Call Ways ® presse magazine » Restauration du Dragon Rapide !

Restauration du Dragon Rapide !

samedi 17 juin 2017 - 12:58

Mes chers Ami(e)s,

Comme vous avez pu le voir lors du dernier temps des hélices, ou en entendre parler sur les différents sites d’informations aéronautique, nous avons entamer une nouvelle phase pour remettre en vol et restaurer notre dragon rapide.

Le Dragon rapide, ou de son appellation complète DH.89 de la firme anglaise De Havilland, est un biplan-bimoteur (deux Gipsy Queen de 225Cv) pouvant emporter 6 passagers, conçu dans les années 30 avec une destinée initiale civile. Dans les premières années, nombres de compagnies comme Hilmann Airways, Railway Air Services l’ont utilisés sur des lignes régulières au sein du Royaume-Uni et plus généralement dans le nord de l’Europe. Cependant, l’arrivée du second conflit mondial à la fin des années 30 donna une toute autre destinée au Dragon. En effet, sur un total de 731 unités, plus de 500 l’ont étés à des fins militaires.

Notre Dragon rapide encore en vol …

Le Dragon se montra tout au long de sa carrière, civile ou militaire un avion fiable et économique. D’ailleurs, à la fin de la guerre, le Dragon continua sa carrière, tant sur des lignes régulières que pour des vols de complaisances. La légende dit même que le Général de Gaulle parti pour Londres en Dragon rapide !

Aujourd’hui, les Dragons survivants sont tout au plus une dizaine. De Manchester à Yolo Country en Californie en passant par Cerny et Virgina beach en Nouvelle Zélande, c’est un avion rare, et seulement deux sont encore en état de vol : Yolo Country & Virgina Beach.

Notre exemplaire fût construit en 1942, à l’époque ou le Royal Air Force engagée dans les combats, avait un besoin d’avion de liaisons rapide sur de courtes distances. Après sa carrière militaire, notre Dragon s’est retrouvé dans l’aviation civile, entre l’Angleterre et Nantes ou il fût utilisé comme avion de largage de parachutistes. C’est aux commandes de Jean Salis & Pierre Dague que F-AZCA rejoint l’AJBS en 1976. Il y vécu certainement une de ses plus belles aventures de sa carrière avec la course « Air-Transat », un Paris/New-York qu’il effectua avec succès sous les couleurs « Blue Way », remportant par la même occasion Le premier prix d’élégance et les honneur du jury !

Le projet de restauration complet s’étendra sur plusieurs années, et notre Dragon se verra alors complètement démonter, désentoilé, afin que dans les moindres détails l’avion ressorte comme neuf, y compris pour le poste de pilotage et la cabine passagers.

Le coût de cette restauration avoisinant les 300 000 €, nous nous tournons vers le mécénat sous la forme de souscription que nous nous tournons, et ce afin de pouvoir accomplir le projet dans ses moindres détails.

Cette action, où vous pourrez prétendre à des avantages fiscaux (don déductible de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% du don pour les particuliers et 60% pour les entreprises), bénéficie de l’appui de la Fondation du Patrimoine, premier organisme national privé indépendant qui vise à promouvoir la connaissance, la conservation et la mise en valeur du patrimoine non protégé par l’Etat.

En cliquant ici, vous avez accès au bon de souscription pour devenir un mécène.

L’AJBS

Cet article Restauration du Dragon Rapide ! est un article relayé par Call Ways® presse en faveur de AJBS.

©