Call Ways ® presse magazine

ALERTE INFO

lundi 30 janvier 2017 - 16:47

Tout ce que vous voulez savoir sur l’entreprise libérée

Il ne se passe pas une conférence sur les ressources humaines sans que le thème de l’entreprise libérée soit abordée. Après le livre et le film, voici venue l’heure des expérimentations… et des critiques. C’est que le terme est devenue générique et que parfois on ne sait plus très bien de quoi on parle quand on

Quel est le poids économique des grandes marques ? [Etude Ilec]

lundi 30 janvier 2017 - 16:17

Sur la base des données Insee et Kantar, le cabinet Utopies a réalisé pour le compte de l’Ilec (L’institut de liaisons et d’études des industries de consommaton) une étude sur le poids en France, de l’activité de ses 73 adhérents, tous fournisseeurs de la grande distribution en PGC.    

Simone Pérèle veut doubler son parc de magasins

lundi 30 janvier 2017 - 16:13

Mathieu Grodner, directeur général de la marque de lingerie Simone Pérèle, fait le point de sa stratégie à cinq ans pour LSA. Elle passe par un accroissement du nombre de boutiques et par une nouvelle image d…

Classement : les distributeurs, e-marchands et grandes marques qui ont fait le buzz en 2016

lundi 30 janvier 2017 - 16:07

Quels distributeurs, e-commerçants ou grandes marques ont fait le buzz en 2016 ? Découvrez le classement de celles et ceux qui ont su se démarquer de leur concurrent en 2016. Lire l’article

[Vidéo] L’usine de fabrication de la Tesla Model S en Californie s’agrandit

lundi 30 janvier 2017 - 16:00

Tesla a récemment interrompu sa production à Fremont, en Californie, pour moderniser la chaîne de montage, ajouter de la capacité au carrossier, améliorer l’assemblage du groupe motopropulseur et moderniser les installations pour les employés. A côté de son projet pharaonique dans le Nevada, avec la gigafactory à 5 milliards de

Etude : la boîte de conserve se positionne comme un relais de croissance pour le drive

lundi 30 janvier 2017 - 15:50

Une série d’études menées fin 2015 par Kantar et début 2016 par Segments pour l’UPPIA (Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de l’appertisé en boîte métallique) et FranceAgriMer auprès d’acheteurs de conserves en drive, montre que la conserve en boîte métallique est un relais de croissance pour le drive. 

Etude : la boîte de conserve se positionne comme un relai de croissance pour le drive

lundi 30 janvier 2017 - 15:50

Une série d’études menées fin 2015 par Kantar et début 2016 par Segments pour l’UPPIA (Union interprofessionnelle pour la promotion des industries de l’appertisé en boîte métallique) et FranceAgriMer auprès d’acheteurs de conserves en drive, montre que la conserve en boîte métallique est un relais de croissance pour le drive. 

[NRF 2017] Le digital disparaît du magasin… pour revenir dans les mains du vendeur

lundi 30 janvier 2017 - 15:41

Alors que le Retail’s Big Show s’est terminé le 17 janvier, les sessions d’analyse du salon se multiplient. Adobe a ainsi convié ses clients pour échanger sur les grandes tendances de cet évènement…

Soldes d’hiver 2017 : recul confirmé en 3e semaine [Sondage exclusif]

lundi 30 janvier 2017 - 15:35

La chute de la fréquentation, notée dès la première semaine des soldes d’hiver, ne cesse de se confirmer. C’est le principal enseignement du sondage Toluna pour LSA* réalisé en 3e semaine. &n…

Amazon crée des emplois aux Etats-Unis et veut le faire savoir

lundi 30 janvier 2017 - 15:22

Comme une réponse à l’adresse de la politique du nouveau président américain Donald Trump, Amazon a annoncé la création de 100 000 emplois aux Etats-Unis d’ici la fin du premier semestre 2018. 

La CFDT, satisfaite par la reprise de l’aciérie Vallourec par Ascométal, reste prudente quant aux emplois

lundi 30 janvier 2017 - 15:08

Vallourec a confirmé l’acquisition par Asco Industries d’une participation majoritaire dans l’aciérie du tubiste basée à Saint-Saulve, près de Valenciennes (Nord). La nouvelle entité cr&eacute…

Le porte-avions Charles de Gaulle en rénovation pour 18 mois

lundi 30 janvier 2017 - 14:45

Le porte-avions Charles de Gaulle à l’arrêt pour 18 mois. Au programme : maintenance du navire et travaux de modernisation à mi-vie. Les coeurs nucléaires vont être changés et le Charles de Gaulle va passer au tout Rafale pour un coût estimé à 1,3 milliard d’euros. Le renouveau du Charles de Gaulle. A quai depuis le 14

La fin de cette guerre des prix…et ses nouveaux paradigmes [Tribune d’experts]

lundi 30 janvier 2017 - 14:32

Livrer bataille sur les prix ne suffit plus. Claire Bretton, co-fondatrice de Daco, qui opère dans la veille concurrentielle. Elle analyse, pour LSA,  les nouveaux axes de différenciation des enseignes pour tirer leur épingl…

Carbios sait recycler le PET opaque

lundi 30 janvier 2017 - 14:28

Entre producteurs et consommateurs, la bouteille de lait en PET opaque divise. Adoptée par les premiers pour sa légèreté et son faible coût de production, elle est condamnée par les seconds pour sa non-recyclabi…

Une explosion dans l’usine de papier d’Arménie de Montrouge fait deux blessés graves

lundi 30 janvier 2017 - 13:57

Le bilan de l’explosion est pour le moment de 6 blessés dont deux graves. L’usine de papier d’Arménie de Montrouge (Hauts-de-Seine) est la dernière de France.  Une déflagration a retenti lundi 30 janvier vers 11 heures rue Morel à Montrouge (Hauts-de-Seine). Elle a soufflé en partie l’usine fabriquant du papier d’Arménie,

Gamecash accélère son développement international

lundi 30 janvier 2017 - 12:26

L’enseigne angevine a annoncé le 26 janvier 2017 multiplier les initiatives à l’international après avoir bouclé 2016 avec un chiffre d’affaires de 23 millions d’euros. Gamecash signe aussi un Maste…

Pourquoi les ventes de Microsoft Hololens ne se comptent qu’en milliers d’exemplaires

lundi 30 janvier 2017 - 12:23

Le succès d’un produit ou d’une technologie qui débute ne se compte pas toujours qu’avec des chiffres de vente. C’est le cas pour HoloLens, un casque de réalité augmentée que Microsoft positionne pour le moment sur des usages très spécifiques et à forte valeur ajoutée. Un article de The Inquirer daté du 26

En plein "dieselgate", Volkswagen ravit la place de premier constructeur mondial à Toyota

lundi 30 janvier 2017 - 12:11

Jamais Toyota n’avait cédé sa place de premier constructeur mondial depuis 2008. Mais le constructeur japonais s’est fait déborder par Volkswagen, dont la stratégie de développement lancée par son ancien président Martin Winterkorn porte pleinement ses fruits.  Le scandale du « dieselgate » n’a pas fait trembler

Voici les meilleures animations commerciales du moment

lundi 30 janvier 2017 - 11:54

Nutella et Tefal s’unissent pour la Chandeleur, Mars et sa marque Suzi Wan fêtent le Nouvel An chinois et Cochonou du groupe Aoste attire toujours autant le regard avec sa voiture mythique… Les meilleures animations commerciales de la d…

Le joaillier Fred propose une expérience de personnalisation unique

lundi 30 janvier 2017 - 11:51

Le bijoutier Fred a présenté le 26 janvier 2017 une expérience retail connectée dans son flagship de la rue de la Paix à Paris. L’Atelier Fred permet de personnaliser le Force 10 bijou phare de la maison avec …

Jean-François Carenco prend officiellement la tête du gendarme de l’énergie

lundi 30 janvier 2017 - 11:42

Jean-François Carenco a été officiellement nommé en qualité de président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), selon un décret publié au Journal officiel vendredi 17 février. Il quitte ainsi ses fonctions à la tête de la préfecture d’Ile-de-France et de Paris. Le nom de son […] 

Jean-François Carenco, le préfet d’Ile-de-France, devrait prendre la tête du gendarme de l’énergie

lundi 30 janvier 2017 - 11:42

François Hollande envisage de nommer Jean-François Carenco, actuel préfet de la région Ile-de-France, en qualité de président de la Commission de régulation de l’énergie. Jean-François Carenco, l’actuel préfet d’Ile-de-France pourrait bien succéder à Philippe de Ladoucette d’ici quelques jours

