Call Ways ® presse magazine » CNRS

Posts Tagged CNRS

mercredi 20 septembre 2017 - 11:00

Restitution de l’expertise scientifique collective sur l’eutrophisation

Le CNRS, l’Ifremer, l’Inra et Irstea ont présenté, lors du colloque de restitution qui s’est déroulé mardi 19 septembre à Paris, le rapport de l’expertise scientifique collective (ESCo) sur l’eutrophisation, qu’ils ont menée à la demande du ministère de la Transition écologique et solidaire et de celui de l’Agriculture et de l’Alimentation, avec le soutien financier de l’Agence française pour la biodiversité.

+ Commentaires fermés sur Restitution de l’expertise scientifique collective sur l’eutrophisation

Restitution de l’expertise scientifique collective sur l’eutrophisation

Le CNRS, l’Ifremer, l’Inra et Irstea ont présenté, lors du colloque de restitution qui s’est déroulé mardi 19 septembre à Paris, le rapport de l’expertise scientifique collective (ESCo) sur l’eutrophisation, qu’ils ont menée à la demande du ministère de la Transition écologique et solidaire et de celui de l’Agriculture et de l’Alimentation, avec le soutien financier de l’Agence française pour la biodiversité.

+ Commentaires fermés sur Restitution de l’expertise scientifique collective sur l’eutrophisation

mardi 19 septembre 2017 - 18:00

Le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaissance vocale voit le jour

Des chercheurs de l’Unité mixte de physique CNRS/Thales, du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (CNRS/Université Paris Sud), en collaboration avec des chercheurs américains et japonais, viennent de développer le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaitre des chiffres prononcés par différents locuteurs. Tout comme le développement récent des synapses électroniques, ce nano-neurone électronique, décrit dans un article de , est une avancée clé pour l’intelligence artificielle et ses applications.

+ Commentaires fermés sur Le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaissance vocale voit le jour

La microfluidique analyse le système immunitaire

L’analyse de cellules uniques permet d’étudier la diversité d’une population cellulaire d’intérêt et d’en identifier des caractéristiques rares. Elle est particulièrement intéressante dans le cas des cellules du système immunitaire qui produisent les anticorps durant une infection ou après vaccination. Des chercheurs du laboratoire Chimie, biologie, innovation (ESPCI Paris / CNRS) et de l’unité Anticorps en thérapie et pathologie (Institut Pasteur / Inserm) ont mis au point une méthode microfluidique qui permet d’analyser rapidement des dizaines de milliers de cellules uniques. Cette technique, simple à mettre en oeuvre et industrialisable, permet de tester la fonctionnalité et l’affinité des anticorps produits pour chaque cellule. Ces travaux pourraient être appliqués rapidement pour l’amélioration de vaccins et le suivi de nouveaux essais vaccinaux, ou d’identifier des anticorps thérapeutiques intéressants plus rapidement. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue .

+ Commentaires fermés sur La microfluidique analyse le système immunitaire

Syndrome de Usher : restauration de l’audition et de l’équilibre grâce à la thérapie génique

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS* viennent de restaurer, pour la première fois, l’audition et l’équilibre dans un modèle murin du syndrome de Usher de type 1G (USH1G). Grâce à l’injection locale du gène USH1G, essentiel pour la formation et le maintien de l’appareil de transduction mécano-électrique des cellules sensorielles de l’oreille interne, les chercheurs ont réussi à rétablir le fonctionnement de cette structure, et ont ainsi permis à un modèle murin de ce syndrome, de recouvrer l’ouïe et l’équilibre. Ces résultats, publiés dans la revue , ouvrent la voie vers le développement de traitements, par thérapie génique, de certaines formes génétiques de surdité.

+ Commentaires fermés sur Syndrome de Usher : restauration de l’audition et de l’équilibre grâce à la thérapie génique

Syndrome de Usher : restauration de l’audition et de l’équilibre grâce à la thérapie génique

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS* viennent de restaurer, pour la première fois, l’audition et l’équilibre dans un modèle murin du syndrome de Usher de type 1G (USH1G). Grâce à l’injection locale du gène USH1G, essentiel pour la formation et le maintien de l’appareil de transduction mécano-électrique des cellules sensorielles de l’oreille interne, les chercheurs ont réussi à rétablir le fonctionnement de cette structure, et ont ainsi permis à un modèle murin de ce syndrome, de recouvrer l’ouïe et l’équilibre. Ces résultats, publiés dans la revue , ouvrent la voie vers le développement de traitements, par thérapie génique, de certaines formes génétiques de surdité.

+ Commentaires fermés sur Syndrome de Usher : restauration de l’audition et de l’équilibre grâce à la thérapie génique

jeudi 14 septembre 2017 - 21:00

Des preuves d’incendies datant de l’ère glaciaire retrouvées au coeur des Alpes

Si les incendies de végétation sont communs en été sous les latitudes tropicales ou méditerranéennes, il est inattendu de découvrir des preuves d’incendies en haute montagne et de surcroît à une époque glaciaire. Cependant, de telles preuves ont été découvertes dans le massif du Queyras (Alpes, France) à 2 240 m d’altitude. Une étude internationale […]

+ Commentaires fermés sur Des preuves d’incendies datant de l’ère glaciaire retrouvées au coeur des Alpes

Un porte-greffe de vigne développé pour résister au virus du court-noué est sans impact sur les microorganismes de l’environnement

En l’absence de méthode curative de lutte contre le court-noué, une maladie virale de la vigne, des stratégies de développement de plantes résistantes ont été entreprises. Des chercheurs de l’Inra et du CNRS montrent que l’utilisation de porte-greffes transgéniques de vigne ne modifie pas les populations de virus et bactéries du sol. Ces résultats sont disponibles en ligne dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Un porte-greffe de vigne développé pour résister au virus du court-noué est sans impact sur les microorganismes de l’environnement

mercredi 13 septembre 2017 - 1:00

Mobilité des récepteurs synaptiques : découverte d’un nouveau mécanisme du contrôle de la mémoire

Des chercheurs bordelais viennent de découvrir un nouveau mécanisme permettant le stockage de l’information dans les synapses ainsi qu’un moyen de contrôler ce stockage. Une découverte qui lève un peu plus le voile sur le grand mystère des mécanismes moléculaires de la mémoire ainsi que sur les processus d’apprentissage. Ces travaux, menés principalement par des chercheurs de l’Institut interdisciplinaire des neurosciences (CNRS/Université de Bordeaux) et du Bordeaux Imaging Center (CNRS/Université de Bordeaux/Inserm), sont publiés le 13 septembre 2017 dans .

+ Commentaires fermés sur Mobilité des récepteurs synaptiques : découverte d’un nouveau mécanisme du contrôle de la mémoire

mardi 12 septembre 2017 - 1:00

Des « legos » cellulaires magnétiques pour la médecine régénérative de demain

Grâce à l’incorporation de nanoparticules magnétiques dans les cellules et à la mise au point d’un dispositif comprenant des aimants miniaturisés, des chercheurs du laboratoire Matière et systèmes complexes (CNRS/Université Paris Diderot), en collaboration avec le laboratoire Adaptation biologique et vieillissement (CNRS/UPMC) et le Centre de recherche cardiovasculaire de Paris (Inserm/Université Paris Descartes), ont créé de véritables « legos » cellulaires magnétiques. Ils sont parvenus à agréger des cellules sans matrice de soutien externe, uniquement avec l’aide d’aimants. De cette manière, le tissu formé par les cellules peut être déformé à loisir. Décrit dans le 12 septembre 2017, ce dispositif pourrait se révéler être un outil puissant aussi bien pour des études biophysiques que pour la médecine régénérative de demain.

+ Commentaires fermés sur Des « legos » cellulaires magnétiques pour la médecine régénérative de demain

lundi 11 septembre 2017 - 18:00

Cinéma moléculaire ultra-rapide : voir les protéines absorber la lumière

Grâce à un procédé inédit, des scientifiques ont pu filmer les processus ultra-rapides à l’œuvre dans les protéines fluorescentes, largement utilisées comme marqueur en imagerie du vivant. Ce nouveau procédé, qui utilise des lasers gigantesques aux rayons X, permet d’étudier les processus tels que la vision, la bioluminescence et d’autres jusqu’ici inobservables. Ces travaux sont publiés dans le 11 septembre 2017 par une collaboration internationale impliquant les scientifiques du CEA, du CNRS, de l’Université Grenoble-Alpes, de Lille, de Rennes 1 et Paris-Sud, ainsi que l’Institut Max-Planck de Heidelberg en Allemagne.

