Préjudice d’anxiété : après l’amiante, le nucléaire ?

Lundi 30 avril 2012 - 16:39

Le tribunal des référés de Paris devrait statuer le 4 juin sur la première étape d'une assignation d'EDF pour "préjudice d'anxiété". Une accusation portée par un ancien employé de maintenance dans les réacteurs de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord).

Lire l’article

©


1/11