Call Ways ® presse magazine » 6 juin
Samedi 6 juin 2009 - 11:30

6 juin

gdn-6644Neuf mille croix blanches et étoiles de David surplombent la plage d’Omaha. Chaque croix, chaque étoile représentent un Américain tombé sous l’uniforme le 6 juin 1944, lors du débarquement des forces alliées en Normandie.

Mardi 6 juin 1944. (Semaine 23). L’opération « Overlord » est lancé. Les troupes alliées débarquent en Normandie. C’est le D-Day, le jour du débarquement. Aux premières heures, trois divisions aéroportées, les 82ème et 10lème américaines et la 6ème britannique sont parachutées en arrière des plages pour anéantir les forces enemies et couvrir le déploiement des troupes d’assaut arrivées par mer. A 6h30, sous le couvert d’intenses bombardements navals et aériens, six divisions américaines, britanniques et canadiennes débarquent au cours de la plus grande attaque amphibie de l’Histoire. Tandis que leurs camarades, débarqués à l’ouest sur Utah Beach, s’emparaient de la falaise sans coup férir et qu’à l’est, les Anglais (à Gold et Sword) et les Canadiens (à Juno) établissaient leur tête de pont en limitant les pertes, ceux d’Omaha piétinaient. A Omaha Beach, l’une des plages les mieux défendues de la côte normande, les alliés se heurtent à la puissance de feu de l’armée allemande. Les pertes humaines sont énormes. Sur les 34.000 hommes débarqués, les Américains enregistrent environ 4 720 pertes sur cette bande de plage, dont le nom deviendra « Omaha la sanglante ».

US Colleville-sur-MerAujourd’hui, au-dessus de la plage d’Omaha, se trouve le plus important cimetière américain en France. 9386 militaires américains (dont 307 inconnus et quatre femmes) reposent dans ce cimetière militaire, situé à proximité de la commune de Colleville-sur-Mer (Calvados, France).

D’une superficie de 70 hectares, le cimetière a été arrangé par l’architecte paysagiste Markley Stevenson, qui a fait en sorte que de n’importe quel angle, on voit une rangée de croix. Les sépultures sont celles de soldats tombés sur Omaha Beach le 6 juin 1944, mais aussi d’hommes tués ailleurs en Normandie. D’abord inhumés dans des cimetières provisoires, comme celui de Sainte-Mère-Eglise, leur corps ont été relevés quelques années après la guerre et transférés sur le site symbolique d’Omaha. La plupart des défunts ont été rapatriés à la demande de leur famille à la fin de la guerre. Mais 10.000 restèrent en Normandie.

La France donna, dans une concession perpétuelle, Colleville-sur-mer, qui est maintenant un territoire américain. L’Angleterre a enterré ses soldats là où ils étaient tombés, fidèles à sa tradition. Quant aux Allemands, ils ont regroupé leurs morts à La Cambe (Calvados), en 1961, dans un ancien cimetière américain.

Le 6 juin, les présidents américain et français se recueillent dans ce lieu symbolique.

Samedi 6 juin 2009, sera célébré le 65ème anniversaire du débarquement allié en Normandie. Pour l’occasion, Nicolas Sarkozy et Barack Obama participent aux cérémonies commémoratives. Les deux présidents se recueilleront au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (cimetière concédé par la France aux Etats-Unis) en début d’après-midi, près d’Omaha Beach, l’une des plages du débarquement. Près de 7.000 invités seront présents, parmi lesquels des vétérans américains, « pour qu’ils voient que l’ensemble du peuple français ne les a pas oubliés », a déclaré le président français lors de son discours à Sainte-Maxime dans le Var, le 8 mai 2009.

Utah Beach première vague

Utah Beach - 1ère vague

Chronologie du Mardi 6 juin 1944

  • D-Day, opération Overlord : débarquement de huit divisions alliées du 22e groupe d’armées de Montgomery en Normandie.
  • La 1ère armée américaine du général Bradley est chargée de la droite du dispositif, la 2e armée britannique du général Dempsey de la gauche.
  • 00:10 - Parachutage des éclaireurs
  • 00:20/00:40 - Opérations commandos de la 6e division britannique aéroportée sur les ponts de la Dives et sur la batterie de Merville
  • 03:14Bombardement des plages de débarquement commence.
  • 03:30 – Les troupes de la 101e et de la 82e division américaine aéroportée sont larguées entre Sainte-Mère-l’Église et Carentan.
  • 04:30 – Le 505e régiment de la 82e division prend Sainte-Mère-l’Église.
  • À l’aube, les troupes aéroportées tiennent également un pont sur l’Orne et le pont de Caen. Elles contrôlent aussi une tête de pont à Ranville, la zone située entre Saint-Martin-de-Varreville et Pouppeville.
  • 05:00 – La nouvelle des opérations déclenchées par les Alliés parvient à Berchtesgaden, mais personne n’ose réveiller Hitler.
  • 05:50Bombardement des défenses côtières par les navires de guerre d’escorte.
  • 06:30 – Le 7e corps américain du général Collins, transporté par les navires de l’amiral Moon, débarque à Sainte-Marie-du-Mont, sur la plage de la Madeleine, rebaptisée Utah Beach.
  • 06:30Débarquement du 5e corps américain du général Gerow, transportées par les navires de l’amiral Hall, à Omaha Beach, entre Vierville-sur-Mer et Sainte-Honorine-des- Pertes. La résistance allemande est très forte.
  • 07:30 –  Débarquement des troupes britanniques du général Dempsey à Gold (30e corps britannique du général Bucknall, avec en tête la 50e division d’infanterie et la 8e brigade blindée) entre Arromanches et Saint-Aubin-sur-Mer, et Sword (la 3e division d’infanterie britannique et 27e brigade blindée, ainsi que plusieurs commandos de marine conduisent l’assaut), entre Lion-sur-Mer et l’embouchure de l’Orne, sous la protection des navires du Commodore Oliver.
  • 08:00Débarquement de la 3e division canadienne du 1er corps britannique du général Crocker à Juno, entre Gold et Sword.
  • 09: 33 – Le quartier général d’Eisenhower annonce au monde entier le débarquement allié sur la côte nord de la France.
  • 10: 15Rommel, qui se trouve dans sa villa de Herrlingen, en Allemagne, est averti du débarquement par son chef d’état-major le général Speidel.
  • 12:00Churchill annonce le débarquement en Normandie à la Chambre des Communes.
  • En fin d’après-midi, Rommel arrive à son quartier général de la Roche-Guyon.
  • Les combats cessent sur tout le front à la tombée du jour, sans que les Alliés aient atteint leurs objectifs.
  • Dans le secteur de Caen, la progression des troupes britanniques est stoppée par le 22e régiment de Panzers, et le 192e régiment de Panzergrenadiere repousse jusqu’à la mer les troupes alliées entre Juno et Sword.
  • Les troupes du 30e corps britannique ont progressé vers Bayeux, la 101e Airborne a fait sa jonction avec le 7e corps américain, alors que la progression du 5e corps sur Omaha Beach est bloquée par la résistance farouche de la 352e division d’infanterie allemande.

150.000 soldats ont débarqué.

©


1/11