+ Commentaires fermés sur Cinéma moléculaire ultra-rapide : voir les protéines absorber la lumière

vendredi 8 septembre 2017 - 21:00

Bien-être animal : vers un nouvel indicateur de stress chronique chez le cheval ?

Le cortisol est généralement considéré comme l’hormone du stress car son taux augmente lors de stress aigus. Pourtant, son lien avec le stress chronique est moins clair. Des chercheurs du laboratoire Ethologie animale et humaine (CNRS/Université Rennes 1/Université de Caen) et de l’Institut de recherche en santé, environnement et travail (Inserm/Université Rennes 1), en collaboration avec l’université vétérinaire de Vienne, révèlent ainsi qu’un état chronique de mal-être est associé à un taux de cortisol plus bas chez des chevaux adultes observés dans leurs conditions de vie habituelles. Cette étude est publiée le 8 septembre 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Bien-être animal : vers un nouvel indicateur de stress chronique chez le cheval ?

mercredi 6 septembre 2017 - 1:00

Déjà 15.000 échantillons prélevés par Tara sur des récifs coralliens affectés par le réchauffement climatique

Partie en mai 2016 à travers l’Océan Pacifique, la goélette Tara est à mi-parcours de son expédition dédiée aux récifs coralliens. Elle a déjà visité 15 pays et parcouru près de 50.000 km d’Est en Ouest. Cette mission d’envergure initiée par la Fondation Tara Expéditions a permis de prélever à ce jour près de 15.000 […]

+ Commentaires fermés sur Déjà 15.000 échantillons prélevés par Tara sur des récifs coralliens affectés par le réchauffement climatique

lundi 4 septembre 2017 - 1:00

La matière organique des comètes plus ancienne que le système solaire ?

La matière organique découverte massivement dans le noyau de la comète “Tchouri” par la sonde Rosetta n’aurait pas été fabriquée au moment de la formation du système solaire, mais auparavant, dans l’espace interstellaire. C’est la théorie avancée par deux chercheurs français, dans un article publié le 31 août 2017 dans MNRAS.

+ Commentaires fermés sur La matière organique des comètes plus ancienne que le système solaire ?

vendredi 1 septembre 2017 - 1:00

European XFEL : un laser à électrons libres nouvelle génération pour l’Europe

Plus puissant et plus rapide, le laser à électrons libres European XFEL est inauguré le 1 septembre 2017, près de Hambourg en Allemagne. En produisant des flashs de rayons X ultra-lumineux (mille milliards de photons par flash), deux cent fois plus nombreux par seconde que les meilleurs lasers à électrons libres existants, ce laser européen nouvelle génération permettra aux scientifiques de cartographier les détails atomiques des virus, de déchiffrer la composition moléculaire des cellules, de réaliser des images tridimensionnelles du nanomonde ou encore de filmer des réactions chimiques. Onze pays ont participé à sa construction, pour un budget total de 1,2 milliard d’euros. En France, le CEA et le CNRS ont joué un rôle de premier plan dans la conception et la construction de l’accélérateur supraconducteur à électrons, au cœur de cette nouvelle infrastructure de recherche internationale.

+ Commentaires fermés sur European XFEL : un laser à électrons libres nouvelle génération pour l’Europe

Une photoenzyme permet aux microalgues de produire des hydrocarbures

Une équipe française a découvert une enzyme qui permet aux microalgues de transformer certains de leurs acides gras en hydrocarbures à l’aide de l’énergie lumineuse. Cette enzyme, qui a été baptisée FAP (pour Fatty Acid Photodecarboxylase), est d’un type très rare car seules quatre enzymes utilisant la lumière ont été identifiées jusqu’à présent dans le monde vivant. Publiée le 01/09/2017 dans , cette découverte est d’autant plus importante que, dans un contexte de transition énergétique, la production bio-sourcée d’hydrocarbures, utilisant le CO atmosphérique et limitant donc le rejet dans l’atmosphère de carbone stocké dans le sous-sol, est devenue un enjeu biotechnologique majeur.

+ Commentaires fermés sur Une photoenzyme permet aux microalgues de produire des hydrocarbures

La bactérie responsable de la légionellose détourne le métabolisme des cellules infectées à son avantage

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Inserm, en collaboration avec une équipe suisse, ont démontré que la bactérie , agent de la légionellose, survit au sein des cellules hôtes en ciblant spécifiquement leurs mitochondries. En fragmentant les mitochondries, engendre une perturbation dans la chaîne respiratoire de la cellule, ce qui lui permet de se multiplier plus facilement en son sein. Ces résultats suggèrent qu’une stratégie thérapeutique visant à empêcher les dommages causés aux mitochondries pourrait contribuer à combattre les infections bactériennes dues à . Cette étude a été publiée le 31 août sur le site de la revue .

+ Commentaires fermés sur La bactérie responsable de la légionellose détourne le métabolisme des cellules infectées à son avantage

jeudi 31 août 2017 - 1:00

Aider les scientifiques à cartographier l’environnement sonore grâce à une nouvelle application mobile

Tous les possesseurs de smartphone Android pourront bientôt contribuer à un projet de recherche, simplement en enregistrant les bruits qui les entourent. L’objectif ? Établir une cartographie participative de l’environnement sonore. Exploitant des algorithmes de traitement du signal, l’application NoiseCapture, développée par des chercheurs du CNRS et de l’IFSTTAR, calcule des indicateurs acoustiques lors des déplacements de l’utilisateur. Ces indicateurs géolocalisés sont ensuite reversés anonymement dans une base de données pour élaborer des cartes de bruit au plus près de la réalité, avec un maillage extrêmement dense. Ces cartes de bruit obtenues à l’aide de smartphones pourront être utilisées par les collectivités afin de mettre en place des plans d’actions plus ciblés, pour préserver ou améliorer la qualité des environnements sonores urbains.

+ Commentaires fermés sur Aider les scientifiques à cartographier l’environnement sonore grâce à une nouvelle application mobile

Le microbiote des larves de moustiques joue un rôle dans la capacité des insectes adultes à transmettre des pathogènes humains

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec des équipes de l’IRD, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et du CIRMF au Gabon, viennent de démontrer que l’exposition à différentes bactéries au cours du développement des larves de moustiques (Aedes aegypti) se répercute sur leur aptitude à devenir vecteurs d’arbovirus au stade adulte. Ces résultats apportent la première preuve empirique que le microbiote larvaire peut influencer l’aptitude d’un moustique adulte à transmettre des pathogènes humains. Cette étude, publiée dans le journal scientifique le 16 août 2017, représente une étape importante vers une meilleure connaissance du rôle joué par l’environnement dans le risque de maladies à transmission vectorielle.

+ Commentaires fermés sur Le microbiote des larves de moustiques joue un rôle dans la capacité des insectes adultes à transmettre des pathogènes humains

mercredi 30 août 2017 - 1:00

Production d’électricité : quand des enzymes rivalisent avec le platine

Une biopile aussi efficace qu’une pile à combustible au platine : c’est la prouesse qu’ont réussie des chercheurs du laboratoire de Bioénergétique et ingénierie des protéines (CNRS/Aix-Marseille Université), en collaboration avec le Centre de recherche Paul Pascal (CNRS/Université de Bordeaux) et l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (CNRS/Aix-Marseille Université). Trois ans après leur premier prototype de biopile, les chercheurs viennent de franchir une nouvelle étape en augmentant ses performances et sa stabilité. Cette biopile pourrait, à terme, offrir une alternative aux piles à combustible nécessitant des métaux rares et coûteux, comme le platine. Leurs travaux sont publiés dans le 17 août 2017.

