Call Ways ® presse magazine tabloïd news

ALERTE INFO

jeudi 22 novembre 2018 - 09:35

Avec ses chaudières made in France, Atlantic fait de l’œil à l’industrie

Avec une production hexagonale à 93%, le vendéen Atlantic, champion du chauffage et du chauffe-eau auprès des particuliers, joue à fond la carte du Made in France. Un argument qu’il valoriser pour se positionner sur le marché des chaudières et chaufferies industrielles. Chez le vendéen Atlantic, qui se revendique leader français sur […] 

[L’industrie c’est fou] Nera, la moto électrique issue de l’impression 3D

jeudi 22 novembre 2018 - 07:30

Après les motos électriques, les motos issues de l’impression 3D. Spécialiste du secteur, l’entreprise BigRep a présenté durant le salon allemand Formnext son prototype de deux-roues toute nouvelle génération. Le marché des motos est en pleine évolution. Il suffit de regarder les modèles et prototypes innovants qui ont […] 

[Test] Votre entreprise respecte-t-elle l’égalité entre hommes et femmes?

jeudi 22 novembre 2018 - 06:00

Le gouvernement présentera jeudi 22 novembre son nouveau dispositif de lutte contre les inégalités salariales entre hommes et femmes. Votre entreprise respecte-t-elle les règles déjà en vigueur ? Un rapide…

Élucidation du mystère de l’origine des disques de gaz massifs autour des étoiles

jeudi 22 novembre 2018 - 00:00

Pourquoi des disques de gaz massifs subsistent-ils dans les systèmes planétaires pendant plusieurs dizaines de millions d’années, bien après que les planètes se soit formées ? Et ce, alors même que les modèles de formation planétaire prédisent le contraire. Une nouvelle étude menée par un astronome de l’Observatoire de Paris – PSL au Laboratoire d’études spatiales et d’instrumentation en astrophysique (Observatoire de Paris – PSL / CNRS / Sorbonne Université / Université Paris Diderot) vient de faire la lumière sur ce mystère. Elle parait dans la revue , le 22 novembre 2018.

[Spécial Bio] Le bio dépasse les 4 milliards d’euros en GMS

jeudi 22 novembre 2018 - 00:00

Chiffres :

+ 23 % : l’évolution en valeur (+ 20,7 % en volume)

+ 2,3 % : l’évolution du prix moyen

3,9 % : la part de marché en valeur du bio dans le total PGC, à + 0,7 point

+ 25,9 %…

Emploi et handicap : les services et aides financières à connaître

jeudi 22 novembre 2018 - 00:00

L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph) propose des services et des aides financières pour les personnes handicapées et les entreprises. […]

L’industrie française séduit les investisseurs étrangers… La preuve en chiffres

mercredi 21 novembre 2018 - 22:00

Après des décennies de French bashing, trois études viennent confirmer le regain d’attractivité de la France et de son industrie pour les investisseurs étrangers. L’attrait de la France pour les investisse…

Le Premier ministre dévoile ses 124 territoires d’industrie

mercredi 21 novembre 2018 - 22:00

A l’occasion du Conseil national de l’industrie, le Premier ministre Edouard Philippe doit dévoiler jeudi 22 novembre la liste des 124 territoires d’industrie retenus par le gouvernement. Ceux-ci recevront des moyens prioritair…

Le Premier ministre dévoile ses 124 territoires d’industrie

mercredi 21 novembre 2018 - 22:00

A l’occasion du Conseil national de l’industrie, le Premier ministre Edouard Philippe doit dévoiler jeudi 22 novembre la liste des 124 territoires d’industrie retenus par le gouvernement. Ceux-ci recevront des moyens prioritair…

Le conseil d’administration de Nissan démet Carlos Ghosn de ses fonctions

mercredi 21 novembre 2018 - 21:23

Nissan a l’intention de nommer son directeur général Hiroto Saikawa au poste de président par intérim en remplacement de Carlos Ghosn, rapporte le Financial Times. Le Français a été démis de ses fonctions par le conseil d’administration de Nissan, selon des médias japonais. Le constructeur automobile nippon a réuni jeudi […] 

Nissan nommerait son directeur général Hiroto Saikawa président par intérim

mercredi 21 novembre 2018 - 21:23

Nissan a l’intention de nommer son directeur général Hiroto Saikawa au poste de président par intérim en remplacement de Carlos Ghosn, rapporte le Financial Times. Le constructeur automobile nippon réunit jeudi 22 novembre son conseil d’administration pour remplacer Carlos Ghosn, par ailleurs PDG de Renault, en détention depuis lundi au Japon sur […] 

Nissan nommerait son directeur général Hiroto Saikawa président par intérim

mercredi 21 novembre 2018 - 21:23

Nissan a l’intention de nommer son directeur général Hiroto Saikawa au poste de président par intérim en remplacement de Carlos Ghosn, rapporte le Financial Times. Le constructeur automobile nippon réunit jeudi 22 novembre son conseil d’administration pour remplacer Carlos Ghosn, par ailleurs PDG de Renault, en détention depuis lundi au Japon sur […] 

Feu vert de la FDA au Daurismo, un traitement du cancer de sang de Pfizer

mercredi 21 novembre 2018 - 20:14

La Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, a approuvé un traitement combiné de Pfizer d’une forme de cancer du sang pour les patients récemment diagnostiqués. La FDA donne son feu vert au Daurismo, un traitement de Pfizer anti cancer du sang. Il a été approuvé chez les adultes atteints de […] 

[Sortie d’usine] L’assemblage (en tranches) du premier Boeing 777X dans la plus grande usine du monde

mercredi 21 novembre 2018 - 18:30

L’avionneur américain Boeing a procédé, dans son usine géante d’Everett, à l’assemblage des trois tronçons du premier 777X. L’appareil doit effectuer son premier vol en 2019.   C&rs…

[Sortie d’usine] L’assemblage (en tranches) du premier Boeing 777X dans la plus grande usine du monde

mercredi 21 novembre 2018 - 18:30

L’avionneur américain Boeing a procédé, dans son usine géante d’Everett, à l’assemblage des trois tronçons du premier 777X. L’appareil doit effectuer son premier vol en 2019.   C&rs…