Jean-François Carenco, le préfet d’Ile-de-France, devrait prendre la tête du gendarme de l’énergie

lundi 30 janvier 2017 - 11:42

François Hollande envisage de nommer Jean-François Carenco, actuel préfet de la région Ile-de-France, en qualité de président de la Commission de régulation de l’énergie. Jean-François Carenco, l’actuel préfet d’Ile-de-France pourrait bien succéder à Philippe de Ladoucette d’ici quelques jours

Consultation sur la demande de permis exclusif de recherches dit « Permis Kanbo » dans le département des Pyrénées-Atlantiques, présentée par la société Sudmine

lundi 30 janvier 2017 - 10:54

Consultation sur la demande de permis exclusif de recherches dit « Permis Kanbo », dans le département des Pyrénées-Atlantiques, présentée par la société Sudmine

Période de la consultation

du 30 janvier 2017 au 17 février 2017

Un quart des vignes de Provence sont bio [les chiffres]

lundi 30 janvier 2017 - 10:43

Millésime Bio, le salon des vins dédié au vin bio, vient d’ouvrir ses portes à Marseille. Les vins de Provence profitent de cet évènement pour rappeler que la Provence est le premier vignoble bio de Fra…

François Fillon en appelle à "une Europe qui défend ses industries"

lundi 30 janvier 2017 - 10:14

François Fillon organisait son premier grand meeting dimanche 29 janvier à la Villette, à Paris. Devant ses fidèles le candidat de la droite à l’élection présidentielle a rappelé ses propositions pour les entreprises et l’économie. Englué dans la polémique sur le rôle et la nature exacte du travail de son

Volkswagen ravit la place de leader mondial à Toyota

lundi 30 janvier 2017 - 09:51

Le marché automobile mondial a un nouveau leader en 2016. En écoulant 10,18 millions de véhicules en 2016, Toyota s’est fait détrôner par Volkswagen qui a écoulé 10,3 millions d’unités sur la même période. Toyota est détrôné. Avec une légère croissance de 0,2 % en 2016, Toyota a

[L’industrie c’est fou] Ce morceau de métal chauffé va-t-il traverser la glace ?

lundi 30 janvier 2017 - 07:45

20 kg de métal chauffé sur un lac gelé. La glace va-t-elle résister ? Il est possible de marcher sur ce lac gelé sans problème. Beyond the press a donc décidé de chauffer un morceau de 20 kg de m&…

[Maroc] Quel prix pour liquider la raffinerie Samir ?

lundi 30 janvier 2017 - 07:42

Le tribunal de commerce de Casablanca devrait décider cette semaine de la façon dont sera mis en vente la Samir, dans le cadre de sa liquidation, et surtout à quel prix. Une mauvaise appréciation et ce seront ses très…

[Visions d’experts 2017] Gilles Babinet : « 2017, un tournant pour la distribution? »

lundi 30 janvier 2017 - 07:30

Gilles Babinet, Digital Champion de la France auprès de la commission européenne, multi-entrepreneur et grand spécialiste de l’économie du numérique, détaille pour LSA les enjeux du développement des entreprises et des technologies digitales pour la distribution. Avec un accent particulier mis sur « la culture de la donnée qui permet tout à la fois d’avoir une compréhension collective, une optimisation du court terme ainsi qu’une projection dans des indicateurs longs ». Découvrez cette sixième contribution des 17 experts qui ont accepté de confier à LSA leurs analyses des enjeux majeurs de l’année 2017. 

Figeac Aero, Hyperloop, Alstom… 7 bonnes nouvelles pour commencer la semaine

lundi 30 janvier 2017 - 07:00

Retrouvez les sept bonnes nouvelles sélectionnées par L’Usine Nouvelle pour bien commencer la semaine. 1/ STMicroelectronics investit 1 milliard de dollars en Isère Après cinq années de disette, STMicroelectronics reprend ses investissements en consentant plus de 1 milliard de dollars à l’accroissement de ses capacités production de puces

L’ONU encourage les jeunes à participer à la mise en œuvre des objectifs de développement durable

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

A l’occasion du sixième Forum de la jeunesse organisé par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), deux hauts responsables des Nations Unies ont encouragé les jeunes à s’impliquer dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015 par les Etats membres des Nations Unies.

Le HCR préoccupé par l’impact de la suspension du programme américain de réinstallation des réfugiés

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, s’est déclaré lundi profondément préoccupé par l’incertitude à laquelle sont confrontés des milliers de réfugiés dans le monde qui étaient sur le point d’être réinstallés aux États-Unis.

L’agence ONU-Femmes souhaite de réels progrès dans l’autonomisation économique des femmes

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

Dans un contexte où le monde du travail est en évolution en raison notamment des changements technologiques, l’agence ONU-Femmes souhaite que des progrès réels soient réalisés dans l’autonomisation économique des femmes.

Canada : l’UNESCO condamne l’attaque contre le Centre culturel islamique de Québec

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné lundi une attaque meurtrière contre le Centre culturel islamique de Québec, au Canada.

L’ONU octroie 100 millions de dollars pour les crises les plus négligées dans le monde

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a octroyé 100 millions de dollars tirés du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) des Nations Unies pour soutenir les opérations d’aide dans neuf situations d’urgence négligées.

Corne de l’Afrique : la sécheresse s’est aggravée et menace des millions de personnes, selon l’ONU

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

Alors que seul un quart des pluies attendues sont finalement tombées et que les précipitations prévues pour la période allant d’octobre à décembre se sont avérées insuffisantes, la sécheresse généralisée qui affecte actuellement la Corne de l’Afrique s’est aggravée, a mis en garde l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

A Addis-Abeba, le chef de l’ONU plaide pour un renforcement de la coopération avec l’Union africaine

lundi 30 janvier 2017 - 06:00

Au Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé lundi pour un renforcement de la coopération et du partenariat des Nations Unies avec cette organisation régionale afin de prévenir les conflits et mettre en oeuvre le programme de développement durable.

Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot, professeur en biologie cellulaire et oncologie à l’Université Paris Descartes et chercheuse au sein du département « Immunologie, infectiologie et hématologie » de l’Institut Necker Enfants Malades – Centre de médecine moléculaire (Université Paris Descartes/ Inserm / CNRS) a publié un article dans la revue le 6 janvier dernier. Cette publication marque une avancée très nette dans les techniques d’isolement et de caractérisation moléculaire des cellules tumorales circulantes permettant la détection précoce de l’invasion tumorale.

Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot, professeur en biologie cellulaire et oncologie à l’Université Paris Descartes et chercheuse au sein du département « Immunologie, infectiologie et hématologie » de l’Institut Necker Enfants Malades – Centre de médecine moléculaire (Université Paris Descartes/ Inserm / CNRS) a publié un article dans la revue le 6 janvier dernier. Cette publication marque une avancée très nette dans les techniques d’isolement et de caractérisation moléculaire des cellules tumorales circulantes permettant la détection précoce de l’invasion tumorale.

Vers un diagnostic et un traitement précoces et affinés du cancer

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

L’équipe de Patrizia Paterlini-Bréchot, professeur en biologie cellulaire et oncologie à l’Université Paris Descartes et chercheuse au sein du département « Immunologie, infectiologie et hématologie » de l’Institut Necker Enfants Malades – Centre de médecine moléculaire (Université Paris Descartes/ Inserm / CNRS) a publié un article dans la revue le 6 janvier dernier. Cette publication marque une avancée très nette dans les techniques d’isolement et de caractérisation moléculaire des cellules tumorales circulantes permettant la détection précoce de l’invasion tumorale.

Accre : une exonération dégressive des cotisations sociales

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

Depuis le 1er janvier 2017, les personnes ayant droit à l’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’une entreprise (Accre) bénéficient d’une exonération dégressive des cotisations sociales. […]

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

Poussée par un vide, notre galaxie surfe à plus de 2 millions de km/h

lundi 30 janvier 2017 - 00:00

Une équipe internationale, impliquant le CEA, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et le CNRS, a découvert la raison du déplacement de notre galaxie à 630 km/s : le . Ce résultat, à paraitre le 30 janvier 2017, apporte une réponse à une énigme de plus de 40 ans pour les astrophysiciens et a été sélectionné par , la toute nouvelle revue du groupe Nature consacrée aux sciences de l’Univers.

