Call Ways ® presse magazine

ALERTE INFO

vendredi 17 mars 2017 - 17:10

L’ancien président de Volkswagen Ferdinand Piëch veut vendre sa part dans Porsche SE

FRANCFORT (Reuters) – Alors que la presse allemande rapportait mi-mars que l’ex-président du conseil de surveillance de Volkswagen, Ferdinand Piëch, pourrait perdre son siège chez Porsche SE, ce dernier discute de la vente de sa participation dans Porsche SE. Cette opération pourrait modifier la structure de la holding qui contrôle le plus grand constructeur […] 

Jean-Yves Le Gall devient président de l’Agence spatiale européenne

vendredi 17 mars 2017 - 17:09

Déjà président du Centre national d’études spatiales (Cnes), Jean-Yves Le Gall deviendra président du conseil de l’agence spatiale européenne (Esa) en juillet prochain.  Jean-Yves Le Gall, pr&e…

Miss Univers en dédicace chez Saga Cosmetics à Paris

vendredi 17 mars 2017 - 16:35

Vendredi 17 mars 2017, Iris Mittenaere, fraîchement élue Miss Univers, était en dédicace chez Saga Cosmetics à Paris. L’enseigne beauté vient d’ouvrir son quarantième magasin. Lire l’ar…

Augmentation de capital réussie pour Tesla qui lève 1,2 milliard de dollars

vendredi 17 mars 2017 - 16:13

(Reuters) – Tesla a annoncé vendredi avoir levé environ 1,2 milliard de dollars, soit pratiquement 20% de plus que prévu, via une émission d’actions ordinaires et d’obligations convertibles, avant le lancement stratégique de son Model 3. Le groupe, dirigé par le milliardaire Elon Musk, dit avoir cédé 1,3 million d’actions […] 

Augmentation de capital résussie pour Tesla qui lève 1,2 milliard de dollars

vendredi 17 mars 2017 - 16:13

(Reuters) – Tesla a annoncé vendredi avoir levé environ 1,2 milliard de dollars, soit pratiquement 20% de plus que prévu, via une émission d’actions ordinaires et d’obligations convertibles, avant le lancement stratégique de son Model 3. Le groupe, dirigé par le milliardaire Elon Musk, dit avoir cédé 1,3 million d’actions […] 

Qui se cache derrière le site JeVote.info ?

vendredi 17 mars 2017 - 16:11

Le site JeVote.info, mis en ligne le 28 février, propose un questionnaire pour identifier le candidat à l’élection présidentielle de 2017 dont vous êtes les plus proche. Conçu par deux étudiants de Science Po et trois étudiants d’Epitech, il vise à aider les indécis. Mais attention aux impasses ! « Quel candidat […] 

Face au code 5 couleurs de l’étiquetage nutritionnel, l’industrie contre-attaque

vendredi 17 mars 2017 - 16:08

La ministre de la Santé a décidé de retenir un système de code 5 couleurs, Nutri-score, pour indiquer lorsque des produits alimentaires sont trop gras. Mais peu de chance qu’il soit adopté par l’industrie&…

Les ambitions de Siemens pour sa plate-forme MindSphere

vendredi 17 mars 2017 - 16:03

Siemens a annoncé, le 14 mars, l’arrivée de deux nouveaux partenaires pour MindSphere, sa plate-forme dédiée au cloud : Amazon Web Services et Bluvision. Le géant allemand des automatismes veut faire de cet…

A l’Université numérique du Medef, General Electric détaille sa vision de l’internet industriel

vendredi 17 mars 2017 - 16:01

La troisième université numérique du Medef vient de se clôturer après deux jours de débats, les 15 et 16 mars, centrés sur la data. Parmi les intervenants, Vincent Champain, le directeur gén&eacute…

Bouygues Telecom est le nouveau champion du débit 5G, mais à quoi ça sert ?

vendredi 17 mars 2017 - 15:58

Bouygues Télécom a réalisé, à l’occasion de ses Innovation Days, une expérimentation 5G. Grâce aux équipements d’Ericsson France, le débit mesuré a atteint un débit…

Benoît Hamon veut mettre à l’arrêt plus de 10 réacteurs nucléaires

vendredi 17 mars 2017 - 15:50

Benoît Hamon, candidat à la présidentielle pour le Parti Socialiste, veut mettre à l’arrêt tous les réacteurs qui atteindront 40 ans pendant le quinquennat à venir. Cela représenterait plus de…

"Les managers français trouvent le management français innovant et humain mais le problème est ailleurs", pour l’universitaire Ezra Suleiman de Princeton

vendredi 17 mars 2017 - 15:28

Frank Bournois, Yasmina Jaïdi et Ezra Suleiman publient la prouesse française, le management du Cac 40 vu d’ailleurs (Ed Odile Jacob). Dans ce livre, ils décortiquent les résultats d’une étude d’ampleur réalisée auprès de cadres étrangers travaillant dans des entreprises françaises. Il en ressort que les grandes […] 

La Commission Européenne inflige (à nouveau) 776 millions d’euros au cartel des transporteurs de fret aérien

vendredi 17 mars 2017 - 15:15

La Commission européenne déclare, dans un communiqué de presse daté du vendredi 17 mars, infliger à nouveau une amende pour entente à 11 compagnies aériennes formant le cartel du fret de transport a&eacu…

Coca-Cola fait gagner des visites de son usine de Grigny

vendredi 17 mars 2017 - 14:54

Coca-Cola European Partners (CCEP) participe à la Semaine Nationale de l’Industrie, du 20 au 25 mars 2017. Pour la première fois, Coca-Cola France et CCEP profitent de cette mise à l’honneur des usines pour lancer un jeu concours. Celui-ci permettra à 30 consommateurs de visiter le site de Grigny (91), cela le samedi 25 mars 2017.

 

 

Déplacement à Pau de Bernard Cazeneuve

vendredi 17 mars 2017 - 13:29

M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre,
se rendra à Pau
Lundi 20 mars 2017
en présence de :
– Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports,
– François PUPONNI, Président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
  Déroulé prévisionnel :
  Séquence « renouvellement urbain » – Mairie de Pau
  11h30 : présentation filmée du projet de renouvellement urbain du quartier Saragosse de Pau Mairie de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée
  12h00 : discours de M. le Premier ministre à l’occasion du lancement de la rénovation du quartier Saragosse de Pau Maire de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Toute presse accréditée
            12h45 : signature de la convention avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) Maire de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée Séquence « présentation du Label I-SITE » attribué à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour – Palais Beaumont
  13h15 : présentation du label « I-SITE » obtenu par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour au titre du projet Energy Environment Solutions (E2S) et de l’ouverture d’une antenne délocalisée de la PACES (première année commune aux études de santé) à Pau Palais Beaumont, Hall d’entrée, Allée Alfred de Musset, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée
            13h30 : discours de M. le Premier ministre à l’occasion de l’obtention du label Palais Beaumont, Amphithéâtre, Allée Alfred de Musset, 64 000 Pau Toute presse accréditée Séquence « remise de l’ONM à l’ancien Maire d’Orthez » – Résidence préfectorale « Villa Saint-Hélène »
  14h30 : remise de l’insigne de l’Ordre National du Mérite à M. Bernard MOLERES, ancien Maire d’Orthez Résidence préfectorale « villa Sainte-Hélène », 27 – 29 Avenue Norman-Prince, 64 000 Pau Toute presse accréditée
            14h45 : discours de M. le Premier ministre Toute presse accréditée
Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de bien vouloir vous accréditer à l’adresse
communication@pm.gouv.fr avant ce vendredi 17 mars 2017 à 18h.
 
Merci de bien vouloir impérativement nous préciser si vous prenez les vols conseillés et  pour quelle(s) séquence(s) vous souhaitez être accrédité(s).
 
Merci de nous communiquer également votre numéro de portable et votre numéro de carte de presse et de vous munir de celle-ci et de votre pièce d’identité le jour du déplacement.
  Pool TV: France Télévisions
  VOLS CONSEILLÉS POUR LES JOURNALISTES EN PROVENANCE DE PARIS :
  ALLER
Vol AF 7536 – 8h35 Aéroport de Paris CDG – arrivée 10h Aéroport de Pau Pyrénées RETOUR
Vol AF 7461 – 17h25 Aéroport de Pau Pyrénées – arrivée 18h50 Aéroport de Paris Orly
 
Une navette vous acheminera sur les différentes séquences depuis l’aéroport de Pau.
Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 – communication@pm.gouv.fr
 
 
 
 
 
  Déplacement à Pau – M. Bernard CAZENEUVE – 20 mars 2017

Déplacement à Pau de Bernard Cazeneuve

vendredi 17 mars 2017 - 13:29

M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre,
se rendra à Pau
Lundi 20 mars 2017
en présence de :
– Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports,
– François PUPONNI, Président de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
  Déroulé prévisionnel :
  Séquence « renouvellement urbain » – Mairie de Pau
  11h30 : présentation filmée du projet de renouvellement urbain du quartier Saragosse de Pau Mairie de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée
  12h00 : discours de M. le Premier ministre à l’occasion du lancement de la rénovation du quartier Saragosse de Pau Maire de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Toute presse accréditée
            12h45 : signature de la convention avec l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) Maire de Pau, salle du conseil municipal, Place Royale, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée Séquence « présentation du Label I-SITE » attribué à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour – Palais Beaumont
  13h15 : présentation du label « I-SITE » obtenu par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour au titre du projet Energy Environment Solutions (E2S) et de l’ouverture d’une antenne délocalisée de la PACES (première année commune aux études de santé) à Pau Palais Beaumont, Hall d’entrée, Allée Alfred de Musset, 64 000 Pau Pool TV + toute presse accréditée
            13h30 : discours de M. le Premier ministre à l’occasion de l’obtention du label Palais Beaumont, Amphithéâtre, Allée Alfred de Musset, 64 000 Pau Toute presse accréditée Séquence « remise de l’ONM à l’ancien Maire d’Orthez » – Résidence préfectorale « Villa Saint-Hélène »
  14h30 : remise de l’insigne de l’Ordre National du Mérite à M. Bernard MOLERES, ancien Maire d’Orthez Résidence préfectorale « villa Sainte-Hélène », 27 – 29 Avenue Norman-Prince, 64 000 Pau Toute presse accréditée
            14h45 : discours de M. le Premier ministre Toute presse accréditée
Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de bien vouloir vous accréditer à l’adresse
communication@pm.gouv.fr avant ce vendredi 17 mars 2017 à 18h.
 
