dragin, chercheur d’une équipe Inserm/UPMC/CNRS/AIM co-dirigée par Sonia Berrih-Aknin et Rozen le Panse à l’Institut de Myologie, basé à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, a mis en évidence le rôle central de AIRE, un facteur clé pour la tolérance immune, dans l’inégalité homme-femme face aux maladies auto-immunes. Ces travaux publiés le 1er avril 2016 dans la revue ont été soutenus par l’AFM-Téléthon.

+ Commentaires fermés sur AIRE, facteur clé dans l’inégalité homme-femme face aux maladies auto-immunes

mercredi 27 avril 2016 - 1:00

Un organisme unicellulaire capable d’apprendre

Pour la première fois, des chercheurs viennent de démontrer qu’un organisme dépourvu de système nerveux est capable d’apprentissage. Une équipe du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) a réussi à démontrer qu’un organisme unicellulaire, le protiste , est capable d’une forme d’apprentissage nommée habituation. Cette découverte permet d’éclairer l’origine de la capacité d’apprentissage durant l’évolution, avant même l’apparition du système nerveux et du cerveau. Elle pourrait également amener à s’interroger sur la capacité d’apprentissage d’autres organismes extrêmement simples comme les virus et les bactéries. Ces résultats sont publiés dans la revue le 27 avril 2016.

+ Commentaires fermés sur Un organisme unicellulaire capable d’apprendre

mardi 26 avril 2016 - 1:00

Les pleurs des bébés n’échappent pas aux stéréotypes de genre

Persuadé·es que les deux sexes diffèrent profondément entre eux, nous changeons habituellement notre comportement face aux bébés selon qu’ils sont filles ou garçons. Avons-nous raison ? Une nouvelle étude, publiée dans le 14 avril 2016, démontre que nous n’hésitons pas à juger les bébés à l’aune de stéréotypes, même en l’absence de différence avérée entre filles et garçons. Alors que les voix des bébés filles ne sont pas plus haut perchées que celles des bébés garçons, les adultes jugent pourtant du sexe et de la féminité ou de la masculinité des bébés rien qu’en écoutant leurs pleurs. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs et chercheuses de l’Institut des neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud) basés à l’Université de Saint-Étienne.

+ Commentaires fermés sur Les pleurs des bébés n’échappent pas aux stéréotypes de genre

lundi 25 avril 2016 - 1:00

Paludisme : des vecteurs communs aux grands singes et à l’homme

Des chercheurs de l’IRD, du CNRS et du Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF Gabon) ont mené une vaste étude entomologique au coeur des forêts gabonaises. Leur objectif : identifier les espèces de moustiques impliquées dans la transmission du paludisme chez les grands singes d’Afrique centrale. Les scientifiques ont ainsi identifié trois moustiques vecteurs piquant à la fois les gorilles et les chimpanzés, mais aussi l’homme. Ces travaux, publiés dans la revue le 11 avril 2016, confirment que des transferts de la maladie d’une espèce à l’autre sont possibles.

+ Commentaires fermés sur Paludisme : des vecteurs communs aux grands singes et à l’homme

vendredi 22 avril 2016 - 1:00

L’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP)

Présentation générale de l’IRAP. L’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP) du CNRS et de l’université Toulouse III Paul Sabatier est un des plus grands laboratoires français en astrophysique et planétologie. Créé au 1er janvier 2011, l’IRAP résulte du rassemblement du Laboratoire d’astrophysique de Toulouse – Tarbes (LATT), du Centre d’étude spatiale des rayonnements (CESR), d’une partie […]

+ Commentaires fermés sur L’Institut de recherche en astrophysique et planétologie (IRAP)

jeudi 21 avril 2016 - 1:00

L’union fait la fleur

La protéine LEAFY, un facteur de transcription responsable de la formation des fleurs, est capable de s’assembler en petites chaînes formées de plusieurs protéines. Ce mécanisme lui permet de se fixer et d’activer des régions du génome inaccessibles à une protéine seule. Ces résultats ont été obtenus par des chercheurs du Laboratoire de physiologie cellulaire végétale (CNRS/Inra/CEA/Université Grenoble Alpes) et de l’Institut de biologie structurale (CNRS/CEA/Université Grenoble Alpes) en collaboration avec des partenaires internationaux. Publiés le 21 avril 2016 dans , ils ouvrent la voie à de nouvelles pistes de recherche sur la régulation de l’expression des gènes.