Veja est la marque la plus plébiscitée sur Instagram selon Lyst

mercredi 21 novembre 2018 - 18:29

Lyst, moteur de recherche dédié à la mode, publie son classement 2018 des marques les plus influentes sur Instagram. Veja occupe la première position du classement. Lire l’article

Nicolas Dupont-Aignan invité de Zemmour et Naulleau

mercredi 21 novembre 2018 - 18:21

Mercredi, novembre 21, 2018 – 20:45

Nicolas Dupont-Aignan invité de Zemmour et Naulleau

mercredi 21 novembre 2018 - 18:18

Slider Accueil: non

Face à un cyber ouragan, comment la France peut se préparer

mercredi 21 novembre 2018 - 18:15

Mieux échanger l’information sur les cyberattaques, protéger les PME, renforcer l’arsenal législatif, développer l’expertise technologique et la formation… Le rapport « Cybermenace : avis de tempête » de l’Institut Montaigne préconise une dizaine de mesures pour renforcer la capacité du pays à faire face à […] 

Face à un cyber ouragan, comment la France peut se préparer

mercredi 21 novembre 2018 - 18:15

Mieux échanger l’information sur les cyberattaques, protéger les PME, renforcer l’arsenal législatif, développer l’expertise technologique et la formation… Le rapport « Cybermenace : avis de tempête » de l’Institut Montaigne préconise une dizaine de mesures pour renforcer la capacité du pays à faire face à […] 

La co-entreprise Normandie Hydrolienne se heurte déjà à EDF et Engie

mercredi 21 novembre 2018 - 17:45

Née officiellement à Londres le 21 novembre 2018, la coentreprise entre la région Normandie et l’écossais Atlantis se heurte déjà à un premier frein pour exploiter avec des hydroliennes le site du …

La co-entreprise Normandie Hydrolienne se heurte déjà à EDF et Engie

mercredi 21 novembre 2018 - 17:45

Née officiellement à Londres le 21 novembre 2018, la coentreprise entre la région Normandie et l’écossais Atlantis se heurte déjà à un premier frein pour exploiter avec des hydroliennes le site du …

Jouet : les premières tendances du Noël 2018

mercredi 21 novembre 2018 - 17:16

Alors que les fabricants et distributeurs de jouets se sont donné rendez-vous au Préshow Jouets et Jeux Noël de Deauville pour préparer – déjà – la fin d’année 2019, LSA fait le point s…

NXP veut se mesurer à Texas Instruments dans les puces industrielles, pas si simple

mercredi 21 novembre 2018 - 16:45

En créant un centre de compétences dédié à l’industrie, le fabricant néerlandais de semi-conducteurs NXP ambitionne de contester le leadership de l’américain Texas Instruments sur ce march&ea…

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

mercredi 21 novembre 2018 - 16:38
Le Premier ministre dévoile la carte des 124 territoires industrie

22 novembre 2018

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

Lors du Conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018, Édouard Philippe a dévoilé le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Au programme : 124 « Territoires d’industrie » sélectionnés, plus d’un milliard d’euros de financement, et une gestion décentralisée.

 
Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois industriels en France. La croissance de la production industrielle française dépasse désormais celles de ses principaux voisins européens. Et les investissements industriels étrangers en Europe en 2017 se sont principalement dirigés vers la France. Ainsi, les sources de satisfaction pour l’industrie française sont présentes mais les défis à relever à l’avenir le sont également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs : l’Europe, l’innovation et surtout, les territoires » a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie.

L’Europe en 2019 sera marqué par les élections des eurodéputés et le Brexit. Dans un tel contexte, le Gouvernement souhaite replacer l’innovation et l’industrie au coeur du projet européen et, également, rendre la France attractive et limiter les conséquences négatives du Brexit.

L’innovation est déterminante dans la compétition industrielle internationale. C’est pour cette raison que le Gouvernement a intégré l’innovation dans les 18 contrats de filière dont 5 ont déjà été signés. L’accompagnement des grands projets d’innovation des filières s’inscrit également dans cet esprit. Parmi ces projets, on peut citer la « bioproduction » nécessaire pour vaincre le cancer ; la conception du train à hydrogène pour remplacer les locomotives fonctionnant au diesel ; les batteries de 4e génération pour répondre aux enjeux énergétiques, etc.

Le troisième enjeu en 2019, c’est la reconquête des territoires d’industrie. Pour soutenir ces territoires, une nouvelle approche, au plus près de la géographie industrielle et de la réalité institutionnelle, sera mise en place.
Une nouvelle approche basée sur 124 « territoires d’industrie »
Le Gouvernement a confié, le 20 septembre 2018, une mission de définition à une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts). Son objectif était de concevoir un nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle.

La mission a ainsi identifié 124 « Territoires d’industrie », répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situent en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l’ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l’industrie. Ces 124 territoires bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner les projets de ces territoires.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes » a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

LA GESTION Décentralisée au coeur du nouveau dispositif
Le nouveau dispositif repose sur un principe de gestion décentralisée. Le pilotage et l’animation des « Territoires d’industrie » associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat.

« Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence » a déclaré le Premier ministre.

Les Régions ont eu un rôle déterminant dans l’identification des 124 « Territoires d’industrie ». Comme l’a souligné le Premier ministre, « parce que la région est désormais devenue le principal acteur du développement économique territorial », elles occuperont un rôle central dans le nouveau dispositif d’accompagnement. Les présidents de region seront ainsi les pilotes du dispositif.

Plus d’un milliard d’euros en faveur des « Territoires d’industrie »
Le nouveau dispositif s’appuie sur le principe de la concentration des moyens. « Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de « panier de services » à destination des territoires d’industrie. »

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ce « panier de services » représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des « Territoires d’industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.
4 besoins des Territoires d’industrie, 18 mesures pour y répondre
Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires ». Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif « Territoire d’innovation » » a déclaré le Premier ministre.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. « Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux. »

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets « France expérimentation » sera lancé dans les « Territoires d’industrie » pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.
 

Le Premier ministre, Édouard Philippe, dévoile la carte des 124 territoires d’industrie

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

mercredi 21 novembre 2018 - 16:38
Le Premier ministre dévoile la carte des 124 territoires industrie

21 novembre 2018

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

Lors du Conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018, Édouard Philippe a dévoilé le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Au programme : 124 « Territoires d’industrie » sélectionnés, plus d’un milliard d’euros de financement, et une gestion décentralisée.