Merci de bien vouloir impérativement nous préciser si vous prenez les vols conseillés et  pour quelle(s) séquence(s) vous souhaitez être accrédité(s).
 
Merci de nous communiquer également votre numéro de portable et votre numéro de carte de presse et de vous munir de celle-ci et de votre pièce d’identité le jour du déplacement.
  Pool TV: France Télévisions
  VOLS CONSEILLÉS POUR LES JOURNALISTES EN PROVENANCE DE PARIS :
  ALLER
Vol AF 7536 – 8h35 Aéroport de Paris CDG – arrivée 10h Aéroport de Pau Pyrénées RETOUR
Vol AF 7461 – 17h25 Aéroport de Pau Pyrénées – arrivée 18h50 Aéroport de Paris Orly
 
Une navette vous acheminera sur les différentes séquences depuis l’aéroport de Pau.
Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 – communication@pm.gouv.fr
 
 
 
 
 
  Déplacement à Pau – M. Bernard CAZENEUVE – 20 mars 2017

Pourquoi Alain Caparros va très bientôt quitter le distributeur Rewe…

vendredi 17 mars 2017 - 12:47

Le président du directoire du distributeur allemand Rewe, Alain Caparros, a demandé au conseil de surveillance du groupe de distribution et de tourisme de mettre fin à son mandat au 30 juin 2017. Le conseil de surveillance a acce…

Michelin roule vers une réorganisation mondiale du groupe

vendredi 17 mars 2017 - 12:41

La direction du groupe Michelin a annoncé une vaste réorganisation mondiale de la manufacture. Il n’y en avait pas eu de telle depuis 1996. Les grandes manœuvres ont commencé. Le président du groupe Michelin, Jea…

Réforme de la procédure prud’homale

vendredi 17 mars 2017 - 12:36

Décret n°2016-660 du 20 mai 2016 relatif à la justice prud’homale et au traitement judiciaire du contentieux du travail […]

Le projet fou d’une île artificielle produisant de l’énergie verte pour 80 millions d’européens

vendredi 17 mars 2017 - 12:16

Les opérateurs de réseaux électriques TenneT (Pays Bas / Allemagne) et Energinet (Danemark) ont annoncé la signature prochaine, le jeudi 23 mars à Bruxelles, d’un protocole d’accord pour développer …

Visite en images du Galeries Lafayette dédié aux groupes de touristes asiatiques

vendredi 17 mars 2017 - 11:55

Le groupe Galeries Lafayette vient d’inaugurer, au 21 du boulevard Haussmann, à Paris, un magasin spécialement conçu pour sa clientèle de touristes asiatiques. Visite guidée en images. 

Visite en images du Galeries Lafayette dédié aux groupes de touristes asiatiques

vendredi 17 mars 2017 - 11:55

Le groupe Galeries Lafayette vient d’inaugurer, au 21 du boulevard Haussmann, à Paris, un magasin spécialement conçu pour sa cientèle de touristes asiatiques. Visite guidée en images.

 

Costco : « Nous comptons 2500 souscriptions et visons les 30 000 pour l’ouverture fin mai début juin »

vendredi 17 mars 2017 - 11:49

Gary Swindells, patron France de Costco, et François-Xavier Tapenat, DRH de l’enseigne en France, ont confié, à LSA, les derniers chiffres sur les souscriptions, et ont fait le bilan de l’avancement de leur magasin si…

Martine Pinville a inauguré le Salon mondial du Tourisme

vendredi 17 mars 2017 - 11:48

Martine Pinville a inauguré la 42e édition du Salon mondial du Tourisme, le 16 mars, à Paris. La secrétaire d’Etat a renouvelé son soutien aux professionnels privés et publics du tourisme qui contribuent à l’attractivité de la destination France.

Du 20 au 26 mars : 7e édition de la Semaine de l’Industrie

vendredi 17 mars 2017 - 11:32

Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique lancera la 7e édition de la Semaine de l’Industrie, le 20 mars. L’ objectif de l’édition 2017 – placée sous le signe de l’écologie – est de rappeller la place centrale qu’occupe l’industrie au sein de l’économie française et dans les territoires.

Giampaolo Schiratti est nommé président de Biscuit International

vendredi 17 mars 2017 - 11:10

Giampaolo Schiratti a été nommé Président exécutif  (CEO) de Biscuit International (BI) qui détient en France la marque Poult. Lire l’article

Produits de grande consommation : un léger mieux en février 2017

vendredi 17 mars 2017 - 11:07

Après un mois de janvier 2017 extrêmement mauvais, les produits de grande consommation font légèremment mieux sur février avec un + 0,4 % en valeur et un -0,2 % en volume.   Lire l’article

Information en santé – Marisol TOURAINE annonce le lancement du prototype du site Internet et de l’application mobile sante.fr en Ile-de-France

vendredi 17 mars 2017 - 10:55

Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, annonce le lancement du prototype du site Internet et de l’application mobile sante.fr en Ile-de-France, à l’occasion de l’installation hier […]

La semaine de l’industrie, sept jours pour attirer les jeunes vers l’industrie

vendredi 17 mars 2017 - 10:05

Du 20 au 26 mars, à l’occasion de la semaine de l’industrie, près de 2500 événements sont organisés en France pour faire la promotion des métiers industriels et vanter les opportunités d&rsqu…

AmazonFresh Pickup : le nouveau concept physique du e-marchand est un drive

vendredi 17 mars 2017 - 09:12

L’e-marchand a déposé plusieurs permis auprès du département de la construction de la ville de Seattle, laissant apparaitre ce à quoi ressemblera sa prochaine incursion dans le monde physique sous enseign…

AmazonFresh Pickup : le nouveaux concept physique du e-marchand est un drive

vendredi 17 mars 2017 - 09:12

L’e-marchand a déposé plusieurs permis auprès du département de la construction de la ville de Seattle, laissant apparaitre ce à quoi ressemblera sa prochaine incursion dans le monde physique sous enseign…

Dix raisons pour lesquelles Fillon peut gagner les présidentielles

vendredi 17 mars 2017 - 08:09

Mon propos n’est pas celui d’un militant ni de Madame Soleil, ni d’un illusionniste! Il est dépourvu de tout euphorie: le quinquennat à venir sera quoi qu’il en soit extrêmement difficile. Non, il procède de l’analyse objective des faits. Fillon peut être … Lire la suite

Dix raisons pour lesquelles Fillon peut gagner les présidentielles

vendredi 17 mars 2017 - 08:09

Mon propos n’est pas celui d’un militant ni de Madame Soleil, ni d’un illusionniste! Il est dépourvu de tout euphorie: le quinquennat à venir sera quoi qu’il en soit extrêmement difficile. Non, il procède de l’analyse objective des faits. Fillon peut être … Lire la suite

Dix raisons pour lesquelles Fillon peut gagner les présidentielles

vendredi 17 mars 2017 - 08:09

Mon propos n’est pas celui d’un militant ni de Madame Soleil, ni d’un illusionniste! Il est dépourvu de tout euphorie: le quinquennat à venir sera quoi qu’il en soit extrêmement difficile. Non, il procède de l’analyse objective des faits. Fillon peut être … Lire la suite

Et alors, comment ça va au travail ?

vendredi 17 mars 2017 - 07:48

La CFDT a publié le 16 mars les résultats d’une grande enquête qu’elle a menée sur le travail. Les Français aiment leur travail, mais y souffrent aussi, et réclament plus d’autonomie. La CFDT a mené pendant trois mois la plus grosse étude jamais réalisée sur le travail : plus de 200 000 personnes ont […] 

[L’industrie c’est fou] Puffer, le robot origami devant explorer Mars

vendredi 17 mars 2017 - 07:45

Un robot au design inspiré de l’origami pour partir explorer Mars ? La Nasa développe Puffer, pour Pop-Up Flat Folding Explorer Robots, un robot léger, petit et peu cher. Des robots Puffer seraient transportés sur un « robot parent » et relâché par ce dernier pour explorer les recoins qu’il ne peut atteindre. Avec un design inspiré de […] 

Le contrôle des aiguillages de la gare de Lyon change de siècle

vendredi 17 mars 2017 - 07:41

La gare de Lyon sans un train pendant deux jours. C’est ce qui va se produire le week-end prochain pour le transfert de la nouvelle tour de contrôle qui entre en service lundi 20 mars à Vigneux-sur-Seine (Essonne). 48 heures chrono p…