+ Commentaires fermés sur L’union fait la fleur

mercredi 20 avril 2016 - 20:00

Du plancton géant passé inaperçu

Une équipe de biologistes marins et d’océanographes du CNRS, de l’UPMC et de l’institut allemand GEOMAR révèle l’importance dans toutes les mers du globe d’un groupe d’organismes planctoniques de grande taille, appelé Rhizaria, complètement sous-estimé jusqu’à présent. Selon leurs résultats, ces organismes représentent 33 % de l’abondance totale du plancton animal de grande taille à l’échelle de l’océan mondial et contribuent à 5 % de la biomasse marine globale. Cette étude a été menée sur des échantillons acquis au cours de onze campagnes océaniques (2008-2013) couvrant les principales régions océaniques du globe et incluant l’expédition Tara Oceans. Elle est publiée le 20 avril 2016 sur le site de la revue (parution papier le 28 avril).

+ Commentaires fermés sur Du plancton géant passé inaperçu

lundi 18 avril 2016 - 1:00

L’origine des troubles cardiaques dans la dystrophie myotonique identifiée

Une équipe internationale, incluant en France, des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’Université de Strasbourg réunis au sein de l’IGBMC lève le voile sur les mécanismes moléculaires à l’origine des troubles cardiaques de la dystrophie myotonique, une maladie génétique touchant un individu sur 8 000. Cette nouvelle étude publiée cette semaine dans pourrait contribuer à la découverte d’un traitement.

+ Commentaires fermés sur L’origine des troubles cardiaques dans la dystrophie myotonique identifiée

vendredi 15 avril 2016 - 1:00

Recycler un anti-hypertenseur pour combattre les tumeurs du cerveau

Les traitements actuels contre les gliomes, ces tumeurs cérébrales malignes, sont très peu efficaces. Une collaboration internationale menée par le laboratoire Neurosciences Paris-Seine (CNRS/Inserm/UPMC) a testé sur ces tumeurs les principes actifs d’anciens médicaments jusqu’à identifier une molécule intéressante, la prazosine. Non seulement, elle semble être efficace pour ce type de cancer, mais elle agit sur une voie de signalisation commune à d’autres types de cancers. Ces résultats prometteurs ont été mis en ligne (publication avancée) dans la revue.

+ Commentaires fermés sur Recycler un anti-hypertenseur pour combattre les tumeurs du cerveau

jeudi 14 avril 2016 - 15:00

Lancement de Tara PACIFIC (2016-2018)

La goélette scientifique Tara quittera son port d’attache de Lorient le 28 mai 2016 pour une nouvelle expédition en Asie-Pacifique. Elle sillonnera l’océan Pacifique sur près de 100 000 km pendant plus de deux ans avec, à son bord, une équipe scientifique interdisciplinaire, coordonnée par le CNRS et le Centre Scientifique de Monaco (CSM). Leur objectif est d’ausculter de manière inédite la biodiversité des récifs coralliens et leur évolution face au changement climatique et aux pressions anthropiques. Cette aventure est soutenue par le CNRS, Paris Sciences et Lettres, le CEA, le CSM et de nombreux autres partenaires publics et privés.

+ Commentaires fermés sur Lancement de Tara PACIFIC (2016-2018)

lundi 11 avril 2016 - 1:00

Paludisme : une nouvelle voie d’accès au cœur du parasite

Des chercheurs viennent d’identifier un talon d’Achille du parasite responsable du paludisme, en montrant que son développement optimal dépend de sa capacité à dérober des molécules d’ARN aux cellules infectées – une interaction hôte-pathogène encore jamais observée. Si la fonction exacte de ce détournement reste mystérieuse, les résultats ouvrent de nouvelles perspectives pour acheminer des agents thérapeutiques de manière spécifique au cœur du parasite. Cette étude, menée par le laboratoire du CNRS Architecture et réactivité de l’ARN (Strasbourg), en collaboration avec l’unité d’Infection et immunité paludéennes de l’Institut Pasteur (Paris), est publiée dans la revue la semaine du 11 avril 2016.

+ Commentaires fermés sur Paludisme : une nouvelle voie d’accès au cœur du parasite

vendredi 8 avril 2016 - 1:00

Un médicament efficace contre la dystonie myoclonique, une maladie rare du système nerveux

Une équipe coordonnée par le Pr Emmanuel Flamand-Roze de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, a testé au centre d’investigation clinique de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (Inserm/CNRS/UPMC) l’efficacité du zonisamide, un médicament utilisé aujourd’hui pour traiter certaines formes d’épilepsie, chez 23 patients atteints d’une maladie rare du système nerveux, la dystonie myoclonique. Les résultats prometteurs de cette étude, financée par l’AP-HP, font l’objet d’une publication dans la revue le 6 avril 2016.