 
Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois industriels en France. La croissance de la production industrielle française dépasse désormais celles de ses principaux voisins européens. Et les investissements industriels étrangers en Europe en 2017 se sont principalement dirigés vers la France. Ainsi, les sources de satisfaction pour l’industrie française sont présentes mais les défis à relever à l’avenir le sont également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs : l’Europe, l’innovation et surtout, les territoires » a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie.

L’Europe en 2019 sera marqué par les élections des eurodéputés et le Brexit. Dans un tel contexte, le Gouvernement souhaite replacer l’innovation et l’industrie au coeur du projet européen et, également, rendre la France attractive et limiter les conséquences négatives du Brexit.

L’innovation est déterminante dans la compétition industrielle internationale. C’est pour cette raison que le Gouvernement a intégré l’innovation dans les 18 contrats de filière dont 5 ont déjà été signés. L’accompagnement des grands projets d’innovation des filières s’inscrit également dans cet esprit. Parmi ces projets, on peut citer la « bioproduction » nécessaire pour vaincre le cancer ; la conception du train à hydrogène pour remplacer les locomotives fonctionnant au diesel ; les batteries de 4e génération pour répondre aux enjeux énergétiques, etc.

Le troisième enjeu en 2019, c’est la reconquête des territoires d’industrie. Pour soutenir ces territoires, une nouvelle approche, au plus près de la géographie industrielle et de la réalité institutionnelle, sera mise en place.
Une nouvelle approche basée sur 124 « territoires d’industrie »
Le Gouvernement a confié, le 20 septembre 2018, une mission de définition à une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts). Son objectif était de concevoir un nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle.

La mission a ainsi identifié 124 « Territoires d’industrie », répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situent en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l’ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l’industrie. Ces 124 territoires bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner les projets de ces territoires.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes » a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

LA GESTION Décentralisée au coeur du nouveau dispositif
Le nouveau dispositif repose sur un principe de gestion décentralisée. Le pilotage et l’animation des « Territoires d’industrie » associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat.

« Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence » a déclaré le Premier ministre.

Les Régions ont eu un rôle déterminant dans l’identification des 124 « Territoires d’industrie ». Comme l’a souligné le Premier ministre, « parce que la région est désormais devenue le principal acteur du développement économique territorial », elles occuperont un rôle central dans le nouveau dispositif d’accompagnement. Les présidents de region seront ainsi les pilotes du dispositif.

Plus d’un milliard d’euros en faveur des « Territoires d’industrie »
Le nouveau dispositif s’appuie sur le principe de la concentration des moyens. « Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de « panier de services » à destination des territoires d’industrie. »

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ce « panier de services » représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des « Territoires d’industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.
4 besoins des Territoires d’industrie, 18 mesures pour y répondre
Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires ». Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif « Territoire d’innovation » » a déclaré le Premier ministre.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. « Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux. »

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets « France expérimentation » sera lancé dans les « Territoires d’industrie » pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

mercredi 21 novembre 2018 - 16:38
Le Premier ministre dévoile la carte des 124 territoires industrie

21 novembre 2018

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

Lors du Conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018, Édouard Philippe a dévoilé le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Au programme : 124 « Territoires d’industrie » sélectionnés, plus d’un milliard d’euros de financement, et une gestion décentralisée.

 
Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois industriels en France. La croissance de la production industrielle française dépasse désormais celles de ses principaux voisins européens. Et les investissements industriels étrangers en Europe en 2017 se sont principalement dirigés vers la France. Ainsi, les sources de satisfaction pour l’industrie française sont présentes mais les défis à relever à l’avenir le sont également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs : l’Europe, l’innovation et surtout, les territoires » a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie.

L’Europe en 2019 sera marqué par les élections des eurodéputés et le Brexit. Dans un tel contexte, le Gouvernement souhaite replacer l’innovation et l’industrie au coeur du projet européen et, également, rendre la France attractive et limiter les conséquences négatives du Brexit.

L’innovation est déterminante dans la compétition industrielle internationale. C’est pour cette raison que le Gouvernement a intégré l’innovation dans les 18 contrats de filière dont 5 ont déjà été signés. L’accompagnement des grands projets d’innovation des filières s’inscrit également dans cet esprit. Parmi ces projets, on peut citer la « bioproduction » nécessaire pour vaincre le cancer ; la conception du train à hydrogène pour remplacer les locomotives fonctionnant au diesel ; les batteries de 4e génération pour répondre aux enjeux énergétiques, etc.

Le troisième enjeu en 2019, c’est la reconquête des territoires d’industrie. Pour soutenir ces territoires, une nouvelle approche, au plus près de la géographie industrielle et de la réalité institutionnelle, sera mise en place.
Une nouvelle approche basée sur 124 « territoires d’industrie »
Le Gouvernement a confié, le 20 septembre 2018, une mission de définition à une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts). Son objectif était de concevoir un nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle.

La mission a ainsi identifié 124 « Territoires d’industrie », répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situent en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l’ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l’industrie. Ces 124 territoires bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner les projets de ces territoires.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes » a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

LA GESTION Décentralisée au coeur du nouveau dispositif
Le nouveau dispositif repose sur un principe de gestion décentralisée. Le pilotage et l’animation des « Territoires d’industrie » associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat.

« Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence » a déclaré le Premier ministre.

Les Régions ont eu un rôle déterminant dans l’identification des 124 « Territoires d’industrie ». Comme l’a souligné le Premier ministre, « parce que la région est désormais devenue le principal acteur du développement économique territorial », elles occuperont un rôle central dans le nouveau dispositif d’accompagnement. Les présidents de region seront ainsi les pilotes du dispositif.

Plus d’un milliard d’euros en faveur des « Territoires d’industrie »
Le nouveau dispositif s’appuie sur le principe de la concentration des moyens. « Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de « panier de services » à destination des territoires d’industrie. »

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ce « panier de services » représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des « Territoires d’industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.
4 besoins des Territoires d’industrie, 18 mesures pour y répondre
Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires ». Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif « Territoire d’innovation » » a déclaré le Premier ministre.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. « Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux. »

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets « France expérimentation » sera lancé dans les « Territoires d’industrie » pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

mercredi 21 novembre 2018 - 16:38
Le Premier ministre dévoile la carte des 124 territoires industrie

21 novembre 2018

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

Lors du Conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018, Édouard Philippe a dévoilé le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Au programme : 124 « Territoires d’industrie » sélectionnés, plus d’un milliard d’euros de financement, et une gestion décentralisée.