L’usine Martin Dow inaugurée par François Hollande

vendredi 17 mars 2017 - 07:14

Le Président de la République, François Hollande, a inauguré jeudi 16 mars, l’usine pharmaceutique Martin Dow Pharmaceuticals à Meymac en Corrèze. Pour sa vingtième-huitième visite sur ses terres corréziennes depuis son élection, François Hollande a choisi d’inaugurer l’usine pharmaceutique Martin Dow […] 

Continental Automotive accélère sur la mobilité du futur avec un nouveau programme de R&D à Toulouse

vendredi 17 mars 2017 - 07:07

L’équipementier automobile Continental Automotive vient de donner le coup d’envoi d’un nouveau programme de R&D autour de la mobilité du futur. Ce grand projet, qui devrait mobiliser plus de 200 millions d’euros sur 5 ans, sera piloté à partir de Toulouse, par les équipes d’une toute jeune filiale du groupe, Continental […] 

Sur les bords de la Méditerranée, le sucrier français Cristal Union se prépare à l’après-quotas

vendredi 17 mars 2017 - 07:00

Pour anticiper la libéralisation du marché européen du sucre à partir du 1er octobre 2017, Cristal Union, le deuxième sucrier français, mise sur un maillage étroit de sites industriels et partenaire…

Benoît Hamon précise les contours de la taxe sur les robots

vendredi 17 mars 2017 - 06:51

La contribution sociale sur les robots viendra alimenter un fonds « transition travail », a précisé Benoît Hamon le 16 mars. Elle servira à financer la création de nouveaux emplois, pour remplacer ceux détruits par la robotisation. Et à financer des formations pour la reconversion des salariés. Reste à savoir comment cette […] 

Dix ans après le début du chantier, l’EPR débute ses tests

vendredi 17 mars 2017 - 06:15

EDF annonce avoir franchi une étape importante sur son chantier de l’EPR de Flamanville. L’entreprise lance les essais à froid de son réacteur en vue d’un démarrage en 2018. C’est une étape maj…

Face à la réapparition d’une grippe aviaire, la FAO et l’OIE appellent à renforcer la surveillance de la pandémie

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

Suite à la réapparition en Chine d’une nouvelle souche de la grippe aviaire pouvant être mortelle pour les êtres humains, l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation et l’Organisation mondiale de la santé animale ont appelé vendredi à la mise en place d’une détection rapide et fiable du virus H7N9 et de systèmes de réactions à la source.

En Europe, l’Envoyé de l’ONU pour le Yémen plaide pour un appui politique et financier en faveur des Yéménites

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a appelé vendredi la communauté internationale à faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire cesser les combats, fournir une aide humanitaire et promouvoir un règlement politique négocié dans le pays déchiré par un conflit depuis deux ans.

Afghanistan : face aux menaces toujours présentes, le Conseil de sécurité proroge d’un an le mandat de la Mission de l’ONU

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

Le Conseil de sécurité a décidé, vendredi, de proroger jusqu’au 17 mars 2018 le mandat de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) déployée dans ce pays depuis 2002.

Europe : Plus de 14.000 demandeurs d’asile ont été réinstallés depuis la Grèce et l’Italie, selon l’OIM

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

Les pays de l’Union européenne (UE) ont accueilli plus de 14.000 demandeurs d’asile en provenance de Grèce et d’Italie depuis octobre 2015, a annoncé vendredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui encouragent les États membres de l’UE à respecter leurs engagements.

Un projet de transfert d’argent de l’UNICEF et de l’UE vise à scolariser 230.000 enfants réfugiés en Turquie

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

L’Union européenne (UE) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé jeudi un important projet de transfert de fonds visant à accroître le nombre d’enfants réfugiés scolarisés en Turquie.

Un an après la Déclaration UE-Turquie, le coût humain est de plus en plus élevé pour les enfants réfugiés et migrants

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

Un an après la fermeture des frontières des Balkans et la Déclaration de l’Union européenne et de la Turquie visant à stopper les flux migratoires de masse, les enfants réfugiés et migrants sont plus exposés aux expulsions, à la détention, à l’exploitation et aux privations, a indiqué vendredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Face à l’afflux massif de réfugiés fuyant le Soudan du Sud, le HCR appelle à soutenir les pays de la région

vendredi 17 mars 2017 - 06:00

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé vendredi un appel pour aider les pays africains – et plus particulièrement l’Ouganda – confrontés à des arrivées massives de réfugiés en provenance du Soudan du Sud.

Avis de vacance de poste de DDPC Polynésie française (987)

vendredi 17 mars 2017 - 00:00

Avis de vacance de poste de Directeur(trice) de la défense de la protection civile – Polynésie française (987)

La date limite de candidature pour le poste de Directeur(trice) Départemental de la défense de la protection civile en Polynésie française (987) est fixée au 28 mars 2017.

Polynésie française
Consultez l’avis de vacance de poste de Directeur(trice) de la défense de la protection civile en Polynésie française (987) au format .pdf Avis de vacance de poste de Directeur(trice) de la défense de la protection civile - Polynésie française (987) Avis de vacance de poste de Directeur(trice) de la défense de la protection civile - Polynésie française (987)

Avis de vacance de poste de DDSIS de Meurthe-et-Moselle (54)

vendredi 17 mars 2017 - 00:00

Avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle (54)

La date limite de candidature pour le poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle (54) est fixée au 2 avril 2017.

Meurthe et Moselle
Consultez l’avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle (54) au format .pdf Avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d'Incendie et de Secours de Meurthe-et-Moselle (54)

Avis de vacance de poste de DDSIS de Haute-Garonne (31)

vendredi 17 mars 2017 - 00:00

Avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Haute-Garonne (31)

La date limite de candidature pour le poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Saône-et-Loire (71) est fixée au 15 avril 2017.

Haute-garonne
Consultez l’avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d’Incendie et de Secours de Haute-Garonne (31) au format .pdf Avis de vacance de poste de Directeur Départemental des Services d'Incendie et de Secours de Haute-Garonne (31)

Fusillade au lycée Tocqueville de Grasse

jeudi 16 mars 2017 - 21:12

M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, remercie chaleureusement les forces de sécurité intervenues immédiatement cet après-midi au lycée Tocqueville de Grasse, alors qu’un élève armé avait ouvert le feu, blessant plusieurs personnes. Leur rapidité et leur grand professionnalisme a permis l’interpellation de l’individu, la mise en sécurité des lycéens, et l’évitement d’un drame.
 
Le Premier ministre leur exprime sa grande gratitude.
 
Il remercie de la même manière les équipes éducatives, et tout particulièrement le proviseur du lycée, pour son sang-froid et son action courageuse.
 
Aux personnes blessées, il souhaite un prompt et complet rétablissement et les assure de son entière solidarité.
 
Bernard Cazeneuve rappelle que les mesures mises en place par le Gouvernement sous l’égide des ministères de l’Intérieur et de l’Education nationale depuis la dernière rentrée scolaire, notamment les exercices d’entrainement aux attaques pratiqués dans les écoles, collèges et lycées, démontrent, s’il en était besoin, leur utilité et leur efficacité.
 
 
Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15
communication@pm.gouv.fr

Enquête ouverte en France sur des soupçons de corruption visant Airbus en Grande-Bretagne

jeudi 16 mars 2017 - 19:53

PARIS (Reuters) – Airbus a indiqué jeudi 16 mars 2017 avoir été informé de l’ouverture d’une enquête préliminaire par le Parquet national financier (PNF) en lien avec l’enquête ouverte l’an dernier par le Serious Fraud Office (SFO) en Grande-Bretagne sur des soupçons de corruption. Après la Grande-Bretagne, la France. Le […] 

Tuberculose et antibiorésistance : des chercheurs lillois inventent un nouveau prototype de médicament

jeudi 16 mars 2017 - 19:00

Des chercheurs lillois (Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille, CNRS)* ont inventé un prototype de médicament (SMARt-420**) capable de supprimer la résistance à l’éthionamide, un antibiotique utilisé pour traiter la tuberculose. Ces travaux sont publiés dans la revue datée du 17 mars 2017 et ouvrent une nouvelle voie dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Discours de Bernard Cazeneuve dans la Somme (Amiens)

jeudi 16 mars 2017 - 19:00

Seul le prononcé fait foi
 
Mesdames les Ministres, chères Barbara POMPILI et Pascale BOISTARD,
Messieurs les Ministres, chers Patrick KANNER et Alain VIDALIES,
Messieurs les Préfets,
Mesdames, Messieurs les Parlementaires,
Monsieur le Président du Conseil régional, cher Xavier BERTRAND,
Monsieur le Président du Conseil départemental, cher Laurent SOMON,
Madame le Maire, chère Brigitte FOURÉ,
Monsieur le Président de la métropole, cher Alain GEST,
Mesdames et Messieurs les Élus,
Monsieur le Président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, cher François PUPPONI,
Mesdames et Messieurs,
 
J’ai parfaitement conscience des circonstances particulières qui m’amènent ici, celle d’une région qui est confrontée à des défis économiques, industriels, urbains et notamment industriels puisque nous avons été amenés au cours des dernières semaines à nous parler beaucoup avec les élus, toutes sensibilités confondues, de l’Amiénois au sujet du dossier de WHIRLPOOL. J’y reviendrai dans mon propos mais je veux dire, comme l’a dit l’ensemble de ceux qui m’ont précédé à cette tribune, notamment le président de région, Xavier BERTRAND, il s’agit là pour moi d’une priorité.
 