+ Commentaires fermés sur Production d’électricité : quand des enzymes rivalisent avec le platine

Conférence de presse – Expédition Tara Pacific 2016-2018 – Point d’étape à mi-parcours

Après une première année dans l’Océan Pacifique dédiée à l’étude de la biodiversité des récifs coralliens face au changement global, la Fondation Tara Expéditions, le CNRS, le CSM, PSL et le CEA, ses partenaires scientifiques, vous invitent pour faire un point à mi-parcours de Tara Pacific et à découvrir la deuxième année de l’expédition. Avec les interventions […]

+ Commentaires fermés sur Conférence de presse – Expédition Tara Pacific 2016-2018 – Point d’étape à mi-parcours

vendredi 25 août 2017 - 1:00

Réchauffement climatique : le CO2 atmosphérique n’a pas toujours été le coupable

Le CO atmosphérique est le facteur principal du réchauffement climatique actuel. Mais ce forçage opère-t-il à toutes les échelles de temps ? Une équipe de chercheurs du Laboratoire de géologie de Lyon : terre, planètes et environnement (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENS de Lyon) a montré que si le CO atmosphérique est un moteur majeur des variations de température à l’échelle du millier ou de la dizaine de milliers d’années, il n’en est pas de même à l’échelle du million d’années durant le Crétacé (-145 à -66 millions d’années). L’article vient d’être publié dans la revue

+ Commentaires fermés sur Réchauffement climatique : le CO2 atmosphérique n’a pas toujours été le coupable

lundi 21 août 2017 - 1:00

Les éléphants de mer mémorisent et reconnaissent les rythmes sonores

Si les êtres humains retiennent facilement des sons rythmiques, cette capacité semble rare chez les autres mammifères. Cependant, les éléphants de mer mémorisent le rythme et le timbre de la voix de leurs rivaux d’après une étude menée par une équipe de recherche internationale impliquant Isabelle Charrier (CNRS) et Nicolas Mathevon (Université Jean Monnet Saint-Etienne & Institut Universitaire de France), chercheur·ses à l’Institut des neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud). Ce premier exemple de l’utilisation du rythme sonore par un mammifère pour reconnaître la voix d’un congénère a été publié fin juillet 2017 dans la revue internationale .

+ Commentaires fermés sur Les éléphants de mer mémorisent et reconnaissent les rythmes sonores

Les éléphants de mer mémorisent et reconnaissent les rythmes sonores

Si les êtres humains retiennent facilement des sons rythmiques, cette capacité semble rare chez les autres mammifères. Cependant, les éléphants de mer mémorisent le rythme et le timbre de la voix de leurs rivaux d’après une étude menée par une équipe de recherche internationale impliquant Isabelle Charrier (CNRS) et Nicolas Mathevon (Université Jean Monnet Saint-Etienne & Institut Universitaire de France), chercheur·ses à l’Institut des neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud). Ce premier exemple de l’utilisation du rythme sonore par un mammifère pour reconnaître la voix d’un congénère a été publié fin juillet 2017 dans la revue internationale .

+ Commentaires fermés sur Les éléphants de mer mémorisent et reconnaissent les rythmes sonores

mercredi 16 août 2017 - 1:00

Nanobody : un outil multifonctionnel pour comprendre et lutter contre la maladie du court-noué

La maladie du court-noué, dont le traitement est quasiment impossible, est présente dans deux-tiers des vignobles français. Pour comprendre le fonctionnement du virus du court-noué, des chercheurs de l’Inra et du CNRS, en collaboration avec l’Université de Bruxelles, ont mené une recherche tout à fait originale en utilisant des anticorps particuliers nommés Nanobodies. Au-delà de l’intérêt biotechnologique de ces nanobodies, ces résultats sont prometteurs au plan fondamental et pour le développement d’outils visant la détection de la maladie du court-noué, et d’autres virus de plantes. Ils sont publiés dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Nanobody : un outil multifonctionnel pour comprendre et lutter contre la maladie du court-noué

mercredi 9 août 2017 - 1:00

Dans les testicules, des macrophages gardiens de la fertilité

Deux types de macrophages testiculaires viennent d’être caractérisés par des chercheurs du CNRS au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy (CNRS/Inserm/Aix-Marseille Université). Une méthode de traçage cellulaire inédite leur a permis d’établir l’origine, le développement et les caractéristiques de ces cellules immunitaires. Cette découverte fondamentale, publiée le 7 août 2017 dans , est prometteuse pour comprendre certains cas d’infertilité chez les hommes et envisager de nouveaux traitements.

+ Commentaires fermés sur Dans les testicules, des macrophages gardiens de la fertilité

mardi 8 août 2017 - 1:00

Apprendre et oublier pendant son sommeil : deux processus étroitement liés ?

Il est admis que le sommeil est propice à la consolidation des connaissances acquises dans la journée. Mais pouvons-nous apprendre de nouvelles choses en dormant ? En exposant des sujets à des stimuli sonores répétés, des chercheurs viennent de montrer que, dans certaines phases du sommeil, le cerveau est capable d’apprendre des sons récurrents mais […]

+ Commentaires fermés sur Apprendre et oublier pendant son sommeil : deux processus étroitement liés ?

vendredi 4 août 2017 - 1:00

Le coeur du Soleil tourne sur lui-même en une semaine

Pour la première fois, la vitesse de rotation du cœur du Soleil a pu être évaluée correctement. Remarquablement stable depuis 4,6 milliards d’années, le Soleil est maintenu ainsi par l’équilibre quasi parfait entre la gravitation, qui tend à le contracter, et la pression des réactions thermonucléaires en son cœur. Des chercheurs fédérés auprès d’une équipe […]

+ Commentaires fermés sur Le coeur du Soleil tourne sur lui-même en une semaine

jeudi 3 août 2017 - 1:00

Menace sur la pollinisation : le côté obscur de la lumière artificielle

Une équipe européenne, dont un chercheur du Centre d’écologie et des sciences de la conservation (CNRS/MNHN/UPMC), démontre pour la première fois les impacts directs et indirects de la lumière artificielle sur la pollinisation des fleurs. Une menace sur les écosystèmes terrestres qui s’ajoute à la perte d’habitat, l’utilisation de pesticides, la propagation de pathogènes et le changement climatique. Leurs résultats sont publiés le 3 août 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Menace sur la pollinisation : le côté obscur de la lumière artificielle

mardi 1 août 2017 - 18:00

La découverte de la fleur ancestrale : un nouveau modèle pour la diversification des plantes à fleurs

L’ancêtre de toutes les fleurs vient d’être identifié par une équipe de 36 chercheurs, issus de 13 pays. Ces travaux, coordonnés par Hervé Sauquet du laboratoire Ecologie, systématique, évolution (Université Paris-Sud/CNRS/AgroParisTech) apportent de nouveaux résultats sur la structure des fleurs les plus anciennes, il y a 140 millions d’années. Les résultats de cette étude sont publiés le 1er août 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur La découverte de la fleur ancestrale : un nouveau modèle pour la diversification des plantes à fleurs

mercredi 26 juillet 2017 - 12:00

Une matrice extra-cellulaire protectrice à l’origine du pouvoir infectieux du VIH

Selon une étude soutenue par l’ANRS et menée par Maria-Isabel Thoulouze au sein du département de Virologie de l’institut Pasteur (Institut Pasteur/CNRS) et ses collègues de l’Inserm et du CHU du Kremlin Bicêtre, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) incite les lymphocytes infectés à synthétiser un maillage extra-cellulaire qui abrite les particules virales, les protégeant ainsi du système immunitaire et des antirétroviraux. Ces résultats, qui mettent en évidence une nouvelle cible thérapeutique, sont présentés le 26 juillet 2017 en communication orale lors de la 9 conférence scientifique sur le VIH/sida (IAS 2017) organisée par l’International Aids Society et l’ANRS et qui se déroule du 23 au 26 juillet 2017, à Paris.