 
Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois industriels en France. La croissance de la production industrielle française dépasse désormais celles de ses principaux voisins européens. Et les investissements industriels étrangers en Europe en 2017 se sont principalement dirigés vers la France. Ainsi, les sources de satisfaction pour l’industrie française sont présentes mais les défis à relever à l’avenir le sont également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs : l’Europe, l’innovation et surtout, les territoires » a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie.

L’Europe en 2019 sera marqué par les élections des eurodéputés et le Brexit. Dans un tel contexte, le Gouvernement souhaite replacer l’innovation et l’industrie au coeur du projet européen et, également, rendre la France attractive et limiter les conséquences négatives du Brexit.

L’innovation est déterminante dans la compétition industrielle internationale. C’est pour cette raison que le Gouvernement a intégré l’innovation dans les 18 contrats de filière dont 5 ont déjà été signés. L’accompagnement des grands projets d’innovation des filières s’inscrit également dans cet esprit. Parmi ces projets, on peut citer la « bioproduction » nécessaire pour vaincre le cancer ; la conception du train à hydrogène pour remplacer les locomotives fonctionnant au diesel ; les batteries de 4e génération pour répondre aux enjeux énergétiques, etc.

Le troisième enjeu en 2019, c’est la reconquête des territoires d’industrie. Pour soutenir ces territoires, une nouvelle approche, au plus près de la géographie industrielle et de la réalité institutionnelle, sera mise en place.
Une nouvelle approche basée sur 124 « territoires d’industrie »
Le Gouvernement a confié, le 20 septembre 2018, une mission de définition à une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts). Son objectif était de concevoir un nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle.

La mission a ainsi identifié 124 « Territoires d’industrie », répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situent en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l’ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l’industrie. Ces 124 territoires bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner les projets de ces territoires.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes » a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

LA GESTION Décentralisée au coeur du nouveau dispositif
Le nouveau dispositif repose sur un principe de gestion décentralisée. Le pilotage et l’animation des « Territoires d’industrie » associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat.

« Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence » a déclaré le Premier ministre.

Les Régions ont eu un rôle déterminant dans l’identification des 124 « Territoires d’industrie ». Comme l’a souligné le Premier ministre, « parce que la région est désormais devenue le principal acteur du développement économique territorial », elles occuperont un rôle central dans le nouveau dispositif d’accompagnement. Les présidents de region seront ainsi les pilotes du dispositif.

Plus d’un milliard d’euros en faveur des « Territoires d’industrie »
Le nouveau dispositif s’appuie sur le principe de la concentration des moyens. « Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de « panier de services » à destination des territoires d’industrie. »

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ce « panier de services » représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des « Territoires d’industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.
4 besoins des Territoires d’industrie, 18 mesures pour y répondre
Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires ». Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif « Territoire d’innovation » » a déclaré le Premier ministre.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. « Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux. »

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets « France expérimentation » sera lancé dans les « Territoires d’industrie » pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

mercredi 21 novembre 2018 - 16:38
Le Premier ministre dévoile la carte des 124 territoires industrie

21 novembre 2018

Industrie : une nouvelle approche pour accélérer le développement des territoires industriels

Lors du Conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018, Édouard Philippe a dévoilé le nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires à forte dimension industrielle. Au programme : 124 « Territoires d’industrie » sélectionnés, plus d’un milliard d’euros de financement, et une gestion décentralisée.

 
Pour la première fois depuis dix ans, les entreprises recréent des emplois industriels en France. La croissance de la production industrielle française dépasse désormais celles de ses principaux voisins européens. Et les investissements industriels étrangers en Europe en 2017 se sont principalement dirigés vers la France. Ainsi, les sources de satisfaction pour l’industrie française sont présentes mais les défis à relever à l’avenir le sont également. « Tout cela va nous conduire à mettre l’accent durant l’année 2019 sur trois enjeux majeurs : l’Europe, l’innovation et surtout, les territoires » a souligné le Premier ministre lors du Conseil national de l’industrie.

L’Europe en 2019 sera marqué par les élections des eurodéputés et le Brexit. Dans un tel contexte, le Gouvernement souhaite replacer l’innovation et l’industrie au coeur du projet européen et, également, rendre la France attractive et limiter les conséquences négatives du Brexit.

L’innovation est déterminante dans la compétition industrielle internationale. C’est pour cette raison que le Gouvernement a intégré l’innovation dans les 18 contrats de filière dont 5 ont déjà été signés. L’accompagnement des grands projets d’innovation des filières s’inscrit également dans cet esprit. Parmi ces projets, on peut citer la « bioproduction » nécessaire pour vaincre le cancer ; la conception du train à hydrogène pour remplacer les locomotives fonctionnant au diesel ; les batteries de 4e génération pour répondre aux enjeux énergétiques, etc.

Le troisième enjeu en 2019, c’est la reconquête des territoires d’industrie. Pour soutenir ces territoires, une nouvelle approche, au plus près de la géographie industrielle et de la réalité institutionnelle, sera mise en place.
Une nouvelle approche basée sur 124 « territoires d’industrie »
Le Gouvernement a confié, le 20 septembre 2018, une mission de définition à une équipe pluridisciplinaire (parlementaires, élus, industriels, experts). Son objectif était de concevoir un nouveau dispositif d’accompagnement au service des territoires ayant une forte dimension industrielle.

La mission a ainsi identifié 124 « Territoires d’industrie », répartis dans toute la France, dont la grande majorité se situent en dehors des métropoles. Ce sont des intercommunalités présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l’ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l’industrie. Ces 124 territoires bénéficieront d’un engagement spécifique de l’Etat, qui mobilisera un éventail de politiques publiques pour appuyer et accompagner les projets de ces territoires.

« Ces 124 territoires (…) vont signer durant les prochains mois, un contrat de projet territorial industriel pour formaliser les engagements que prendront les parties prenantes » a déclaré Edouard Philippe. Un point d’étape sera effectué à la prochaine réunion du Conseil national de l’industrie.