Lorsque j’ai appris, à peine arrivé à Matignon, qu’il y avait ce risque pour le site industriel, j’ai souhaité, après m’en être entretenu avec les ministres du territoire – Pascale BOISTARD et Barbara POMPILI – après m’en être entretenu avec Xavier BERTRAND, prendre contact avec le président de WHIRLPOOL qui était aux États-Unis, qui a accepté en 24 heures de se rendre à Paris de manière à ce que nous puissions avoir une discussion nette, franche sur les intentions qu’il poursuivait. Et je dois dire que la discussion n’a pas été facile car il y avait un décalage entre ce qu’étaient nos aspirations et ce que pouvaient être leurs projets. Leurs aspirations étaient de faire une opération de délocalisation industrielle classique et notre volonté à nous était de faire en sorte qu’il y ait une réindustrialisation avec le maintien de la totalité des emplois ou une solution pour chacun.
 
Et même si j’y reviendrai ultérieurement dans mon discours, je veux appuyer totalement ce qui a été dit par les élus, préoccupation dont les deux ministres élus du territoire se sont fait aussi le relais : nous tenons absolument à ce que WHIRLPOOL remplisse ses obligations et non pas en essayant de se conformer strictement et a minima au principe de droit, mais en remplissant les obligations qui sont celles d’une entreprise comme WHIRLPOOL. Il faudra assurer à nos côtés la réindustrialisation et la reprise du site. Le gouvernement, dans le cadre d’une information parfaite avec les élus, assure des contacts pour que des repreneurs se dégagent. Il faudra à ce moment-là que WHIRLPOOL assume totalement et pleinement ses responsabilités. Cette exigence, cette détermination prévaudra, en tous les cas aussi longtemps que je serai à ce poste. Nos discours se font écho les uns aux autres et comme vous avez remarqué que nous sommes engagés, toutes sensibilités politiques confondues, ce que nous faisons aujourd’hui engagera mécaniquement ceux qui exerceront des responsabilités après. Je serai bien entendu vigilant et toujours aux côtés des élus de cette belle région que j’aime tant pour les aider à mener leur combat.
 
Xavier le rappelait à l’instant, je m’étais engagé devant vous le 26 janvier dernier à venir à Amiens pour confirmer la volonté de l’État de vous accompagner dans le développement de votre territoire. C’est aujourd’hui, Mesdames et Messieurs, l’objet du contrat pour le développement d’Amiens et de l’Amiénois que nous allons signer dans quelques instants avec l’ensemble des collectivités locales qui sont ici rassemblées. Je veux remercier ces collectivités locales pour la rapidité avec laquelle nous sommes tombés d’accord, pour les financements qu’elles dégagent pour que nous puissions réaliser ces projets qui justifiaient aussi que l’État fît ses efforts et je veux remercier les ministres qui se sont mobilisés : le ministre de la Ville sur le volet du renouvellement urbain, le ministre des Transports sur la question des transports qui est au cœur de ce contrat que nous allons signer et Pascale BOISTARD et Barbara POMPILI qui ont été des avocates inlassables. Je le dis parce que c’est la vérité, non pas parce que c’est un exercice obligé lorsqu’un Premier ministre se déplace dans un territoire dont des ministres sont les élus, elles ont été les avocates inlassables d’Amiens auprès de leurs collègues et de moi-même, parfois même des avocates qui savaient aller au-delà des limites de ce qu’un Premier ministre peut supporter en termes de harcèlement, de conviction, de pugnacité.
 
Je n’ignore pas bien sûr les échéances électorales qui viennent à nous. Comme l’a sous-entendu avec l’habileté qui le caractérise le président BERTRAND, certains sont, dans ces échéances, dans la démagogie la plus pure. Ils ne sont pas autour de cette table et dans cette salle, mais ce que nous avons voulu faire ensemble, républicains désireux de nous mobiliser pour un territoire qui souffre, c’est un exercice sérieux sur lequel nous nous engageons durablement. Restructurer, fusionner, adapter l’action publique ne sont pas, vous le savez, des ambitions modestes. La réforme territoriale que nous avons menée depuis cinq ans était indispensable pour que la France puisse répondre aux défis économiques, sociaux et climatiques de notre siècle.
 
J’étais venu, je m’en souviens très bien, en 2015, j’étais à l’époque ministre de l’Intérieur en charge de défendre au Parlement la réforme régionale, au moment donc de la création de la région des Hauts-de-France, pour vous assurer, en tant que ministre de l’Intérieur, que la présence des services de l’État en Picardie et plus particulièrement à Amiens ne se trouverait pas diminuée au terme de cette réforme. Je veux aujourd’hui rendre des comptes quant au décalage qui peut exister entre les engagements que j’ai pris et les résultats que nous avons obtenus. Et je veux le faire très scrupuleusement en faisant des comptes parce que je lis toutes les déclarations, y compris celles qui se font au plan local.
 
Ici où nous sommes liés les uns aux autres par des relations de confiance et d’amitié, une inquiétude pointe parfois qui est celle du niveau exact des effectifs d’Amiens après la réforme régionale avec des propos sur le thème : « Le compte n’y est pas, il manque, etc. » Donc je vais être extrêmement précis.
 
L’emploi public dans la région des Hauts-de-France a été dans la région maintenu. Il est vrai qu’à Amiens, à l’heure où nous sommes précisément aujourd’hui, il y a moins de 1 % des effectifs de la fonction publique de l’État travaillant à Amiens qui a été déplacé à Lille. Effectivement, à l’heure où je vous parle, il y a à peu près 0,80 % des effectifs qui étaient à Amiens et qui manque par rapport à l’engagement que j’ai pris. C’est rare, dans la période où nous nous trouvons, qu’on accède à un tel niveau de précision pour dire soi-même qu’entre ce que l’on a dit et la réalité, il y a un petit décalage. Cela résulte sans doute du fait que je ne suis candidat à rien et que par conséquent, je peux me permettre cette scrupuleuse honnêteté. Mais je veux rappeler qu’aucun agent public, conformément aux engagements que j’avais pris, n’a été amené à subir de la mobilité géographique forcée et que le chiffre où nous sommes aujourd’hui n’est pas un solde de tout compte puisque d’autres emplois publics ont vocation à être créés au cours des prochains mois et je veux là aussi être extrêmement précis.
 
D’abord, parce qu’Amiens joue un rôle crucial dans l’équilibre régional, nous avons fait le choix d’y maintenir, d’y implanter de nombreux services publics. Je pense notamment au siège de deux importantes Directions régionales : celle de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, celle de l’alimentation, de l’Agriculture et de la forêt. Je suis en outre en mesure de vous annoncer l’ouverture au 1er novembre 2017 à la préfecture de la Somme d’une plateforme nationale compétente en matière d’immatriculation des véhicules. Nous regardons d’ailleurs parce que les effectifs qui correspondent à 0,8 %, ce sont à peu près 43 emplois publics. Ce n’est donc pas un chiffre considérable, nous allons regarder si nous pouvons ajuster le niveau des effectifs pour atteindre l’engagement que j’avais pris. Il n’existe d’ailleurs que cinq plateformes de ce type au niveau national et je m’engage à ce que d’ici la fin de mon mandat, les transferts de nouveaux emplois publics à Amiens soient annoncés ou effectifs de manière à ce que l’engagement que j’ai pris soit totalement atteint.
 
Il est normal, lorsqu’il y a des modifications du type de celles que nous avons connues, qu’il y ait parfois des décalages dans le temps entre le moment où la réforme se met en œuvre et le moment où les objectifs sont atteints, mais ils le seront, j’en prends l’engagement solennel devant vous. J’ajoute à cela, sous le contrôle du préfet de région, que nous travaillons actuellement à la mise en place de cette Maison administrative dont j’ai posé la première pierre et qui doit permettre aussi de rassembler plus facilement et plus aisément à Amiens des emplois publics qui ne s’y trouvaient pas.
 
Je veux également insister sur la dimension importante que jouent les transports dans le contrat que nous venons de signer. L’accessibilité de votre agglomération dans cette nouvelle grande région est plus que jamais une condition de son développement. J’ai tenu à rendre irréversible la réalisation si longtemps attendue de la liaison ferroviaire qui reliera votre territoire à la plateforme aéroportuaire de Roissy. Grâce à cette nouvelle ligne les principaux pôles d’emplois picards et franciliens entreront en communication et de nouvelles activités pourront se développer autour des savoir-faire industriel et du tourisme d’affaires notamment. Je tenais beaucoup à ce que ce barreau fût fait. Il est déterminant pour le désenclavement d’Amiens, il est fondamental pour le développement économique de la région et je n’ai absolument rien à retirer, au contraire, j’ai tout à conforter de ce qui vient d’être dit à l’instant par les élus régionaux et locaux qui viennent de s’exprimer. Notre soutien est total.
 
C’est la raison pour laquelle l’État financera ce projet de plus de 300 millions d’euros à hauteur de 51,5 % aux côtés de la région des Hauts-de-Seine, des collectivités de la Somme, de l’Oise et de SNCF RÉSEAU. Le protocole d’intention que nous nous apprêtons à signer permettra que l’enquête publique ait lieu l’hiver prochain et que les travaux soient lancés en 2020 en vue d’une mise en service de cette nouvelle liaison en 2024. Voilà très précisément pour le calendrier et pour le chiffre.
 