+ Commentaires fermés sur Une matrice extra-cellulaire protectrice à l’origine du pouvoir infectieux du VIH

lundi 24 juillet 2017 - 1:00

La turbulence des noyaux planétaires excitée par les marées

Véritables boucliers contre les particules à hautes énergies, les champs magnétiques des planètes sont produits par des mouvements de fer dans leur noyau liquide. Le modèle dominant pour expliquer ce système s’accorde cependant mal avec les plus petits astres. Les scientifiques s’accordent à dire que la formation et le maintien des champs magnétiques résultent …

+ Commentaires fermés sur La turbulence des noyaux planétaires excitée par les marées

Observation en temps réel de l’infection efficace des tissus muqueux de l’urètre humain par le VIH-1 et de la formation d’un réservoir viral dans les macrophages de ces tissus

Lors de rapports sexuels, le VIH peut traverser les barrières épithéliales des muqueuses comme celle de l’urètre pénien. Ce mécanisme encore mal compris fait intervenir des synapses virales, formées par le contact étroit entre une cellule infectée et une cellule cible, grâce auxquelles les virus sont transmis d’une cellule à l’autre. Des chercheurs de l’Institut Cochin (CNRS/Inserm/ Université Paris Descartes) soutenus par l’ANRS montrent pour la première fois que ces synapses virales établies à la surface de la muqueuse conduisent à l’infection des macrophages et à la formation d’un réservoir viral dans les tissus de l’urètre. Parallèlement, d’autres recherches mettent en évidence l’existence des réservoirs tissulaires de macrophages infectés. Ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives en terme de stratégie thérapeutique en montrant que le ciblage très rapide des macrophages lors de l’acquisition de l’infection pourrait empêcher l’établissement de tels réservoirs. Ces résultats ont fait l’objet de deux posters présentés le 24 juillet 2017 à la 9 Conférence scientifique sur le VIH (IAS 2017) organisée par l’International Aids Society et l’ANRS à Paris du 23 au 26 juillet 2017.

+ Commentaires fermés sur Observation en temps réel de l’infection efficace des tissus muqueux de l’urètre humain par le VIH-1 et de la formation d’un réservoir viral dans les macrophages de ces tissus

jeudi 20 juillet 2017 - 1:00

Une convention pour renforcer le partenariat scientifique entre le CNRS et l’université de recherche Paris Sciences & Lettres (PSL)

L’université Paris Sciences & Lettres (PSL) et les établissements qui la composent signent avec le CNRS, une convention pluriannuelle de site visant à expliciter et dynamiser une coopération scientifique déjà riche et fructueuse, couvrant la quasi-totalité des domaines de recherche au meilleur niveau européen et international.

+ Commentaires fermés sur Une convention pour renforcer le partenariat scientifique entre le CNRS et l’université de recherche Paris Sciences & Lettres (PSL)

mercredi 19 juillet 2017 - 1:00

La Navelbine® et le Taxotère®, histoires de sciences

Né d’un compagnonnage entre l’histoire et la chimie, l’ouvrage , publié en juin 2017 par ISTE Editions, retrace l’histoire de deux molécules anticancéreuses d’origine naturelle découvertes par des équipes de l’Institut de chimie des substances naturelles du CNRS. Cet ouvrage, réalisé par l’historienne Muriel Le Roux et la chimiste Françoise Guéritte, offre une réflexion sur la collaboration, au sein du système français, de la recherche publique avec la recherche industrielle.

+ Commentaires fermés sur La Navelbine® et le Taxotère®, histoires de sciences

mardi 18 juillet 2017 - 1:00

Nos ancêtres ont eu le sang chaud juste avant l’extinction du Permien-Trias

Depuis quand a-t-on le sang chaud ? L’âge d’apparition de ce caractère chez les ancêtres des mammifères était jusque-là débattu. Des analyses de datation ont été menées sur 90 fossiles au sein d’une collaboration internationale impliquant notamment le Laboratoire de géologie de Lyon – Terre, planètes, environnement (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1). Les chercheurs ont montré que les espèces à sang chaud sont apparues dans notre lignée au cours du Permien supérieur, il y a 252 à 259 millions d’années. Ce caractère nouveau aurait d’ailleurs favorisé leur survie lors de l’extinction du Permien-Trias, il y a 252 millions d’années. Ces travaux sont publiés le 18 juillet 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Nos ancêtres ont eu le sang chaud juste avant l’extinction du Permien-Trias

lundi 17 juillet 2017 - 18:00

Vers une production de « carburant solaire »

Une équipe de chercheurs du Laboratoire d’électrochimie moléculaire (Université Paris Diderot/CNRS) vient de développer un procédé capable de transformer le dioxyde de carbone (CO) en méthane (CH) à l’aide de lumière solaire et d’un catalyseur moléculaire à base de fer. Cette découverte représente une avancée car le CO est une molécule particulièrement inerte, rejetée en quantité massive par les activités humaines et dont l’impact sur le changement climatique est connu. Ces résultats ouvrent une nouvelle voie vers la production de « carburant solaire » et le recyclage du CO. Ces travaux sont publiés dans la revue le 17 juillet 2017.

+ Commentaires fermés sur Vers une production de « carburant solaire »

vendredi 14 juillet 2017 - 1:00

Le secret des cycles magnétiques des étoiles

Grâce à de nouvelles simulations numériques, des scientifiques du CEA, du CNRS et de l’Université Paris Diderot expliquent pourquoi le champ magnétique du Soleil se renverse tous les onze ans. La découverte d’une loi d’échelle pour la période du cycle magnétique d’une étoile est une première mondiale publiée le 14 juillet 2017 dans et permet de mieux appréhender les phénomènes violents de météorologie spatiale.

+ Commentaires fermés sur Le secret des cycles magnétiques des étoiles

jeudi 13 juillet 2017 - 1:00

La restauration visuelle par thérapie optogénétique à portée de main ?

L’Institut de la Vision (Inserm, Université Pierre et Marie Curie, CNRS) via la fondation Voir & Entendre vient de signer avec l’Agence du département de la Défense des Etats-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies (DARPA) un contrat dont le montant pourra atteindre à terme 25 millions de dollars. Avec l’aide d’un consortium international, les chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’UPMC regroupés au sein de l’Institut de la Vision souhaitent développer un dispositif capable de restaurer la vision par stimulation optogénétique du cortex visuel. Ce projet est baptisé CorticalSight.

Le consortium est coordonné par le Professeur José-Alain Sahel (Institut de la Vision et Université of Pittsburgh School of Medicine). Il est composé de partenaires académiques : Université de Stanford, Friedrich Miescher Institute for Biomedical Research, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives- Leti ainsi que les entreprises GenSight Biologics, Chronocam and Inscopix. Serge Picaud, Directeur de Recherche Inserm, animera les activités de recherche à l’Institut de la Vision.

+ Commentaires fermés sur La restauration visuelle par thérapie optogénétique à portée de main ?

Paludisme : un marqueur génétique pour identifier les moustiques « super-propagateurs »

Les moustiques vecteurs du paludisme peuvent maintenant être identifiés plus facilement. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’IRD..

+ Commentaires fermés sur Paludisme : un marqueur génétique pour identifier les moustiques « super-propagateurs »

Mercure dans l’océan Arctique : quand la toundra sert de passeur

Pourquoi l’océan Arctique et sa faune sont-ils si contaminés par le mercure, alors qu’ils sont éloignés des principales sources de pollution ?

+ Commentaires fermés sur Mercure dans l’océan Arctique : quand la toundra sert de passeur

lundi 10 juillet 2017 - 15:00

Réserves marines : un réseau mondial insuffisant pour assurer la sécurité alimentaire dans les pays du Sud

Dans un article publié le 10 juillet 2017 dans , des chercheurs de l’EPHE, de l’IRD, de l’Université de Montpellier, avec le soutien du CNRS, ainsi que de cinq universités étrangères montrent que les pays les plus dépendants de la pêche côtière reçoivent le moins de larves de poissons issues des réserves marines. Or ces […]

+ Commentaires fermés sur Réserves marines : un réseau mondial insuffisant pour assurer la sécurité alimentaire dans les pays du Sud

jeudi 6 juillet 2017 - 1:00

Première découverte d’une exoplanète pour Sphère

Installé depuis 2014 sur le Très grand télescope (VLT) de l’ESO au Chili, l’instrument européen Sphère vient d’obtenir pour la première fois le cliché d’une exoplanète grâce à des méthodes de détection directe. A ce jour, seule une poignée d’exoplanètes a pu être observée de manière directe sur les 3600 qui ont été détectées depuis […]

+ Commentaires fermés sur Première découverte d’une exoplanète pour Sphère

jeudi 29 juin 2017 - 1:00

Biologie moléculaire : à la recherche des ARN circulaires ?