LA GESTION Décentralisée au coeur du nouveau dispositif
Le nouveau dispositif repose sur un principe de gestion décentralisée. Le pilotage et l’animation des « Territoires d’industrie » associeront les élus locaux, l’industrie, les conseils régionaux et l’Etat.

« Les projets devront d’abord être gérés et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’EPCI. Car c’est par là que tout commence » a déclaré le Premier ministre.

Les Régions ont eu un rôle déterminant dans l’identification des 124 « Territoires d’industrie ». Comme l’a souligné le Premier ministre, « parce que la région est désormais devenue le principal acteur du développement économique territorial », elles occuperont un rôle central dans le nouveau dispositif d’accompagnement. Les présidents de region seront ainsi les pilotes du dispositif.

Plus d’un milliard d’euros en faveur des « Territoires d’industrie »
Le nouveau dispositif s’appuie sur le principe de la concentration des moyens. « Ces moyens sont à la fois financiers, avec plus d’un milliard d’euros de financements orientés en priorité vers ces territoires, administratifs, techniques et humains. Ces moyens forment une sorte de « panier de services » à destination des territoires d’industrie. »

Le Gouvernement accompagnera les 124 territoires sélectionnés en mettant en place un assortiment de services dont ils pourront se saisir pour développer ou renforcer leurs projets de territoires. Ce « panier de services » représente 18 mesures pour répondre à 4 besoins des « Territoires d’industrie » : recruter, innover, attirer et simplifier.
4 besoins des Territoires d’industrie, 18 mesures pour y répondre
Recruter est un véritable enjeu pour ces territoires. Pour y répondre, « nous mobiliserons en priorité les moyens du Plan d’investissement dans les compétences sur ces territoires ». Autre mesure, avec l’aide de Bpifrance, le Gouvernement souhaite développer dans ces territoires le « volontariat territorial en entreprise ». Cette expérimentation a pour objectif d’orienter de façon privilégiée les étudiants en école d’ingénieurs ou de commerce vers des PME.

Concernant l’innovation, « les territoires d’industrie bénéficieront en priorité des dispositifs que nous venons de lancer dans le cadre du Plan pour l’industrie du futur, du PIA régionalisé ou du dispositif « Territoire d’innovation » » a déclaré le Premier ministre.

Afin de renforcer l’attractivité de ces intercommunalités, « nous mettrons les bouchées doubles pour accélérer la couverture numérique de ces territoires ». La Banque des territoires sera mobilisée pour financer en priorité leurs projets, notamment fonciers. « Business France effectuera des diagnostics d’attractivité et nommera un conseiller export pour chacun d’entre eux. »

Enfin, pour répondre à l’enjeu de la simplification, un appel à projets « France expérimentation » sera lancé dans les « Territoires d’industrie » pour y faciliter les demandes de dérogations administratives et règlementaires.

PSA confirme la fermeture de son usine de Saint-Ouen

mercredi 21 novembre 2018 - 16:35

Le groupe PSA a confirmé le 21 novembre la fermeture de son usine de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et promis un accompagnement de qualité pour les 350 salariés du site. Le 21 novembre, lors de la réunion du comité ce…

Airbus pourrait développer un A350neo et un nouveau monocouloir

mercredi 21 novembre 2018 - 16:34

Airbus veut développer un nouveau monocouloir et un A350neo, version remaniée du dernier gros porteur du constructeur aéronautique, qui devraient tous les deux être dotés d’une nouvelle génération de moteurs dès le milieu de la prochaine décennie, rapporte Bloomberg. Airbus prépare l’avenir. L’avionneur […] 

Airbus pourrait développer un A350neo et un nouveau monocouloir

mercredi 21 novembre 2018 - 16:34

Airbus veut développer un nouveau monocouloir et un A350neo, version remaniée du dernier gros porteur du constructeur aéronautique, qui devraient tous les deux être dotés d’une nouvelle génération de moteurs dès le milieu de la prochaine décennie, rapporte Bloomberg. Airbus prépare l’avenir. L’avionneur […] 

Camino : à la rencontre d’un intrapreneur de la Fabrique numérique

mercredi 21 novembre 2018 - 16:19

« Camino » : le chemin en espagnol… Mais Camino, c’est aussi l’acronyme de « Cadastre minier numérique et ouvert », le projet de site web de l’un des « intrapreneurs » de la Fabrique numérique de notre pôle ministériel. Dans le cadre de la semaine de l…

"Accélérons la transition écologique grâce à l’hydrogène", clament des élus au Congrès des maires

mercredi 21 novembre 2018 - 16:15

Les maires aussi croient au potentiel de l‘hydrogène et à la capacité qu’a la France de développer une filière industrielle. Cette tribune du "Club des élus acteurs de l’hydrogène&…

Pour Noël, Orange déploie en boutique une animation en réalité augmentée avec Snapchat

mercredi 21 novembre 2018 - 15:47

Orange a travaillé avec We are Social pour proposer dans toutes ses boutiques françaises un jeu en réalité augmentée à partir du réseau social Snapchat.  Lire l’article

LG lance le premier frigo de table sans compresseur ni réfrigérant

mercredi 21 novembre 2018 - 15:45

Le groupe coréen d’électronique LG Electronics lance son réfrigérateur « LG Object ». La particularité de ce frigo de table de 40 litres? Son mode de refroidissement. Un mode de refroidissement sans compresseur classique ni réfrigérant. C’est l’originalité du réfrigérateur « LG […] 

Chez PSA Sochaux, la production bloquée par les "gilets jaunes"

mercredi 21 novembre 2018 - 15:15

Les deux lignes de production de l’usine PSA-Peugeot Citroën de Sochaux (Doubs), qui produisent des 3008 et des 308, ont dû être arrêtées le 21 novembre, en raison d’une pénurie de pièces bloquées dans le sud-ouest de la France par le mouvement des « Gilets jaunes ». Mercredi 21 novembre après-midi, dans le Doubs, les deux […] 

Au Japon, la chute de Carlos Ghosn ravive les tensions autour de l’Alliance

mercredi 21 novembre 2018 - 15:15

Le fragile équilibre des pouvoirs dans l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est scruté à la loupe au Japon. L’arrestation de Carlos Ghosn, ancienne icône de la presse japonaise, pourrait permettre à Nissan …

L’avenir de la supply chain et du retail est écrit dans l’analyse des données [Tribune]

mercredi 21 novembre 2018 - 14:39

Optimisation des coûts, analyse intelligente des données, agilité et accélération du processus de prise de décisions stratégiques, Carlos Kuhl Nogueira, directeur général New Business / Da…

Emmanuel Macron transforme la PPE en une stratégie énergie climat

mercredi 21 novembre 2018 - 14:37

Le Président de la République ne devrait pas se contenter de dévoiler la feuille de route énergétique pour les dix ans à venir (PPE). Il devrait la mixer avec la stratégie nationale bas carbone (SNBC) po…

Darty fait son entrée chez Carrefour

mercredi 21 novembre 2018 - 14:29

En ouvrant coup sur coup le 21 novembre deux « vrais » Darty dans deux de ses hypermarchés, Carrefour s’engage sur une nouvelle voie : faire appel à un spécialiste pour réveiller les ventes dans les produits techniques. 

