Call Ways ® presse magazine » Séisme
Samedi 16 janvier 2010 - 13:30

Séisme

Haïti webcam livre tremblement de terre 12 janvier 2010 - 40 secondesUne caméra de sécurité filme en couleurs pendant 40 secondes, dans un document vidéo sonore, le tremblement de terre survenu le mardi 12 janvier 2010 à 16h53 et 10 secondes à Port-au-Prince, Haïti.

Pendant la séquence, l’on remarque le tangage général et le balancement du lampadaire au carrefour, lequel donne l’ampleur du tremblement et sa durée, des personnes s’affolent, les voitures s’arrêtent…

Séismes Californie USA : faille d'AndrLa magnitude d’un tremblement de terre mesure l’énergie libérée lors d’un séisme. Plus la magnitude est élevée, plus le séisme a libéré d’énergie.
Il s’agit d’une échelle logarithmique, c’est-à-dire qu’un accroissement de magnitude de 1 correspond à une multiplication par 30 de l’énergie et par 10 de l’amplitude du mouvement.

Les médias grand public l’indiquent souvent sur l’échelle de Richter ou sur l’échelle ouverte de Richter. Ces terminologies sont impropres : l’échelle de Richter, stricto sensu, est une échelle dépassée et uniquement adaptée aux tremblements de terre californiens. Les magnitudes habituellement citées de nos jours sont en fait des magnitudes de moment.

La magnitude et l’intensité (comme l’échelle de Mercalli) sont deux mesures différentes. L’intensité est une mesure des dommages causés par un tremblement de terre. Il existe des relations reliant l’intensité maximale ressentie et la magnitude mais elles sont très dépendantes du contexte géologique local. Ces relations servent en général à donner une magnitude aux tremblements de terre historiques.

L’échelle étant le logarithme d’une amplitude, elle est ouverte et sans limite supérieure connue. Dans la pratique les séismes de magnitude 9 sont exceptionnels et les effets des magnitudes supérieures ne sont plus décrits séparément. Le séisme le plus puissant jamais mesuré atteignant la valeur de 9,5, fut le tremblement de terre de 1960 au Chili.


Niveau



Magnitude



Description des Effets



Fréquence


Micro 1 Micro tremblement de terre, non ressenti. 8.000 ⁄ jour
Très mineur 2 Généralement non ressenti mais détecté/enregistré. 1.000 ⁄ jour
Mineur 3 Souvent ressenti mais causant rarement des dommages. 135 ⁄ jour
Léger 4 Secousses notables d’objets à l’intérieur des maisons, bruits d’entrechoquement. Dommages importants peu communs. 17 ⁄ jour
Modéré 5 Peut causer des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones restreintes. Cause de légers dommages aux édifices bien construits. 2+ ⁄ jour
Fort 6 Peut être destructeur dans des zones allant jusqu’à 180 kilomètres à la ronde si elles sont peuplées. 10 ⁄ mois
Majeur 7 Peut provoquer des dommages sévères dans des zones plus vastes. 18 ⁄ an
Important 8 Peut causer des dommages sérieux dans des zones à des centaines de kilomètres à la ronde. 1 ⁄ an
Exceptionnel 9 Dévaste des zones de plusieurs milliers de kilomètres à la ronde. 1 ⁄ 20 ans

©


1/11