Des chercheurs du Laboratoire d’optique et biosciences (École polytechnique/CNRS/INSERM) ont réussi à percer l’un des mystères entourant les ARN circulaires, ces molécules découvertes en grand nombre ces dernières années et dont le rôle reste débattu. Néanmoins, il a été décrit que les ARN circulaires pouvaient servir soit de transition entre l’ADN et les protéines comme leurs analogues linéaires, soit de molécule régulatrice pour l’expression des gènes dans la cellule. A partir des données de séquençage des ARN d’un organisme, une archée en l’occurrence, les scientifiques ont identifié l’enzyme responsable de la forme circulaire de ces ARN. Ces résultats, récemment publiés dans la revue , devraient faciliter le développement de nouvelles applications en biotechnologie.

+ Commentaires fermés sur Biologie moléculaire : à la recherche des ARN circulaires ?

L’ère de l’automatique

Dans notre vie quotidienne, nous sommes entourés de systèmes automatisés : réfrigérateurs qui maintiennent un froid constant, régulateurs de vitesse des voitures, pilotes automatiques des avions, etc. Consacrée à l’analyse, à la maîtrise et au pilotage des systèmes automatisés, naturels ou artificiels, l’automatique fait intervenir des procédés physiques, chimiques ou biologiques combinés aux technologies de l’information et de la communication.

À l’occasion du congrès mondial de l’ (IFAC), qui se déroulera à Toulouse du 9 au 14 juillet 2017, le CNRS a organisé conférence de presse afin de découvrir les dernières recherches menées en automatique, un domaine scientifique aujourd’hui au cœur de nos enjeux de sociétés, dans les transports, l’énergie, l’environnement, la robotique ou la santé.

+ Commentaires fermés sur L’ère de l’automatique

mercredi 28 juin 2017 - 1:00

Des dinosaures parents-poules

Une méthode inédite d’analyse géochimique d’œufs fossilisés provenant de Chine a montré que les oviraptorosaures couvaient leurs œufs avec leurs corps, à l’instar des oiseaux d’aujourd’hui, et en les maintenant à une température comprise entre 35°C et 40°C. Ce résultat est le fruit d’une collaboration franco-chinoise coordonnée par Romain Amiot du Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1). L’article est publié dans la revue disponible en ligne le 28 juin 2017.

+ Commentaires fermés sur Des dinosaures parents-poules

Une nouvelle technique expérimentale pour des matériaux plus résistants aux déformations extrêmes

Une équipe de recherche internationale, rassemblant des chercheurs du Laboratoire d’utilisation des lasers intenses (École polytechnique / CNRS / CEA / UPMC), de l’Université d’Osaka (Japon) et du ROSATOM (Russie) vient de développer une technique expérimentale permettant de déterminer, à l’échelle atomique, le niveau de fracture d’un matériau. Ces travaux, publiés le 3 juin 2017 dans la revue , ont un intérêt pour de nombreux domaines industriels, dont l’aérospatial.

+ Commentaires fermés sur Une nouvelle technique expérimentale pour des matériaux plus résistants aux déformations extrêmes

lundi 26 juin 2017 - 1:00

Transitions entre états physiologiques : un risque de mortalité accru pour les espèces saisonnières

Les résultats d’une étude de Julie Landes, doctorante du Muséum National d’Histoire Naturelle, dirigée par des chercheurs des laboratoires Eco-anthropologie et ethnobiologie et Mécanismes adaptatifs et évolution (CNRS/MNHN), et réalisée en collaboration avec l’Institut national d’études démographiques, suggèrent que les remaniements physiologiques liés aux transitions saisonnières génèrent des dommages à l’organisme, augmentant la mortalité des espèces. Pour cette étude, les chercheurs ont analysé près de 17 ans de suivi démographique de microcèbes murins. Ces résultats sont publiés dans la revue le 8 juin.

+ Commentaires fermés sur Transitions entre états physiologiques : un risque de mortalité accru pour les espèces saisonnières

Michel Mortier nommé délégué général à la valorisation du CNRS

Michel Mortier a été nommé délégué général à la valorisation du CNRS par Alain Fuchs, président de l’organisme. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière de valorisation et de transfert. Michel Mortier était jusqu’ici conseiller du président du CNRS sur les politiques de sites. Il dirige l’Institut de recherche de chimie Paris (CNRS / Chimie ParisTech). Il succède à Nicolas Castoldi, nommé directeur adjoint du cabinet de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

+ Commentaires fermés sur Michel Mortier nommé délégué général à la valorisation du CNRS

Réalisation des premières images polarimétriques de Mueller du col utérin in vivo en bloc opératoire

Des chercheurs du Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (CNRS/École polytechnique) ont réalisé les premières images polarimétriques de col de l’utérus , dans des conditions réelles de bloc opératoire. Ces images, riches d’informations sur la structure des tissus analysés, ont été obtenues avec des temps d’acquisition records et avec une sensibilité jamais atteinte. Ces résultats, publiés en mai 2017 dans , permettront une meilleure détection précoce des cancers du col de l’utérus.

+ Commentaires fermés sur Réalisation des premières images polarimétriques de Mueller du col utérin in vivo en bloc opératoire

jeudi 22 juin 2017 - 1:00

Deux congrès pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain en Asie et au Moyen-Orient

Dans quelques jours, plus d’un millier de chercheurs spécialistes de l’Asie et du Moyen-Orient se réuniront à Paris lors de leurs congrès biennaux.

+ Commentaires fermés sur Deux congrès pour mieux comprendre les enjeux du monde contemporain en Asie et au Moyen-Orient

Interface physique / biologie : former une nouvelle génération de scientifiques, traducteurs et créatifs

Daniel Riveline, directeur de recherche CNRS, fondateur et responsable du master de physique cellulaire de l’Université de Strasbourg, et Karsten Kruse, professeur à l’Université de Genève, co-signent une publication démontrant l’importance de former une nouvelle génération de scientifiques « bilingues », capables de travailler à l’interface entre la physique et la biologie. Cet article qui parait jeudi 22 juin 2017 dans le journal propose des stratégies innovantes pour former ces jeunes chercheurs.

+ Commentaires fermés sur Interface physique / biologie : former une nouvelle génération de scientifiques, traducteurs et créatifs

mercredi 21 juin 2017 - 1:00

Les achats : clé de la réussite pour les collaborations entre startups et grands groupes

Favoriser et faire perdurer les collaborations entre start-ups et grands groupes via les achats c’est la thèse développée par Romaric Servajean-Hilst, chercheur-associé au Centre de recherche en gestion de l’École poly-technique et à l’Institut interdisciplinaire de l’innovation (CNRS/Ecole polytechnique/Mines Paritech/Institut Mines Télécom) et Hervé Legenvre, directeur de l’Observatoire de la création de valeur de l’European Institut of Purchasing Management (EIPM), dans un rapport intitulé « Partnering with start-up ». Si les collaborations entre startups et grands groupes sont régulièrement envisagées, peu parviennent à perdurer dans le temps.

+ Commentaires fermés sur Les achats : clé de la réussite pour les collaborations entre startups et grands groupes

Première pierre d’un regroupement scientifique autour de la physique et de l’accueil de visiteurs internationaux

Un nouveau bâtiment qui accueillera deux laboratoires de physique : Fluides, automatique et systèmes thermiques (Université Paris-Sud/CNRS) et Physique théorique et modèles statistiques (Université Paris-Sud/CNRS) ainsi que l’Institut Pascal (porté par l’Université Paris-Saclay, l’Université Paris-Sud, le CNRS et le CEA), futur centre d’accueil de visiteurs internationaux, va être construit sur le plateau de Saclay. La première pierre de ce bâtiment est posée ce vendredi 23 juin 2017. Son ouverture est prévue en 2018.

+ Commentaires fermés sur Première pierre d’un regroupement scientifique autour de la physique et de l’accueil de visiteurs internationaux

Première pierre d’un regroupement scientifique autour de la physique et de l’accueil de visiteurs internationaux

Un nouveau bâtiment qui accueillera deux laboratoires de physique : Fluides, automatique et systèmes thermiques (Université Paris-Sud/CNRS) et Physique théorique et modèles statistiques (Université Paris-Sud/CNRS) ainsi que l’Institut Pascal (porté par l’Université Paris-Saclay, l’Université Paris-Sud, le CNRS et le CEA), futur centre d’accueil de visiteurs internationaux, va être construit sur le plateau de Saclay. La première pierre de ce bâtiment est posée ce vendredi 23 juin 2017. Son ouverture est prévue en 2018.