+ Commentaires fermés sur Un médicament efficace contre la dystonie myoclonique, une maladie rare du système nerveux

Des carottes sédimentaires géantes non déformées prélevées à toutes les profondeurs par le Marion Dufresne

Entièrement modernisé en 2015, le Marion Dufresne, navire océanographique opéré par l’Institut polaire français (IPEV), a prélevé à plus de 4000 mètres de profondeur le plus long échantillon jamais réalisé en carottage : une carotte sédimentaire de 60 mètres de long présentant un échantillonnage parfait. C’est durant une campagne de carottage dans l’océan Austral que le nouvel équipement du navire a pu être testé et a montré ses nouvelles capacités qui ne sont que le début d’une longue série de carottages au service de la paléoclimatologie et de la paléocéanographie. En effet, ces outils, conçus par des ingénieurs du CNRS travaillant au sein de l’IPEV, sont majeurs dans la compréhension des aléas climatiques : ils permettent d’étudier des archives sédimentaires remontant sur plusieurs cycles climatiques, dépassant parfois les 800 000 ans obtenus dans la glace, ou avec une résolution pouvant être décennale selon les environnements de prélèvement.

+ Commentaires fermés sur Des carottes sédimentaires géantes non déformées prélevées à toutes les profondeurs par le Marion Dufresne

jeudi 7 avril 2016 - 21:00

Origine de la vie : la pièce manquante détectée dans une «comète artificielle»

Pour la première fois, des chercheurs montrent que le ribose, un sucre à la base du matériel génétique des organismes vivants, a pu se former dans les glaces cométaires. Pour parvenir à ce résultat, des scientifiques de l’Institut de chimie de Nice (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis) ont analysé très précisément une comète artificielle créée par […]

+ Commentaires fermés sur Origine de la vie : la pièce manquante détectée dans une «comète artificielle»

mercredi 6 avril 2016 - 15:00

Expirer en inspirant : le comportement anormal d’un matériau nanoporeux

Véritables éponges high-tech de l’infiniment petit, les matériaux nanoporeux permettent de capturer et libérer de manière contrôlée les composés chimiques, gaz ou liquides. Une équipe franco-allemande comprenant des chercheurs de l’Institut de recherche de Chimie Paris (CNRS/Chimie ParisTech) et de l’Institut Charles Gerhardt de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier/ENSCM) a mis au point et décrit un de ces matériaux au comportement totalement contre-intuitif, le DUT-49. Lorsque la pression augmente pour faire entrer davantage de gaz dans un échantillon de DUT-49, celui-ci se contracte subitement et libère son contenu comme si, au cours d’une inspiration, les poumons se rétractaient et expulsaient l’air qu’ils contiennent. Publiés le 6 avril 2016 sur le site de la revue , ces travaux permettent d’envisager des comportements innovants en science des matériaux.

+ Commentaires fermés sur Expirer en inspirant : le comportement anormal d’un matériau nanoporeux

vendredi 1 avril 2016 - 1:00

Le rôle de la mécanique dans l’élimination des cellules cibles par les cellules immunitaires

Une équipe internationale, impliquant des chercheurs du Laboratoire d’hydrodynamique de l’X (LadHyX, École polytechnique/CNRS), de l’Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS, CNRS/Université de Bordeaux), de l’Institut Curie et de l’Inserm vient de mesurer les forces générées par les globules blancs pendant la réponse immunitaire. Cette étude a été publiée dans la revue le jeudi 24 mars 2016.

+ Commentaires fermés sur Le rôle de la mécanique dans l’élimination des cellules cibles par les cellules immunitaires

jeudi 31 mars 2016 - 1:00

La Lune jouerait un rôle majeur dans le maintien du champ magnétique terrestre

Le champ magnétique terrestre nous protège chaque jour des particules chargées et des radiations issues du rayonnement solaire. Ce bouclier est produit par la géodynamo : des mouvements rapides d’énormes quantités d’alliage de fer liquide dans le noyau externe de la planète. Pour maintenir ce champ magnétique jusqu’à aujourd’hui, le modèle classique réclamait que le noyau terrestre se soit refroidi d’environ 3 000 degrés sur les derniers 4,3 milliards d’années. Une équipe de chercheurs du CNRS et de l’université Blaise Pascal suggère au contraire que sa température a baissé de seulement 300 degrés. L’action de la Lune, négligée jusqu’à présent, compenserait alors cette différence pour maintenir la géodynamo active. Ces travaux sont publiés le 30 mars 2016 dans la revue.

+ Commentaires fermés sur La Lune jouerait un rôle majeur dans le maintien du champ magnétique terrestre

jeudi 24 mars 2016 - 0:00

Les huîtres menacées par les micro-plastiques dans les océans

Les micro-plastiques pourraient bientôt menacer les huîtres et d’autres mollusques marins, selon une étude publiée le 2 février 2016 dans le magazine américain PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences). L’étude a été réalisée par le LEMAR / Laboratoire des Sciences de l’Environnement Marin (UMR CNRS-UBO-IRD-Ifremer), le Cedre et l’ILVO (Belgique).

+ Commentaires fermés sur Les huîtres menacées par les micro-plastiques dans les océans