Je veux aussi évoquer un autre projet qui nous tient collectivement à cœur, le canal Seine Nord Europe. J’ai le plaisir de vous informer que grâce à l’accord intervenu en fin d’année entre le ministre des Transports, Alain VIDALIES, et les collectivités locales, le décret portant sur le statut de la société vient de recevoir un avis favorable du Conseil d’État. Cette société de projet pourra être ainsi créée au cours des prochaines semaines, si bien que nous allons, dans la phase de réalisation de ce projet très attendu dans ce territoire, pouvoir avancer ensemble de façon concrète.
 
Vous m’avez interpellé, Monsieur le député GEST, sur le lieu d’implantation du siège de la société gérant le canal. C’est un sujet qui doit faire l’objet de discussions entre nous. La région a son propre sentiment sur cette question, nous-mêmes, nous avons nos préoccupations. C’est un projet, vous l’avez remarqué, sur lequel nous avançons ensemble. Lorsque vous êtes venu me voir en 2012 sur le projet du canal Seine Nord, il était un concept non financé. Nous y avons mis 40 % de mécanisme d’interconnexion européen, sans quoi le projet n’aurait jamais vu le jour, et nous l’avons obtenu pourquoi ? Parce que nous avons fait en sorte à ce moment-là qu’on puisse réorienter les budgets de l’Union européenne vers les objectifs de l’Europe 2020 dans lesquels il y avait les transports de demain et un abonnement très significatif du mécanisme d’interconnexion européen qui avait été très sous-doté par les orientations budgétaires de l’Union européenne par le passé et qui se trouvait subitement très abondé.
 
Je voudrais d’ailleurs reconnaître que vous avez été extrêmement pugnace, personnellement, Monsieur le député GEST, sur ce dossier. Vous l’avez porté avec beaucoup de volontarisme, et tous les élus des Hauts-de-France aussi, alors nous avons créé les conditions de financement par les budgets européens, sans quoi, il n’aurait pas pu voir le jour.
 
Je veux également insister sur la situation géographique entre Paris et Lille, de la Somme et d’Amiens, cette position géographique ainsi que ses nombreux secteurs d’excellence : des véhicules intelligents, le stockage électrochimique, l’agro-industrie et la chimie du végétal, l’aéronautique, la filière verrière, s’y ajoutent de remarquables réussites en chirurgie reconstructrice puisque c’est ici que le Pr DEVAUCHELLE et son équipe ont réalisé en 2005 la première greffe partielle du visage jamais tentée.
 
Mais la fermeture annoncée de GOODYEAR, puis celle de l’arrêt de la production de sèche-linge en 2018 sur le site de WHIRLPOOL nous montrent que l’État doit continuer à s’engager résolument ici pour défendre à vos côtés nos emplois et les salariés de nos usines.
 
L’engagement de l’État, ce n’est pas de vous faire – je ne l’accepterai pas pour des raisons qui tiennent à la conception personnelle que j’ai de ce que doit être le rôle de l’État dans les territoires et de ce que doit être la parole publique –de vaines promesses.
 
Nous sommes déterminés à agir ensemble pour aider concrètement nos territoires à attirer des activités, comme nous le faisons en finançant le raccordement de vos zones d’activités à la fibre optique. C’est de faire en sorte que nos entreprises puissent se positionner sur des secteurs en croissance et de les accompagner pour qu’elles se développent et embauchent. C’est de soutenir nos concitoyens lorsqu’ils traversent un moment difficile afin qu’ils puissent se former, c’est l’objet du plan « 500 000 formations » pour retrouver un emploi, et qu’ils fassent valoir droit face à leur employeur. Et je dois dire que sur tous les sujets qui relèvent de la formation, du développement économique, de l’enseignement supérieur, l’État a, avec la Région présidée par Xavier BERTRAND, une relation exigeante – vous l’avez – confiante et qui nous permet sur les dossiers d’intérêt général, d’avancer très vite ensemble, et je veux dire là aussi, que pour un Premier ministre, par-delà les sensibilités politiques, avoir des présidents de région avec lesquels, sur des sujets extraordinairement difficiles – je pense à Calais, je pense à la situation d’Amiens, je pense au canal Seine-Nord – nous puissions, en confiance, nous dire les choses, les désaccords et les accords, pour avancer dans l’intérêt du territoire, c’est une nécessité dans le contexte particulier où se trouve notre pays.
 
L’État doit aussi rappeler, Mesdames et Messieurs, les entreprises à leur responsabilité sociale et territoriale, à celle qui leur incombe. Nous l’avons fait avec Christophe SIRUGUE et les élus, vis-à-vis de la Direction de WHIRLPOOL, et je le redis ici solennellement, et j’insiste : le gouvernement veillera à ce que WHIRLPOOL respecte intégralement ses obligations, et au-delà, dont celle de réindustrialiser le site, comme l’impose depuis 2014, la loi Florange. Il veillera également à ce que l’entreprise recherche activement un repreneur pour assurer un avenir industriel à ce site.
 
J’observe d’ailleurs à ce jour que les discussions engagées vont dans la bonne direction, que les démarches nécessaires à la reprise du site et de son sous-traitant PRIMA ont été entreprises et que la négociation avec les partenaires sociaux a débuté ; mais nous serons d’une absolue vigilance et notre engagement pour la réindustrialisation est un engagement qui n’est pas négociable.
 
A l’heure où je vous parle, des collaborateurs de mon cabinet reçoivent les salariés de WHIRLPOOL, et je veux dire ici que si je n’ai pu le faire aujourd’hui, je le recevrai à Matignon en présence des élus, avant mon départ, de manière à préciser les conditions dans lesquelles travaille l’État, parce qu’un Premier ministre doit être en situation lorsqu’un dossier évolue – et je souhaite qu’il évolue suffisamment vite pour que je puisse donner des éléments intéressants aux salariés – doit être capable de rendre à des salariés qui sont en situation d’inquiétude et d’angoisse, des comptes sur l’action conduite par l’État en liaison avec les collectivités locales, et je proposerai donc que nous recevions ensemble les salariés de WHIRLPOOL avant mon départ de Matignon.
 
L’État doit enfin offrir aux salariés l’accompagnement dont ils ont besoin en matière de formation, et c’est la raison pour laquelle j’ai demandé à Myriam EL KHOMRI de travailler là aussi en très étroite liaison avec la Région pour que nous atteignions cet objectif.
 
Tout au long de leur histoire, Amiens et la Picardie ont démontré une remarquable capacité de transformation. Et au terme de cette journée, je mesure à quel point cette capacité est toujours vivante. Le gouvernement s’est mobilisé aussi afin d’accompagner les élus dans leurs efforts pour améliorer la qualité de vie et les services dont bénéficient les habitants d’Amiens. L’État va ainsi apporter une contribution exceptionnelle de 10,5 millions d’euros à la réalisation des quatre lignes de bus à haut niveau de service que prévoit Amiens Métropole.
 
L’État continuera en outre à accompagner le renouvellement urbain des quartiers relevant de la politique de la ville ; Amiens en comptera désormais six, dont deux quartiers d’intérêt national, Amiens-Nord et Etouvie, et un quartier d’intérêt régional, Pierre-Rollin. La dotation de la Politique de la ville dont bénéficie Amiens augmentera de 12 % en 2017 pour atteindre 2 millions d’euros. Et cette dotation, tout comme la DSU, sera maintenue sur le territoire d’Amiens, j’en suis sûr, dans les prochaines années. En tous les cas, là aussi, je prends cet engagement parce que c’est une nécessité : les budgets – je parle sous le contrôle du ministre de la Ville – sont là, et il faut que ces engagements soient tenus par-delà la parole que je tiens aujourd’hui, n’étant pas totalement garanti de pouvoir vous la tenir dans les mêmes circonstances dans les cinq années qui viennent.
 
Au-delà de ces mesures, le protocole de préfiguration de la Convention avec l’Agence nationale sur la rénovation urbaine que nous avons signée ce matin avec Patrick KANNER et François PUPPONI, prévoit plus de 13 millions d’euros d’investissement, ce qui n’est pas rien. Dans ce cadre, plusieurs opérations anticipées seront lancées dès à présent, dont la construction de 22 logements en accession sociale, et la création d’un centre commercial financé par l’EPARECA pour partie à Amiens-Nord.
 
Je vous confirme en outre que, sous réserve de validation définitive par le Comité interministériel de performance, et de la modernisation de l’offre de soins, l’État financera à hauteur de 40 millions d’euros le regroupement des services du Centre hospitalier, au CHU d’Amiens-Sud. Ce projet, Mesdames et Messieurs, était très attendu et je voudrais remercier les personnels de l’hôpital pour leurs efforts et leur patience.
 
Enfin, l’État continuera à mobiliser ici les moyens importants en faveur de la lutte contre la délinquance. Amiens a fait partie de la première vague des zones de sécurité prioritaire, et des résultats très positifs et concrets ont été obtenus. Nous l’évoquions à l’instant avec madame le maire, en 2016, les violences aux personnes ont diminué de 9 %, ça n’est pas rien ; les atteintes aux biens, de 8 % ; mais nous savons que beaucoup reste à faire, et je veux vous annoncer que nous lançons cette année les études préalables à l’installation d’un nouvel hôtel de Police au sein de la cité administrative afin de donner aux policiers d’Amiens un cadre de travail beaucoup mieux adapté à leurs missions.
 