 

Carrefour accompagne les producteurs laitiers en conversion au bio

mercredi 21 novembre 2018 - 14:11

Carrefour et sa fondation, le WWF France, le groupe Laiterie Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) et la coopérative des éleveurs laitiers du bassin Centre (APLB) signent le premier partenariat pour accompagner les producteurs laiti…

[Black Friday 2018] Les marques beauté font des promos et des éditions limitées

mercredi 21 novembre 2018 - 13:57

Les acteurs de la beauté et l’électrobeauté font des promotions sur leurs propres sites e-commerce à l’occasion du Black Friday. Oral-B va jusqu’à lancer une édition limitée de sa nou…

La bataille des diamants contre les pierres de synthèse

mercredi 21 novembre 2018 - 13:45

Les pierres de synthèse, qui commencent à se faire une place dans la joaillerie, inquiètent les producteurs de diamants. Ces derniers ont décidé de lancer une campagne de 60 millions d’euros pour mettre en valeu…

Soft skills : à quelles compétences-clés peut-on vraiment se former?

mercredi 21 novembre 2018 - 13:15

Les compétences transverses sont un des nouveaux enjeux de la formation. Depuis quelques temps, ces compétences prennent de plus en plus de place dans les objectifs de formation des entreprises. Mais il n’est pas toujours facile de savoir comment les développer chez ses collaborateurs. Notamment, elles sont souvent vues comme « innées », difficiles voire […] 

Comment les distributeurs bio spécialisés doivent-ils se réinventer ?

mercredi 21 novembre 2018 - 12:47

Sur le marché du bio, les enseignes généralistes gagnent du terrain face aux spécialistes, qui doivent réagir. Natexbio a mené une étude avec le cabinet Ecozept pour mettre en lumière la situati…

A Escaudoeuvres, Tereos mise sur l’exportation du sucre français

mercredi 21 novembre 2018 - 12:45

Tereos a inauguré son centre de logistique export à Escaudoeuvres dans les Hauts de France, l’un des plus grands de la filière. Une façon pour le numéro 2 mondial du sucre de confirmer ses ambitions sur les marchés étrangers.  Deux lignes de production qui fonctionnent 24 heures sur 24 et 6 jours sur 7, 1 680 tonnes […] 

Déplacement d’Édouard Philippe, Premier ministre, au 101e Congrès de l’AMF

mercredi 21 novembre 2018 - 12:33

M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre,

prononcera un discours à l’occasion du

101ème Congrès de l’Association des Maires de France

 

Jeudi 22 novembre 2018

à 15h00
 

Le Premier ministre se rendra à la séance de clôture du 101ème Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France. Il évoquera les actions menées par le Gouvernement pour et avec les communes et intercommunalités depuis 18 mois, et pour les mois à venir.

Déroulé prévisionnel :

15h00 : arrivée du Premier ministre
Pool TV

16h00 : discours du Premier ministre
Toute presse accréditée

Dispositif presse :

Merci de bien vouloir vous accréditer avant le mercredi 21 novembre 2017 à 19h00 à l’adresse : communication@pm.gouv.fr et de bien vouloir nous communiquer votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci.

▪ Les journalistes accrédités sont invités à se présenter Porte A – Parc des Expositions – Porte de Versailles – Pavillon 5 à l’accueil spécifique presse. Un badge vous sera remis sur place.

▪ Accès : tramway ligne 3, station de métro – Porte de Versailles (ligne 12) ; Parking payant porte C

Pool TV: France Télévisions.

 

Conseiller en charge : Ségolène REDON

Contacts : 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 – communication@pm.gouv.fr

Note aux rédactions – Déplacement de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre – 101ème Congrès de l’AMF – 21.11.2018

Les secrets du succès des calendriers de l’avent

mercredi 21 novembre 2018 - 12:18

Toujours plus nombreux et toujours aussi porteurs ! Année après année, les calendriers de l’avent sont devenus un véritable rituel de Noël pour les enfants. Retour sur un créneau particulièrem…

[Vidéo] Vivez l’atterrissage d’un Airbus A340 à Bombay dans les yeux d’un pilote

mercredi 21 novembre 2018 - 12:16

De plus en plus de pilotes se muent en Youtubers et immortalisent leur quotidien en vidéos. Un pilote d’Air France a filmé son approche vers l’aéroport de Bombay en Inde, dans le cockpit d’un Airbus A340.   P…

Carlos Ghosn écarté, Bruno Le Maire et les dirigeants de Renault dans le flou

mercredi 21 novembre 2018 - 11:30

Bercy martèle que la gouvernance de Renault est assurée, Thierry Bolloré assurant la direction exécutive du groupe. Le ministre de l’Economie, Bruno le Maire, demande à ce que les informations dont disposent Nis…

Carlos Ghosn écarté, Bruno Le Maire et les dirigeants de Renault dans le flou

mercredi 21 novembre 2018 - 11:30

Bercy martèle que la gouvernance de Renault est assurée, Thierry Bolloré assurant la direction exécutive du groupe. Le ministre de l’Economie, Bruno le Maire, demande à ce que les informations dont disposent Nis…

Carlos Ghosn écarté, Bruno Le Maire et les dirigeants de Renault dans le flou

mercredi 21 novembre 2018 - 11:30

Bercy martèle que la gouvernance de Renault est assurée, Thierry Bolloré assurant la direction exécutive du groupe. Le ministre de l’Economie, Bruno le Maire, demande à ce que les informations dont disposent Nis…