+ Commentaires fermés sur Première pierre d’un regroupement scientifique autour de la physique et de l’accueil de visiteurs internationaux

mardi 20 juin 2017 - 1:00

Cristallographie : quand un ordre inattendu émerge d’un matériau nanostructuré

Les pyrochlores sont des matériaux potentiellement utiles pour le confinement des déchets radioactifs ou pour les piles à combustibles. Dans , des chercheurs du CEA, du CNRS et leurs collègues australiens explorent l’organisation cristalline de ces matériaux pour mieux en connaitre leurs caractéristiques mécaniques et leur stabilité sous irradiation.

+ Commentaires fermés sur Cristallographie : quand un ordre inattendu émerge d’un matériau nanostructuré

Comment le phytoplancton domine-t-il les océans ?

La photosynthèse est un processus unique qui, dans le monde vivant, a permis la colonisation des terres et des océans, respectivement par les plantes et le phytoplancton. Si les mécanismes de la photosynthèse sont bien connus chez les plantes, les scientifiques commencent seulement à comprendre comment le phytoplancton a développé une photosynthèse. Dans le cadre […]

+ Commentaires fermés sur Comment le phytoplancton domine-t-il les océans ?

lundi 19 juin 2017 - 1:00

Conférence de presse : l’ère de l’automatique

Jeudi 29 juin 2017 à 10h

CNRS – 3, rue Michel-Ange, Paris 16
Métro Michel-Ange Auteuil (lignes 9, 10)

+ Commentaires fermés sur Conférence de presse : l’ère de l’automatique

jeudi 15 juin 2017 - 1:00

Ce que les pupilles nous disent sur le langage

Le sens d’un mot est suffisant pour déclencher une réaction de notre pupille : quand nous lisons ou entendons un mot avec un sens associé à la luminosité (« soleil », « briller », etc.), nos pupilles se rétractent comme si elles étaient effectivement exposées à une plus forte luminosité. Et l’inverse se produit pour un mot dont le sens est associé à l’obscurité (« nuit », « ténèbres », etc.). Ces résultats, publiés le 14 juin 2017 dans par des chercheurs du Laboratoire de psychologie cognitive (CNRS/AMU), du Laboratoire parole et langage (CNRS/AMU) et de l’université de Groningen (Pays-Bas), ouvrent une nouvelle voie pour mieux comprendre le traitement du langage par notre cerveau.

+ Commentaires fermés sur Ce que les pupilles nous disent sur le langage

Sabrina Fadloun, Communauté Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2017

La finale nationale 2017 de « Ma thèse en 180 secondes », organisée par la CPU et le CNRS, s’est déroulée le 14 juin à Paris, dans le Studio 104 de la Maison de la Radio. 16 doctorants, issus des universités et regroupements universitaires français, ont présenté leur travail de recherche en 180 secondes chrono.

+ Commentaires fermés sur Sabrina Fadloun, Communauté Université Grenoble Alpes, remporte le concours national « Ma Thèse en 180 secondes » 2017

mardi 13 juin 2017 - 1:00

Nouvelle cartographie des objets célestes les plus lumineux de l’Univers

Une équipe internationale du programme d’observation SDSS () a pu dresser pour la première fois une cartographie 3D des quasars, objets les plus lumineux de l’Univers. C’est la plus grande carte d’objets de l’Univers établie jusqu’à présent par la communauté scientifique, à laquelle ont participé des chercheurs du CEA et du CNRS. Utilisant une technique d’analyse spectroscopique à grande échelle, leurs travaux permettent également de mesurer la vitesse d’expansion de l’Univers, et confirment les prédictions formulées jusqu’ici par le modèle standard de la cosmologie. Ces résultats sont en cours de publication dans et d’ores et déjà consultables sur le site Arxiv.org.

+ Commentaires fermés sur Nouvelle cartographie des objets célestes les plus lumineux de l’Univers

lundi 12 juin 2017 - 1:00

Un test sanguin développé pour détecter une maladie rare neurologique

Des équipes de l’AP-HP en collaboration avec des chercheurs de l’ICM (Inserm/CNRS/UPMC), et la start-up Metafora Biosystems, issue du CNRS, viennent de développer un test de diagnostic sanguin d’une maladie neurologique rare mais traitable, la maladie de De Vivo. Il a été testé sur 30 patients atteints de cette maladie, qui induit des déficits neurologiques […]

+ Commentaires fermés sur Un test sanguin développé pour détecter une maladie rare neurologique

Exploiter la diversité génétique du maïs : de l’intérêt de la composition métabolique des feuilles durant le remplissage des grains

Largement cultivée de par le monde, le maïs est une céréale possédant de nombreux atouts agronomiques, parmi lesquels une forte capacité de production. Examinant l’existence d’un lien potentiel entre la physiologie des feuilles et la production de grains, des chercheurs de l’Inra, du CNRS, des universités d’Angers et Paris-Sud, ont mis en évidence que différents marqueurs du métabolisme foliaire reflètent la diversité génétique du maïs. Ces travaux ouvrent la voie à une sélection de variétés à fort rendement en grains. Ils viennent d’être publiés dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Exploiter la diversité génétique du maïs : de l’intérêt de la composition métabolique des feuilles durant le remplissage des grains

vendredi 9 juin 2017 - 1:00

Succès parasitaire des nématodes à galles, bien plus qu’une simple histoire de sexe

Les nématodes à galles sont des ravageurs importants en agriculture, parmi lesquels excellent les espèces qui se reproduisent de manière strictement asexué, en dépit des avantages génétiques conférés par la reproduction sexuée. Des chercheurs de l’Inra, de l’Université Côte d’Azur, du CEA et du CNRS ont mis en évidence que l’histoire évolutive de ces nématodes et les particularités structurales de leur génome pourraient expliquer une partie de ce succès hors normes. Ces résultats sont publiés le 8 juin 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Succès parasitaire des nématodes à galles, bien plus qu’une simple histoire de sexe

jeudi 8 juin 2017 - 1:00

L’audition des premières baleines

L’organe auditif des premières baleines, les protocètes, vient d’être reconstitué virtuellement par des paléontologues de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (CNRS/Université de Montpellier/IRD/EPHE). Ces cétacés aujourd’hui éteints, étaient, malgré des mœurs essentiellement aquatiques, pourvus de membres postérieurs leur permettant de se mouvoir sur la terre ferme. La reconstitution virtuelle de leur cochlée, l’organe siège de l’audition, suggère que leurs capacités auditives étaient très différentes de celles de leurs cousins actuels.

+ Commentaires fermés sur L’audition des premières baleines

Découverte d’un nouveau système de réparation de l’ADN

Une équipe de chercheurs issus du CNRS, du CEA, des universités Paris Diderot, Paris Descartes, Paris-Sud, Harvard Medical School et Lebanese American University, a découvert un nouveau système de réparation des dommages causés à l’ADN par les dérivés toxiques du glucose appelés glyoxals. Leur fixation sur les guanines (G), l’un des quatre composants A, T, G, C de la séquence d’ADN, entraîne mutations et cancers. La protéine DJ-1, antiparkinson, répare les guanines endommagées par les glyoxals, prévient l’apparition de mutations, et pourrait être la cible de nouveaux agents anticancéreux. Ces résultats sont parus dans la revue , le 8 juin 2017.

+ Commentaires fermés sur Découverte d’un nouveau système de réparation de l’ADN

Conférence de presse : quel avion pour demain ?

Du 19 au 25 juin prochains, amateurs et professionnels de l’aviation feront escale au Bourget pour le 52e Salon international de l’aéronautique et de l’espace. En coulisse, en mettant au point de nouveaux matériaux et procédés de combustion, en jouant sur l’aérodynamisme des appareils ou encore en améliorant la fiabilité des systèmes embarqués, la recherche a permis des avancées technologiques remarquables ces dernières années pour créer des avions moins polluants, plus sûrs et plus résistants.

A l’occasion de la sortie d’un dossier de CNRS Le Journal sur le sujet, le CNRS vous invite à une conférence de presse le jeudi 8 juin à 10h.

