Call Ways ® presse magazine tabloïd news » Comment on en sort

Comment on en sort

samedi 25 mai 2019 - 11:46

« Il n’y a rien de si tranquille qu’un magasin de poudre une demi-seconde avant de sauter. Le feu pourrait être ici la bêtise humaine dont il ne faut jamais désespérer » écrivait André Tardieu. Après les années tragiques 2014 et 2016,  Daesh, la France ensanglantée par les attentats islamistes, la crise européenne des migrants, nous vivons en ce moment, une période d’accalmie apparente sur la scène française et planétaire qui laisse le champ libre à la comédie politicienne grotesque dont nous sommes les spectateurs. A tout moment  peuvent survenir des événements bouleversant les projets et les prédictions. Par delà cet aléas, quel avenir envisager pour le pays? Il se prépare, me semble-t-il, à deux niveaux.

Sur le court terme, l’urgence est de réinventer le lien politique: mettre fin au naufrage de la vie publique dans le narcissisme exubérant et stérile, la mégalomanie et le culte de la vanité, réhabiliter les notions de vérité, d’action authentique au service de la nation, d’engagement collectif, d’intérêt général, dans un climat de sobriété, de discrétion et de modestie désintéressée. Demain, à chaque élection, l’électeur doit avoir à l’esprit un mot d’ordre partagé tout simple: le cirque,  jamais plus  (de l’extrême droite à l’extrême gauche).

Et puis, à long terme, la culture politique de tout un peuple est à refonder, par exemple, l’intérêt pour l’histoire, qui ne se répète jamais à l’identique, mais qui nous enseigne certaines leçons capitales: le culte de la personnalité ou le népotisme familial et clanique sont, de tout temps, les plus sûrs chemins vers la calamité; le chaos ou désordre social et le despotisme sont les deux facettes d’une même réalité; l’esbroufe, d’où quelle vienne et quelle qu’en soit la forme, est le masque du nihilisme; la bêtise et l’ignorance préparent la servitude … Ce renouveau de l’intelligence politique est une tâche complexe et de très longue haleine.   Il ne passera sans doute pas par les institutions notamment l’Education nationale ou les grands médias, mais par tous les autres canaux possibles, et Internet offre à cet égard un formidable outil potentiel, à condition de savoir s’unir et s’organiser à cette fin.

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

©