Dassault, Airbus, Safran et MTU joueront les premiers rôles dans le futur avion de combat franco-allemand

mercredi 21 novembre 2018 - 11:19

La ministre des armées Florence Parly et son homologue allemande Ursula Von der Leyen attribueront l’an prochain aux industriels européens les premiers contrats d’études pour affiner l’architecture du système aérien de combat du futur et préparer les premiers démonstrateurs. Elles ont déjà confirmé les noms des […] 

Dassault, Airbus, Safran et MTU joueront les premiers rôles dans le futur avion de combat franco-allemand

mercredi 21 novembre 2018 - 11:19

La ministre des armées Florence Parly et son homologue allemande Ursula Von der Leyen attribueront l’an prochain aux industriels européens les premiers contrats d’études pour affiner l’architecture du système aérien de combat du futur et préparer les premiers démonstrateurs. Elles ont déjà confirmé les noms des […] 

Strasbourg, pionnière de la mobilité décarbonée

mercredi 21 novembre 2018 - 10:30

Précurseur en matière de mobilité durable, la capitale alsacienne continue à avancer dans la décarbonation. Les Strasbourgeois restent les champions de France de la petite reine. Le vélo représente, selo…

Castorama poursuit sa chute au troisième trimestre

mercredi 21 novembre 2018 - 10:17

Le groupe Kingfisher publie ses résultats trimestriels. S’ils ne sont pas si mauvais pour le groupe, ils s’avèrent en revanche très inquiétants pour Castorama, qui continue sa dégringolade, mois apr&egra…

Castorama poursuit sa chute au troisième trimestre

mercredi 21 novembre 2018 - 10:17

Le groupe Kingfisher publie ses résultats trimestriels. S’ils ne sont pas si mauvais pour le groupe, ils s’avèrent en revanche très inquiétants pour Castorama, qui continue sa dégringolade, mois après mois.

 Lire l’article

Conseil national de l’industrie

mercredi 21 novembre 2018 - 10:12

M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre, présidera le Conseil national de l’industrie
Jeudi 22 novembre 2018, Usine Extraordinaire, Grand Palais, Paris

Un an après la présentation des ambitions du Gouvernement en matière de politique industrielle, le Premier ministre présidera un nouveau Conseil national de l’industrie entouré de M. Bruno LE MAIRE, ministre de l’Économie et des Finances, de M. François de RUGY, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, de Mme Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, de Mme Muriel PENICAUD, ministre du Travail, de M. Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, de Mme Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de Mme Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités territoriales, de M. Didier GUILLAUME, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, de Mme Elisabeth BORNE, ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, de Mme Brune POIRSON, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et de Mme Agnès PANNIER-RUNACHER, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances.
A cette occasion, le Premier ministre dressera le bilan de la nouvelle politique industrielle impulsée depuis un an et abordera les défis à venir. Il dévoilera également la liste des « Territoires d’industrie », élaborée avec les régions et les intercommunalités, sur lesquels seront déployés en priorité la stratégie de reconquête territoriale de l’industrie.

Le Conseil national de l’industrie se tiendra au sein d’une usine éphémère installée au Grand Palais à l’occasion de l’évènement « L’Usine Extraordinaire ». Cet évènement vise à transmettre au grand public l’envie de se projeter dans les métiers de l’industrie en s’immergeant dans un site industriel et en dialoguant avec les techniciens et ingénieurs qui y travaillent.

Déroulé prévisionnel :

08h00 Arrivée du Premier ministre et des ministres
Toute presse accréditée

08h15 Conseil national de l’industrie

  • Ouverture par M. Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie et des Finances
  • Présentation du bilan de la 1ère année de travail
  • Echanges avec des industriels autour de trois projets phares inscrits dans des contrats de filière :

L’hydrogène avec M. François de RUGY, ministre d’Etat, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire
La bioproduction du médicament avec Mme Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé
La traçabilité alimentaire avec M. Didier GUILLAUME, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
 

  • Echanges autour du dispositif « Territoires d’industrie » avec Mme Jacqueline GOURAULT, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités territoriales, Mme Agnès PANNIER-RUNACHER, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, M. Hervé MORIN, président de Régions de France, M. Jean-Luc RIGAUT, président de l’Assemblée des communautés de France, M. Bruno BONNELL et Mme Clémentine GALLET, membres de la mission « Territoires d’industrie » et M. Xavier LE COQ, représentant de la CFE-CGC.

Rédacteurs uniquement (nombre de places limité dans la salle)

09h45 Dévoilement de la liste des « Territoires d’industrie » et conclusion du Premier ministre
Pool images + radios + rédacteurs (nombre de places limité dans la salle)

10h10 Inauguration de l’Usine Extraordinaire
Pool presse

Visite de l’Usine Extraordinaire
Pool presse rapproché

Dispositif presse :
▪ Merci de bien vouloir vous accréditer avant le mercredi 21 novembre à 14h00 à l’adresse suivante : communication@pm.gouv.fr et de nous communiquer votre numéro de téléphone et votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci ainsi que d’une pièce d’identité.
▪ Les accréditations sont valables uniquement pour le Conseil national de l’industrie et l’inauguration de l’Usine Extraordinaire. Si vous souhaitez vous accréditer pour le reste de l’Usine Extraordinaire merci de le faire en cliquant sur le lien suivant https://website-22613.eventmaker.io/registration/5bbdf36ea9962d001f005eef?no_cookie=true.
▪ Les journalistes accrédités sont invités à se présenter au plus tard à 7h30 au Grand Palais (entrée avenue Winston-Churchill).
▪ Une note de précision de pool vous sera envoyée ultérieurement.
▪ Pool TV : France TV.