La Cour de cassation confirme une amende de 61,3 millions d’euros contre Leclerc

dimanche 29 janvier 2017 - 19:55

Le 25 janvier 2017, la Cour de cassation a confirmé l’arrêt de la Cour d’appel de Paris. En jeu, le paiement par le Galec (Leclerc) à 46 fournisseurs de 61,3 millions d’euros au titre de répétition de l’indu (restitution de sommes indument perçues). Ainsi qu’une amende civile de 2 millions d’euros.

 

 

La Cour de cassation confirme une amende de 61,3 millions d’euros pour Leclerc

dimanche 29 janvier 2017 - 19:55

Le 25 janvier 2017, la Cour de cassation a confirmé l’arrêt de la Cour d’appel de Paris. En jeu, le paiement par le Galec (Leclerc) à 46 fournisseurs de 61,3 millions d’euros au titre de répétition de l’indu (restitution de sommes indument perçues). Ainsi qu’une amende civile de 2 millions d’euros.

 

 

Le normand Sysnav propose un capteur qui mesure la perte de mobilité

dimanche 29 janvier 2017 - 15:55

Avec l’Institut de myologie, filiale d’AFM-Téléthon, Sysnav a mis au point un capteur, porté au poignet ou à la jambe, destiné à évaluer la perte de mobilité qui accompagne s…

Engie remporte un contrat de plus d’1 milliard d’euros pour la construction d’une centrale électrique en Arabie saoudite

dimanche 29 janvier 2017 - 15:40

Le groupe français Engie (ex-GDF Suez) a annoncé dimanche avoir remporté un contrat pour construire, exploiter et assurer la maintenance de la centrale de cogénération d’électricité de Fadhili, en Arabie Saoudite. Le coût total de l’investissement est estimé à 1,2 milliard de dollars (1,12 milliard d’euros).

Engie remporte un projet de centrale électrique en Arabie saoudite

dimanche 29 janvier 2017 - 15:40

Le groupe français Engie (ex-GDF Suez) a annoncé dimanche avoir remporté un contrat pour construire, exploiter et assurer la maintenance de la centrale de cogénération d’électricité de Fadhili, en Arabie Saoudite. Le coût total de l’investissement est estimé à 1,2 milliard de dollars (1,12 milliard d’euros).

[Avis d’expert] Et si on changeait… l’accompagnement du changement ?

dimanche 29 janvier 2017 - 14:00

Pour Catherine Lainé, directrice de projets à la Cegos, il est urgent de changer l’accompagnement du changement. Elle préconise une méthode made in USA qui s’appuie sur les forces de l’entreprise et des individus : l’appreciative inquiry. Une façon pour changer mieux.   Puisque le changement est aujourd’hui permanent dans les

Le Reflex Industrie : À l’aube

dimanche 29 janvier 2017 - 10:55

Il fait gris et froid dans cet air saturé d’humidité de fin de nuit. Le rendez-vous est pris tôt, au saut du lit, pour ne pas empiéter sur la journée de travail. Il est jeune, plutôt sympa et coopéra…

Le Reflex Industrie : À l’aube

dimanche 29 janvier 2017 - 10:55

Il fait gris et froid dans cet air saturé d’humidité de fin de nuit. Le rendez-vous est pris tôt, au saut du lit, pour ne pas empiéter sur la journée de travail. Il est jeune, plutôt sympa et coopéra…

Certification Boeing 737 Max, le Beluga d’Airbus, un moteur transparent… Le top 3 des vidéos de la semaine

dimanche 29 janvier 2017 - 10:00

Quelles vidéos vous ont le plus intéressé ? Voici les top 3 des vidéos de l’industrie les plus vues cette semaine sur le site de L’Usine Nouvelle. Quand un Boeing 737 Max fait un grand splash pour sa certification La version remotorisée du monocouloir de Boeing doit être certifiée cette année. L’appareil de Boeing enchaîne

Certification Boeing 737 Max, le Beluga d’Airbus, un moteur transparent… Le top 3 des vidéos de la semaine

dimanche 29 janvier 2017 - 10:00

Quelles vidéos vous ont le plus intéressé ? Voici les top 3 des vidéos de l’industrie les plus vues cette semaine sur le site de L’Usine Nouvelle. Quand un Boeing 737 Max fait un grand splash pour sa certification La version remotorisée du monocouloir de Boeing doit être certifiée cette année. L’appareil de Boeing enchaîne

Certification Boeing 737 Max, le Beluga d’Airbus, un moteur transparent… Le top 3 des vidéos de la semaine

dimanche 29 janvier 2017 - 10:00

Quelles vidéos vous ont le plus intéressé ? Voici les top 3 des vidéos de l’industrie les plus vues cette semaine sur le site de L’Usine Nouvelle. Quand un Boeing 737 Max fait un grand splash pour sa certification La version remotorisée du monocouloir de Boeing doit être certifiée cette année. L’appareil de Boeing enchaîne

Soudan du Sud : l’ONU et ses partenaires appellent à une cessation immédiate des hostilités

dimanche 29 janvier 2017 - 06:00

A l’issue de consultations sur la situation au Soudan du Sud, l’ONU, l’Union africaine et l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ont une nouvelle fois appelé dimanche à une cessation immédiate des hostilités dans ce pays.

Chronocam capte les images comme l’œil humain

samedi 28 janvier 2017 - 16:55

Fondé en 2014 à Paris, Chronocam développe une technologie de vision artificielle. L’innovation réside dans un capteur d’images qui imite l’œil humain et dans un algorithme qui s’inspire du cerveau. « Notre capteur fonctionne comme une rétine artificielle, avec des pixels autonomes qui réagissent à la milliseconde

Voici l’affiche de l’édition 2017 du Temps des hélices

samedi 28 janvier 2017 - 15:19

Voici l’affiche de l’édition 2017 du Temps des hélices. Cette année c’est notre Caudron G3 qui est à l’honneur pour cette affiche dans l’esprit « faucheurs de marguerites » une nouvelle fois signée Romain Hugault
Cet article
Voici l’affiche de l’édition 2017 du Temps des hélices est apparu en premier sur AJBS.

Kit de survie à un entretien d’embauche (ou de stage) chez Parrot

samedi 28 janvier 2017 - 15:00

C’est décidé, c’est chez Parrot que vous voulez travailler. Problème, vous n’êtes vraiment pas le(la) seul… et l’entreprise vit quelques turbulences économiques. 20 postes sont néa…

Un iceberg à la hune

samedi 28 janvier 2017 - 12:55

14 avril 1912, 23 h 40. Tapi dans la nuit noire, l’assassin attend patiemment sa victime. Quand Frederick Fleet l’aperçoit, il est déjà trop tard. Il ne devine qu’une masse sombre, de taille mod…

[Vidéo] Premier lancement de l’année pour Arianespace

samedi 28 janvier 2017 - 12:32

Le lanceur russe Soyouz a mis sur orbite vendredi un satellite de télécommunications pour le compte d’un opérateur espagnol, a annoncé Arianespace qui réalise sa première mission de l’année au centre spatial guyanais. Un lanceur Soyouz s’est envolé depuis le Centre spatial guyanais pour mettre en orbite un satellite espagnol. Le

"Nous voulons doubler de taille mais en gardant le sens de notre action", affirme Grégory Clemente, DG de Proparco

samedi 28 janvier 2017 - 12:00

François Hollande a donné de nouveaux moyens à l’agence française de développement suite à la COP 21. Grégory Clemente, le nouveau directeur général de sa filiale de financement du secteur privé, Proparco, explique comment il va doubler ses montants de financements. L’Usine Nouvelle : Proparco est en train de changer

« Journée nationale de l’innovation en santé : bienvenue dans la médecine du futur ! », tribune de Marisol TOURAINE au Huffington Post

samedi 28 janvier 2017 - 10:23

Marisol TOURAINE a inauguré, samedi 28 janvier 2017, la deuxième Journée nationale de l’innovation en santé à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris. Elle a publié à […]

Pour faciliter ses déplacements, Elon Musk voudrait construire un tunnel sous Los Angeles

samedi 28 janvier 2017 - 10:00

Avec près de 4 millions d’habitants, les routes de Los Angeles sont souvent pleines. Certains patientent, mais d’autres trouvent des idées. C’est le cas d’Elon Musk, qui compte creuser un tunnel sous la ville californienne pour éviter les bouchons, explique-t-il. Un projet fou qui devrait débuter dans les prochaines semaines. Elon Musk en a gros. Chaque

Doctolib lève 26 millions d’euros pour renforcer son équipe

samedi 28 janvier 2017 - 08:55

L’éditeur de logiciel de réservation en ligne de rendez-vous médical veut recruter 150 personnes en 2017. Doctolib vient de lever 26 millions d’euros pour renforcer ses fonds propres et poursuivre son expansion. C&rsquo…