Nous avons aussi décidé d’accompagner les efforts engagés par les élus afin de renforcer l’attractivité de la ville. Cette attractivité dépend pour partie de la fiscalité locale. C’est la raison pour laquelle la Commission interministérielle des aides à la localisation des activités accordera une attention particulière aux projets d’investissement soumis à vos entreprises afin d’obtenir la prime d’aménagement du territoire.
 
Les investissements dans l’Enseignement supérieur et la Recherche constituent un autre facteur décisif d’attractivité. C’est là aussi pourquoi le contrat que nous allons signer prévoit plusieurs initiatives en faveur du pôle universitaire d’Amiens, la création de laboratoires d’initiatives et d’innovations locales, pour une agriculture novatrice, la reconnaissance du cluster Autonomie énergétique, la création d’un campus des métiers de l’énergie, ainsi que celle d’une plate-forme de Recherche autour des humanités numériques.
 
L’État s’engage enfin aux côtés d’Amiens Métropole pour la restauration du patrimoine protégé au titre des Monuments Historiques. Dans cette région où l’Histoire de France plonge si profondément ses racines, nous devons veiller avec un soin particulier à la préservation des monuments, comme l’Hôtel de Berny. C’est pourquoi l’État doublera sa participation au financement de ces opérations pour un montant de 600.000 euros entre 2017 et 2020.
 
L’histoire de cette ville et de cette région, ce sont aussi, Mesdames et Messieurs, les traces de la Grande Guerre. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu qu’une mission soit lancée afin de réfléchir au rôle qu’Amiens pourrait jouer pour préserver cette mémoire, faire converger les initiatives nationales et européennes et proposer une offre culturelle et touristique d’ensemble.
 
Mesdames et Messieurs les élus, votre ville se transforme. Elle voit se présenter à elle des défis qui sont ceux de l’économie qui, elle aussi, se transforme. Nous ne pouvons surmonter ces défis ensemble que dès lors nous avons une vision ambitieuse de ce que peut être le rôle d’Amiens, dans le Hauts-de-France et dans la façade septentrionale de notre pays qui elle-même dispose d’atouts considérables qui la placent aux portes de l’Europe du Nord.
 
Je suis convaincu que les efforts dans lesquels vous êtes collectivement engagés, d’une part pour accompagner les salariés inquiets qui souffrent des restructurations des industries dans lesquelles ils travaillent depuis longtemps, mais aussi pour faire en sorte, à travers le développement de laboratoires de Recherche, d’innovation technologique, qui permettront à des entreprises nouvelles, à des start-up d’essaimer ici demain.
 
Je suis convaincu aussi qu’à travers l’ambition du projet urbain qui m’a été présenté ce matin, et qui essaie de relier des quartiers de la ville les uns aux autres en y implantant des espaces publics, des équipements publics, en créant les conditions de davantage de mixité dans l’habitat, en créant les conditions aussi du développement des transports de demain, cette ambition-là, qui fait de la ville, est de nature à faire du développement économique à terme, à créer des emplois et à redonner à Amiens le dynamisme qui correspond aux aspirations profondes de ceux qui vivent dans cette ville et de ceux qui l’administrent.
 
Dans la période particulière où nous nous trouvons, où les débats qui se présentent à nous ne sont pas toujours, je dois le dire avec la plus grande sincérité, tout à fait au niveau – notamment pendant cette campagne – de ce que l’on pourrait espérer pour un pays confronté à tant de défis, et je ne peux que regretter qu’alors que nous devons faire face à autant de questions, à autant de sujets qui renvoient à la sécurité des Français face au terrorisme, qui renvoient à la solidité du projet européen face aux populismes, qui renvoient aux mutations de l’économie face à la mondialisation, nous voyons quotidiennement convoquer autant d’outrances, de propos approximatifs, de propositions électoralistes, de confrontations inutiles, d’antagonisations stupides qui opposent les Français les uns aux autres et qui, par la convocation de certaines images ou de certaines provocations, infligent au pays des blessures dont il a nul besoin, je crois personnellement que, dans notre pays, il est bon qu’il y ait une gauche et une droite, qu’il est bon dans notre pays qu’il y ait une clarté, et qu’il est bon dans notre pays qu’il y ait des convictions.
 
Mais qu’il est aussi bon dans notre pays qu’il y ait du respect. Et moi, je suis très attaché à ce que ceux qui ne pensent pas la même chose sur les sujets essentiels, ne perdent jamais de vue le respect qu’ils se doivent les uns aux autres ; et il ne faut pas confondre le respect et la confusion. Le respect, ce n’est pas d’oublier l’endroit d’où l’on parle ! C’est de savoir de l’endroit d’où l’on parle, mais respecter l’autre qui ne parle pas du même endroit que soit, en raison de la conception que l’on a de la démocratie et de la République – qui doit être un espace un et indivisible -, dans l’amour des valeurs de la République par-delà ce qui nous peut séparer.
 
Mais je considère en même temps qu’on ne peut pas, lorsqu’un pays est confronté, comme un continent, l’Union européenne, à de telles difficultés, ne pas avoir conscience à chaque instant de la portée du propos que l’on tient, dans un contexte où le populisme est partout. Et donc moi je souhaiterais – et je le dis avec d’autant plus de sincérité que chacun a bien compris que je ne le dis pas pour moi-même – que j’appartiens à la catégorie de ceux qui essaient d’être utiles sans être sûrs d’y parvenir, et non à la catégorie de ceux qui se pensent indispensables, et je ne sais pas d’ailleurs si la catégorie à laquelle j’appartiens est majoritaire, j’ai l’impression qu’elle s’étiole.
 
Ce que je veux vous dire dans ce contexte, c’est qu’il est fondamental que nous nous posions la question à chaque instant de savoir si ce que nous disons est de nature à alimenter les haines, les instincts, ou au contraire à conforter la République, et je crois que l’image que nous donnons à Amiens aujourd’hui – celle d’hommes et de femmes qui assument leurs différences, mais qui sont aussi dans le souci de l’intérêt général et qui le sont sincèrement – est utile au pays dans le contexte des élections qui se présentent à nous. Et je forme le vœu que dans les années et les mois qui viennent, ceux qui seront dans l’action publique soient suffisamment conscients du moment historique particulier dans lequel l’Europe se trouve pour faire en sorte que la parole publique soit à la hauteur de ce que souhaitent les Français pour eux-mêmes et pour leur pays qu’ils aiment.
 
16.03.2017 Discours de Bernard CAZENEUVE – Déplacement dans la Somme (Amiens)_16_03_2017

Vahiné fête ses 45 ans…dans la joie

jeudi 16 mars 2017 - 18:59

Vahiné, le leader des aides aux desserts, s’offre pour son 45ème anniversaire un nouveau positionnement autour de la joie. Et met les enfants à l’honneur. Lire l’article

Une chaire Design et Action publique à l’Ecole de design de Nantes

jeudi 16 mars 2017 - 18:12

L’Ecole de design de Nantes a lancé une chaire autour de l’action publique innovante en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Pilotée par Gaël Guilloux, directeur du laboratoire de recherche de l’école Care, el…

Près d’un utilisateur d’iPhone sur deux ne fait pas confiance au cloud d’Apple

jeudi 16 mars 2017 - 18:10

Selon une étude de Clutch, 76% des utilisateurs d’iPhone considèrent leur terminal comme sûr. Mais ils sont 47% à ne pas faire confiance au service iCloud d’Apple pour le stockage de leurs données personnel…

Ducros continue d’innover et se lance dans le sel

jeudi 16 mars 2017 - 17:57

La marque Ducros a généré l’an dernier des ventes en croissance de 2%. Cette année, le spécialiste des herbes et épices, poursuit sa politique d’innovation et arrive sur le segment du sel. Li…

A Paris, la neutralité carbone en 2050 passe par une révolution

jeudi 16 mars 2017 - 17:55

La capitale s’est engagée vers une réduction drastique de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). L’étude réalisée à la demande de la Mairie propose des mesures radicales.   …

[Vidéo] Les passagers de ce Boeing 737 ont vu l’eau de très très près

jeudi 16 mars 2017 - 17:50

A deux doigts du grand plouf. Seuls quelques pieds ont séparé de la mer le Boeing 737 en phase d’approche à Saint-Martin, en début de semaine dernière. Les passagers comme les vacanciers sur la place de Maho Beach ont connu un moment fort en émotion. Ils se rendaient à Saint-Martin. Très certainement pour profiter de la plage et se […] 

Ferrero rachète la marque de chocolat Fannie May

jeudi 16 mars 2017 - 17:45

Le groupe italien Ferrero rachète la marque de chocolat américaine Fannie May. Une belle opportunité pour développer le marché américain, à la suite des Tic Tac.  Après les biscuits Delacre, …

Les Galeries Lafayette ouvrent un magasin dédié aux groupes de touristes asiatiques

jeudi 16 mars 2017 - 17:37

Le groupe Galeries Lafayette ouvre, juste en face de son magasin du boulevard Haussmann, une boutique de plus de 2500 m² spécialement conçue pour plaire aux touristes asiatiques voyageant en groupe. Lire l’article

Les Galeries Lafayette ouvrent un magasin dédié aux groupes de touristes asiatiques

jeudi 16 mars 2017 - 17:37

Le groupe Galeries Lafayette ouvre, juste en face de son magasin du boulevard Haussmann, une boutique de plus de 2500 m² spécialement conçue pour plaire aux touristes asiatiques voyageant en groupe.