+ Commentaires fermés sur Conférence de presse : quel avion pour demain ?

Création d’une unité mixte internationale franco-mexicaine en mathématiques

Le CNRS et ses partenaires mexicains, l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM) et le Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología de México (CONACYT), viennent de créer unité mixte internationale (UMI) en mathématiques, le « Laboratoire Solomon Lefschetz – LaSoL ».

+ Commentaires fermés sur Création d’une unité mixte internationale franco-mexicaine en mathématiques

L’accélération laser-plasma pour explorer la matière

L’équipe de Jérôme Faure, directeur de recherche CNRS, a développé une source d’électrons inédite basée sur l’accélération laser-plasma à partir d’un système laser aux propriétés uniques mis au point par l’équipe de Rodrigo Lopes-Martens, chercheur à l’École polytechnique, et qui permettra à la fois de sonder et d’imager la matière. Ces travaux, prometteurs pour la recherche fondamentale en physique, ont été menés au Laboratoire d’optique appliquée (École polytechnique/CNRS/ENSTA ParisTech). Ils sont publiés dans la revue de mai 2017.

+ Commentaires fermés sur L’accélération laser-plasma pour explorer la matière

vendredi 2 juin 2017 - 1:00

Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l’animal

L’exposition depuis l’enfance à une alimentation riche en graisse favorise l’obésité et augmenterait, au niveau cérébral, la sensibilité du système de récompense à l’âge adulte. Des chercheurs de l’Inra, de l’université de Bordeaux et du CNRS ont analysé, chez l’animal, les mécanismes en jeu dans ces phénomènes. S’ils sont identiques chez l’Homme, ces travaux démontrent qu’une alimentation riche en graisse pourrait conduire à des changements sur le long terme dans les comportements de recherche des récompenses. Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l’animal

jeudi 1 juin 2017 - 1:00

Conférence de presse : quel avion pour demain ?

Conférence de presse
Jeudi 8 juin 2017 à 10h
Au CNRS – 3, rue Michel-Ange – Paris 16
Métro Michel-Ange Auteuil (Lignes 9 et 10)

+ Commentaires fermés sur Conférence de presse : quel avion pour demain ?

Le calcium des dents révèle ses secrets

Deux études basées sur l’analyse des isotopes du calcium des dents viennent d’apporter de nouvelles données aussi bien sur l’extinction des dinosaures marins que sur l’estimation de l’âge au sevrage chez l’Homme. Ces recherches, menées par des chercheurs du CNRS, de l’ENS de Lyon et de l’Université Claude Bernard Lyon 1, ont été publiées respectivement les 25 et 30 mai 2017 dans et . Elles offrent de nouvelles perspectives pour la recherche en anthropologie et en paléontologie.

+ Commentaires fermés sur Le calcium des dents révèle ses secrets

Une application inédite dans le domaine du phénotypage des plantes

Une équipe de recherche menée par Emmanuel de Langre, professeur au Laboratoire d’hydrodynamique de l’École polytechnique (CNRS/École polytechnique), vient de développer un dispositif de phénotypage des plantes sans contact et par signature vibratoire. Un brevet, en copropriété École polytechnique/CNRS/Inra, a été déposé dans le cadre du programme de prématuration Vibrophene en vue d’une future utilisation industrielle.

+ Commentaires fermés sur Une application inédite dans le domaine du phénotypage des plantes

mercredi 24 mai 2017 - 1:00

Maladies émergentes : une souche fortement mutante de la bactérie Elizabethkingia à l’origine d’une épidémie au Wisconsin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec des équipes américaines et australiennes, ont réalisé une caractérisation génomique et évolutive complète de la souche de bactérie à l’origine d’une épidémie qui a touché une soixantaine de personnes dans le Wisconsin en 2015-2016. L’étude révèle que la souche d’ à l’origine de cette épidémie est fortement mutante. Une propriété inhabituelle pour une bactérie, qui pourrait conférer un avantage sélectif à cette souche par ailleurs exceptionnellement résistante à de nombreux antibiotiques. Ces données, publiées le 24 mai 2017 dans la revue , ont été mises à disposition de la communauté scientifique internationale.

+ Commentaires fermés sur Maladies émergentes : une souche fortement mutante de la bactérie Elizabethkingia à l’origine d’une épidémie au Wisconsin

Itinéraire bis pour le cholestérol

Le cholestérol joue un rôle central dans de nombreux processus du vivant. Dans une nouvelle étude, une équipe dirigée par Catherine-Laure Tomasetto, directrice de recherche Inserm, à l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Inserm/CNRS/Université de Strasbourg) révèle l’implication de la protéine STARD3 dans la répartition du cholestérol cellulaire. Un peu à la manière d’un scratch moléculaire, cette protéine est capable de former des contacts membranaires entre deux organites cellulaires, ce qui lui permet de transporter du cholestérol d’un organite à l’autre. Ces travaux sont publiés dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Itinéraire bis pour le cholestérol

lundi 22 mai 2017 - 1:00

Finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » le 14 juin à la Maison de la Radio à Paris

Les inscriptions sont désormais ouvertes pour assister à la finale nationale 2017 du concours « Ma thèse en 180 secondes », le 14 juin à Paris à partir de 18h30. La soirée, co-animée par Mathieu Vidard et Marie-Charlotte Morin, se tiendra au Studio 104 de la Maison de la Radio. Organisée par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, cette finale permettra à 16 doctorants venus de toute la France de présenter leur sujet de thèse en trois minutes.

+ Commentaires fermés sur Finale nationale de « Ma thèse en 180 secondes » le 14 juin à la Maison de la Radio à Paris

Du contexte au cortex : à la découverte des neurones sociaux

L’existence de nouveaux neurones sociaux vient d’être mise en évidence par des chercheurs de l’Institut de neurosciences des systèmes (Aix-Marseille Université/Inserm), du Laboratoire de psychologie sociale et cognitive (Université Clermont Auvergne/CNRS) et de l’Institut de neurosciences de la Timone (Aix-Marseille Université/CNRS). Ces recherches menées chez le singe ont montré que lorsque l’animal est amené à […]

+ Commentaires fermés sur Du contexte au cortex : à la découverte des neurones sociaux

Hommes/femmes : pas tous égaux face à l’asthme allergique

Des chercheurs menés par Jean-Charles Guéry, du Centre de physiopathologie de Toulouse-Purpan (Inserm/ Université Toulouse III – Paul Sabatier/ CNRS) apporte un nouvel éclairage sur le possible lien entre les hormones masculines et les différences liées au sexe dans la susceptibilité à l’asthme allergique. Cette étude démontre que les hormones telles que la testostérone, agissent sur le système immunitaire. Les résultats sont parus dans la revue scientifique le 8 mai 2017.

+ Commentaires fermés sur Hommes/femmes : pas tous égaux face à l’asthme allergique

vendredi 19 mai 2017 - 1:00

Un nouveau matériau pour purifier le gaz naturel

Les domaines de la séparation et de la purification des gaz demandent des matériaux dont la porosité doit-être parfaitement contrôlée. Actuellement, les zéolites, composés inorganiques poreux, sont le plus souvent utilisés, mais réclament beaucoup d’énergie pour leur recyclage. Des chercheurs de l’université saoudienne KAUST, de l’Institut Lavoisier Versailles (CNRS/Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et de l’Institut […]

+ Commentaires fermés sur Un nouveau matériau pour purifier le gaz naturel

mercredi 17 mai 2017 - 1:00

Salon Innovatives SHS : dossier de presse

Faire connaître la diversité des savoir-faire et des innovations issues des laboratoires de sciences humaines et sociales (SHS). Faciliter la rencontre et les échanges entre équipes de recherche, monde entrepreneurial et décideurs publics, afin de construire des projets communs et de faciliter les transferts de connaissances et de compétences dans un sens comme dans l’autre. Tels sont les objectifs du salon , organisé par le CNRS, dont la troisième édition se tiendra les 17 et 18 mai 2017 au Parc Chanot, à Marseille. Cette édition accueille une vingtaine de projets étrangers, notamment québécois, et met l’accent sur la santé. D’autres projets exposés concernent la mise en valeur du patrimoine, l’aménagement des territoires, l’éducation, et d’autres expertises. Un salon à découvrir par une visite de presse le mercredi 17 mai 2017.