L’hiver de la politique

samedi 28 janvier 2017 - 08:54

Les événements en cours dans la campagne électorale française, le scandale autour de François Fillon, se rattachent sans doute à un phénomène plus général. Nous vivons un « hiver de la politique », dans le monde occidental comme nous avons vécu un « printemps arabe ». L’époque …

Top, Flop, Fessenheim, PSA, Nestlé… Les actus qu’il ne fallait pas rater cette semaine

samedi 28 janvier 2017 - 07:30

Le conseil d’administration d’EDF ouvre la voie à une fermeture de Fessenheim. Pour la Cour des comptes, l’Etat est un mauvais actionnaire. PSA se relance en Inde, mais comment ?… L’Usine Nouvelle vous résume l’actualité de la semaine ! Les infos à retenir 1- La stratégie industrielle derrière le méga-contrat de Figeac

Grâce au numérique, le joaillier Fred "revisite" le sur-mesure

samedi 28 janvier 2017 - 06:51

Fred, le célèbre joailler de la rue de la Paix, innove en introduisant le numérique pour réaliser un bracelet sur mesure.  Notamment en proposant des laques de la couleur voulue par le client.  Derrière la modernité de la méthode l’enseigne conserve des méthodes de travail artisanales traditionnelles.  C’est un bijou

Avec le numérique, le joaillier Fred "industrialise" le sur-mesure

samedi 28 janvier 2017 - 06:51

Fred, le célèbre joailler de la rue de la Paix, innove en introduisant le numérique pour réaliser un bracelet sur mesure.  Notamment en proposant des laques de la couleur voulue par le client.  Derrière la modernité de la méthode l’enseigne conserve des méthodes de travail artisanales traditionnelles.  C’est un bijou

Le HCR et l’OIM souhaitent que les Etats-Unis maintiennent leur tradition de protection des réfugiés

samedi 28 janvier 2017 - 06:00

A la suite du décret du Président américain concernant les réfugiés, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation des Nations Unies pour les migrations (OIM) ont souhaité samedi que les Etats-Unis maintiennent leur rôle de chef de file et leur longue tradition en matière de protection des personnes ayant fui le conflit et la persécution.

Haïti : l’envoyée de l’ONU condamne le viol collectif d’une jeune fille et appelle à une réponse adéquate

samedi 28 janvier 2017 - 06:00

La Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Sandra Honoré, a condamné vendredi avec la plus grande indignation le viol collectif d’une jeune fille mineure, lequel a été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux.

Les Etats-Unis vont revoir les budgets du F-35 et d’Air Force One

vendredi 27 janvier 2017 - 21:17

WASHINGTON (Reuters) – Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a lancé une procédure de réduction des coûts de deux des principaux programmes d’équipement du Pentagone, montrent des documents publiés vendredi par le Pentagone. Sont ainsi visés le chasseur F-35 et la prochaine génération de

EDF signe un protocole d’accord pour céder des actifs en Pologne

vendredi 27 janvier 2017 - 19:23

VARSOVIE (Reuters) – Un consortium de groupes énergétiques polonais a annoncé vendredi avoir signé un protocole d’accord avec EDF pour racheter au groupe français des actifs en Pologne. EDF a signé un protocole d’accord avec un consortium pour céder des actifs en Pologne. Ce consortium est composé des entreprises publiques Polska

Ces Français pris dans le tourbillon de la consolidation des semiconducteurs

vendredi 27 janvier 2017 - 19:04

Alors que la consolidation dans les semiconducteurs a atteint un niveau record en 2016, les acteurs français y ont peu contribué. Mais la France a perdu deux de ses pépites et son dernier fondeur. La France reste relativement &agra…

Ces Français pris dans le tourbillon de la consolidation des semiconducteurs

vendredi 27 janvier 2017 - 19:04

Alors que la consolidation dans les semiconducteurs a atteint un niveau record en 2016, les acteurs français y ont peu contribué. Mais la France a perdu deux de ses pépites et son dernier fondeur. La France reste relativement &agra…

Climat, Trump, armes nucléaires… Il reste 2min30 avant la fin du monde

vendredi 27 janvier 2017 - 18:56

Quelques jours après l’entrée en fonction du Président américain Donal Trump, l’horloge de l’apocalypse a été avancée de 23h57min à 23h57min30sec. Minuit marque symboliquement la…

Climat, Trump, armes nucléaires… Il reste 2min30 avant la fin du monde

vendredi 27 janvier 2017 - 18:56

Quelques jours après l’entrée en fonction du Président américain Donal Trump, l’horloge de l’apocalypse a été avancée de 23h57min à 23h57min30sec. Minuit marque symboliquement la…

Discours de Bernard Cazeneuve à Rennes aux Ateliers du vent

vendredi 27 janvier 2017 - 18:43

Discours de Bernard CAZENEUVE, Premier ministre Aux ateliers du vent à Rennes
Vendredi 27 janvier 2017
Seul le prononcé fait foi
Monsieur le ministre, cher Jean-Yves Le DRIAN,
Madame la Ministre, chère Emmanuelle COSSE,
Monsieur le préfet,
Madame la députée maire chère Nathalie APPERE,
Mesdames et messieurs les parlementaires,
Monsieur le président de Rennes Métropole, cher Emmanuel COUET,
Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur le délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat monsieur le ministre, cher Thierry REPENTIN,
Mesdames et Messieurs,
 
Je sais que lorsque je me déplace à Rennes, je ne viens jamais pour rien, la maire de Rennes, députée, est d’une pugnacité, d’une ténacité, d’une exigence à l’égard des ministres du gouvernement qui pourrait légitimement conduire les plus fébriles d’entre eux à renoncer à venir dans cette ville pour ne pas avoir en repartir avec une liste de courses dont ils pourraient ne pas être sûrs de pouvoir la réaliser dans son entier. Mais moi, j’aime la pugnacité et la ténacité des élus, qui ont pour leur territoire de l’ambition, de l’exigence et de la volonté et je voudrais commencer, Madame la député-maire, par saluer la pugnacité des élus bretons.
 
Ce que je viens de dire pour vous vaut également pour le président de région qui, depuis des années, incarne au plan national la Bretagne, avec le talent et la crédibilité que l’on sait et donc j’ai beaucoup de plaisir à être ici dans ce territoire, dont je connais la culture, dont je sais l’exigence même s’il m’est arrivé comme élu normand de considérer qu’il y en avait beaucoup pour la Bretagne et pas assez pour la Normandie, mais je dis cela avec toute l’amitié qui nous lie les uns aux autres et sur beaucoup de sujets aussi les Normands et les Bretons ont eu à se battre côte-à-côte et Jean-Yves Le DRIAN et moi souvent ensemble lorsqu’il s’est agi de valoriser de grands atouts touristiques qui sont aux frontières de nos régions – je pense au Mont-Saint-Michel où nous avons fait beaucoup pour la valorisation de ce joyau touristique, je pense aussi à tout ce qui concerne la construction navale ou la construction navale militaire pour laquelle, Monsieur le ministre, vous êtes particulièrement engagé.
 
Donc j’ai plaisir sur ce territoire qui a de la détermination, de la volonté qui sait atteindre ses objectifs qui sait, lorsqu’il les a atteints, faire montre de l’optimisme qui permet d’aller plus loin. Je suis heureux d’être ici pour saluer tout cela et dire mon amitié, ma fidélité aux élus de Bretagne. Mais la question qui nous réunit aujourd’hui, c’est la question du logement autour d’un projet que vous nous avez présenté dans ses grandes lignes, Madame la députée-maire, qui est un projet exemplaire qui a été réalisé par votre ville tout au long des dernières années qui a vocation à se poursuivre, dans le cadre d’un partenariat avec l’Etat dont vous souhaitez qu’il se poursuive et pour lequel vous m’avez adressé, comme à l’accoutumée, des demandes nouvelles.
L’accès à un logement digne et abordable constitue, vous l’avez souligné à juste titre dans votre propos, avec l’emploi, la première préoccupation des Français ; c’est aussi la première préoccupation du gouvernement. Les Français dépensent en moyenne pour se loger plus de 20% de leurs revenus. Leur permettre donc d’accéder à un logement abordable, c’est une manière de soutenir leur pouvoir d’achat et de garantir qu’ils pourront vivre dans des conditions décentes. Ce taux d’effort que je viens d’évoquer atteint même 40% des dépenses des ménages lorsqu’ils sont les ménages les plus modestes et qu’ils sont contraints, faute d’une offre suffisante de se loger dans le parc privé.
 