 

Déplacement au Conseil national de l’industrie

jeudi 16 mars 2017 - 17:35

M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, se rendra à la réunion plénière du Conseil national de l’industrie au Conservatoire national des arts et métiers, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris, vendredi 17 mars 2017 à 10h00
 
en présence de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et de M. Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation
 
Le Premier ministre prononcera le discours de clôture de la réunion.
(Séquence ouverte à la presse – Pool Tv + presse accréditée)
 
Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de vous accréditer impérativement à l’adresse
communication@pm.gouv.fr, avant jeudi 16 mars 2017, 20h00.
 
Entrée sur accréditation, merci de nous communiquer votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci, ainsi que d’une pièce d’identité.
 
Pool Tv : France Télévisions Contacts: 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 communication@pm.gouv.fr 2017.03.17 Note aux rédactions de M. Bernard Cazeneuve – Déplacement au Conseil national de l’industrie

Bel inaugure une usine Vache qui rit au Vietnam

jeudi 16 mars 2017 - 17:07

Pour alimenter le marché vietnamien et accompagner le développement de la zone Asie du Sud-Est, le groupe fromager Bel a inauguré un nouvel outil industriel, dédié à la Vache qui rit, dans la province de Binh…

N’ayez pas peur, les robots sont des êtres comme nous

jeudi 16 mars 2017 - 17:00

A l’occasion de la Semaine du Cerveau, le directeur de recherche du CNRS Kevin O’Regan a présenté ses dernières recherches sur la perception des robots.  « Il n’y a pas de problème logique au fait que les robots pourraient sentir un jour. », Kevin O’Regan, directeur de recherche au CNRS au sein du Laboratoire de Psychologie de la […] 

Eugène Kaspersky : "La Russie a les meilleurs ingénieurs informatiques mais aussi les pires cybercriminels"

jeudi 16 mars 2017 - 16:35

Kaspersky Lab est l’un des acteurs majeurs de la sécurité informatique depuis sa création à la fin des années 1990. Avec l’évolution des menaces au cours des deux dernières décennies, l’entreprise russe a dû s’adapter pour faire face à de nouveaux types d’attaques sur de nouveaux types de systèmes. […] 

"Il nous faut un grand ministère pour développer une politique de l’alimentation ambitieuse", réclame Jean-Philippe Girard

jeudi 16 mars 2017 - 16:31

Non respect de la loi par la grande distribution, transparence sur les prix, étiquetage nutritionnel négocié ce jeudi avec Marisol Touraine, réformes nécessaires… L’Usine Nouvelle a interrogé Jean-Phili…

Malgré un contexte laitier difficile, Savencia signe une belle année 2016

jeudi 16 mars 2017 - 16:29

Le groupe familial Savencia Fromage & Dairy, qui a œuvré dans un contexte mondial compliqué en 2016, enregistre des résultats satisfaisants. Il publie un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros, en recul de 0,5 %, dû aux effets de change, mais en progression de 2,2 % en organique. Il mise sur la valorisation de ses marques et sur l’international pour continuer à gagner en compétitivité. 

Les dates clés du dieselgate, le scandale qui éclabousse les grands de l’automobile

jeudi 16 mars 2017 - 16:10

L’affaire des moteurs truqués a très largement dépassé les frontières de l’Allemagne et de son constructeur populaire Volkswagen. Après les rapports et autres révélations qui ont mis en cause une demi-douzaine de marques internationales, c’est au tour de Renault d’être pointé du doigt, avec la mise au jour […] 

Renault Trucks annonce 273 recrutements dont 100 à Blainville-sur-Orne

jeudi 16 mars 2017 - 16:09

Renault Trucks va recruter 273 opérateurs au cours de l’année 2017 dont 100 à Blainville-sur-Orne (Calvados) ou il fabrique des camions de moyen tonnage, un segment en progression. Renault Trucks (groupe Volvo) a annonc&eacut…

Interview de Bernard Cazeneuve, Le Courrier Picard

jeudi 16 mars 2017 - 15:30

La ville d’Amiens a été durement frappée par la fermeture de l’usine Goodyear et s’apprête à faire face à la fermeture de Whirlpool. Quel rôle l’Etat peut-il jouer en matière revitalisation des territoires touchés ? Sur quoi porte concrètement le contrat de développement de l’Amiénois ? 
Je veux d’abord dire mon soutien aux salariés de Whirlpool, et saluer leur responsabilité dans cette période que je sais difficile. Le gouvernement travaille d’arrache pieds à défendre nos emplois, notre industrie. Nous l’avons fait en aidant nos entreprises à sortir de la crise, à redresser leurs marges, à reprendre leurs investissements. Nous le faisons en mettant les entreprises, comme Whirlpool, qui souhaitent délocaliser face à leurs responsabilités. Mais vous avez raison de le souligner, notre devoir est surtout de nous battre chaque jour pour rendre nos territoires plus attractifs. Cela implique d’y apporter des services essentiels, c’est le contenu du contrat de développement de l’Amiénois. Je présenterai aujourd’hui des mesures en matière de transports, de santé, de cadre de vie.  Nous allons aussi travailler à mieux accompagner les parcours individuels en finançant 900 formations supplémentaires dans les métiers de la santé, des énergies renouvelables ou du numérique.
  Des repreneurs (chinois pour Goodyear) manifestent-ils toujours un intérêt pour le site Goodyear ? Des pistes de repreneurs sont annoncées pour Whirlpool : quelles sont-elles et dans quels secteurs d’activité ?
Je veux le dire aux salariés du site que, comme je l’ai indiqué aux dirigeants de cette entreprise : j’attends de Whirlpool qu’elle mette en œuvre tous les moyens possibles à la réindustrialisation du site. Les engagements pris par Whirlpool sont jusqu’ici tenus, mais je me garderais bien, comme tant d’autres sont tentés de le faire pour nourrir leurs effets d’annonce, de vous dire si un tel ou un tel est intéressé. C’est en agissant ainsi que l’on met à risque les projets de reprise. Ce que je peux vous dire c’est que tous les services de l’Etat sont mobilisés, à ma demande, par Christophe SIRUGUE, en lien étroit avec la Région et son président, pour accompagner la recherche d’un repreneur et que des premières pistes sont à l’étude.
  M. Le Premier ministre, vous vous apprêtez à signer le protocole de financement du projet Picardie-Roissy. Peut-on considérer aujourd’hui que ce projet a enfin atteint le point de non-retour ?
Oui je le crois. Le protocole que nous allons signer ce matin avec X. Bertrand et les élus de la Somme et de l’Oise va permettre à ce projet utile pour la desserte et l’attractivité de ce territoire de franchir une étape décisive. L’enquête publique se tiendra dès l’année prochaine et les travaux débuteront en 2020, pour une mise en service en 2024.
 
L’Etat peine souvent à honorer ses engagements dans le cadre des contrats de plan Etat-Région. Au-delà des promesses, l’argent sera-t-il réellement disponible ?
L’Etat s’est engagé à financer les projets des collectivités territoriales à hauteur de 14Md€ sur la période 2015-2020 dans le cadre des contrats de plan Etat-Région (CPER). C’est une intervention significative de l’Etat pour soutenir le territoire. Tous les financements sur lesquels le gouvernement s’est engagé seront honorés.
  Parmi les grands projets d’infrastructures, le canal seine-Nord Europe tient une place à part au regard des sommes en jeu. Là encore, l’Etat, l’Union Européenne, les collectivités ont multiplié les engagements. Pour autant le projet peine toujours autant à émerger ; pourquoi ? A quelle échéance verra-t-on réellement débuter le chantier ? 
Le projet avait été engagé par la majorité précédente. Pour le faire aboutir, nous avons remis le dossier à plat en 2012 Tout d’abord nous avons obtenu de l’Union européenne qu’elle cofinance le projet au niveau exceptionnel de 40%, et nous nous nous sommes mis d’accord avec les collectivités sur un protocole de financement. Ensuite le projet a été reconfiguré au plan technique et a fait l’objet d’une nouvelle enquête publique. Enfin, je suis en mesure de vous annoncer que le décret statutaire de la société de projet vient de recevoir un avis favorable du Conseil d’Etat et va être publié d’un jour à l’autre, ce qui permettra de créer effectivement la société au cours des prochaines semaines. L’étape suivante sera la passation des premiers marchés.
 
Toujours au sujet du Canal Seine-Nord, quelle garantie y a-t-il qu’une future majorité ne vienne pas défaire ce que votre gouvernement aura fait ?
Ce projet fait consensus et il est tellement engagé que je n’imagine pas qu’un gouvernement prenne le risque de briser cette union.
 
 
 
 
 
La Picardie et singulièrement Amiens, ont beaucoup perdu dans l’opération de fusion-absorption avec le Nord-Pas-de-Calais. Les promesses faites par Manuels Valls en matière de compensations, n’ont pas toutes été tenues.  Quelle garantie y a-t-il que celles que vous faites aujourd’hui, ne subiront pas le même sort ? 
La réforme territoriale que nous avons menée, avec le Président de la République était indispensable pour que la France puisse répondre aux défis de notre siècle. Dans l’équilibre de la nouvelle région des hauts de France, Amiens est une ville qui compte. Nous avons fait le choix d’implanter ou de préserver de nombreux services publics à Amiens. Dans la région Hauts-de-France l’équilibre territorial de l’emploi public entre les deux anciennes régions a été respecté, aucun agent n’a eu à subir de mobilité géographique forcée. Mais je ne méconnais pas les difficultés liées à la réorganisation du travail des agents, et je tiens à leur dire toute ma gratitude pour les efforts qu’ils ont accomplis. Aujourd’hui, je viens prendre un nouvel engagement, celui de conforter le rôle d’Amiens en tant que territoire d’équilibre de la nouvelle région, en y créant le premier pôle des services publics du XXIe siècle, qui offrira aux fonctionnaires en poste à Amiens un environnement de travail performant et de proximité. Je poserai la première pierre ce matin. 
 