+ Commentaires fermés sur Salon Innovatives SHS : dossier de presse

Une nouvelle piste pour prédire les éruptions solaires ?

Discipline émergente, la météorologie de l’espace porte l’ambition de prédire efficacement les éruptions solaires pour mieux se prémunir de leurs perturbations. Une équipe internationale dirigée par Etienne Pariat, chercheur au Lesia (Observatoire de Paris / CNRS / Université Paris Diderot / UPMC), travaillant sur des modélisations numériques 3D, a mis en évidence un facteur capable de détecter à l’avance un événement éruptif. Ce facteur est associé à l’hélicité magnétique, qui représente le degré de torsion et d’entortillement du champ magnétique. Cette étude est publiée dans le journal du 17 mai 2017.

+ Commentaires fermés sur Une nouvelle piste pour prédire les éruptions solaires ?

lundi 15 mai 2017 - 1:00

Projet ICE MEMORY : deuxième expédition sur le glacier de l’Illimani

Collecter des carottes de glace des glaciers les plus exposés au changement climatique et les stocker en Antarctique pour les scientifiques des générations futures : tel est l’objectif d’ICE MEMORY, programme international de sauvegarde de la mémoire des glaciers. Après le colloque organisé à l’UNESCO en mars, la deuxième expédition du projet se déroulera en Bolivie, sur le glacier de l’Illimani (6 400 m), du 22 mai au 18 juin 2017.

+ Commentaires fermés sur Projet ICE MEMORY : deuxième expédition sur le glacier de l’Illimani

Mise en évidence d’un mécanisme d’arrêt de croissance des racines des plantes

Une équipe de recherche du CEA et du CNRS ont mis en évidence un mécanisme d’arrêt de la croissance racinaire des plantes lors d’une carence en phosphate dans le sol. L’exploitation de ces résultats permettrait d’améliorer la résistance de plantes cultivées dans les sols acides ou pauvres en phosphates, ou d’augmenter leurs propriétés d’extraction de métaux polluants. Les résultats de cette étude paraissent dans le 15 mai 2017.

+ Commentaires fermés sur Mise en évidence d’un mécanisme d’arrêt de croissance des racines des plantes

vendredi 12 mai 2017 - 1:00

Autisme et déficiences intellectuelles : la communication entre les neurones mise en cause

Une étude collaborative internationale, coordonnée par Frédéric Laumonnier (Unité 930 « Imagerie et Cerveau » Inserm/ Université de Tours) et Yann Hérault de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Inserm/ CNRS/ Université de Strasbourg), apporte des données nouvelles et originales sur le rôle physiopathologique des zones de contact entre les neurones dans certains troubles cérébraux. L’étude révèle que la mutation d’un des gènes impliqués dans les déficiences intellectuelles et l’autisme entraine un dysfonctionnement au niveau des synapses, structures essentielles pour la communication neuronale. Les travaux sont parus le 18 avril 2017 dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Autisme et déficiences intellectuelles : la communication entre les neurones mise en cause

jeudi 11 mai 2017 - 1:00

Raphaèle Herbin, Jean-Pierre Nozières, Jean-Marie Tarascon et Jamal Tazi lauréats de la médaille de l’innovation 2017 du CNRS

La médaille de l’innovation 2017 du CNRS est décernée à Raphaèle Herbin, Jean-Pierre Nozières, Jean-Marie Tarascon et Jamal Tazi. Cette récompense leur sera remise le 15 juin 2017 lors d’une cérémonie à la Maison des océans, à Paris. La médaille de l’innovation du CNRS récompense des recherches scientifiques exceptionnelles ayant conduit à une innovation marquante sur le plan technologique, thérapeutique ou social et valorisant ainsi la recherche scientifique française.

+ Commentaires fermés sur Raphaèle Herbin, Jean-Pierre Nozières, Jean-Marie Tarascon et Jamal Tazi lauréats de la médaille de l’innovation 2017 du CNRS

mercredi 10 mai 2017 - 1:00

Histoire migratoire des peuples Bantous : comment la génomique rend hommage au métissage et éclaire le récit de l’esclavage

Au gré d’un mouvement d’expansion initié il y a 4000 à 5000 ans, les populations de langues bantoues – aujourd’hui 310 millions de personnes – ont progressivement quitté leur berceau originel d’Afrique centrale de l’Ouest pour gagner les régions de l’est et du sud du continent. Grâce à une vaste analyse génomique menée sur plus de 2000 échantillons d’individus issus de 57 populations de toute l’Afrique subsaharienne, des scientifiques de l’Institut Pasteur et du CNRS, associés à un large consortium international, ont pu retracer le chemin migratoire de ces populations, qui était jusqu’alors soumis à controverse. Leur étude révèle en outre que le métissage né des rencontres successives avec les populations locales ont permis aux Bantous d’acquérir des mutations génétiques ayant favorisé leur adaptation à leurs nouveaux environnements. En analysant le génome de plus de 5000 Afro-américains d’aujourd’hui, les chercheurs ont enfin pu retracer l’origine génétique des populations africaines déportées en tant qu’esclaves, et confirmer le Golfe du Bénin et l’Afrique centrale de l’Ouest comme principaux ports de traites négrières vers l’Amérique du Nord. Ces travaux ont été publiés le 5 mai dans la revue .

+ Commentaires fermés sur Histoire migratoire des peuples Bantous : comment la génomique rend hommage au métissage et éclaire le récit de l’esclavage

mardi 9 mai 2017 - 1:00

Visite de presse – salon Innovatives SHS : des chercheurs qui innovent en sciences humaines et sociales

Mercredi 17 mai 2017 de 9h à 11h
Marseille Chanot – Palais de l’Europe
arrêt Rond-Point du Prado (métro 2, bus 21, 22, 23, 44, 45, 83)

+ Commentaires fermés sur Visite de presse – salon Innovatives SHS : des chercheurs qui innovent en sciences humaines et sociales

lundi 8 mai 2017 - 1:00

Projection du son : la supériorité des Stradivarius remise en question

Des chercheurs de l’Institut Jean Le Rond d’Alembert (CNRS/UPMC) ont montré que les violons récents ont une meilleure projection du son que les violons fabriqués par le célèbre luthier Antonio Stradivarius. Cette étude, publiée dans la revue le 8 mai 2017, révèle également qu’en dépit du prestige de ces anciens violons italiens, les auditeurs préfèrent le son produit par les instruments récents et ne peuvent différencier les deux catégories de violons.

+ Commentaires fermés sur Projection du son : la supériorité des Stradivarius remise en question

Réchauffement climatique : la flore microbienne en danger ?

Les effets néfastes du changement climatique sur les espèces du microbiote intestinal d’un lézard viennent d’être mis en évidence par des chercheurs du laboratoire Évolution et diversité biologique de Toulouse (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier/ENSFEA/IRD), de la Station d’écologie théorique et expérimentale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier) et de l’Université d’Exeter (Grande-Bretagne). Cette nouvelle étude à paraître dans la revue démontre l’urgence de mieux comprendre l’impact du climat sur les relations entre espèces afin de les protéger plus efficacement.

+ Commentaires fermés sur Réchauffement climatique : la flore microbienne en danger ?

jeudi 4 mai 2017 - 1:00

Quand les liquides se bloquent : le mystère de la fécule de maïs élucidé

Certaines suspensions de particules, comme des grains d’amidon dans l’eau, liquides au repos, deviennent brusquement solides lorsqu’elles sont soumises à un écoulement rapide ou à un choc. Ce comportement fascinant, appelé rhéo-épaississement, permet par exemple de « marcher sur l’eau » ou de concevoir des vestes légères et souples mais très résistantes en cas de choc. Des chercheurs de l’Institut universitaire des systèmes thermiques industriels (Aix-Marseille Université/CNRS) ont montré expérimentalement que ce comportement vient d’une transition qui implique le frottement entre les particules et la présence de forces répulsives à courte portée (d’origine électrostatique ou physico-chimique). Cette étude est publiée dans la revue , le 1er mai 2017.

+ Commentaires fermés sur Quand les liquides se bloquent : le mystère de la fécule de maïs élucidé

1/15123456789101112131415