Voilà pourquoi il était absolument indispensable d’agir pour que chacun ait un toit, pour permettre à chaque famille de se loger décemment ; c’est à la fois pour nous gouvernement une condition de légalité, c’est une exigence aussi de fraternité.
 
Depuis cinq ans, le président de la République et les gouvernements successifs –  ceux de Jean-Marc Ayrault de Manuel Valls – ont conduit unis leurs efforts pour réformer, consolider la politique du logement pour aider à construire et à rénover les logements dont nos concitoyens ont besoin, ils ont pu trouver l’appui d’une grande majorité d’élus locaux, courageux, résolus comme vous l’êtes à Rennes Métropole à améliorer concrètement les conditions de vie des Français. Et je veux profiter de mon passage à Rennes pour dire des choses extrêmement précises sur ce que nous avons fait en matière de logement, pour mesurer aussi avec vous tous, l’adéquation entre les objectifs que nous nous étions assignés et les résultats que nous avons obtenus parce que je trouve que dans le vacarme de la campagne présidentielle, il y a parfois peu de chemin laissé à la vérité et que l’on ne peut pas mener une campagne avec des enjeux aussi déterminants sans, un moment, convoquer la vérité.
 
En 2012, le bâtiment, premier pourvoyeur d’emplois en France avec un 1 200 000 salariés connaissait les pires perspectives de son histoire. Je veux le rappeler aussi ; les chiffres de la construction étaient au plus bas. En 2014, encore moins de 340 000 logements avaient été mis en chantier et face à cette situation, plusieurs réformes devaient être conduites sous l’autorité des ministres du Logement. Le plan de relance engagé par Manuel VALLS auquel je veux rendre hommage pour la clairvoyance qui a été la sienne et celle des ministres qui l’ont accompagné, ce plan a stimulé la construction par des mesures de simplification et d’incitations fiscales. Le dispositif dit Pinel a permis une hausse de 10% de l’investissement locatif ; le prêt à taux 0 pour l’accession sociale qui avait été supprimé sous le quinquennat précédent a été relancé et puis, fortement accéléré en 2014 si bien que 100 000 prêts ont été distribués en 2016, soit près de 2 fois plus que l’année précédente. Ces chiffres sont incontestables.
 
Sur le plan de la simplification, Madame la députée-maire, les constructions peuvent désormais se faire en dépit de recours qui avaient bloqué jusqu’à présent près de 30 000 constructions chaque année. Ce sont des dizaines de chantiers qui débutent donc aujourd’hui malgré des recours à Toulouse, Nantes ou à Montpellier ; et depuis 2015, l’Etat accompagne également les communes les plus engagées à travers une aide aux maires bâtisseurs qui a permis de distribuer 80 millions d’euros de subventions dans plus de 500 communes au cours des deux dernières années. Le logement social et bien sûr au cœur de cette politique volontariste. L’Etat a abaissé le taux de TVA en faveur de la construction de logements sociaux de 7 à 5,5% à partir de 2014, ce qui a représenté un effort de 250 millions d’euros par an. Les aides existantes ont été pérennisées et renforcées grâce à la création du Fonds national des aides à la pierre que vous présidez avec talent, cher Emmanuel COUET, dans le dialogue avec les collectivités et les bailleurs sociaux. Pour améliorer la qualité énergétique de l’habitat qui a un impact direct sur les factures payées à la fin de chaque mois et, par conséquent, un impact direct sur le pouvoir d’achat de nos concitoyens et sur leur santé, nous avons instauré la TVA à taux réduit pour les particuliers réalisant des travaux de rénovation énergétique, le crédit d’impôt transition énergétique, le prêt à taux 0 écologique, toutes ces mesures ont été mises en œuvre. Le travail remarquable accompli par l’Agence nationale de l’Habitat, chère Nathalie APPERE, doit atteindre l’objectif de 100 000 logements dans le cadre du programme « habiter mieux » en 2017 et j’ai entendu vos exigences ; moi, je vous demande d’atteindre cet objectif avec nous.
 
Grâce à cet ensemble de dispositifs, les niveaux de construction régulièrement remontés depuis 2013 ainsi que l’ensemble des indicateurs d’activité et d’emplois dans le secteur du bâtiment dont la bonne santé est, vous le savez, absolument déterminante pour la croissance et l’activité économique de notre pays et je veux là aussi donner des chiffres extrêmement précis et être tout à fait concret. En 2016, le nombre de permis de construire s’élève à 453 000 logements ; c’est une hausse de plus de 15% par rapport aux résultats de l’année précédente. Agir pour que chacun ait un logement décent, cela implique aussi de faire en sorte qu’habiter les communes ou les quartiers les plus prisés demeure ou redevienne possible pour les familles, pour les jeunes, pour les retraités modestes, pour les actifs qui n’ont pas hérité pour eux-mêmes d’un patrimoine.
 
La loi Solidarité et Renouvellement urbain adoptée en 2000 sous le gouvernement de Lionel JOSPIN a été de ce point de vue là un texte absolument fondateur. Son article 55 souvent commenté fixait l’obligation pour les communes de construire au moins 20% de logements sociaux, un seuil que nous avons porté à 25% en 2013. A l’époque, cette disposition a fait l’objet de commentaires multiples ; elle a été présentée comme une révolution et cette loi a fait l’objet à l’Assemblée nationale comme au Sénat de débats extrêmement difficiles et pourtant, aucun gouvernement ne s’est aventuré à remettre en cause cette disposition par la suite ; aucun car ces dispositions ont porté leurs fruits. Chaque année, on construit davantage de logements sociaux, avec une accélération progressive : de 87 000 logements construits dans la période 2002 / 2004 à près de 130 000 pour la seule année 2016, chiffre jamais atteint, comme l’a dit la ministre du Logement devant la représentation nationale depuis les années 70. C’est un progrès considérable. Cependant, plus d’un million et demi de nos concitoyens attendent encore l’attribution d’un logement social et pour que ce droit ne reste pas lettre morte, il faut encourager les communes et les intercommunalités dans leur projet de construction. Ce travail, il est payant puisque depuis un an et demi qu’existe la mission conduite par Thierry REPENTIN qui fait le tour de France des communes récalcitrantes et sur les 220 communes encore très retardataires dans la construction de logements sociaux, 90% d’entre elles se sont engagées dans un partenariat avec l’Etat pour atteindre leurs objectifs. En 2014 et 2016, plus de 22 000 logements sociaux y ont été réalisés, contre 7 000 seulement entre 2011 et 2013. Je veux rappeler ces chiffres, ils ne sont jamais mis en avant ; il arrive même que ces chiffres n’étant pas mis en avant, on conteste l’efficacité des actions que nous avons mises en œuvre pour atteindre ces objectifs. Alors là aussi, je veux que nous soyons non pas dans la convocation des approximations, des polémiques mais simplement dans l’énoncé de la vérité pour que chacun mesure bien ce que nous avons engagé et les résultats qui ont été obtenus parce que ces résultats montrent qu’il s’agit d’un triplement de l’offre. Et qui peut aujourd’hui contester un tel résultat ?
 
Partout où cela reste nécessaire, l’Etat se substituera désormais aux maires défaillants et il le fait déjà en préemptant des terrains, en délivrant directement des permis de construire. Cela ne s’était jamais fait et cela, on le doit à l’action vous conduisez mais on le doit aussi à la détermination que je veux saluer de la ministre du Logement qui, sur ce sujet, a obtenu grâce à son engagement personnel, grâce à ses convictions, grâce aux valeurs qu’elle défend, grâce à son efficacité, des résultats qui jusqu’à présent n’avaient pas été obtenus.
 
Depuis 2015, 150 préemptions ont été réalisées et les préfets ont délivré une quarantaine de permis de construire. Les actions de fermeté du gouvernement mais aussi des actions de pédagogie et d’accompagnement ont donné des résultats significatifs.
 
Avec le vote de la Loi Egalité Citoyenneté, nous franchissons une nouvelle étape grâce à la détermination encore une fois, de la ministre. L’Etat bénéficiera de moyens supplémentaires pour engager les programmes de logements sociaux là où manque la volonté politique locale, ce n’est pas le cas ici. Ici, c’est plutôt l’inverse : nous sommes sous la pression des collectivités locales, mais il y a d’autres territoires sur lesquels, nous devons exercer sur les collectivités locales une pression pour qu’elles accompagnent le mouvement que nous avons souhaité enclencher. L’Etat d’ailleurs bénéficiera de moyens supplémentaires pour engager des programmes de logements sociaux ; les communes qui ne rempliront pas leurs objectifs devront financer les opérations ainsi décidées par une contribution pouvant aller jusqu’à 50 000 euros par logement. L’Etat pourra également reprendre le contingent de réservation communal de logement social ou encore déclarer une commune en situation de carence, si ses programmes HLM ne font pas une place suffisante aux ménages les plus modestes.
 