Conseiller en charge : Victor PACE
Contacts: 01 42 75 50 78/79 – 01 42 75 80 15 – communication@pm.gouv.fr
Note aux rédactions – M. Edouard PHILIPPE, Premier ministre – Conseil national de l’industrie – Paris – 22.11.18

Amazon.fr détient 20% des parts du marché e-commerce

mercredi 21 novembre 2018 - 10:05

Entre septembre 2017 et septembre 2018 en France, Amazon a renforcé de 2,2 points ses positions face aux autres pure players, selon le baromètre eKomerce réalisé par Kantar Worldpanel pour LSA, qui dévoile aussi les…

Qui de Samsung, Apple et Huawei a le plus à perdre avec l’arrivée de la 5G ?

mercredi 21 novembre 2018 - 10:00

Selon le cabinet Strategy Analytics, l’évènement de la 5G devrait redistribuer les cartes dans les smartphones. Avec la probabilité de pénaliser les trois leaders actuels du marché : Samsung Electronics, Huawei Technologies et Apple. Mais c’est le géant coréen de l’électronique qui risque d’en pâtir le plus. A […] 

Yuto lève 1,2 million d’€ pour aider les forces de vente à agir en temps réel

mercredi 21 novembre 2018 - 09:17

La start-up veut développer son application CRM mobile, conçue pour les smartphones et les tablettes des commerciaux, à l’international. Lire l’article

Airbus dévoile les noms de ses nouveaux directeurs des opérations et des finances

mercredi 21 novembre 2018 - 09:00

Airbus a annoncé les noms de deux personnalités allemandes comme directeur financier et responsable des opérations alors que Guillaume Faury, futur président exécutif de l’avionneur européen en remplacement de Tom Enders, s’emploie à renforcer son emprise sur le groupe. Six mois après l’annonce surprise de la démission de […] 

Elon Musk renomme la future grosse fusée de SpaceX "Starship"

mercredi 21 novembre 2018 - 08:50

La BFR, fusée XXL de SpaceX, a un nouveau nom : "Starship". Elon Musk l’a annoncé sur Twitter le 20 novembre. Appelez-la "Starship". La "Big Flacon Rocket" de SpaceX, également surnomm&eacut…

Veolia et Tetra Pak s’unissent pour valoriser le Polyal des briques alimentaires

mercredi 21 novembre 2018 - 08:00

Quelques jours après la journée mondiale du recyclage, les deux industriels Veolia et Tetra Pak annoncent un accord visant à développer une nouvelle filière de recyclage. Tetra Pak et le gestionnaire de déchets…

[L’industrie c’est fou] Ce paquebot va carburer aux poissons morts

mercredi 21 novembre 2018 - 07:30

Ce qui vient de la mer retourne à la mer. Une compagnie de navires norvégienne veut utiliser du biogaz d’un nouveau genre, produit à partir de déchets issus de la pêche et de la sylviculture. Cela n’a pas échappé aux « gilets jaunes »: le transport maritime n’est pas vraiment exemplaire en matière de lutte contre la […] 

Pourquoi Ikea rebaptise sa branche immobilière Ingka Centres

mercredi 21 novembre 2018 - 07:00

A chaque branche du groupe sa raison sociale. Ikea, marque-enseigne connue des clients dans bientôt 15 pays est désormais distincte d’Ingka Centres, dédiée à la promotion immobilière et l’installation d’enseignes autour des locomotives Ikea. La société, investissant 5,8 milliards d’euros d’ici 3 ans, a de grands projets en Chine et va aborder l’Inde.

 

Pourquoi Ikea rebaptise sa branche immobilière Ingka Centres

mercredi 21 novembre 2018 - 07:00

A chaque branche du groupe sa raison sociale. Ikea, marque-enseigne connue des clients dans bientôt 15 pays est désormais distincte d’Ingka Centres, dédiée à la promotion immobilière et l’installation d’enseignes autour des locomotives Ikea. La soci…

Pourquoi Ikea rebaptise sa branche immobilière Ingka Centres

mercredi 21 novembre 2018 - 07:00

A chaque branche du groupe sa raison sociale. Ikea, marque-enseigne connue des clients dans bientôt 15 pays est désormais distincte d’Ingka Centres, dédiée à la promotion immobilière et l’installation d’enseignes autour des locomotives Ikea. La soci…

Pourquoi Ikea rebaptise sa branche immobilière Ingka Centres

mercredi 21 novembre 2018 - 07:00

A chaque branche du groupe sa raison sociale. Ikea, marque-enseigne connue des clients dans bientôt 15 pays est désormais distincte d’Ingka Centres, dédiée à la promotion immobilière et l’installation d’enseignes autour des locomotives Ikea. La soci…

Quelle solutions pour pallier les ruptures de stock de vaccins ?

mercredi 21 novembre 2018 - 07:00

Pour essayer d’enrayer les ruptures de stock, politiques et industriels s’unissent à l’occasion des Assises européennes du vaccin. Une commission de coopération européenne a été créée à l’automne. Ces dernières années, les ruptures de stock de médicaments ont été nombreuses. Mais les […] 

Inquiétante et fascinante incertitude

mercredi 21 novembre 2018 - 06:49

Voici deux contributions récentes, l’une pour le site Atlantico, et l’autre pour le Figaro Vox. Au fond, elles consistent davantage en interrogations qu’en affirmations. La décomposition de la politique française s’accélère à vive allure. L’équipe au pouvoir semble en perdition. …

Inquiétante et fascinante incertitude

mercredi 21 novembre 2018 - 06:49

Voici deux contributions récentes, l’une pour le site Atlantico, et l’autre pour le Figaro Vox. Au fond, elles consistent davantage en interrogations qu’en affirmations. La décomposition de la politique française s’accélère à vive allure. L’équipe au pouvoir semble en perdition. …

Toyota étudie l’utilisation de casques de réalité augmentée HoloLens dans ses usines

mercredi 21 novembre 2018 - 06:30

Toyota évalue actuellement l’utilisation du casque de réalité augmentée de Microsoft pour accélérer le contrôle qualité, la gestion de l’espace et la résolution des incidents dans ses usines. Le constructeur automobile japonais Toyota Motors s’intéresse de près à la réalité […] 

L’agriculture bio n’est pas un long fleuve tranquille

mercredi 21 novembre 2018 - 06:00

Et si l’agriculture biologique n’était pas systématiquement synonyme d’eldorado ? Derrière les bons chiffres de conversion (36 691 producteurs engagés en 2017, en hausse de 13,7% en un an) et de…

Pourquoi l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants divise

mercredi 21 novembre 2018 - 06:00

Contre l’avis du gouvernement, l’Assemblée nationale a voté le 16 octobre l’exclusion de l’huile de palme de la liste des biocarburants. En conséquence, elle ne devrait pas bénéficier d’une réduction sur la Taxe générale sur les activités polluantes (TAGP). Une mesure saluée par l’opposition et les […]