Les élus amiénois comptent solliciter l’Etat pour une participation financière au projet de bus à haut niveau de service nécessitant un investissement de 120 millions d’euros ? Quel sera le niveau de participation de l’Etat ?
Ces nouvelles lignes de bus à haut niveau de service sont un projet utile pour développer l’usage des transports en commun dans l’agglomération amiénoise et réduire la circulation automobile. Cela rejoint les objectifs de la politique menée par le Gouvernement de réduction des gaz à effet de serre et d’amélioration de la qualité de vie. C’est pourquoi l’Etat le soutiendra financièrement en apportant une subvention de 10,5 millions d’euros.
 
Lors de sa dernière visite à Amiens, votre prédécesseur, Manuel Valls, avait promis cent emplois pour un centre de traitement des titres. Depuis, on a appris que cinquante postes iraient à Arras, combien y aura-t-il vraiment de créations de postes à Amiens ?
Je vous confirme la création d’une plate-forme nationale compétente en matière d’immatriculation des véhicules à la préfecture de la Somme : il y en a cinq en France.  Cette plateforme délivrera des cartes grises et n’a rien à voir avec celle d’Arras, à vocation interdépartementale, qui est spécialisée dans les cartes d’identité et les passeports. Le centre ouvrira le 1er novembre 2017.
 
 
 
Vous allez également aller en Picardie maritime ce jeudi. Dans ce secteur, un élu important, le maire d’Abbeville, Nicolas Dumont (ancien vice-président PS du conseil régional) vient d’annoncer son soutien à Emmanuel Macron… Dans un secteur où votre ministre, Pascale Boistard, devrait être candidate aux législatives. Comment réagissez-vous alors que vous venez d’apporter votre soutien à Benoît Hamon ?
Comme Premier ministre, je me déplace partout en France sans regarder la couleur politique des élus locaux. Pour moi, la loyauté est la première des vertus en politique. La loyauté à notre histoire, à nos valeurs, aux principes que nous défendons. C’est à cet aune que nos choix doivent être évalués en conscience. Pour ma part, j’ai fait ce choix d’être loyal à ma famille politique.
16.03.2017 Interview de M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre – Le Courrier Picard

Très bons résultats et quelques records pour la douane en 2016

jeudi 16 mars 2017 - 15:24

Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances, et Christian Eckert, secrétaire d’Etat chargé du Budget et des Comptes publics, ont présenté, le 16 mars 2017, les résultats de la douane française pour l’année 2016. Ils ont salué l’implication des 16 759 douaniers français dans la protection du territoire, de ses citoyens et de notre économie.

Un peu d’oxygène pour Vivarte avec l’abandon de près de 850 millions d’euros de dette

jeudi 16 mars 2017 - 15:20

Vivarte annonce être parvenu à un accord avec ses créanciers. A la clé : près de 850 millions d’euros de dettes abandonnées. 

Inditex dépasse les 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016

jeudi 16 mars 2017 - 15:17

Le groupe de mode espagnol Inditex (Zara) publie un chiffre d’affaires en progression de 12% en 2016, à 23,3 milliards d’euros. 

Inditex dépasse les 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016

jeudi 16 mars 2017 - 15:17

Le groupe de mode espagnol Inditex (Zara) publie un chiffre d’affaires en progression de 12% en 2016, à 23,3 milliards d’euros. 

Inditex dépasse les 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016

jeudi 16 mars 2017 - 15:17

Le groupe de mode espagnol Inditex (Zara) publie un chiffre d’affaires en progression de 12% en 2016, à 23,3 milliards d’euros. 

Le Simply Market de Beaumont 2 a pris l’enseigne Auchan Supermarché

jeudi 16 mars 2017 - 14:46

Le 15 mars 2017, le magasin Simply Market de Beaumont 2 a adopté l’enseigne Auchan Supermarché. Ce changement d’enseigne se place dans le cadre du nouveau projet d’entreprise d’Auchan Retail France qui vise à instaurer une marque unique présente sur tout le territoire.

 

 

Point sur les événements à Paris et à Grasse

jeudi 16 mars 2017 - 14:42

M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre,
recevra M. Bruno Le Roux, ministre de l’intérieur Jeudi 16 mars 2017 à 14h30
pour faire le point sur les événements de ce jour à Paris et à Grasse
A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 14h20 à l’ensemble des journalistes accrédités à l’adresse :
communication@pm.gouv.fr
Entrée sur accréditation, vous devez impérativement nous communiquer votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci, ainsi que d’une pièce d’identité.
Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15

[Logisitique] Cinq innovations phares vues à la SITL

jeudi 16 mars 2017 - 14:33

Les acteurs du transport et de la logistique se sont donné rendez-vous au salon de la Semaine internationale du Transport et de la logistique (SITL). L’occasion de découvrir les innovations qui façonnent déjà les pratiques de demain. L’Usine Nouvelle a fait sa sélection. Pendant toute la durée de la Semaine internationale du Transport et de […] 

Auchan installe des consignes Packcity dans plusieurs de ses hypermarchés

jeudi 16 mars 2017 - 14:13

Auchan Retail France a décidé de proposer une nouvelle expérience de retrait de colis en implantant des consignes Packcity dans plusieurs de ses hypermarchés. De quoi faciliter la mise à disposition en magasin et le retrait par le consommateur en libre-service des colis commandés sur Auchan.fr ou d’autres enseignes en ligne. 

Le Petit Marseillais à la conquête des Etats-Unis

jeudi 16 mars 2017 - 13:44

Johnson & Johnson est en train de déployer Le Petit Marseillais en Amérique du Nord. Aux Etats-Unis, la marque est déjà présente des acteurs variés comme Target, Walmart  ou Ulta. Lire l’article…

Les comptes de la sécurité sociale pour 2016 poursuivent leur redressement, en amélioration de 3 milliards d’euros par rapport à 2015

jeudi 16 mars 2017 - 12:48

Michel SAPIN, ministre de l’Economie et des Finances, Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé et Christian ECKERT, secrétaire d’Etat chargé du Budget et des Comptes publics, […]

Déplacement de Bernard Cazeneuve dans le Puy-de-Dôme

jeudi 16 mars 2017 - 12:19

M. Bernard CAZENEUVE, Premier ministre, se rendra dans le Puy-de-Dôme
Vendredi 17 mars 2017
 
Le Premier ministre, Bernard CAZENEUVE, se rendra d’abord à Pont-du-Château pour la cérémonie solennelle d’inhumation de M. Gabriel AYMARD, soldat tombé au combat lors de la bataille de la Somme en 1916. Le Premier ministre rejoindra ensuite Issoire pour constater l’avancée des travaux de l’Abbatiale Saint-Austremoine, cofinancés par l’Etat, avant la signature d’un contrat de ruralité destiné à renforcer encore davantage l’attractivité et le rayonnement du pays d’Issoire et accompagner les mutations économiques. Le déplacement se clôturera par une visite à la caserne de gendarmerie de la ville.
 
Déroulé prévisionnel :
Cérémonie solennelle d’inhumation de M. Gabriel AYMARD 14h20      Visite de la mairie de Pont-du-Château
Place de l’Hôtel de Ville, 63430 Pont-du-Château
Séquence poolée
 
Cérémonie solennelle d’inhumation de M. Gabriel AYMARD
Toute presse accréditée
 
Discours de M. le Premier ministre
Toute presse accréditée
 
 
Visite de l’Abbatiale et signature du contrat de ruralité d’Issoire
  15h40         Visite de l’Abbatiale Saint-Austremoine d’Issoire
18, rue du Mas – 63500 Issoire
Séquence poolée
 
  16h15         Signature du contrat de ruralité d’Issoire
Halle aux grains, Place de la Halle – 63500 Issoire
Toute presse accréditée
 
Discours de M. le Premier ministre
Toute presse accréditée
 
 
Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de bien vouloir vous accréditer à l’adresse
communication@pm.gouv.fr avant jeudi 16 mars 2017 à 18h.
 
Merci de bien vouloir impérativement nous communiquer si vous prenez les vols conseillés et pour quelle(s) séquence(s) vous souhaitez être accrédités.
Merci de nous communiquer également votre numéro de portable et votre numéro de carte de presse et de vous munir de celle-ci et de votre pièce d’identité le jour du déplacement.
Une voiture sera mise en place dans la délégation pour les journalistes entre les séquences (Pont-du-Château > Issoire > Pont-du-Château).
 
Pool TV : France Télévisions.
  VOLS CONSEILLÉS POUR LES JOURNALISTES EN PROVENANCE DE PARIS :
ALLER – Vol AF 7752 09h30 aéroport de Paris CDG – arrivée 10h30 aéroport de Clermont-Ferrand, Auvergne
RETOUR – Vol AF 7757 18h40 aéroport de Clermont-Ferrand, Auvergne – arrivée 19h45 aéroport de Paris CDG
 
Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 communication@pm.gouv.fr Déplacement dans le Puy-de-Dôme de Bernard Cazeneuve_17_03_2017


6/1 1521234567891011121314151617181920212223242550751001 152