Notre priorité, elle est faire baisser le coût des terrains qui pèse très lourd, près d’un tiers du prix d’un logement dans la construction. Pour répondre à cette difficulté et pour accroître le nombre de terrains disponibles, le gouvernement inscrit dans la loi du 18 janvier 2013, dite loi DUFLOT, un dispositif permettant de vendre des terrains moins cher que leur valeur à la condition d’y construire une part significative de logements sociaux. C’était là la concrétisation d’un engagement pris il y a cinq ans par le président de la République, François HOLLANDE, qui avait conçu ce dispositif en faveur de l’habitat social. L’Etat se devait, en effet, d’être un acteur absolument exemplaire de cette politique, nous ne pouvions continuer à admettre que des terrains ou des bâtiments appartenant à l’Etat demeurent inutilisés alors que des familles étaient en attente d’un toit.
 
 La cession de ce terrain militaire situé à proximité de la caserne de Guînes que nous officialisons aujourd’hui est la parfaite illustration de cette politique, Madame la députée maire, Monsieur le ministre de la Défense : l’Etat l’a cédé pour 2 millions d’euros, avec une décote de 26% par rapport au prix du marché, et grâce à cette vente, la ville et l’intercommunalité réaliseront 460 logements dont 80%, Madame la députée maire seront à vocation sociale. Cette politique est une réussite alors que 13 terrains seulement – je donne là aussi des chiffres précis et assez spectaculaires – avaient été cédés par l’Etat pour les deux années 2013, 2014. Ce sont 71 terrains qui ont été vendus au cours de l’année 2015 pour la réalisation de près de 8 000 logements dont 45% de logements sociaux. Pour l’année 2016, Thierry REPENTIN m’a confirmé que l’objectif de 100 cessions que le président de la République avait fixé, avait bien été dépassé. Plus de 100 cessions ont été réalisées pour la programmation de 11 500 logements dont la moitié de logements sociaux.
 
Je tiens à préciser que cette mobilisation du foncier public a concerné par priorité les territoires où les demandes étaient les plus fortes ; elle a également été adaptée au contexte puisque 40% de logements sociaux seront construits dans les communes respectant leurs obligations contre plus de 60% de logements sociaux sur les communes ne les respectant pas.
 
En conclusion, Mesdames et Messieurs, je veux rendre hommage aujourd’hui aux maires, aux responsables d’intercommunalités qui ne ménagent pas leurs efforts pour trouver des solutions de logement à tous, avec le concours déterminé et l’engagement de bailleurs sociaux. Le travail accompli depuis de nombreuses années par la ville de Rennes, par la métropole me semble à ce titre exemplaire. Voilà plusieurs décennies que votre territoire témoigne d’une vision. Cette vision, elle a une dimension globale et elle m’a été formidablement expliquée et présentée encore aujourd’hui à travers la visite de terrain que nous venons d’effectuer mais à travers aussi la présentation concrète des projets que vous avez pour l’avenir et pour lesquels nous allons d’ailleurs vous accompagner à travers les contrats que nous allons signer qui englobent d’autres problématiques, notamment celle des transports urbains pour lesquels vous vous êtes positionnés encore une fois en avant-garde.
 
Faire de la ville, c’est bien entendu vouloir développer dans la ville des activités à caractère économique, culturel, y renforcer le lien social ; c’est aussi comprendre qu’il n’y a pas d’unité dans la ville, ni de possibilité pour une ville de se développer si ceux qui ont la responsabilité de la gérer n’ont pas une vision urbaine exigeante qui permet de déployer les projets dans le temps long de l’histoire d’une ville, avec aussi une ambition architecturale qui est de nature à donner de l’unité à la ville dès lors que ce qui résulte de l’architecture s’inscrit dans une cohérence urbaine qui a de la force et c’est ce que vous faites à Rennes depuis très longtemps. Vous l’avez fait que depuis Edmond HERVE ; vous le prolongez aujourd’hui et ce qui m’a frappé, ce qui est motivant pour l’Etat, c’est de voir des élus qui ont à ce poids intégré les caractéristiques et les atouts de leur territoire, qui savent le projeter dans l’avenir, mais avec une exigence qui ne consiste pas à faire de la ville en juxtaposant les bâtiments les uns à côté des autres mais en donnant à la ville une ambition urbaine et architecturale qui conduit des générations et des générations d’habitants à vouloir y vivre et y demeurer.
 
Et c’est là le modèle rennais et donc c’est aussi la raison pour laquelle je tenais à venir dans cette ville pour célébrer ce qu’est une ambition urbaine, ce qu’est une exigence architecturale et ce qu’est aussi une réussite d’une politique de l’habitat et du logement social.
 
Je voudrais donc terminer mon propos puisqu’il est encore temps pour le faire en souhaitant à tous les acteurs ici rassemblés des vœux de bonne et heureuse année pour 2017 pour chacune et chacun entre vous, pour vos projets, pour vos entreprises, vous dire bien entendu que ce que nous avons engagé peut se poursuivre mais qu’il est très difficile de poursuivre ce qui a été engagé si ceux qui ont engagé ce qui a marché ne sont pas eux-mêmes en situation de poursuivre ! C’est une règle de la vie publique. Et en vous disant cela, je ne vous dis rien en particulier ! Je vous dis simplement quels sont les objectifs que nous nous sommes assignés, les résultats que nous avons obtenus et je le dis sans aucune autosatisfaction. Je le dis simplement parce que rien de ce qui peut être fait demain ne peut s’adosser …ne pas s’adosser à ce qui a marché hier et ce qui a marché hier et ce que nous avons fait mérite encore d’être approfondi, amplifié, corrigé. Nous n’avons pas tout réussi mais ce n’est pas parce que nous n’avons pas tout réussi que nous devons nous dispenser de dire ce qui effectivement a marché. Et je voudrais vous inviter dans les semaines et les mois qui viennent à mettre tous et toutes quelles que soient vos convictions, quels que soient vos sentiments, votre énergie pour faire en sorte que notre pays soit fier de lui-même et qu’il puisse en fonction de ses atouts et des atouts de ses territoires, porter haut les couleurs de la France, qui est un pays qui retrouve progressivement les chemins de l’activité, de la croissance et de l’espérance, mais pour cela il faut être capable d’inscrire l’action dans le temps long de l’histoire.
Merci à tous.
Vive Rennes !
Vive la République et vive la France !
27.01.2017 Discours de Bernard Cazeneuve – Ateliers du vent à Rennes

Discours de Bernard Cazeneuve à Rennes – Rennes Métropole

vendredi 27 janvier 2017 - 18:32

Discours de Bernard CAZENEUVE, Premier ministre à Rennes Métropole
Vendredi 27 janvier 2017
Seul le prononcé fait foi
Monsieur le ministre, cher Jean-Yves LE DRIAN,
Madame la Ministre, chère Emmanuelle COSSE,
Madame la députée-maire, chère Nathalie APPERE,
Monsieur  le président de Rennes Métropole, cher Emmanuel COUET,
Mesdames et Messieurs les maires,
Mesdames et Messieurs les élus,
 
J’ai compris le sens du discours de Jean-Yves LE DRIAN, c’est un discours que je l’entends répéter lorsque autour de la table des ministres, il défend les intérêts de sa région avec le talent qu’on lui connaît. C’est un discours que je l’ai entendu développer aussi lorsque nous étions ensemble autour de la table de l’Association des régions de France, que j’étais premier vice-président de la région Normandie et que je le voyais porter haut et loin les couleurs de la région dont vous êtes les élus.
 
Il est vrai que lorsque l’on regarde ce qui a été le rôle de la Bretagne au cours des 50 dernières années, on ne peut pas ne pas constater que vous avez toujours à l’avant-garde des principaux sujets, des principaux défis qui se présentaient au pays dans de multiples domaines.
 
Lorsqu’il s’est agi d’imaginer et de mettre sur le métier de la ville de demain, chacun se souvient du rôle particulier joué dans les années 80 par Edmond HERVE, considéré à l’époque par la plupart des maires de France qui avaient une ambition pour leur ville, comme un précurseur, plaçant l’ambition urbaine en avant-garde.
 
Lorsque l’on s’est passionné pour les enjeux maritimes – et comme élu de Cherbourg, j’ai toujours considéré que notre pays n’avait pas fait assez pour valoriser les atouts de son littoral – on ne peut pas ne pas regarder la Bretagne avec des yeux envieux. Vous qui avez su allier pendant de nombreuses années les atouts de la construction navale, les atouts de la pêche, les atouts de la recherche autour des enjeux maritimes, atouts qui nous conduiront d’ailleurs lorsque je signe le contrat d’agglomération havraise tout à l’heure, à constater que le glaz est partout, partout, y compris là où le bleu domine.
 
Il y a la matière grise bien entendu, mais il y a aussi le vert parce que dans un territoire entre terre et mer ou parfois les prairies vont jusqu’au littoral, ne pas comprendre que la mer, le bleu et l’agriculture, la ruralité, le vert sont comme des atouts articulés du développement touristique d’un territoire qui, de ce point de vue-là, n’est pas un territoire comme les autres, serait commettre une erreur de parallaxe, pour reprendre le terme exact qui est celui des scientifiques.
 
Et puis il y a aussi d’autres sujets sur lesquels vous avez toujours été très à la pointe, qui sont finalement les sujets de l’économie de demain. Nous parlerons du numérique tout à l’heure à Brest, nous parlerons de la nouvelle économie, nous parlerons de la recherche, de l’innovation, du transfert de technologies. J’ai toujours été surpris de constater à quel point la Bretagne – par ses centres de recherche, d’innovation – était une véritable locomotive pour la France. Et au moment où nous cherchons à créer les conditions de la croissance de demain, nous devons aussi adosser nos atouts aux territoires les plus prometteurs.
 
Donc pour moi, la Bretagne c’est une avant-garde, c’est une manière de faire pressentir au pays à travers ce qui se passe ici ce que pourraient être ces atouts pour demain.
 
La Bretagne, monsieur le président LE DRIAN, c’est aussi une unité qui peut agacer les territoires qui n’en bénéficient pas, cette unité. Puisque lorsque les choses ne vont pas spontanément comme vous le souhaitez, vous avez parlé du TGV, par la force de votre unité vous parvenez à passer devant tous ceux qui étaient bien placés, mais qui n’avaient pas compris que c’est dans l’unité des territoires que les atouts se valorisent.
 
Ce qui vaut pour la Bretagne vaut d’ailleurs pour le pays dans son ensemble. Et je vous disais tout à l’heure que nous aurions tort de ne pas regarder la Bretagne lorsque nous nous interrogeons sur ce qui est bon pour la France, l’unité c’est bon pour la France. Pas simplement parce que c’est bon pour la Bretagne, mais c’est bon pour la France parce qu’on ne fait rien sans unité et sans fierté de soi-même.
 
Et donc ce qui fait la force de votre territoire, c’est la capacité qui a été la vôtre par-delà les contingences politiques d’unir vos forces pour aller plus loin. Et puis il y a une troisième caractéristique qui est très contingente à votre territoire, c’est la fierté. Ce qui me frappe lorsque je vois la Bretagne en marche et en mouvement, c’est la fierté d’elle-même qui n’est pas une arrogance, qui est simplement une manière d’être ensemble dans une relation pleine et entière avec le pays. La fierté bretonne n’est pas recroquevillement, c’est une ouverture, c’est une ouverture aux autres territoires, c’est une ouverture aux atouts maritimes, c’est une ouverture au grand large. Et cette fierté, elle est nécessaire quand on veut réussir.
 
Et ce qui me fait plaisir dans ce déplacement en Bretagne aujourd’hui, c’est que lorsque j’évoque la politique de Rennes Métropole dans des domaines que je vais évoquer précisément : le logement, les transports, la recherche, lorsque j’évoque les contrats d’agglomération qui projettent la ville vers demain, lorsque j’évoque tout à l’heure à Brest la formation des jeunes, l’apprentissage ou le développement de la recherche océanographique ou le développement des énergies marines renouvelables ou les atouts touristiques, monsieur le président de la Communauté d’agglomération de Saint-Malo, de la Bretagne, eh bien ! Lorsque j’évoque tout cela, j’évoque les atouts d’un territoire qui est fier de ce qu’il a réussi et qui dans son unité a réussi à créer les conditions d’un développement et d’une croissance réelle.
 
Donc mesdames et messieurs, je suis venu ici signer le contrat d’agglomération d’un territoire qui est en plein changement une fois encore, qui se modernise, qui conforte chaque jour davantage ses atouts. Et aujourd’hui à Rennes comme partout ailleurs en Bretagne, vous récoltez les fruits d’une politique de développement métropolitain très cohérente, qui a été lancée il y a de cela plusieurs années, avec l’aboutissement du pôle Euro Rennes, le lancement de la 2ème ligne de métro, le chantier du Centre des congrès qui ouvrira je crois en 2018. Et nul ne peut s’étonner que Rennes soit devenue en France la 2ème  ville la plus attractive.
 
Je suis particulièrement heureux de procéder avec vous à la signature du 5ème pacte métropolitain d’innovation. Celui de Rennes Métropole après la signature de ceux de Rouen, de Nancy, de Montpellier, de Toulouse avant celui de Brest cet après-midi que j’aurai plaisir à signer avec Jean-Yves LE DRIAN.
 
Ces pactes, nous les avons conçus il n’y a pas si longtemps, au mois de juillet dernier. Si nous signons aujourd’hui ensemble un projet exemplaire, cohérent, ambitieux, c’est que la métropole rennaise est le symbole de l’excellence métropolitaine française. Un espace d’innovation, un l’espace de démocratie, bouillonnant d’idées, de projets où la recherche allie à la fois la tradition et la culture. C’est très dans des grandes villes d’avoir une ambition culturelle forte, qui donne à voir ce que sont les créations les plus contemporaines, mais aussi ce que sont à voir les formes d’expression de l’âme humaine les plus anciennes et les plus qualitative.
 
L’action résolue que vous avez engagée collectivement, toutes et tous, pour construire une métropole durable à travers les transports, l’aménagement urbain constitue là aussi un de vos atouts. C’est cet engagement à innover toujours davantage que je suis venu accompagner au nom de l’Etat à travers la signature de ce pacte. Je tiens d’ailleurs moi aussi à saluer l’engagement de Nathalie APPERE, je l’ai fait tout à l’heure, votre engagement monsieur le Président, cher Emmanuel à faire de Rennes un territoire toujours plus innovant qui bénéficie à tous ses habitants.
 
Votre ambition est de faire de Rennes Métropole un laboratoire d’expérimentation des nouvelles mobilités intelligentes. Votre métropole a d’ailleurs toujours été à la pointe des innovations en matière de mobilité urbaine. Ce n’est pas une politique nouvelle, vous récoltez là aussi les fruits d’un investissement ancien. En témoigne d’ailleurs la décision audacieuse à l’époque prise sous l’impulsion d’un élu visionnaire, Edmond HERVE, de construire une ligne de métro automatique pour mieux relier les quartiers périphériques au centre-ville ; et structurer les développements urbains futurs. Cette ligne, elle aura bientôt 15 ans, elle a rencontré un tel succès que vous avez pris la décision de construire une seconde ligne.
 
Cette ligne B actuellement en travaux servira notamment les éco-quartiers de ViaSilva et de La Courrouze. Vous avez également voulu anticiper sur la mise en place de la nouvelle ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire, qui réduira de 40 minutes les parcours en TGV en juillet prochain. Ca fait très envie au maire de Cherbourg, puisque moi je suis à la pointe d’un Finistère qu’on rejoint en mettant plus de temps aujourd’hui que lorsque Napoléon 3  l’a inauguré lorsqu’il est venu avec l’impératrice, et qui n’arrive d’ailleurs à Cherbourg que s’il n’y a pas des feuilles mortes qui rendent la voie glissante et empêchent le train d’avancer. Il m’est arrivé de mettre 7 h 00 pour faire Paris/Cherbourg, s’il y a des personnes de la SNCF, je leur présente tous mes vœux pour l’année 2017.
 
Le grand projet de réaménagement des abords de la gare permettra d’améliorer l’interconnexion entre les différents moyens de transport. Il se traduira par le développement d’un pôle économique de premier plan. Vous avez enfin lancé votre projet des nouvelles mobilités intelligentes, que l’Etat est heureux d’accompagner dans le cadre du Pacte Métropolitain Innovation. Ce projet apporte une série de réponses innovantes aux politiques de déplacement, l’expérimentation de bus 100 % électriques grâce au partenariat avec la société Bluebus implantée en Bretagne, le développement du vélo électrique, les parkings intelligents, ouverture des bandes d’arrêt d’urgence aux transports en commun et aux véhicules en covoiturage, la mise aux normes écologiques de la flotte de véhicules de collecte de déchets, le développement d’une logistique urbaine beaucoup plus durable.
 
Ces 10 projets remarquables permettront de tester en situation réelle des innovations appelées à se généraliser dans l’ensemble des villes du pays, car la France doit tirer tout le parti possible des nouvelles technologies du numérique et des progrès sur les batteries électriques, pour révolutionner toujours davantage nos modes de déplacement. Ces projets bénéficieront d’une enveloppe financière de l’Etat très significative de 7,1 millions d’euros, à laquelle viendront s’ajouter des crédits de droit commun de l’Etat et du programme d’investissement d’avenir, l’ensemble de ces crédits  constituant une enveloppe non négligeable.
 
Je tiens enfin à souligner l’engagement significatif de la région Bretagne dans ce pacte cher Jean-Yves LE DRIAN, et cet engagement n’est pas le cas dans toutes les régions. Je veux aussi saluer l’engagement de la Caisse des Dépôts et Consignations.
 
C’est grâce à ce type de projet totalement exemplaire, monsieur le président, que notre pays réussira sa transition énergétique conformément aux engagements ambitieux que nous avons pris en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’amélioration de la qualité de l’air. L’épisode de pollution aux particules fines qu’a connu notre pays au début du mois précédent, s’il en était besoin, apporte la démonstration de la nécessité d’une action constante, déterminée des pouvoirs publics pour permettre à chacun de respirer un air pur.
 
Et permettez-moi à cet égard de rappeler que l’Etat s’est fortement engagé depuis 5 ans pour accompagner les projets des collectivités locales dans ce domaine. L’appel à projets sur les transports en commun en site propre permettra d’apporter 450 millions d’euros à une centaine de projets sur la période 2016-2020. Les contrats de plan entre l’Etat et les régions prévoient également le financement de telles mesures pour la période 2015-2020. Ainsi le CPER signé entre l’Etat et la région Bretagne en 2015 prévoit que l’Etat apportera 267 millions d’euros pour l’amélioration des déplacements dans la région. Ces crédits permettront, monsieur le président, par exemple d’améliorer le nœud ferroviaire de Rennes.
 
L’Etat s’est aussi mobilisé pour accompagner la transition énergétique des véhicules, avec la mise en place des certificats Crit’Air, permettant d’identifier leur niveau de pollution avec la convergence des fiscalités sur l’essence et le diesel, avec les primes à la conversion pour l’achat de véhicules électriques qui ont été élargies à l’achat de véhicules utilitaires et de 2 roues motorisées et, bien entendu, avec la promotion des modes de déplacement non polluants, par exemple la marche à pied et le vélo.
 
Cette politique ambitieuse porte ses fruits, ce sont 33.000 véhicules électriques qui ont été immatriculés en 2016 dans notre pays, ce qui en fait le marché le plus dynamique d’Europe. En 5 ans, nous avons construit ensemble une nouvelle France des territoires au terme de plusieurs réformes majeures. La France peut désormais s’appuyer sur des régions renforcées dans leurs compétences, sur des métropoles aptes à rayonner au-delà de leurs frontières et sur des départements recentrés sur leur mission de solidarité.
 
 
 
Les métropoles sont notamment devenues un des acteurs absolument incontournables de l’innovation urbaine. Elles sont des laboratoires, elles sont des pôles d’attractivité économique et humaine, elles sont des sources de croissance. Et les pactes métropolitains de l’innovation sont nés de ce constat et de cette ambition partagée.
 
Mais cette nouvelle France des territoires ne doit bien entendu oublier ni les villes moyennes, ni les territoires ruraux avec lesquels les métropoles doivent au contraire savoir s’allier, afin de susciter le développement équilibré des territoires et de lutter contre les inégalités territoriales. Et j’en profite pour revenir un instant sur la coopération métropolitaine prévue dans le pacte, vous l’avait évoqué, que nous signons ce jour et saluer l’exemplarité des démarches que votre métropole et les 10 intercommunalités limitrophes ont engagé et dont les présidents sont présents aujourd’hui.
 
Plusieurs actions sont prévues à ce titre dans le pacte en cohérence avec son objectif de favoriser les mobilités durables et intelligentes. La création d’une plateforme et d’une application pour un covoiturage, le lancement d’une enquête pour mieux connaître les habitudes des ménages en matière de déplacement, autant de projets qui bénéficieront tant aux habitants de la ville qu’aux territoires environnants.
 
Ce pacte métropolitain, c’est aussi l’occasion d’échanger avec les élus des territoires sur les projets particulièrement importants pour eux. Je connais ainsi leur engagement à développer l’hébergement d’urgence, dont nos compatriotes en difficulté ont particulièrement besoin en ces temps de grand froid ; et je suis heureux de vous annoncer que votre métropole bénéficiera d’une subvention complémentaire du fonds de soutien à l’investissement local, pour la rénovation du centre d’hébergement et de réinsertion sociale, foyer Benoît Fabre.
 
Je vous confirme par ailleurs que le gouvernement a décidé d’inscrire le projet du CHU de Rennes dans le nouveau cadrage 2017-2021, d’aide aux investissements hospitaliers. L’Etat soutiendra et accompagnera financièrement votre projet.
 
Monsieur le président, madame la députée-maire, mesdames et Messieurs les élus, le pacte Etat Métropole a permis de conforter à Rennes une dynamique d’innovation et de partenariat. Je souhaite que cette dynamique se poursuive et qu’elle se poursuive au bénéfice de tous les habitants de votre métropole. Car ce pacte est un exemple parfait des ambitions qui nous ont guidés, en matière d’organisation territoriale et de démarches que nous avons adoptées pour les atteindre.
 
L’intelligence collective mise au service des projets du territoire, c’est ce qui définit à Rennes votre ambition collective. Vivre en intelligence, vivre en bonne intelligence, c’est une ambition dont peuvent s’inspirer tous les Français, c’est une ambition que le gouvernement peut appuyer.
Et je suis particulièrement heureux, en l’occasion qui nous est donnée d’être ensemble, de pouvoir signer avec vous ce pacte qui un pacte d’ambition, qui est un pacte d’avenir et qui est un pacte de reconnaissance par l’Etat de la qualité des projets qui sont portés par votre territoire, qu’il s’agisse de sa capitale, capitale pour la Bretagne et qu’il s’agisse de la Bretagne dont j’ai compris qu’elle était capitale pour la capitale. C’est bien cela votre dada, ce que nous allons signer et donc absolument conforme à ce que sont vos obsessions.
27.01.2017 Discours de Bernard Cazeneuve – Rennes Métropole

Michel Sapin et Axelle Lemaire à la rencontre des Fintech au Paris Fintech Forum

vendredi 27 janvier 2017 - 18:15

Michel Sapin, ministre de l’Economie et des Finances a prononcé le discours d’ouverture de la deuxième édition du Paris Fintech Forum, le 25 janvier. Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique et à l’Innovation, s’est quant à elle exprimée le lendemain lors d’une conférence sur les entreprises françaises et européennes du secteur de la technologie financière (Fintech), où la France occupe un rôle de premier plan.

Daniel Malouf a quitté Auchan pour Neopost Shipping

vendredi 27 janvier 2017 - 17:48

Daniel Malouf a quitté ses fonctions de directeur général de la division e-commerce et des activités Drive d’Auchan pour rejoindre la direction de Neopost, spécialiste mondial du traitement du courrier, de la …

Pourquoi Bernard Arnault, le patron de LVMH, a foi en Donald Trump

vendredi 27 janvier 2017 - 17:17

A contre-courant des commentateurs français, Bernard Arnault, patron de LVMH, juge le marché américain « très porteur » depuis l’élection du nouveau président américain. Les Etats-Unis constituent en effet le premier marché du numéro un mondial du luxe… Leur rencontre à New-York début janvier a

Ferrero investit 38,5 millions dans l’usine Nutella de Villers-Ecalles

vendredi 27 janvier 2017 - 17:07

L’usine de Villers-Ecalles près de Rouen (Seine-Maritime), la plus grosse usine de Nutella du monde, va bénéficier d’un investissement de 38,5 millions d’euros de la part de Ferrero France. Une rivière, une…


14/1 163123456789101112131415161718192021222324252650751001 163